Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

sometimes I still feel I'm walking alone (elvira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Andrija Adamić
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 389
√ Date d'inscription : 15/05/2015

MessageSujet: sometimes I still feel I'm walking alone (elvira) Ven 31 Juil - 14:36



sometimes i still feel I'm walking alone
ft. elvira & andrija

Il ne sait pas comment décrire leur relation. Andrija sait juste qu'il est bien et qu'il ne veut pas la perdre. Il a eu peur quelques jours qu'elle ne veuille plus le rencontrer, plus lui parler. Que ce qu'il s'était passé entre eux n'était qu'une folie d'un soir et qu'elle se soit lassé de lui, après l'avoir approché de si près. Mais lorsqu'il est revenu au bar, après quelques jours d'absence, elle l'a accueilli comme à son habitude. Ils jouent l'un avec l'autre depuis plusieurs semaines maintenant, à la différence près que parfois, ils s'invitent chez l'habitation de l'un ou de l'autre, pour redécouvrir leurs corps avec une envie sans égale. Il est .. Bien. Pour la première fois avec une femme, depuis son divorce. Il ne sait pas quoi faire de cette relation et n'a pas envie de compliquer les choses. Il se laisse faire, profite d'Elvira et de tout ce qu'elle peut lui offrir, alors que l'affection qu'il ressent pour elle se construit de plus en plus à l'intérieur de son cœur. Un jour, il laisse échapper une idée. Un .. rendez-vous. Il ne le formule pas comme ça, mais il n'y a pas de moyen de se tromper sur ses intentions. Qu'ils se retrouvent, à l'extérieur, seuls, tous les deux. Pour passer une soirée ensemble. Car il semble qu'il n'y ait que les soirées où Elvira est disponible.. Il ne l'a jamais vue caressée par les rayons du soleil et en souffre légèrement. Il se dit que c'est à cause de son travail, que tout son cycle de sommeil est inversé et qu'elle ne peut rien y faire. Alors, il ne se plaint pas, et attend le jour où ils pourront aller manger une glace en plein milieu de l'après midi.

Il s'est parfumé, s'est habillé de manière très convenable, avec une chemise bleue clair et un pantalon foncé. Il a détaché le premier bouton pour se donner un air un peu décontracté. Il n'a pas payé de place dans un restaurant chic, il sait qu'elle a un maigre appétit et que ce ne serait pas assez intime.. ll n'a pas pris de place à l'opéra car ils ne pourraient pas discuter. Non il a juste prévu de se balader, dans la forêt. En pleine nuit, c'est assez effrayant, mais c'est un cadre idéal pour se retrouver seuls tous les deux, sans rien autour que les bruits des petits animaux et des arbres. Il vient la chercher en voiture en bas de son habitation et sonne un peu nerveux, comme un adolescent, un léger sourire aux lèvres. Il tient un panier en osier dans la main, tout fier de lui.

_________________
+we slow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Elvira Szabó
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1180
√ Date d'inscription : 05/04/2015

MessageSujet: Re: sometimes I still feel I'm walking alone (elvira) Dim 2 Aoû - 11:15



sometimes i still feel I'm walking alone
ft. elvira & andrija

Tout cela est bien étrange aux yeux d’Elvira. Depuis l’abandon de son créateur, son cœur s’était refroidi, s’interdisant à toutes formes d’attachement. Certes, elle avait eu quelques amants au courant des siècles, mais jamais elle n’avait abaissé sa garde émotionnelle. Et là… Sans qu’elle ne demande rien, sans même qu’elle ne le réalise, elle s’était prise d’affection pour Andrija. La nuit qu’ils avaient passée ensemble n’avait en rien ressemblé aux autres aventures intimes qu’elle avait connues. Elle avait senti une réelle connexion entre eux, ce qui l’avait déboussolée. Lorsqu’ils s’étaient revus au bar, quelques jours plus tard, leur bonne entente semblait intacte, et c’est tout naturellement qu’ils avaient de nouveau passé la nuit ensemble. Depuis, ils se voyaient assez régulièrement, sans pour autant former un couple. Cela lui convenait, pour l’instant. Jusqu’ici, elle avait réussi à lui cacher sa nature en utilisant le prétexte de son horaire de travail nocturne. Elle ignorait à quel point elle pourrait poursuivre le mensonge. Lorsqu’il l’avait invitée à aller se promener dans les bois, elle avait immédiatement su que leur relation prenait une nouvelle direction. Pour elle, Andrija n’était pas qu’un amant régulier. Elle se surprenait à penser souvent à lui, à guetter sa venue au bar, à regarder trop souvent son portable en espérant trouver un message de lui. Et cette invitation avait provoquée en elle un tel ravissement…

C’est avec impatience qu’elle l’attendait chez elle. Enfin, elle entend la sonnerie, et elle doit se retenir de ne pas courir vers la porte. Elle ouvre cette dernière, adressant à Andrija un sourire radieux. Et, sans un mot, elle se dresse sur la pointe des pieds pour l’embrasser, ne déposant sur ses lèvres qu’un baiser chaste, furtif. « Bonsoir! », dit-elle, enthousiaste, verrouillant la porte derrière elle. « Prêt à aller affronter les bestioles nocturnes? »

_________________

I'm radioactive
I'm waking up to ash and dust, I wipe my brow and I sweat my rust. I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus. This is it, the apocalypse. I'm waking up, I feel it in my bones enough to make my systems blow. Welcome to the new age, to the new age...
Revenir en haut Aller en bas
Andrija Adamić
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 389
√ Date d'inscription : 15/05/2015

MessageSujet: Re: sometimes I still feel I'm walking alone (elvira) Mer 5 Aoû - 4:37



sometimes i still feel I'm walking alone
ft. elvira & andrija

Elle ne le surprend pas avec un baiser furtif. Mais dès que ses lèvres ont quitté les siennes, il se contient pour ne pas la tirer vers lui à nouveau pour un baiser un peu plus approfondi. Il est accro de toutes les parties de son corps, de ses lèvres le plus .. Il se surprend à imaginer les embrasser des heures. Ce n'est pas normal. Depuis qu'ils ont passé leur première nuit ensemble, il n'a approché aucune autre fille au bar. Dès qu'une donzelle se pose à côté de lui, il reste cordial mais ne tente pas de draguer. Il n'est intéressé que par elle, Elvira. Elvira qui reste mystérieuse et inaccessible. Il sent bien qu'elle ne lui dit pas tout, qu'elle garde encore bien des choses pour elle. Et pour l'instant, il supporte. Parce que tout semble trop idyllique dans leur relation. Ils se voient souvent .. Peut-être trop souvent. Andrija manque de sommeil à force de venir au bar, et peine à garder toute sa concentration lors des journées, à son cabinet. Ce n'est pas encore trop insupportable, alors, il ne se plaint pas. De toute façon, de quoi pourrait-il se plaindre ? Il se sent .. Bien. Pour la première fois depuis longtemps.

