Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

Game on [Elvira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Game on [Elvira] Lun 13 Avr - 10:53


 Elvira Szabó & William Anders

Game, on

 



Ses mouvements étaient rapides alors qu'il laissait entre ses doigts glisser l'acier, le faisant chanter dans l'air saturé de la villa. Le visage aussi froid que la mort, William voyait les mains de son assaillant chercher les contours d'une arme à feu, se refermer dangereusement autour de la crosse de cette dernière. Le brun bondit, crocs découverts alors qu'il frappait de ses doigts repliés en griffes. Il crocheta son dos, lui labourant les omoplates avant que ses lèvres ne viennent se refermer autour de la gorge de l'homme qui lui faisait face. Il ne le tua pas, ça non. Les questions avaient flamboyées dans les prunelles du vampire alors que le chasseur l'avait sortie de sa torpeur diurne.

Deux heures avaient passées, la nuit était tombée alors que le chasseur sortait enfin du sommeil dans lequel le manque de sang l'avait fait tomber. Il aurait surement préféré mourir, vu le sourire glacial de William. Il aurait du mourir car le vampire n'avait fini de s'amuser, comme un chat le faisait d'une souris.

Jamais je n'aurais pensé qu'un chasseur serait assez fou pour venir se jeter dans la gueule du loup, encore plus seul. Tu débutes mon ami, et j'ai l'honneur de t'annoncer que se sera ta dernière chasse. Mais tu vas devoir m'expliquer deux trois petites choses avant tout. Ton nom de famille, ton clan, ton rang, le nombre de gens qui savent pour toi et ta présence chez moi. Autrement, je te jure que le mot "souffrance" prendra toute sa saveur.

Les yeux aussi glacés que la mort qui l'avait autrefois enveloppée de ses bras de maitresse exigeante, William regarda cette toute nouvelle proie, assit sur une chaise, curant l'un de ses ongles sous lequel se trouvait encore des restes de sang avec un petit couteau fait pour trancher les chaires. Le chasseur ne parlerait pas de sitôt, il le savait parfaitement. Mais la peur était la meilleure des armes, comme ses crocs que découvraient ses lèvres.

Le bruit de la sonnette de la villa lui fit lever la tête, surprit. Ne voyant aucune réaction de la part du chasseur qui semblait bien résigné, il le bâillonna avec application et récupéra un tee shirt propre, jetant dans un coin celui couvert du sang du blond qui l'avait attaqué. Haussant un sourcil, il ouvrit et un sourire charmeur vient fleurir sur ses lèvres.

Elvira. Que me vaut le bonheur de ta présence ?

La vampire avait déjà du sentir parfaitement l'odeur de sang et la respiration saccadée qui venait du sous sol. Après tout, il la laisserait surement s'amuser avec le chasseur.
Revenir en haut Aller en bas
Elvira Szabó
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1180
√ Date d'inscription : 05/04/2015

MessageSujet: Re: Game on [Elvira] Mer 15 Avr - 19:06



Game On
    ft. William & Elvira

   
Alors qu’elle devrait profiter de sa nuit de congé, Elvira trouve le temps bien long. Elle n’est pas de ces gens qui travaillent toute la semaine dans l’attente d’un peu de temps libre. Au contraire, elle adore travailler au bar, toujours prise dans l’effervescence de ces soirées et les promesses de rencontres inoubliables… Toujours là, à chercher sa prochaine proie. Ce soir, elle n’a pas l’envie de rester seule à s’occuper l’esprit, elle sort donc à l’extérieur, histoire de s’aérer un peu. Et l’idée d’aller voir William s’impose doucement à elle. Elle ne prend même pas la peine de l’avertir : ils ont tellement développé une amitié étroite qu’elle est à peu près certaine qu’il ne sourcillera pas de la voir arriver par hasard. Et, s’il n’est pas disponible, elle trouvera autre chose à faire.

