Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

Venez comme vous êtes | Miha ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Venez comme vous êtes | Miha ♥ Ven 29 Mai - 19:19



Venez comme vous êtes
ft. Miha

Aucun d'eux n'était étudiant et pourtant ils avaient pris l'habitude de traîner dans ce quartier où ils pouvaient être comme n'importe quel enfant de leur âge. Dans ces rues, ils n'étaient rien d'autre que deux amis, où du moins ce que la vie leur avait laissé, se baladant entre les passants dont l'âge ne dépassait presque jamais la trentaine. Dans ce petit coin de Budapest, tout était mobile et personne ne s'arrêtait sur eux, ce qui changeait des quartiers prisés de la capitale. Être un Serban pouvait parfois être un poids bien plus lourd qu'on ne pourrait le penser, surtout quand on a pour meilleure amie un loup. Si jusqu'ici leur secret avait été bien gardé, il était désormais plus qu'en danger à cause du cousin qui avait un peu trop parlé et qui ne tarderait pas à relancer le sujet. Léopold connaissait assez bien Anton pour savoir que la rousse était en danger et c'était pour cette raison qu'il essayait de passer le maximum de temps à ses côtés, ce qui bien sûr ne le dérangeait en aucun cas.

— Tu sais qu'Iza va sûrement me faire passer un interrogatoire ? Et je ne te parle même pas d'Anton... Quelle famille, j'te jure.

Pour sûr, Léopold avait une famille plus qu'atypique, mais il ne dénotait en aucun cas de cette dernière. L'accident du salon de thé n'était pas prêt de s'oublier et il vivait depuis tellement longtemps avec sa soeur, qu'il savait parfaitement que la convaincre ne sera définitivement pas simple, sans parler du cousin qui allait sûrement compliquer les choses, comme il savait si bien le faire. Le plus jeune ne détestait pas ce dernier, mais il ressentait encore un peu de colère vis-à-vis de leur chasse au vampire qui avait tourné au désastre à cause d'un petit problème de dépendance. Loyal comme il l'était, Léopold n'en avait parlé à personne et encore moins à un membre de sa famille car au fond de lui, il se doutait bien que ce n'était pas si simple que cela et se souvenait des récits sur la vie du plus âgé, qui n'était définitivement pas que rose.

Le garçon se doutait bien que son amie était bien plus dans la merde qu'elle ne le prétendait avec son sourire d'ange, mais Léopold n'était pas prêt de la laisser tomber et cela même s'il devait perdre ses droits en tant que chasseur. Aucune marque ne pouvait valoir la vie d'un ami et il savait que la rousse en ferait de même pour lui, enfin du moins il aimait le croire. Autrement dit, les problèmes ne faisaient que commencer pour le joyeux petit duo qu'ils formaient, mais au moins ils pouvaient encore profiter d'un petit moment pour souffler et flâner. Pour la peine, Léopold avait posé une journée, ce qui l'arrangeait merveilleusement, laissant ainsi sa pauvre soeur aux commandes. Il riait déjà en imaginant la tête qu'elle fera le soir au repas. En parlant de repas.

— T'as pas faim ?

La question n'en était pas vraiment une, puisqu'il connaissait déjà parfaitement la réponse. L'un comme l'autre disposait d'un appétit d'ogre et vivaient avec une sorte de faim permanente et sans fin. Le cauchemars des buffets à volonté et des mamans.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Venez comme vous êtes | Miha ♥ Sam 30 Mai - 18:39



Venez comme vous êtes
ft. Léopold

Un rire franc éclata à la surface des lèvres de Mihaela tandis qu’elle marchait aux côtés de Léopold d’un pas confiant. « Ca tu l’as dit. »

Depuis la malheureuse entrevue du salon de thé, la rouquine n’était guère plus en odeur de sainteté auprès d’Izabella Serban. Si au départ la brunette ne la supportait que parce qu’elle était considérée comme l’amie-ex-petite-amie de son frère, sa nature animale avait complètement changé la donne. Les rares fois où elle avait osé repasser devant la boutique où travaillaient les deux Serban lui avait valu des regards aussi lourds qu’accusateurs, et Miha avait le pressentiment obscur que l’opinion d’Iza était bien moins auguste qu’auparavant à son sujet.