« Si un ours tente de te prendre en filature, je t'assure que je me mettrai entre vous deux pour te protéger » fait-il avec un demi sourire. Il lui prend doucement la main pour la mener vers sa voiture, garée devant le bâtiment. Il lui ouvre la porte côté passager, en véritable gentleman, et prend le volant pour les emmener en dehors du côté urbain. Bientôt, les plaines et les arbres sont le seul paysage environnant. Certains trouveraient cette ambiance angoissante. La forêt, la nuit .. Un vrai scénario de film d'horreur. Et pourtant, Andrija y va confiant. Il doute qu'Elvira soit effrayée par la situation mais il se sent prêt à la rassurer si il se trompe. Bien vite, il se gare à l'orée de la forêt et sort, son petit panier au bras. Il garde son téléphone portable, au cas où, reprend la main d'Elvira et la mène sur les chemins terreux. Il a déjà fait un petit repérage, sait à peu près le chemin vers une petite clairière où ils pourront se poser, regarder le ciel, les étoiles apparentes loin de toutes les lumières de la ville. Il marche silencieusement, appliquant une légère pression sur la main d'Elvira, un léger sourire aux lèvres.

_________________
+we slow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Elvira Szabó
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1180
√ Date d'inscription : 05/04/2015

MessageSujet: Re: sometimes I still feel I'm walking alone (elvira) Dim 23 Aoû - 13:15



sometimes i still feel I'm walking alone
ft. elvira & andrija

Elvira pouffe de rire lorsqu’Andrija lui promet de la protéger, en cas de danger. Elle s’imagine déjà la situation décrite, sachant qu’elle pourrait abattre l’ours de ses propres mains et s’en tirer sans la moindre égratignure. Mais elle devine Andrija sincère, ce qui la touche. « Merci, c’est gentil… mais on va essayer d’éviter, d’accord? » Son regard ne le quitte pas alors qu’elle se laisse doucement mener vers sa voiture, où elle prend place. Dans la voiture, elle reste silencieuse, son regard allant de la route vers le profil d’Andrija, un sourire se dessinant sur ses lèvres à chaque fois qu’elle l’observe. Ce qui est bien avec lui, c’est qu’elle ne se sent pas obligée de meubler le silence pour éviter les malaises. C’est un silence confortable, qui témoigne de leur complicité. Vraiment, elle se sent bien avec lui, c’est la première fois depuis des siècles qu’elle ne cherche pas un moyen de mettre fin à une relation avant que celle-ci devienne plus sérieuse. Au contraire, elle ressent de plus en plus souvent l’envie de le voir, de passer du temps à ses côtés. C’est étrange, nouveau pour elle, mais tellement agréable…

Une fois arrivés près de la forêt, elle se laisse guider par Andrija. Loin de la pollution luminaire de la ville, la pénombre est omniprésente. Cela ne la gêne aucunement, son regard est fait pour ce genre d’ambiance, elle pourrait se mouvoir entre les arbres avec autant de facilité qu’un humain en plein jour. Mais elle préfère laisser Andrija en contrôle, le laisser décider où ils iront. « Une chance que ce n’est pas la pleine lune. On raconte que ces bois sont infestés de loups garous… », dit-elle à moitié sérieuse, sachant qu’il s’agit de la vérité absolue. Mais si elle dit cela, c’est surtout parce qu’elle meurt d’envie de tâter le terrain auprès d’Andrija, de voir s’il croit un tant soit peu aux légendes qu’on raconte… Elle tente même de croiser son regard, afin de découvrir quelles pensées il lui taira, mais il lui est difficile de le faire puisqu’ils sont côte à côte.


_________________

I'm radioactive
I'm waking up to ash and dust, I wipe my brow and I sweat my rust. I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus. This is it, the apocalypse. I'm waking up, I feel it in my bones enough to make my systems blow. Welcome to the new age, to the new age...
Revenir en haut Aller en bas
Andrija Adamić
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 389
√ Date d'inscription : 15/05/2015

MessageSujet: Re: sometimes I still feel I'm walking alone (elvira) Dim 23 Aoû - 14:37



sometimes i still feel I'm walking alone
ft. elvira & andrija

Il rit à la petite blague qu'elle lance. Il sait qu'elle dit ça pour détendre l'atmosphère. On parle toujours des choses qui n'existent pas pour apporter un peu de légèreté. Parce qu'il y a une chose qu'Andrija sait, c'est que ce genre de créature .. Ne vit que dans l'imaginaire des gens. Il est un homme de science de base et applique le « je crois ce que je vois ». Quand les scientifiques auront des preuves irréfutées de l'existence de telles choses, d'accord. Et même .. De nombreux avaient essayé sans trouver le public escompté. Et il y avait ces fous qui vivaient de ces histoires. Les fantômes, les vampires, les loups garous, les métamorphes, et puis quoi encore .. Dans les années 2000, il se demande pourquoi un tel folklore peut effrayer. Il sent le regard d'Elvira se poser vers lui alors il tourne le cou pour lui montrer son sourire. Ils ne sont plus loin à présent, il ne sait pas quand ils sont partis de la voiture mais ils ne sont pas non plus profondément dans la forêt. Si accident arrivait, il pourrait porter la jeune femme dans ses bras en courant en moins de dix minutes.