Il ne faut qu’une minute pour qu’il vienne lui ouvrir la porte, une fois qu’elle a activé la sonnette. Et à l’instant même où la porte s’ouvre, une délicieuse odeur vient lui chatouiller les narines. Son regard s’illumine alors qu’un sourire se dessine sur ses lèvres, et elle jette un regard mi-amusé, mi-interrogateur à son ami. « Je m’ennuyais, je voulais te voir. Quelque chose me dit que tu avais déjà des projets pour la nuit… Envie de compagnie? » Elle s’approche de lui, dépose un chaste baiser sur sa joue. Plus elle passe du temps avec lui, plus elle l’apprécie. Malgré toutes leurs différences de caractère, ils ont su s’attacher l’un à l’autre, et même si Elvira s’était refusée à jamais aux émotions, elle ne peut nier que William est devenu l’un des piliers de sa vie. Il est d’ailleurs l’une des seules personnes à la connaître réellement, à ne pas voir que le masque qu’elle arbore normalement face au monde entier.

« Je dois dire que ça sent divinement bon! », dit-elle avant de pouffer d’un rire léger. Elle a faim, mais surtout, elle a envie de s’amuser. Et avec Will, on ne s’ennuie jamais.

_________________

I'm radioactive
I'm waking up to ash and dust, I wipe my brow and I sweat my rust. I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus. This is it, the apocalypse. I'm waking up, I feel it in my bones enough to make my systems blow. Welcome to the new age, to the new age...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Game on [Elvira] Ven 17 Avr - 12:44


 Elvira Szabó & William Anders

Game, on

 



Le sourire du vampire s’élargit alors que la blonde embrassait sa joue. Il avait rangé ses crocs et, tout beau tout propre, rien ne pouvait laisser présager que dans les dessous de la villa, un chasseur agonisait. Mais maintenant qu'Elvira était arrivée, il avait trouvé une partenaire de jeu et grand dieu qu'il avait envie de s'amuser. Même s'il n'était jamais réellement sérieux, William gardait un contrôle total sur sa personne, comme le bon fils de la bourgeoisie anglaise qu'il était toujours. Son accent le trahissait parfois, cet accent qui n'avait rien de mignon, contrairement à ce que les demoiselles qui se trainaient à ses pieds disaient.

Il rit légèrement lorsqu'elle lui apprit que ça sentait bon. Parce que c'était bien le cas. L'odeur du chasseur remontait des entrailles de la villa, pour venir chatouiller le nez des deux vampires. William ne s'était pas accordé le temps de nettoyer les lieux de l'attaque. Après tout, seul des vampires étaient assez fous pour venir chez lui à cette heure. Le chasseur s'était pointé de jour, croyant encore aux légendes des buveurs de sang qui dormaient dans les cercueils. Un débutant, ou un homme qu'on avait envoyé à la mort. William ne savait que dire. Mais il allait lui arracher les réponses avant de lui arracher les tripes, c'était certain. Le chasseur ne devait mourir tant qu'il ne savait avec exactitude ce qu'il faisait chez lui.

Si tu te sent d'humeur démoniaque, ta compagnie est la bienvenue. Je pourrais même partager ce jouet qui est venu se perdre chez moi.

Avec un clin d’œil, le beau brun descendit jusqu'à la cage, où le chasseur roulait des prunelles affolées. Le sourire de l'anglais s’élargit alors qu'il se tournait vers la belle vampire blonde.

Vois-tu, monsieur a jugé utile de venir m'attaquer sur mon propre territoire. Je te laisse tout le loisir de t'amuser avec, mais ne le tue pas. J'ai posé des questions à ce cher jeune homme et il ne partira sans m'avoir offert les réponses que j'attends. Pas vrai mon mignon ?

Les derniers mots avaient sifflé entre les dents du vampire comme le venin d'un serpent, ses crocs a nouveau dévoilé. Cette nuit serait la dernière que verrait le pauvre et innocent petit humain. Tant pis pour lui. Tuer un vampire demandait une préparation qu'il n'avait surement pas effectuée.
Revenir en haut Aller en bas
Elvira Szabó
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1180
√ Date d'inscription : 05/04/2015

