Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

Callixte&Tobias + You found me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Callixte&Tobias + You found me Dim 7 Juin - 8:08



You found me
ft. Callixte&Tobias

Lorsque l'on vivait dans une ville depuis l'enfance, on apprenait à en connaître tous les recoins, à la faire sienne. On parcourait ses rues comme si elles faisaient partie de sa propre maison, sans même regarder où l'on allait. C'est exactement comme cela que Tobias voyait Budapest et ses environs. Il n'avait jamais vraiment voyagé, n'en avait jamais vraiment éprouvé le moindre désir. Après tout, il était sans doute plus à sa place dans une ville qui pouvait abriter sa différence qu'un endroit inconnu où il lui serait bien plus difficile de se cacher du monde. Alors, une chose en entraînant une autre, il avait appris à vivre ici comme sur une aire de jeux. Il connaissait les recoins où se cacher pour ne jamais être trouvés, bien utiles lorsqu'il était adolescent et que sa tutrice légale, qu'il n'avait jamais réellement considérée comme une partie de sa famille, lui tapait un peu trop sur le crâne. Depuis le temps, elle était repartie, il avait été nommé tuteur de sa propre sœur jusqu'à sa majorité, et tout était rentré dans l'ordre. Mais il n'avait pas réellement abandonné ses bonnes habitudes. Parfois, il avait juste besoin de faire le point. De se recentrer sur lui-même pour ne pas devenir complètement fou. Et il n'y avait que deux endroits qui le lui permettaient. Deux endroits où il pouvait être totalement seul le temps qu'il désirait l'être. C'était une denrée plutôt rare dans un monde où tout le monde semblait vouloir le contact de l'autre, des paroles insignifiantes et des discussions interminables. Tobias n'était pas réellement du genre bavard de toute manière. Le premier lieu qu'il fréquentait, et ce depuis son tout jeune âge était un parc pour enfants. Des balançoires, des toboggans, et pratiquement jamais personne, puisqu'un autre endroit du même gabarit avait ouvert quelques années plus tôt et proposait un choix plus large d'amusement pour les plus petits. Pratique pour les âmes perdues comme lui qui s'était trouvé là un lieu parfait pour se ressourcer. Mais aujourd'hui, ça ne lui convenait pas. Il préférait de loin aller se perdre près du lac Balaton.

Le lac était ce que l'on pouvait appeler une merveille. Du moins pour Tobias, qui n'avait jamais eu l'occasion de voir les beautés du monde, cet endroit respirait le calme et la beauté. Une étendue d'eau sans aucun mouvement, reflétant le soleil couchant, une brise légère faisant frémir les feuilles autour de lui, et personne alentour. Assis sur une branche basse d'un arbre penché, le loup ferma les yeux quelques secondes. Il pourrait rester là des jours sans se lasser, après tout, personne n'était au courant de ses passages ici. Mark finirait sans doute par s'inquiéter, mais que pouvait-il bien y faire si Tobias disparaissait pour ne plus jamais revenir ? Non pas que l'idée ne l'ait pas déjà effleurée, après la disparition de son père, mais quelque part, il était bien trop attaché à sa vie ici pour ne serait-ce que penser à en partir. Callixte l'avait fait, elle. Elle était partie du jour au lendemain, sans prévenir personne, pour ne revenir que quelques mois plus tôt. Ce serait mensonge que de dire qu'il ne lui en voulait pas, mais il l'avait comprise. Après tout, elle était partie par sa faute.

Une cigarette au coin de la bouche, Tobias soupira. Lorsque l'on voyait sa vie de l'extérieur, on se demandait seulement comment il avait fait pour y survivre alors que tous ceux qui la frôlaient finissaient par la perdre. Son père, disparu et probablement mort, Callixte, partie et blessée, et Estrella. Les souvenirs de la brune s'estompaient peu à peu. La scène de son massacre résidait, hantant ses nuits, mais son sourire, son regard, son amour … Il commençait à oublier. Ca l'effrayait, ça le prenait aux tripes, il ne le voulait pas. Il l'avait aimée tellement fort et maintenant, il avait simplement l'impression que ce n'était plus qu'un souvenir. Seule demeurait la souffrance, preuve indubitable qu'il n'avait pas rêvé ces dernières années de vie. Se penchant un peu, le loup ramassa quelques galets au sol, pour les lancer distraitement dans l'eau. Mais alors qu'il songeait sérieusement à rentrer, les sentiments désagréables l'assaillant de toute part, un bruit se fit entendre, signe que quelqu'un approchait. Vu l'heure, quelque chose aurait pu tout aussi bien être possible, aussi il se dissimula comme il se devait et s'accroupit derrière l'arbre. S'il y avait bien un jour où il ne voulait pas se retrouver nez à nez avec un vampire c'était sans doute ce jour-là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Callixte&Tobias + You found me Mar 9 Juin - 6:50