Finalement, les arbres deviennent épars, et les étoiles se font plus brillantes. Il y a un grand espace avec de l'herbe fraîche, sans terre comme si personne n'avait foulé cet endroit. Il soupire et se dirige un peu plus loin avant de poser son panier et de lâcher la main d'Elvira pour s'asseoir par terre. Il finit par s'allonger et s'étire longuement. « Après on ne dira pas que je ne suis pas romantique, hein ? » dit-il en rigolant « La prochaine fois j'apporterai le certificat, celui qui dira qu'il y a une étoile qui s'appelle Elvira. J'aime les clichés comme ça » rajoute-t-il en reprenant sa main froide. « Peut-être que tu trouve ça ringard, après tout .. Cette petite sortie. Je m'en excuse d'avance, je suis un peu ringard comme gars » fait-il en tournant le visage vers elle. « Mais je ne suis ringard qu'avec les gens à qui je tiens .. Ce qui est encore plus ringard à dire ! »

_________________
+we slow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Elvira Szabó
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1180
√ Date d'inscription : 05/04/2015

MessageSujet: Re: sometimes I still feel I'm walking alone (elvira) Dim 23 Aoû - 15:03



sometimes i still feel I'm walking alone
ft. elvira & andrija

Elle ne croise son regard qu’une seule seconde, mais cela lui suffit pour comprendre qu’Andrija ne croit pas un mot de ce qu’elle raconte. Il est étrange de percevoir les pensées d’autrui, ce n’est pas aussi difficile qu’on le pense lorsqu’on a appris à maîtriser ce don. L’autre n’a pas besoin de réfléchir de manière claire pour qu’Elvira puisse percevoir ce qu’il pense. Il faut avouer qu’il est plutôt rare qu’un être réfléchisse de manière aussi ordonnée que s’il exprimer ses pensées à voix haute. Il s’agit plutôt d’un état d’esprit, modelé par plusieurs souvenirs et opinions, qui forment un tout un peu abstrait. En percevant ce fouillis d’idées, Elvira le comprend automatiquement, comme si ces pensées lui appartenaient. Ainsi, comprend-t-elle, Andrija prend ces légendes pour ce qu’elles devraient être : du simple folklore. Décidément, elle devra s’armer de courage si elle décide un jour de lui avouer la vérité.

Elle s’assoit sur l’herbe, près de lui, son visage levé vers l’au-delà, appréciant cette vue magnifique. Le silence est rompu par Andrija, et elle l’écoute tranquillement, son sourire s’élargissant au fil des mots qu’il prononce. Elle le trouve adorable. En silence, elle s’approche de lui, dépose un baiser sur ses lèvres. « Ce n’est pas ringard du tout. », murmure-t-elle, ses lèvres effleurant toujours les siennes. Comment lui expliquer qu’en plus de cinq cent ans d’existence, jamais un homme n’a été si attentionné envers elle? Elle pourrait facilement tomber amoureuse de lui, ne serait-ce que pour ces petites attentions qu’il a toujours à son égard. D’ailleurs, ne commence-t-elle pas à éprouver pour lui des sentiments de plus en plus forts? « Moi aussi, j’aime ces clichés. » Elle sourit, l’embrasse de nouveau avant de regarder le ciel à nouveau. « Tu es sérieux pour cette étoile? » L'idée lui plaît, il faut l'avouer. « Je tiens aussi à toi. Beaucoup. »

_________________

I'm radioactive
I'm waking up to ash and dust, I wipe my brow and I sweat my rust. I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus. This is it, the apocalypse. I'm waking up, I feel it in my bones enough to make my systems blow. Welcome to the new age, to the new age...
Revenir en haut Aller en bas
Andrija Adamić
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 389
√ Date d'inscription : 15/05/2015

MessageSujet: Re: sometimes I still feel I'm walking alone (elvira) Dim 23 Aoû - 16:44



sometimes i still feel I'm walking alone
ft. elvira & andrija

Andrija a toujours su qu'il plaisait aux femmes. Il a dû en rejeter beaucoup, durant ses années de mariage. Cela ne fait qu'un an qu'il peut réellement utiliser son pouvoir de séduction, et il a l'impression qu'il n'en a même plus besoin avec Elvira. Il dit ce qui lui passe par la tête, même si c'est ridicule, et il se fiche si elle se moque de lui. C'est gentil, il sait que c'est affectueux et il n'est pas homme à se vexer pour si peu. Même si elle pouvait se moquer, elle ne le fait pas. Il a réellement l'impression d'être avec une personne pour la première fois depuis qu'il a commencé à s'éloigner de sa femme. Le sentiment de ne pas parler juste pour parler, de ne pas être avec quelqu'un juste pour remplir l'espace. Il a l'impression d'exister à nouveau. Il a l'impression que ses sourires sont plus francs que d'habitude, qu'il n'a aucunement le besoin de se forcer. Il est bien, tout simplement. Et il le doit à elle. Il a peur qu'elle se dise qu'il est fou .. S'il lui avoue une chose pareille. Après tout, ils ne sont pas ensemble ni quoi que ce soit de ce genre. Il ne sait pas si c'est un début d'amour, il n'en sait rien du tout. Il veut juste profiter du moment qu'ils ont ensemble.

Elle l'embrasse et il sent son propre sourire s'agrandir sous ce contact. « Je ne sais pas quand est ton anniversaire mais peut-être que tu auras une surprise » dit-il pour seule réponse. Il soupire et ferme les paupières. Il aime entendre ces mots d'affection, dans un pays où il n'habite que depuis si peu, un pays où il ne connaît pas grand monde. Il a l'impression de véritablement commencer sa vie dans cette ville. Il ne voit pas plus loin que deux mois dans le futur .. Il n'aime plus planifier, il aime prendre les choses comme elles viennent. « Beaucoup beaucoup ? » demande-t-il comme un enfant à qui on arrache une marguerite, pour plaisanter. Il reste silencieux un moment avant de venir l'embrasser à son tour, un peu plus longtemps cette fois-ci. Une fois repu, il s'écarte et lui dit « Tu sais .. Je ne sais pas grand chose sur toi, au final » dit-il avec une petite moue. « Tu es très mystérieuse. Je ne vais pas dire que ce n'est pas incroyablement sexy, mais bon .. »

_________________
+we slow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Elvira Szabó
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1180
√ Date d'inscription : 05/04/2015

MessageSujet: Re: sometimes I still feel I'm walking alone (elvira) Dim 23 Aoû - 18:07



sometimes i still feel I'm walking alone
ft. elvira & andrija

Étrangement, Elvira ne se rappelle plus sa date de naissance. Au fil des siècles, elle a oublié, considérant désormais la date de sa transformation comme le réel jour de son anniversaire. Les années ont passé à une vitesse folle, elle soufflera bientôt sa cinq-centième année en tant que vampire… Elle a vécu, peut-être trop. Mais cet instant précis, ce petit moment de pure perfection, ne fait au fond que lui prouver que la vie vaut encore la peine d’être vécue malgré tout ce temps. « C’est en novembre. Nous verrons bien… », dit-elle simplement. Seront-ils encore ensemble, dans quelques mois? Sont-ils ensemble actuellement? Elle ignore vraiment où ils en sont. Cela lui importe peu, à vrai dire. Elle préfère ne pas compromettre cette relation en l’étiquetant. Tant qu’ils sont bien ensemble… c’est tout ce qui compte. Pour l’instant.