MessageSujet: Re: Game on [Elvira] Dim 26 Avr - 11:52



Game On
    ft. William & Elvira

   
« Si tu te sent d'humeur démoniaque, ta compagnie est la bienvenue. Je pourrais même partager ce jouet qui est venu se perdre chez moi. » Elvira adresse à son ami un regard sévère, mais on voit bien qu’elle n’est pas vraiment en colère. C’est qu’en voulant se fondre dans la masse humaine, elle en est venue à respecter cette espèce, dans la mesure du possible. Elle se nourrit toujours d’eux, mais il n’est pas rare qu’elle les laisse vivre. Elle considère son espèce très supérieure à la leur, mais elle les considère. Bref, une petite part d’elle n’a pas envie de torturer l’homme qui se trouve enfermé dans la demeure, même si elle ne dirait pas non au fait de goûter son sang. N’ayant pas nécessairement envie de se lancer dans un long débat avec son ami – leurs divergences d’opinion à ce sujet ont animé plusieurs conversations déjà – elle le suit tranquillement vers la cage où le chasseur est tenu captif. À l’instant même où elle pose son regard sur lui, elle le reconnaît : il est un client régulier du bar où elle travaille. Ce qui l’enrage, fondamentalement, et qui surtout lui donne une excellente raison de ne pas le laisser partir vivant. Si elle veut continuer à passer pour une humaine, il est absolument hors de question qu’elle laisse un témoin connu arpenter les rues.

« Vois-tu, monsieur a jugé utile de venir m'attaquer sur mon propre territoire. Je te laisse tout le loisir de t'amuser avec, mais ne le tue pas. J'ai posé des questions à ce cher jeune homme et il ne partira sans m'avoir offert les réponses que j'attends. Pas vrai mon mignon ? » Elvira sourit à William, hausse une épaule. « Que veux-tu savoir? J’ai toujours eu une excellente intuition pour découvrir les secrets… », dit-elle à la blague, faisant référence au talent si particulier qu’elle possède. « Je peux déjà te dire qu’il s’appelle Viktor Toth. Et qu’il est mort de peur. » Une fois de plus, un sourire étire son visage, et elle passe lentement sa langue sur ses dents, comme si elle savourait à l’avance le nectar qui saurait la délecter d’ici quelques instants.


_________________

I'm radioactive
I'm waking up to ash and dust, I wipe my brow and I sweat my rust. I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus. This is it, the apocalypse. I'm waking up, I feel it in my bones enough to make my systems blow. Welcome to the new age, to the new age...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Game on [Elvira] Mar 28 Avr - 14:58


Elvira Szabó & William Anders

Game, on




William souriait légèrement. Elvira voulait la jouer humaine mais il était le premier à jouer pour la faire se souvenir qu’elle appartenait à la race supérieure et que c’était eux qui dirigeaient le monde. Se faire passer pour une humaine pouvait être drôle, mais pour le vampire, les humains n’étaient que de parfaites poches de sang ou encore des instants fugaces de bons moments à passer. Cela ne durait jamais longtemps et il refusait de passer bien trop de temps en compagnie de créature aussi faible qui risquait de rendre l’âme à chaque geste un peu trop violent. Combien en avait-il tué alors qu’il n’était qu’un jeune vampire qui n’avait pas encore conscience de sa force alors qu’il les soumettait à ses désirs. Il pouvait se montrer au combien violent quand il le voulait. Et c’était loin de déplaire son âme au combien dominante.

Le chasseur ne savait plus quoi faire devant la terreur que lui inspirait le vampire et ce dernier écouta avec un sourire ravit les paroles de son amie. Il avait presque oublié qu’avec ses pouvoirs, elle pouvait faire parler l’humain sans même avoir besoin de le torturer. Mais William avait envie de voir le sang couler, d’entendre la douleur dans les cordes vocales qui se briserait de cette triste créature qui manquait pleurer tellement la peur s’infiltrait dans son cœur. Il écouta sa blonde d'amie et son sourire devient encore plus cruel.

Alors Viktor. Tu vas me faire le plaisir de répondre à mes petites questions si tu ne veux pas que cette chère jeune femme que tu sembles si bien connaitre ne lise tes secrets les plus obscures. Qui t'a envoyé ? Comme tu as sut qu'un vampire vivait ici ? Répond bien et je réfléchirais à t'arracher la tête. Je ne te tuerais peut-être pas.

