Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

Gaspar ♦ The game we play.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Gaspar ♦ The game we play. Mar 14 Avr - 10:10



The game we play.
ft. Gáspár Vayk & oskar petrovsky

Oskar était dehors bien tard ce soir-là. Étrangement il n'était pas sorti dès que le soleil était allé se coucher comme à son habitude. Non en cette soirée il avait eu à faire dans sa crypte aménagée. Sa victime de la veille ayant assez bizarrement résisté il avait joué avec elle une bonne partie de la journée encore jusqu'à ce qu'elle termine par succomber aussi en fin de soirée. Dommage. Au moins pour une fois il avait eu de quoi s'occuper la journée au lieu de dormir. Mais son grand âge lui avait donné envie de s'allonger, le soleil avait cet effet sur lui. Alors même s'il le savait levé pour encore peu de temps il avait fini par s'endormir et se réveilla assez tardivement en cette nuit de demi-lune. C'est un peu ensuqué de cette journée peu ordinaire. Se levant aux alentours de trois heures du matin. Arrf, sa victime s'était vidé de son sang dans son sommeil. Erreur de débutant. Ses canines sortirent sans qu'il ne le veille. Dès le réveille ainsi il avait parfois du mal à se contrôler surtout si du sang traînait tout autour de lui. Il n'en fallut pas plus pour que le sombre jeune homme sorte de son trou. Ne prenant même pas la peine de nettoyer la mare rouge qui puait, il aurait la journée pour cela. Vêtue de noir, look rockeur avec son long manteau de cuir d'un noir légèrement éclatant à la lumière de la lune, il marcha la tête haute, comme toujours, rapidement dans les rues de la ville. Se laissant guider par son instinct, comme chaque nuit.

Comme toujours, Mirko était le genre de vampire qu'on ne voulait pas croiser, froid distant, méchant, tueurs, anti-humain... Anti-tout en réalité, seule sa personne contait. Lui et quelques rares qui arrivaient encore à faire briller cette étoile qu'il avait au fond de son regard bleu. Croisant plusieurs personnes, se léchant les crocs à chaque fois mais ce n'était pas eux qu'il voulait non. Son instinct le guidait plus loin, vers le centre-ville. Il le savait il le sentait au fond de lui. Ralentissant le pas aux abords du Romkocsma, il y avait un petit couple plus loin qui marchait seul, main dans la main se disant des mots doux. Dégoutant. En une fraction de seconde il fut derrière eux, arrachant presque la tête de la femme la jetant par-dessus dans la ruelle sombre devant laquelle ils étaient et plantant ses dents dans le cou du jeune homme. Il se nourrit avec délectation. Dans la pénombre tranquille de cette rue. Le jeune homme n'eut pas le temps de crier, de se plaindre, d'emmètre même un son que le vampire l'avait presque vidé. Lui arrachant la moitié de la gorge alors qui le laissa lui aussi tomber au sol, au côté de sa dulcinée. Un sourire satisfait de lui, les regardant l'un à côté de l'autre, beau, mais mort. Léchant ses lèvres, se délectant de ce sang qui l'appelait depuis trop longtemps. Le contour de sa bouche rouge il repartit. Le pas plus lent, plus calme, non pas rassasié mais plus apaiser. D'un geste du bras il essuya les dernières traces de sang qui entouraient ses fines lèvres. Repassant devant le bar il se demanda s'il s'y arrêtait ou non afin d'y trouver son jouait pour la journée. Un regard suffit et il le repéra dans la foule à l'intérieur. Lui. Son jouet du moment. Un jeune homme dont il avait tué toute la famille. Il aurait dû faire partie du massacre, mais il y avait échappé. Le destin, chanceux. Un sourire diabolique alors emplit le visage du vampire, qui entra dans le brouhaha ambiant, fixant son objectif du regard.

Non il ne voulait pas le tuer, ou même lui faire le moindre mal. Enfin pas pour l'instant en tout cas. Non il avait un autre plan pour lui. Il avait échappé à la sauvagerie à la douleur physique qu'il avait infligée à sa famille. Mais son sort ne serait pas des plus agréables. La torture psychologique était surement une des pires. Et se faire passer pour un ami, sincère, était son but premier. Les deux avaient d'ailleurs déjà connaissance, plus d'une fois. Un certain lien commençait à les lier, ce n'était pas pour déplaire à Oskar. Jouer les humains fragiles, dépressif, avec une vie de merde qu'il avait pris un grand soin à s'inventer juste pour lui. C'était tellement amusant et jouissif. S'approchant donc ne ce Gaspar, un sourire plus "normal", plus humain sur le visage. « Bonsoir, c'est libre ? » Fit le vampire en désignant le tabouret de bar aux côtés de l'homme. Simple, rapide efficace. Oskar n'était de toute façon pas un grand bavard.
827 mots. Fiche crée pour le forum Poisoned Soul.
Revenir en haut Aller en bas

Gaspar ♦ The game we play.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quite cute: ral quite cute, play time & candy yum yum
» Crocodile en Play maïs
» Game of Thrones
» EPOXIA ORAGIS, projet jeu de combat Game Maker
» Développez du iOS grâce à Game Maker Studio! (c'est pas gagné...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: RP-