« Beaucoup… beaucoup. », confirme-t-elle finalement, lui rendant le baiser qu’il lui offre. Elle ne se lasse pas de lui, de ses lèvres, de son odeur. Elle en voudrait plus, guidée par ses pulsions et son attirance, mais elle garde une réserve. Elle ne voudrait pas qu’Andrija pense qu’elle ne souhaite être avec lui que pour assouvir ses besoins sexuels. C’est tellement plus que ça, pour elle! « Beaucoup. », ajoute-t-elle une dernière fois, un sourire taquin aux lèvres. « Que voudrais-tu savoir? J’ai bien peur que mon histoire ne soit pas très intéressante… » C’est totalement faux, on s’entend. Mais si elle veut conserver son masque d’humaine encore un peu, elle ne peut décemment lui avouer toute la vérité. Elle ne peut parler de son trop long passage dans un asile, ne peut lui avouer qu’elle a vu passer cinq siècles au courant de son existence. « Demande-moi ce que tu veux. », chuchote-t-elle, glissant ses doigts entre ceux d’Andrija, portant sa main à ses lèvres pour l’embrasser avec tendresse.

_________________

I'm radioactive
I'm waking up to ash and dust, I wipe my brow and I sweat my rust. I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus. This is it, the apocalypse. I'm waking up, I feel it in my bones enough to make my systems blow. Welcome to the new age, to the new age...
Revenir en haut Aller en bas
Andrija Adamić
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 389
√ Date d'inscription : 15/05/2015

MessageSujet: Re: sometimes I still feel I'm walking alone (elvira) Lun 24 Aoû - 5:43



sometimes i still feel I'm walking alone
ft. elvira & andrija

Que veut-il savoir ? Il se sent subitement coincé. Il ne sait pas par où commencer .. Il réfléchit à ce qu'il a envie d'apprendre le plus mais rien ne vient. À vrai dire, il n'aime pas ce mode de communication. Qu'il pose des questions .. Non, il a envie qu'elle lui raconte ce qu'elle juge important sur elle, sur son histoire. Qu'ils finissent par partager des anecdotes de leur enfance, de leur adolescence. Qu'ils échangent des moments nostalgiques à parler de leurs hontes et de leurs joies. Elle affirme que son histoire est peu intéressante, mais il en doute fortement. Après tout, c'est ce qui a fait d'elle ce qu'elle est aujourd'hui. Un personnage qui recèle de multiples facettes. Si son existence avait été ennuyeuse .. Pourrait-il vraiment s'intéresser à elle à présent ? Lui, par contre, n'a pas vécu de grands drames dans sa vie. Il ne laisse pas beaucoup de mystère sur sa vie, il n'a jamais eu de problèmes majeurs, si on ne compte pas le divorce avec sa femme. Et ça .. Ce n'est rien à côté des gens qui ont perdu des membres de leur famille, qui ont été malades ou d'autres choses de ce genre.

Quelle question pourrait-il poser ? Il reste silencieux un long moment, se délectant de la sensation des lèvres d'Elvira contre ses doigts. Un léger sourire orne son visage. « Dis moi le métier que tu voulais faire lorsque tu étais enfant. Dis moi à quoi ressemblait ta chambre .. Comment s'appelaient tes parents.. Dis moi quel était ton jeu préféré. Parle moi de ton premier amour, de la meilleure journée de ta vie .. étais-tu une bonne élève ? As-tu jamais pensé rencontrer un fantôme ? Parle moi du domaine dans lequel tu es la plus douée. Raconte moi le truc le plus bizarre que tu es capable de faire. Honnêtement .. J'ai envie de tout savoir, je pourrais rester des heures à t'écouter » dit-il finalement. Il ne sait pourquoi il se sent étrange à demander ces choses, comme s'il s'attendait à ce qu'elle ne soit pas totalement honnête avec lui. Peut-être parce qu'il s'est habitué à ne savoir ce qu'était Elvira du présent, et encore. Il est persuadé qu'il ne doutera pas de sa sincérité, parce que ce n'est pas dans sa nature. Il a une confiance presque aveugle en l'humanité, peut-être un optimisme démesuré concernant la bonté des êtres humains. « Et tu peux me poser des questions aussi. Si tu veux. Sauf que dans mon cas, ce n'est vraiment pas intéressant. »

_________________
+we slow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Elvira Szabó
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1180
√ Date d'inscription : 05/04/2015

MessageSujet: Re: sometimes I still feel I'm walking alone (elvira) Sam 29 Aoû - 16:33



sometimes i still feel I'm walking alone
ft. elvira & andrija

Elvira pouffe de rire face à l’avalanche de questions prononcées par Andrija. Elle voudrait tellement lui répondre le plus authentiquement possible! Elle voudrait être elle-même, auprès de lui. Parce qu’au fond, elle ne se souvient plus la dernière fois où elle s’est sentie si bien grâce à une autre personne. Andrija a ranimé quelque chose en elle, une flamme qu’elle avait oubliée. Et elle s’en veut, lorsqu’elle réalise que cette flamme est ravivée par un mensonge, ou plutôt par une omission. Elle voudrait lui confier chacune des minutes de sa vie, comme elle aimerait découvrir chaque moment qui a fait d’Andrija l’homme qu’il est aujourd’hui. Mais elle n’arrive pas à lui avouer la vérité, sachant toutefois que plus elle repousse le moment, plus les conséquences risquent d’être lourdes.