Mais Elvira devait le savoir à merveille. William ne laissait jamais les chasseurs en vie. Il les haïssait plus que le monde lui-même et lorsqu'il en tenait un entre ses mains, il frappait, jusqu'à parfois les faire mourir de peur avant que la dernière goutte de sang ne soit sortie de leur corps. Et celui qui se trouvait devant lui ne dérogerait pas à cette règle.
Revenir en haut Aller en bas
Elvira Szabó
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1180
√ Date d'inscription : 05/04/2015

MessageSujet: Re: Game on [Elvira] Dim 3 Mai - 12:15



Game On
    ft. William & Elvira

   
Lentement, Elvira s’accroupit pour faire face au chasseur, un sourire rassurant se dessinant sur ses lèvres. Par ailleurs, elle tend une main vers lui, et caresse tendrement le visage apeuré du pauvre intrus. Lorsque ses instincts reprennent le dessus sur sa nature passive, elle adore jouer, et c’est justement ce qu’elle fait en cet instant. Elle va pousser le chasseur à lui faire confiance, simplement pour mieux le détruire par la suite. « N’ait pas peur, je vais te sortir de là… », murmure-t-elle, consciente que William peut entendre chacune de ses paroles. Évidemment, ces mots ne sont qu’un leurre, et son ami le sait. Mais le chasseur l’ignore, parce que son intuition le pousse à faire confiance à cette jeune femme qu’il connaît. « Répond lui. Je te jure qu’il te laissera intact si tu nous dis le nom de tes supérieurs… » Elle lance un bref regard vers William, son regard brillant d’un éclat qui est trop souvent absent. Il est évident qu’elle prend un réel plaisir au petit jeu qu’elle vient tout juste d’installer.

« Je l’ignore! Je ne les connais pas vraiment, ils sont toujours cachés sous des capuches! Je vous jure que je ne sais rien, je vous en supplie, laissez-moi partir… » Et voilà qu’il pleure. Les violents sanglots qui secouent l’immense carrure du chasseur arrachent un rire chez Elvira, qui soupire bruyamment en levant les yeux au ciel. « Les Serban. », lâche-t-elle en se relevant bien droite. « Ils l’ont envoyé ici, lui-même n’a aucune idée comment traquer un vampire. C’est un novice, qui aura eu une carrière bien courte. », lance-t-elle, ayant parfaitement deviné les mensonges véhiculés par le chasseur. Celui-ci connaît parfaitement ses maîtres, et s’il s’était douté du pouvoir d’Elvira, il y aurait peut-être pensé deux fois avant de vouloir les protéger. « Il ignore réellement pourquoi tu étais précisément visé, par contre. » Cette réflexion lui arrache un froncement de sourcil, car visiblement elle s’inquiète pour son ami. Qu’a-t-il pu faire pour devenir la cible d’une famille de chasseur tellement puissante?



_________________

I'm radioactive
I'm waking up to ash and dust, I wipe my brow and I sweat my rust. I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus. This is it, the apocalypse. I'm waking up, I feel it in my bones enough to make my systems blow. Welcome to the new age, to the new age...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Game on [Elvira] Dim 3 Mai - 13:50


Elvira Szabó & William Anders

Game, on



Un sourire satisfait étira les lèvres de William alors qu'il regardait sa meilleure amie se pencher jusqu'au chasseur, qu'il entendait ses paroles sans trop de problème. Il était un vampire, membre de la race supérieur et ça, ses sens sur entrainés le montraient à la perfection. Il couvait du regard Elvira dans ses questions et lorsque le chasseur leva ses prunelles terrifiées jusqu'à lui, cherchant à ce qu'il acquiesce, il le fit sans frémir, ses bras croisés sur sa poitrine, le regard sombre.

Les sourcils du brun se froncèrent alors que la blonde tournait son visage dans sa direction et laissait tomber la sentence. Les Serban. C'était une famille qu'il avait à ses trousses, sans savoir pourquoi. Et c'était au combien dangereux. Mais William ne montra rien, se contentant d'un regard qui n'en devenait que plus ombrageux.

Sans qu'Elvira n'ait le temps d'intervenir, la main du brun bondit et s'enfonce dans la poitrine du chasseur, jusqu'à sentir le cœur de ce dernier dans le creux de sa paume. Il tire, brusquement, sans la moindre douceur, arrachant tout sur son passage et jette l'organe vital de l'homme mort loin de son corps. Glacial, le vampire inspire légèrement, ne montrant comme à son habitude rien de ses sentiments. Les Serban en ont après lui. Déjà la vie immortelle s'étiole. C'est impossible.

Les Serban... murmure-t-il mécaniquement, comme si le ciel lui était tombé sur la tête, ce qui n'était pas loin d'être le cas. Les Serban l'ont envoyé, c'est ça que tu as vu ?

