Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

Witchcraft? No Minecraft - ft Abraham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lycidas Hemming
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 130
√ Date d'inscription : 17/05/2015

MessageSujet: Witchcraft? No Minecraft - ft Abraham Mar 23 Juin - 9:16



Witchcraft? No Minecraft
    flashback - 1 an et demi plus tôt

   
Le son de la médecine. C’était une douce mélodie aux oreilles du vampire.  Il avait choisi le métier le plus difficile pour un vampire et pourtant Lycidas ne montrait aucun signe de faiblesse. Pour un œil extérieur, on aurait dit un simple humain faisant son travail de médecin, et pourtant il y avait des signes qui ne trompaient pas.  Le teint blafard, le regard beaucoup trop vieux pour un homme de son âge. Sa technique était parfaite, chirurgicale.  Il expliquait avec un ton posé à un interne comment faire une trachéotomie. Le corps étendu dans sa salle des urgences n’était pas reconnaissable. Accident de moto.  C’était bien un miracle que cette personne soit encore en vie.  Pantin désarticulé dont les poumons se remplissaient d’eau maintenant. La médecine était violente.  Pour réparer les dommages, il fallait en causer et Lycidas n’hésitait pas dans la marche à suivre. Prenant la main de l’étudiant,  il le guida dans la procédure. Il était dans un rôle qu’il affectionnait : le partage de la science. Il était un guide, un professeur dans l’âme. Il avait dans son clan prit ce rôle de père de substitution pour de nombreux vampires.  Pauvres âmes perdues sans aucune éducation.  Il savait que son créateur approuvait. Après tout, il ne faisait qu’appliquer les préceptes que son père lui avait appris.  Viràg manquait énormément à Lycidas. Il savait que l’amour qu’il portait pour son créateur et le lien qui les unissait n’était pas  à défaire, mais son absence le pesait. Même à son âge, il aurait aimé pouvoir retourner à des réflexes de jeune vampire de se cacher derrière son créateur.  Juste pour quelques instants, ne pas être le parent dans l’histoire, mais le guidé.

Oui son esprit était trouble, il continuait à subir le contrecoup de son 2ème millénaire, et maintenant qu’il approchait de la première centaine, la mélancolie lui serrait à nouveau le cœur. Ce n’était pas une dépression commune, oh non, c’était pire. C’était juste et simplement une lassitude d’immortel de voir le monde défiler sans y avoir goût.  Si par moment il  s’éveillait et s’émerveillait,  la plupart du temps il sommeillait dans une torpeur dont il n’arrivait pas à se défaire. Sa douce solitude en était peut-être à blâmer, mais les vampires étaient créatures solitaires et souffraient seuls, c’était égoïste et c’était ce qui les définissait. Il stoppa la main de l’interne en entendant ses pensées. Il ne pouvait se permettre d’avoir des doutes dans cette procédure.  «  Ne tremble pas…ne réfléchis pas… coupe et insère…cela doit devenir un geste automatique. » le rassura-t-il avant de lâcher son poignet.  Le geste effectué  il se força à sourire à cet enfant apprenant à guérir. Il ne serait jamais un bon médecin malheureusement, mais tel était le fléau des hommes de science modernes, la passion n’y était pas. La victime ne survécut pas, trop de dommages internes, et même s’il aurait pu le sauver par d’autres moyens, ce n’était pas  la fonction première de Lycidas.  Sortant de la salle d’examen, il alla se laver longuement et soigneusement les mains.  Il n’était pas porteur de germes, non, impossible que quoique ce soit vive sur sa peau glacée.  Mais il fallait bien se soumettre aux procédures.