« C’est peut-être idiot, mais je ne rêvais pas d’une carrière quand j’étais enfant. Je me suis toujours vue mariée, mère de famille, restant au foyer. Il faut croire que je suis vieux jeu. » Elle hausse les épaules, souriant tristement. Surtout, il faut croire qu’elle venait d’une toute autre époque, où les femmes n’étaient pas vraiment la bienvenue sur le marché du travail. « Mon travail me plaît par contre. » Elle sait bien qu’il n’a rien de prestigieux. Mais elle s’en fiche complètement. Pour l’instant, elle ne se verrait rien faire d’autre. « Mes parents s’appelaient Izsak et Solveig. J’avais également une sœur, Klara. Ils sont tous décédés. » Elle dit cela sans la moindre émotion. Il faut dire qu’elle a largement eu le temps de faire le deuil de cette famille qui l’a autrefois rejetée de la pire des manières qu’il soit. Elle aurait voulu feindre cette douleur qu’elle ne ressent pas, mais préfère rester le plus authentique possible. « J’ai aimé une seule fois. Ça m’a brisée. Je n’ai jamais pu faire confiance à qui que ce soit, depuis. » Elle observe longuement Andrija, détaille chacun de ses traits qu’elle connaît par cœur. Puis, un petit sourire vient égayer son visage. « Toi, je te fais confiance. Tout cela est bien étrange pour moi. » Elle s’avance, dépose un baiser sur les lèvres d’Andrija, s’y attarde quelques instants. « Et je peux retenir ma respiration sous l’eau pendant au moins deux minutes. » En fait, si elle le souhaite, elle peut rester des jours sous l’eau, si elle échappe aux rayons du soleil. Mais elle ne dit cela que pour alléger l’atmosphère. « Toi, parle-moi de ta vie… Pourquoi Budapest? Pourquoi ton mariage n’a pas tenu le coup? Raconte-moi ton plus beau souvenir d’enfance, ton plus grand rêve… Tout. »

_________________

I'm radioactive
I'm waking up to ash and dust, I wipe my brow and I sweat my rust. I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus. This is it, the apocalypse. I'm waking up, I feel it in my bones enough to make my systems blow. Welcome to the new age, to the new age...
Revenir en haut Aller en bas
Andrija Adamić
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 389
√ Date d'inscription : 15/05/2015

MessageSujet: Re: sometimes I still feel I'm walking alone (elvira) Sam 29 Aoû - 17:18



sometimes i still feel I'm walking alone
ft. elvira & andrija

Il lui pose trop de questions, il le sait. Il doit avoir l'air totalement ridicule, mais bizarrement, il n'a pas peur qu'elle le pense ainsi. N'est-il pas comme ça, Andrija ? Bien loin de son sérieux de médecin. Il est naturel, souriant, dit ce qu'il pense, sans vraiment penser, d'ailleurs. Trop candide, trop franc, trop gentil aussi. Le genre de gars à se faire avoir régulièrement, mais bon, il n'a rien vécu de très mauvais depuis son arrivée. Il se demande si elle va se plier à l'exercice, ou si elle va éviter les questions. Va-t-il enfin savoir des faits personnels sur la belle Elvira ? Le sourire ne veut quitter son visage, tellement il a hâte. Il est surpris rien que par sa première phrase. Il a toujours vu .. Elvira comme une femme de son temps. Il se demande si elle veut la même chose, à présent, elle ne le précise pas. Mais elle dit elle même qu'elle est vieux jeu, au présent. Il plisse les paupières mais a beaucoup de mal à imaginer la jolie blonde derrière les fourneaux, ou attendant le retour des enfants au soir pour les aider à faire leurs devoirs. Pour une raison inconnue, cela ne semble pas coller.

Son sourire se perd lorsqu'elle lui apprend que toute sa famille est morte. Il ne posera pas de questions là dessus. Il s'étonne du ton qu'elle a en lui annonçant cela. Comme si .. Elle n'était plus affectée. Comme si le fait remontait à bien loin, et peut-être que oui. Peut-être avait-elle perdu ses parents jeunes. Il sait ce que c'est, que d'être orphelin. Il n'a pas de fratrie, et a perdu ses deux parents. Enfin. Son père est peut-être vivant quelque part, mais il ne le connaît pas. Sa mère est décédée des suites d'une dégénérescence neurologique. La douleur revient en lui, comme un coup de poignard dans le ventre. Cela fait quelques temps qu'il n'a pas pensé à sa mère. Malgré les années passées .. Il a mal. Il ne le montre bien évidemment pas.

Il sourit légèrement. Comme lui, elle n'a aimé qu'une fois. Il ne sait rien de cette histoire, mais il est peiné de ce qu'elle lui annonce. Avant qu'elle ne le surprenne à nouveau à lui annoncer qu'à lui, elle fait confiance. Il répond à son sourire, il a totalement confiance en elle aussi. En même temps, il a confiance très facilement. Ce petit aveu lui fait chaud au cœur, lui qui se demande régulièrement ce qu'Elvira ressent vraiment à son égard. Il fait un petit oh quand à son talent secret et rit doucement. Il vient d'apprendre un paquet de choses sur elle. Et maintenant, elle lui renvoie les questions. Il fait une petite moue, se demande comment aborder tout ça.

« Je n'ai pas choisi Budapest » dit-il avec un petit soupir « J'ai.. été contacté à propos d'un travail ici, et je l'ai pris. Je voulais juste m'éloigner de chez moi, et voilà. C'est vrai que la Croatie me manque.. Je t’emmènerai là bas, si tu veux, un jour. » Il marque une petite pause, avant de reprendre. « Je ne regrette pas de m'être installé ici. J'aime beaucoup l'ambiance de cette ville .. Surtout la nuit, aussi bizarre que cela puisse paraître. J'aime tellement me promener dans les petites rues, là où il n'y a pas beaucoup de lumière. Je ne me suis pas encore fait agresser, c'est une bonne chose ! » conclut-il avec un petit rire. Le sujet de son mariage. Il soupire longuement. « Elle était enceinte. On était ensemble depuis .. Nos quinze ans, on ne s'est jamais quitté, je n'ai jamais connu une autre femme qu'elle, romantiquement parlant. Elle a fait une fausse couche, et il s'avérait qu'elle ne pouvait plus avoir d'enfants. Ce .. Cela ne me dérangeait pas, je voulais rester avec elle, je l'aimais plus que tout. Mais elle a changé totalement à partir de ce moment là. Elle n'était plus elle même, et j'ai commencé .. ah, c'est horrible à dire, et je m'en veux encore, mais .. même être dans la même pièce qu'elle était un supplice. On ne se parlait plus, et quand on le faisait c'était pour se disputer. C'était intenable. C'est elle qui a proposé le divorce. Je ne sais pas du tout ce qu'elle est devenue, depuis un an, nous n'avons .. Plus aucun contact. » On sent une certaine tristesse dans son ton, dans son regard. Ivana était sa meilleure amie, la personne la plus importante de sa vie. Et comme ça, elle n'était plus rien.