Ses yeux bleus, pleins de question, se portèrent jusqu'à la belle vampire qui lui faisait face. Il avait peur. Par certain côté, il avait peur. Pour l'instant ce n'était qu'un chasseur de pacotille. Mais quand serait-il du futur ? S'ils envoyaient un véritable chasseur ?
Revenir en haut Aller en bas
Elvira Szabó
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1180
√ Date d'inscription : 05/04/2015

MessageSujet: Re: Game on [Elvira] Dim 3 Mai - 15:53



Game On
    ft. William & Elvira

   
Impuissante, Elvira assiste au massacre de l’homme. À l’instant même où le cœur quitte la précieuse prison de chair et de sang, elle comprend qu’elle ne se nourrira pas du chasseur, et c’est sans dégoût qu’elle observe l’organe sanglant dans la poigne puissante de son meilleur ami. Elle suit la trajectoire du cœur, et avant même qu’il ne rejoigne le sol où il a été lancé avec rage, Elvira soupire. « Bravo. Quel coup de maître, tu viens de réduire à néant toutes nos chances d’en savoir plus. Leurs lieux de rencontre, leur manière de procéder, et plus encore. Très fort, William. »

Elle ne saurait dire pourquoi elle ressent une telle colère face à l’impulsivité du vampire. « Les Serban... Les Serban l'ont envoyé, c'est ça que tu as vu ? » Sa voix n’est qu’un souffle, ce qui surprend Elvira. En hochant la tête, elle pose son regard sur William, et ce n’est qu’à cet instant qu’elle comprend sa réaction si vive : il a peur. Et pour cause, les Serban sont l’une des pires menaces pour leur espèce…

Il ne lui faut qu’une fraction de seconde pour qu’elle soit face à William, saisissant son visage entre ses mains. Son regard s’accroche à celui du vampire, et elle tente par tous les moyens de lui signifier sa confiance en elle, en eux. « N’ait pas peur… », souffle-t-elle, sa poigne se transformant en une délicate caresse. L’inquiétude de William lui est intolérable.

« Il ne t’arrivera rien. Une promesse qu’elle ne peut pas nécessairement tenir, mais en laquelle elle met toute sa foi et sa volonté. Une promesse qu’elle scelle d’un doux baiser posé sur les lèvres de son meilleur ami. Une première, qui la surprend malgré qu’elle soit l’instigatrice du geste.

_________________

I'm radioactive
I'm waking up to ash and dust, I wipe my brow and I sweat my rust. I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus. This is it, the apocalypse. I'm waking up, I feel it in my bones enough to make my systems blow. Welcome to the new age, to the new age...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Game on [Elvira] Lun 4 Mai - 12:31


Elvira Szabó & William Anders

Game, on



Il la regarde gronder, il la regarde le traiter d’un capable mais il ne la voit pas vraiment. Le regard de William s’échappe vers l’immensité du vide, le poids qui tombe sur ses épaules alors qu’un souffle lourd fuit de ses lèvres. Il se glace, se bloque, se stoppe. Les Serban en ont après lui. Les pas de son chemin immortel l’ont donc mené jusque-là. Le prix de ses erreurs et de ses pêchers serait donc sa mort sur un autel de lumière. Il ne peut avouer, il ne peut dire oui. Il ne peut laisser son corps fléchir mais déjà il sent ses genoux avoir plus de mal à supporter son poids. Il a déjà oublié la présence de la vampire à ses côtés, regardant le corps mort du chasseur, retournant encore et encore cette phrase qui est tombée comme une sentence. Il voulait trop jouer, voler trop haut et ses ailes commençaient doucement à prendre feu. Le noir de ses plumes s’embrassait alors qu’il tombait, encore et encore, rêvant de se réveiller de ce cauchemar.