Il se changea également, enlevant sa blouse tachée de sang en s’attardant un instant sur le gâchis.  Il soupira.  On lui demandait souvent comment il contrôler aussi parfaitement ses réactions face à cette drogue rouge.  Il ne contrôlait rien, il avait juste appris à vivre avec la faim constante, ce picotement sous-jacent qui voulait sortir.  Il avait appris à s’accepter et à ne pas se refuser. Il n’y avait pas de frustration dans son être, mais un calme charismatique et imperturbable. Une eau dormante qui pouvait s’éveiller par des émois coléreux.  Il jeta la blouse dans le bac prévu à cet effet et alla vers un des pôles administratifs pour remplir son bulletin concernant son patient décédé.  C’est alors que ses narines sentirent l’odeur distinctive des sorciers. Il savait que quelques loups travaillaient dans cet hôpital, mais un sorcier, c’était nouveau.  Son regard azuré se leva alors pour croiser celui d’un homme assis de l’autre côté du comptoir. « Bonsoir. Vous devez être le nouveau secrétaire ? »

_________________



❝Let us go then, you and I
When the evening is spread
out against the sky
- J. Alfred Prufrock

Revenir en haut Aller en bas
Abraham Racz
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 242
√ Date d'inscription : 06/06/2015

MessageSujet: Re: Witchcraft? No Minecraft - ft Abraham Mar 23 Juin - 16:44



Hello new you.
ft. Lycidas

Abraham l'avait enfin fait. Il avait enfin trouvé son boulot, cette chose qui allait surement le crever,, mais payer son loyer -dès qu'il aurait un appartement, en fait. Le brun ne savait pas vraiment quoi penser, alors qu'il suivait un membre quelconque du personnel qui lui faisait encore une fois visiter les alentours. A vrai dire, on lui avait déjà fait faire le tour du propriétaire au moins trois fois. Parce qu'il avait déjà fait des tests. Certes, en tant que secrétaire, il avait intérêt à connaitre chaque couloir et retenir chaque porte, mais franchement ? Vous savez ce que c'est de marcher de long en large quatre fois dans un hôpital ?! C'est grand un hôpital, c'est bon !
Finalement, on lui donna son magnifique uniforme, et il put enfin s'asseoir à son nouveau bureau. Celui de tous les autres secrétaires.

On lui assura que quelqu'un serrait toujours proche, au cas où il aurait un problème. Abraham offrit un joli sourire à la personne, alors que dans sa tête il lui faisait une infinité de majeurs.

Une fois enfin seul, le sorcier respira profondément l'air. Bien sûr, comme pour tout le monde, ça puait les médicaments avec une légère touche de mort, mais pour lui, sorcier, ça sentait surtout plein de sentiments noirs. Des horribles choses, tristesse, colère, désespoir, et c'était comme humer le parfum d'un gâteau au chocolat fraîchement sorti du four pour Abraham. Peut-être horrible à dire, mais pourtant réaliste. Le jeune homme avait voulu travailler dans ce milieu pour ça, après tout ; et pour l'instant il ne regrettait absolument rien.

Abraham aida quelques personnes sans aucun problème avant de regarder le monde aux alentours. C'était définitivement la meilleure idée qu'il ait eut depuis toujours ; une famille attendait en angoissant qu'on leur dise ce qui advenait de leur père, mari, frère, qui avait eut un accident de moto, un peu plus tôt. Sans la moindre once d'empathie ou de gentillesse, le sorcier poussa leur désespoir un peu plus loin, et bientôt, même les plus forts sanglotaient misérablement, sous les yeux amusés du brun.
Il avait le coude posé sur la table, son menton reposant lui-même sur sa paume. Il n'avait pas énormément de monde, en tout cas, pas dans son secteur, pour l'instant. Il en profitait, sans lâcher des yeux cette pauvre famille, qui était son seul moyen d'amusement.