Il reste silencieux un moment après cette petite histoire, car il ne se sent plus d'humeur à rigoler de choses légères. Il se reprend au bout de quelques minutes, loin d'être le genre à déprimer pendant un long moment. Et puis, il ne veut pas imposer une ambiance pareille à Elvira. « Je n'ai pas un seul bon souvenir d'enfance » dit-il, en se rendant compte que cela n'arrange pas les choses. « Je préfère oublier cette partie de ma vie. Je n'ai jamais connu mon père, et ma mère est morte quand j'étais jeune. On m'a baladé de famille d'accueil en famille d'accueil, orphelinats également. Ma vie a véritablement commencé quand j'ai rencontré mon ex femme. C'est .. très cliché, mais c'est la vérité. Je me sens coupable de ne pas pouvoir te raconter de jolie histoire. » dit-il avec un maigre sourire

_________________
+we slow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Elvira Szabó
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1180
√ Date d'inscription : 05/04/2015

MessageSujet: Re: sometimes I still feel I'm walking alone (elvira) Sam 29 Aoû - 20:03



sometimes i still feel I'm walking alone
ft. elvira & andrija

L’histoire d’Andrija lui semble bien triste. Elle écoute chacun des mots, comprend les différentes douleurs qu’il a pu ressentir au fil du temps, au fil des épreuves. En tout cas, elle est heureuse que les aléas de la vie l’aient mené à elle. Elle l’écoute parler de son ancienne femme, devine le tumulte émotionnel dans lequel toute cette histoire a dû le plonger. Faire le deuil de son enfant, puis de sa relation… Elle devine toute la charge émotionnelle, la douleur incessante. Le vide absolu. Tout au long du monologue d’Andrija, elle caresse tendrement la main qu’elle tient toujours. Puis, elle respecte le silence qu’il impose, réfléchissant à tout ce qu’elle vient d’apprendre sur lui. Andrija lui a toujours semblé être un homme heureux, à qui la vie avait souri. Il avait la beauté, l’intelligence, le charisme. Mais toute son histoire lui prouve que cela ne suffit jamais, qu’il a eu son lot d’épreuves, peut-être plus encore que la norme. Et lorsqu’il reprend parole, et qu’il lui parle de l’orphelinat, son cœur se serre douloureusement. Elle peut tellement comprendre ce qu’il a vécu, ce qu’il a pu ressentir! « Tu sais… quand j’étais jeune, mes parents m’ont fait enfermer dans un hôpital psychiatrique. » Elle n’avait sincèrement pas l’intention d’aller si loin dans ses confidences, mais elle n’a pu s’en empêcher. « Je te rassure, je n’étais pas folle, je ne le suis toujours pas. Je n’étais même pas malade. J’aurais pu comprendre et accepter, si j’avais réellement eu besoin de soins. Mais, sans vouloir entrer dans les détails… il s’est passé un certain événement qu’ils n’ont pas pu supporter, et ils ont voulu se débarrasser de moi. » Elle soupire, embrasse de nouveau les phalanges d’Andrija, puis la paume, le poignet. Elle a certainement relaté cette partie de sa vie à quelques reprises depuis tout ce temps, mais chaque fois, la chose lui est difficile. « Ma vie a été en suspend pendant une longue période. Aucune visite, c’est comme si j’étais morte pour eux. Alors tu comprendras pourquoi je ne ressens plus nécessairement d’attachement à leur égard… » Maintenant qu’elle se confie à lui sur cette sombre partie de son existence, elle se demande pourquoi ce rendez-vous qui aurait dû être empreint de légèreté est soudainement devenu si sombre. Il faut croire qu’ils portent tous les deux un passé lourd. « Enfin. Je raconte ça pour te dire que je te comprends. Moi aussi, j’ai l’impression que j’ai commencé à vivre le jour où j’ai rencontré mon… » Elle s’interrompt sur le mot « créateur ». Ignorant quel mot pourrait autrement convenir à la situation, elle préfère laisser la phrase en suspens, sachant qu’Andrija comprendra de toute façon. « On a vraiment un talent absolu pour égayer une soirée, toi et moi! », ajoute-t-elle finalement à la blague, histoire d’alléger un peu l’ambiance.

_________________

I'm radioactive
I'm waking up to ash and dust, I wipe my brow and I sweat my rust. I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus. This is it, the apocalypse. I'm waking up, I feel it in my bones enough to make my systems blow. Welcome to the new age, to the new age...
Revenir en haut Aller en bas
Andrija Adamić
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 389
√ Date d'inscription : 15/05/2015

MessageSujet: Re: sometimes I still feel I'm walking alone (elvira) Sam 12 Sep - 15:35



sometimes i still feel I'm walking alone
ft. elvira & andrija

Il se demande ce qu'Elvira pense. Peut-être qu'elle a pitié de lui. Peut-être que l'affection qu'elle éprouve pour lui part petit à petit, en entendant .. Son passé peu reluisant. Peut-être qu'elle pense qu'il en fait trop, ou pire, qu'il ment. Il s'inquiète d'un tas de choses dans ce silence, qui pourtant est très vite rompu. La jeune fille prend la parole à son tour, et sa première phrase l'étonne drôlement. Il a eu assez de chance dans sa vie pour ne pas finir en hôpital psychiatrique, ce qui arrive beaucoup pour les orphelins, ou en tout cas, plus qu'on ne le croit. Il se pose tout un tas de questions, car elle lui semble tout à fait saine d'esprit. Dans ce cas, de la maltraitance de la part de ses parents. Il s'en veut d'être curieux sur un sujet aussi .. glauque, mais il attend qu'elle continue. Il se sent heureux qu'elle se sente assez en confiance pour lui dire ces choses là, aussi étrange que cela puisse paraître dans leurs récits. Il hoche la tête alors qu'elle lui explique les raisons sans vraiment lui expliquer. Il sait que ce n'était pas par rapport à son état psychique, il veut savoir quel est cet « événement », mais il n'est pas sûr qu'elle lui en fera part. Elle se stoppe un petit moment pour lui embrasser la main et le poignet, il sent des frissons remonter le long de son avant bras. Au final, ils n'ont pas de parents tous les deux, même si les circonstances sont différentes. Il se demande si c'est mieux de n'avoir eu aucun attachement à leur mort, ou d'avoir eu une relation .. Il n'arrive pas à se décider. Peut-être aurait-il préféré ne pas souffrir autant de la maladie de sa mère. S'en foutre, ou ne pas le savoir, peut-être aurait-ce été mieux. Il se sent étrangement jaloux de cet homme qui n'est plus dans sa vie mais tente de rester calme. Il finit par rire légèrement face à sa dernière phrase et il vient à son tour embrasser la main délicate d'Elvira. « En effet. Malheureusement, ça ne sert pas beaucoup dans la vie, ce genre de talent là. J'aurais préféré pouvoir marcher sur les petits doigts » [/color]fait-il en soupirant. « C'est vrai que ce n'est pas joyeux mais .. Je me sens tout de suite plus proche de toi. J'avais l'impression que tu étais un mystère complet .. à se demander si tu étais humaine, et non pas un fantôme. Alors peut-être qu'aujourd'hui on se raconte ce qui n'est pas plaisant, et qu'on pourra construire des souvenirs heureux tous les deux. Tu m'excuseras, je ne peux pas m'empêcher de sortir ce genre de phrase là, apparemment » fait-il en riant de sa propre ringardise. « J'espère que je ne te fais pas peur avec .. Mon histoire et .. Tout ça. » rajoute-t-il doucement