You found me
La souffrance d'un cœur brisé. Une douleur qui ne guérissait sans doute jamais et qui restait là, profondément en nous alors que l'on avait envie de tout fair pour que cela disparaisse. Mais cela ne fonctionnait pas ainsi, évidemment, et c'était sans doute ce qu'il y avait de pire à affronter. Callixte avait peur de demain, et elle avait également peur du passé, ainsi que du présent. Elle ne parvenait à se rassurer que dans son sommeil. Son passé la hantait, cette douleur qui lui avait déchiré le cœur. Alors oui, peut-être pouvait-on imaginer que seul l'amour parvenait à faire battre son cœur, dans le fond, était-on vraiment loin de la vérité ? Elle avait appris à ne vivre que de ça, elle avait appris à y faire face et à ne choisir qu'amour et douceur. Mais l'amour l'avait fui, prenant le large, tirant un trait sur elle alors qu'elle n'avait rien fait pour cela. Elle avait envie de continuer d'y croire mais elle savait que cela ne fonctionnait pas ainsi. Et c'était sans doute ce qui lui faisait vraiment peur. Elle avait beau prétendre survivre, ou essayer de tourner la page mais où était-elle aujourd'hui hein ? Elle bossait pour Lui, elle était revenue dès qu'elle avait imaginé avoir une chance. Mais elle n'en avait pas, et c'était surtout à ça qu'elle se devait de penser. Faire la maligne, faire la forte tête, c'était bien beau mais ça ne servait à rien, il était donc temps pour elle de s'en rendre compte et que cela prenne du temps ou pas, elle se devait de se bouger. Que cela lui plaise ou non, les possibilités n'étaient pas bien nombreuses. Ce n'était pas comme ça qu'elle allait réussir à l'oublier, en tout cas. Mais ça, elle l'avait bien vite compris, et elle savait qu'elle n'avait pas franchement le choix. Elle était prise au piège. Et que cela lui plaise ou non, elle ne pouvait pas vraiment faire autrement. C'était bien ça son problème. Alors oui, elle avait peur pour son futur, parce qu'elle avait du mal à l'imaginer. Tant qu'elle se bernerait à croire qu'il y avait quelque chose de possible entre Tobias et elle, elle vivrait dans la naïveté de l'ignorance. Et il était vraiment temps pour elle d'arrêter de croire qu'elle pouvait jouer à ça. Ca ne fonctionnait pas comme ça.

Elle avait eu besoin de souffler un coup et c'était pour cette raison qu'elle avait choisi d'aller là où elle avait toujours été, finalement. Ce coin de paradis, si on pouvait vraiment dire ça, où ils se retrouvaient quand ils étaient gosses. Non, pas une seule seconde elle n'avait imaginé qu'il pourrait y être, elle s'était même clairement convaincue que tout allait se passer normalement et qu'elle n'aurait pas à réfléchir. La solitude lui était bénéfique, ces derniers temps. Et le voir faisait battre si vite son cœur qu'elle avait bêtement l'impression qu'il allait finir par sortir de sa poitrine. Mais cela ne fonctionnait pas ainsi et il était grand temps pour elle de le réaliser. Alors elle allait souffler un coup, se détendre et tenter de se convaincre que tout allait bien se passer ou en tut cas, que tout allait bien finir. Mais ça ne fonctionnait pas ainsi. Le pas traînant, elle se remémorait doucement toutes les choses qui avaient bien pu se produire dans le coin. Tous ces baisers échangés alors que cela faisait jaser. Ce temps semblait si lointain aujourd'hui. Elle se trouvait tellement stupide, d'ailleurs, de ne pas être capable de tourner la page pendant toutes ces années. Pourquoi fallait-il qu'elle soit comme ça ? Bornée, têtue au point de ne pas pouvoir laisser mourir un peu d'amour ?

Lorsque son regard se posa sur lui, elle ne comprit pas vraiment. Déçue de ne pas pouvoir profiter du coin toute seule, elle ne pouvait pas non plus prétendre que c'était facile à assumer. Cette solitude était lourde et étouffante. Elle détestait le fait de se retrouver ainsi, finalement, cette idée d'être prise au piège, finalement, parce que c'était bel et bien de ça qu'il était question. Prise au piège dans un amour à sens unique, avec une personne qui n'existait même plus. Parce que c'était ça aussi, la cruelle réalité. Elle aimait l'homme qu'il avait été. Cette personne, qu'il était devenu, elle ne la connaissait même pas.  « Salut Tobias... ». Qu'allait-il penser de sa présence ici ? Allait-il l'envoyer voir ailleurs ? La repousser ?
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Callixte&Tobias + You found me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 404 not found
» Tobi SeaWaterColors
» Maybe tomorrow, I'll find my way home.
» (martell.) ☾ you found me when i had lost my way
» BLEU DE LYS ♤ hp/paris/beauxbâtons (avis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: RP-