Il releva rapidement les yeux quand quelqu'un lui adressa la parole. Un homme, peut-être fin de la trentaine. Quoi que... Abraham avait vécu toute sa vie dans le domaine du surnaturel. Les vampires, il les reconnaissait. Certes, il fut légèrement surpris d'en voir un en tant que médecin, ou truc du genre, et non pas en tant que patient, ou voleur de sang, mais il ne laissa rien passer, malgré que ce soit inutile face à un vampire.
Le sorcier se redressa un peu, et haussa un sourcil
« Oui c'est moi. Je suis Abraham Racz, je viens seulement d'arriver. Et vous êtes... ? »

Sans aucune gêne, le sorcier regarda plus en détails l'homme en face de lui. Dans son genre, il n'était vraiment, vraiment pas mal. Des yeux magnifiques, une pilosité contrôlée, et un corps vraiment pas moche pour un suceur de sang -pas qu'il ne les aimait pas, au contraire, mais il préférait nettement plus les lycans. Ces derniers sont bien plus chauds.
Mais ce spécimen là... Il avait quelque chose, ça c'était certain.

Revenir en haut Aller en bas
Lycidas Hemming
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 130
√ Date d'inscription : 17/05/2015

MessageSujet: Re: Witchcraft? No Minecraft - ft Abraham Mar 1 Sep - 11:24



Witchcraft? No Minecraft
    flashback - 1 an et demi plus tôt

   
Le vampire avait le regard inquisiteur, les nouveaux éléments dans son aire de jeu était tout aussi fréquents que volatiles. Ceux qui restaient par contre, cela était une rareté. Si cet homme venait à travailler ici, cela changerait la donne. Lycidas n'était pas fait d'ne fibre arrogante ou peu social, il avait vécu à travers les âges et appris certaines choses de la vie, même dans son état de putréfaction avancé. " Abraham" répéta-t-il. Nom biblique, cela allait de pair avec l'ara qui se dégagea dans l'homme en face de lui. La surprise sur le visage de son interlocuteur ne lui échappa pas, et pour cause, ils étaient de des contraires, la nature et la mort, le créateur et la création.  Viràg lors de son éducation lui avait expliqué et narré la naissance de leur race, ils étaient l'erreur d'un magie interdite, une magnifique abomination.  

Il avança vers lui une menotte froide , translucide , mais délicate. Signe occidental pour sceller les rencontres. "Je me nomme Lycidas Hemming, chef du service des Urgences, et traumatologue à mes heures perdues ... enfin rien ne se perd dit-on. " Le regard de l'autre homme ne l'offusqua pas. Il n'y avait rien de mal à admirer un autre être vivant, et cela faisait des siècles que Lycidas avait abandonné sa conception de mortel de la sexualité, non pas qu'elle ait été aussi strict que dans les âges qui suivirent le sien. "Suis-je à votre goût ? " demanda-t-il avec un sourire taquin. Les pensées qui traversaient l'esprit d'Abraham étaient intéressantes. Il s'était délecté du malheur de la famille dont il percevait les pleurs. Le vampire avait pour habitude de traiter les mages avec le respect qui leur était dû. Il s'était présenté aux Suprêmes par égard, mais le mortel en face de lui ne semblait pas appartenir à un coven.

Il se tourna vers la famille. " Doit-on cette cataracte à votre pouvoir jeune Abraham ? " s'enquit-il alors. Il pouvait sortir de son esprit souvenirs, pensées et même sentiments, mais rien ne pouvait remplacer une simple conversation entre collègues. Ce n'était pas tous les soirs que Lycidas trouvait un intérêt sincère à s'arrêter pour converser avec un autre être , plus éphémère que lui. Sa curiosité en général, se terminait par l'autre étant dans une position délicate, voir même en train de succomber aux expérimentations du vampire.

_________________



❝Let us go then, you and I
When the evening is spread
out against the sky
- J. Alfred Prufrock

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

MessageSujet: Re: Witchcraft? No Minecraft - ft Abraham

Revenir en haut Aller en bas

Witchcraft? No Minecraft - ft Abraham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [JEU] Les (nouveaux) secrets de Minecraft
» Toc toc !
» Abraham Duquesne
» Minecraft
» Programme de l’École du ministère théocratique pour 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: Hopital-