_________________
+we slow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Elvira Szabó
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1180
√ Date d'inscription : 05/04/2015

MessageSujet: Re: sometimes I still feel I'm walking alone (elvira) Sam 12 Sep - 16:50



sometimes i still feel I'm walking alone
ft. elvira & andrija

Les paroles d’Andrija font écho aux pensées d’Elvira. Elle-même réalise que cette conversation les rapproche peu à peu. Lorsqu’on débute une relation, on veut toujours paraître sous notre meilleur jour, mettant de côté nos côtés plus sombres afin de ne présenter à l’autre que le meilleur de soi. Tout le monde le fait, eux-mêmes n’ont pas échappé à la règle. En se confiant sur leurs passés, ils laissent peu à peu tomber le masque de perfection pour s’offrir l’un à l’autre tels qu’ils sont réellement, et c’est signe qu’ils lient un sentiment de confiance mutuel. Elle ne peut cependant s’empêcher de se sentir coupable lorsqu’il mentionne qu’il se demandait presque si elle était humaine. Toujours ce fichu mensonge, cette culpabilité qui la happe toute entière. Il y a plus de trois siècles qu’elle se fait passer pour une humaine, cela lui paraissant alors la meilleure des manières de conserver son humanité. Elle ne fait pas partie de ces vampires qui se croient supérieurs, qui se donnent le droit de tuer selon leur bon vouloir. Si on oublie son incapacité à supporter les rayons du soleil et son alimentation un peu particulière, on pourrait presque dire qu’elle est effectivement une simple femme. Mais elle ne l’est pas, ne le sera plus jamais. Elle sait qu’un jour, elle devra lui avouer la vérité, et ainsi prendre le risque qu’il ne veuille plus jamais la revoir. Et cette simple éventualité la tord d’angoisse, la terrorise. « Tu n’as pas à t’excuser.. », dit-elle à voix basse, un sourire aux lèvres. « Je ne demande que ça. Partager des moments heureux, avec toi. »

Les bribes d’enfance que lui a racontées Andrija ne lui font pas peur du tout, au contraire. Le fait qu’il ait eu une enfance difficile fait de lui un homme plus solide, et c’est l’une des nombreuses choses qui lui plaît chez lui. Ce qui l’effraie davantage, ce sont les sentiments qu’il éprouve toujours pour son ex femme. Des sentiments qu’il lui tait, mais qu’elle devine par ses pensées, par sa manie de trop vouloir l’oublier. Une part d’elle craint que son ancienne femme revienne vers lui et qu’elle soit automatiquement reléguée aux oubliettes. Leur relation naissante ne ferait certainement pas le poids face à celle qui a partagé avec sa femme. Elle ne peut s’empêcher de se demander comment elle-même réagirait si son créateur revenait vers elle. Il y a si longtemps qu’elle attend ce retour, qu’elle entretient cette obsession envers lui. Quelques mois plus tôt, elle n’aurait pas hésité avant d’affirmer qu’elle lui pardonnerait tout si seulement il tentait de la retrouver. Maintenant, elle l’ignore… Ce qu’elle ressent pour Andrija est certes récent, mais ça lui semble solide, là pour rester. « Non, tu ne me fais pas peur… Il y a quelque chose de rassurant dans le fait de découvrir que tu as vécu ton lot d’épreuves. » Elle ignore si ce qu’elle dit fait du sens pour lui, mais c’est ce qu’elle ressent. « Avant d’apprendre à te connaître, je pensais que tu étais de ces hommes qui ont toujours obtenu tout ce qu’ils désiraient sans le moindre effort. C’est idiot, il ne faut jamais se fier aux apparences. » D’un main libre, elle vient doucement caresser la nuque d’Andrija avant de l’attirer à elle pour l’embrasser avec douceur. « Tu sais… plus j’en découvre sur toi, plus je m’attache. Je ne veux pas te faire peur… Je veux juste que tu le saches. Tu comptes de plus en plus, à mes yeux. »

_________________

I'm radioactive
I'm waking up to ash and dust, I wipe my brow and I sweat my rust. I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus. This is it, the apocalypse. I'm waking up, I feel it in my bones enough to make my systems blow. Welcome to the new age, to the new age...
Revenir en haut Aller en bas
Andrija Adamić
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 389
√ Date d'inscription : 15/05/2015

MessageSujet: Re: sometimes I still feel I'm walking alone (elvira) Sam 12 Sep - 17:35



sometimes i still feel I'm walking alone
ft. elvira & andrija

Malgré ce qu'ils peuvent se raconter, malgré les mauvais souvenirs qu'ils font revenir à la surface, il apprécie plus que tout le moment qu'il est en train de passer avec Elvira. Après tout .. Tout ne peut pas être arc en ciels et licornes. Il faut parfois faire ressurgir ce qu'il y a de plus noir dans notre passé pour essayer, petit à petit, de comprendre quelqu'un. Il ne connaît pas maintenant Elvira de bout en bout, mais il avance, lentement mais sûrement. Elle lui fait confiance, et il lui fait assez confiance pour lui faire part de ses peurs et de ce qu'il pense mauvais en lui. Elle le rassure, et il se sent un peu blessé dans sa fierté d'homme dans ce moment là, mais c'est agréable. Après tout .. à quoi bon, l'homme fort et la femme sensible. Ne peut-il pas se laisser aller lui aussi ? C'est tellement bon, auprès d'une personne à laquelle on tient.