Il n’a pas le temps de revenir à lui-même que déjà Elvira est sur lui. A l’instant même, il voudrait qu’elle dégage. S’il ne venait pas de se perdre dans cette torpeur, il l’aurait fait partir avec des mots glacials, une langue de vipère ourlés de danger et une poigne de fer. Mais la poigne qui s’accroche n’est pas la sienne. Il ne réagit même pas lorsqu’elle lui souffle ses mots qui se veulent rassurant. Il va mourir. Les Serban ne pardonnent pas, les Serban attaquent, traquent, frappent et tuent. Rien d’autre. Ils sont l’ombre sous le lit des vampires là où les créatures le sont des enfants. Même les lèvres de la blonde sur les siennes ne le sortent pas de cette torpeur où il s’est de lui-même jeté. Ils pensent à elles, ses femmes qu’il a aimées, il pense à sa sœur, à sa vie de mortel mais il ne lutte pas. Il ne fait rien, comme perdu dans une dimension où il n’a invité personne. Un cadavre animé, loin du glorieux vampire.

Les Serban… Les Serbans… murmure-t-il sans parvenir à faire taire le flot de ses pensées. Comme ont-ils pu deviner. Comment sont-ils venus jusqu’ici. William avait toujours protégé ses arrières.

Ses prunelles d’azures se portent jusqu’au visage de sa meilleure amie et il la voit enfin, sent couler sur sa joue une larme qu’il voudrait faire taire pour ne montrer la faiblesse de son esprit. Pardonne-moi. Murmure-t-il comme un secret à l’égard d’Elvira. Il l’a mise en danger en la faisant participer à ce meurtre.
Revenir en haut Aller en bas
Elvira Szabó
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1180
√ Date d'inscription : 05/04/2015

MessageSujet: Re: Game on [Elvira] Dim 17 Mai - 12:53



Game On
    ft. William & Elvira

   
Ce n’est qu’en croisant le regard de William qu’elle comprend toute la crainte ressentie par son meilleur ami. Elle-même se fond tellement dans la masse humaine qu’elle n’a jamais vraiment eu crainte des chasseurs, après tout, elle n’a rien à se reprocher, si? Il est tellement rare qu’elle tue… Certes, elle se nourrit de sang humain, mais le plus souvent, elle le fait avec des humains consentants. Elle respecte la race humaine, ainsi elle n’a jamais été dans la mire des chasseurs. Par ailleurs, elle est pratiquement certaine d’en avoir croisé plusieurs, et de tous les avoir floués sur sa réelle nature. Elle joue si bien le rôle humain qu’elle s’y fond parfaitement.

Mais ce qu’elle lit dans l’esprit de William reflète une terreur qu’elle n’a jamais comprise, parce qu’il était inutile pour elle de s’y attarder. Elle comprend alors que si le nom des Serban semble banal à ses yeux, il évoque le danger pour les autres vampires. Et elle refuse catégoriquement que William ressente une telle épouvante. Si leur relation semble légère, teintée de jeu et d’humour, elle est au contraire extrêmement puissante. Un réel lien les lie l’un à l’autre, et si l’un d’entre eux a un problème, ils ont un problème. Ils ne sont, au fond, que deux parties d’un tout.

« William. », commence-t-elle, d’une voix qu’elle espère calme. L’un des problèmes quand on sait lire les pensées d’autrui, c’est qu’on a tendance à identifier leurs sentiments comme étant les nôtres. Ainsi, Elvira se laisse peu à peu gagner par une terreur sans nom, qu’elle tente de repousser, sans pour autant détourner le regard de celui de William. « Peut-être que c’est moins grave que tu le penses. As-tu… commis des actes particuliers, dernièrement? Je veux dire, des actes qui justifieraient qu’ils t’aient comme point de mire..? » Disons que pour le rassurer, c’est à côté de la plaque. Mais elle veut vraiment comprendre l’étendue du danger. Lentement, elle essuie la larme qui coule sur la joue de William, mince trace de sang inédite à ce jour. Elle voudrait le serrer dans ses bras, lui promettre que rien ne lui arrivera… Mais elle ne peut décemment pas mentir à son meilleur ami.

_________________

I'm radioactive
I'm waking up to ash and dust, I wipe my brow and I sweat my rust. I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus. This is it, the apocalypse. I'm waking up, I feel it in my bones enough to make my systems blow. Welcome to the new age, to the new age...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

MessageSujet: Re: Game on [Elvira]

Revenir en haut Aller en bas

Game on [Elvira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Game of Thrones
» EPOXIA ORAGIS, projet jeu de combat Game Maker
» Développez du iOS grâce à Game Maker Studio! (c'est pas gagné...)
» Un jeu de gestion sur Game Maker, est-ce possible ?
» Qualité graphique de Game Maker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: RP-