Il se sent un peu gêné par rapport à sa formulation. Il n'a pas .. Spécialement l'impression d'avoir vécu plein d'épreuves. Ou en tout cas, pas plus qu'un autre. Mais peut-être que quelqu'un d'extérieur peut le penser. Il se sent légèrement honteux, peut-être fait-il trop l'enfant malheureux .. Ce n'est pas son intention, pourtant. Il se sent heureux, il a l'impression d'avoir tout eu, dans la vie. Il est surpris de ce qu'elle lui dit. Gâté ? Pourquoi pas. C'est vrai qu'il s'est habitué au confort qu'il a à présent, grâce à son métier et son statut. Alors, il est facile de croire qu'il a toujours vécu dans le privilège. Il rigole doucement à imaginer ce qu'elle pensait de lui auparavant. « Je ne me souviens honnêtement pas de ce que j'ai pensé de toi avant de te connaître. Sûrement .. Que tu devais charmer tous tes clients, un truc comme ça. Trop belle pour son propre bien. » dit-il avec un soupir « Tu ne me fais pas peur. C'est moi .. Qui crains à chaque fois de t'éloigner, parce que je ressens .. trop de choses pour toi, sans arriver forcément à les nommer. Je suis heureux. Heureux de savoir que mes sentiments .. Sont réciproques. » dit-il en serrant sa main « Je.. Peut-être que je suis un peu trop vieux jeu. Je ne sais pas ce que tu attends de notre relation, si pour toi c'est quelque chose .. d'exclusif, de sérieux. Si on peut appeler sérieux ce qu'on vit. Ah ! Si je rougissais, je serais sûrement .. Pareil à une tomate, c'est que Enfin .. J'aimerais que tu ne sois qu'à moi » dit-il finalement

_________________
+we slow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Elvira Szabó
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1180
√ Date d'inscription : 05/04/2015

MessageSujet: Re: sometimes I still feel I'm walking alone (elvira) Sam 12 Sep - 18:23



sometimes i still feel I'm walking alone
ft. elvira & andrija

Le fait qu’Andrija se sente continuellement vieux jeu attendrit énormément Elvira. Si seulement il savait! Elle vient d’une autre époque, a été élevée selon certains principes assez stricts. Certes, au fil du temps, elle a su s’adapter à la société telle qu’elle est, et elle arrive à laisser de côté les valeurs avec lesquelles elle a été élevée. C’est pourquoi elle a pu, au fil du temps, brûler certaines étapes et s’offrir à quelques amants de passage, sans trop s’en faire. Mais en ce qui concerne les sentiments, elle est toujours aussi traditionnelle. D’ailleurs, depuis qu’elle fréquente Andrija, elle a mis fin à ses aventures, lui offrant ainsi une fidélité qu’il ne lui avait pas encore demandée. C’était juste une évidence pour elle, d’agir ainsi. À quelques exceptions près, elle n’avait jamais entretenu une relation charnelle plus que quelques soirs. Avec Andrija, c’est complètement différent. Elle ne se lasse pas de lui, au contraire. Plus il lui accorde de son temps, plus elle en désire. Et ce n’est pas que l’aspect charnel de la relation qui l’attire, c’est l’homme tout entier. Elle-même se questionnait parfois à savoir si cette exclusivité était mutuelle, sans pour autant le questionner à ce sujet, par peur qu’il perçoive mal cette curiosité. La phobie d’être trop étouffante, trop tôt. Le fait qu’il lui demande une telle chose la fait sourire, elle échappe même un petit rire. Ce rire n’a absolument rien de moqueur ou de sarcastique, il ne reflète au fond que sa surprise, son ravissement, sa joie. « Je ne suis qu’à toi. », se contente-t-elle de répondre, le regard brillant. « Mais dis-moi… je rêve, ou tu viens de me demander d’être ta petite amie? » Elle dit cela d’une voix incertaine, nerveuse. Peut-être a-t-elle mal interprété ses paroles. Mais peut-être est-il temps d’étiqueter cette relation, d’éclaircir les choses.

_________________

I'm radioactive
I'm waking up to ash and dust, I wipe my brow and I sweat my rust. I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus. This is it, the apocalypse. I'm waking up, I feel it in my bones enough to make my systems blow. Welcome to the new age, to the new age...
Revenir en haut Aller en bas
Andrija Adamić
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 389
√ Date d'inscription : 15/05/2015

MessageSujet: Re: sometimes I still feel I'm walking alone (elvira) Sam 19 Sep - 16:05



sometimes i still feel I'm walking alone
ft. elvira & andrija

Les mots qui sortent de la bouche d'Elvira le rassurent et l'emplissent d'une joie infinie. Son sourire s'agrandit à cette simple idée .. Elvira, à lui, entièrement et exclusivement. Que demander de plus ? Andrija sent ses muscles se détendre et il s'enfonce un peu plus profondément, ou tout du moins il le ressent, dans la terre, l'herbe. Oui .. Il y a bien un sous entendu à sa question, mais elle ne semble pas l'avoir relevé, en premier lieu. Cela lui convient, il n'est pas trop friand, mais tout de suite, elle ajoute une phrase, une question. Andrija tourne à nouveau le regard vers elle et reste silencieux quelques secondes, trouvant un moyen de tourner la phrase pour avoir l'air .. totalement décontracté. « Ah ? Je ne sais pas, peut-être » fait-il en tentant de paraître à peu près casual. Mais ce n'est pas lui, ce n'est pas du tout lui, alors il se reprend très vite. « Oui ! Oui, je te le demande. J'ai envie que toi, Elvira, tu devienne ma petite amie .. Et que tu puisse dire que tu es prise à tous ceux qui te dragueront pendant ton service. Je veux une photo de toi sur mon bureau, à la clinique. Je veux que les choses soient officielles » Il se tait encore un moment, avant de demander « Je te fais peur, peut-être ? C'est que je veux beaucoup de choses, il paraît. Mais je .. N'ai pas passé des heures à penser à ce genre de chose, pas du tout » Ni à la robe qu'elle porterait à leur mariage, ni quoi que ce soit de ce genre. Bon. Andrija s'emporte sûrement un peu trop, et alors ? Elle doit aimer ça dans sa personnalité, également.

_________________
+we slow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

MessageSujet: Re: sometimes I still feel I'm walking alone (elvira)

Revenir en haut Aller en bas

sometimes I still feel I'm walking alone (elvira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The Walking Dead [série] Koh Lanta en Zombieland
» The Walking Dead
» ~ i feel like my life is flashing by and all i can do is watch and cry
» MAC Temperature Rising Collection - Mai 2013
» Starlight Walking Horse 1992 by Galoob

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: Forêt-