Normal, puisqu’elle était une lycane. La rouquine aurait du le savoir depuis le début, les humains n’aimaient pas les prédateurs potentiels, et encore moins quand ils étaient censés être issus d’une longue lignée de chasseurs de créatures surnaturelles. Pourtant, au départ, Izabella n’avait rien contre elle. Elle se basait uniquement sur son étiquette, celle de la louve, de la « méchante » de l’histoire. Elle n’avait même pas pris la peine de réévaluer ce qu’elle savait par rapport à ce qu’elle avait vu depuis le départ la concernant : il avait été pour la jeune femme aussi simple que bonjour de catégoriser la rousse dans la classe des infréquentables. Fin de l’histoire.

En apparence, pour Miha, ça ne changerait pas grand-chose. Sauf qu’en réalité, tout était encore pire. Léopold était son meilleur ami et si elle s’obstinait à ne pas couper les ponts avec lui, le voir sans être certaine qu’Izabella ne les surveille ni ne les empêche de se parler était de plus en plus dur. Et dire qu’au départ, le simple patronyme de son ami avait réussi à les séparer. Ca et le fait qu’elle soit devenue autre chose qu’une humaine – une sorte de monstre, même si elle tentait toujours de refouler cette assimilation de ses pensées. Tout cela lui évoquait un afflux de cynisme qu'elle ne sut retenir. « Ca me rappelle tout à coup bien pourquoi on mangeait rarement avec ta famille … » marmonna t-elle plus fort qu’elle ne l’aurait souhaité ; parfois certaines pensées devraient rester intérieures.

Elle n’aimait pas ressasser le passé ni se rappeler qu’à une autre époque ils étaient heureux, insouciants et tous les deux parfaitement normaux. Parce que maintenant ça n’était plus le cas, que personne ne pouvait rien y changer et que chaque jour nouveau se chargeait de leur rappeler les différences monumentales entre eux. Mihaela n’était qu’une ennemie naturelle pour les gens comme les Serban, prédisposés à éliminer « ceux qui ne rentraient pas dans le moule ». Le bon sens de son ami et le solide affectif qui les reliait les préservait de s’affronter. Heureusement, songea avec un soulagement infini la rouquine alors que Léopold parlait tout à coup de faim.

La satiété, un sentiment qui lui était aussi bien connu que celui du petit – gros ? – creux. « Je crève la dalle. Je pourrais me faire un bébé sanglier. » avoua la jeune fille en riant mais sans mentir pour autant. L’image mentale d’un plat débordant de gibier enrobé de sauce et recouvert de pommes de terre était à deux doigts de la faire saliver, ce qui représentait plutôt bien son appétit de tous les jours – surtout depuis qu’elle avait été mordue. L’exercice et les nombreuses transformations qu’elle subissait faisaient en sorte qu’elle échappait à une prise de poids concrète, par chance.

L’embellie éclaira son visage et elle attrapa le bras du jeune homme pour l’arrêter dans sa marche, un sourire enjoué aux lèvres. « Oh on mangerait pas un double burger ? Tu sais, là où … Allez je t’invite. » L’éventualité qu’elle lui paie le déjeuner aurait déjà du lui mettre la puce à l’oreille. Avec une touche d’autorité elle tenta de l’entraîner dans son sillon vers le restaurant de hamburgers qu’elle préférait dans le quartier, celui qui précisément ferait dresser d’horreur tous les poils de bras de son ami. C’était ce qui expliquait indubitablement son intention de ne pas dire ils allaient manger.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Venez comme vous êtes | Miha ♥ Dim 31 Mai - 7:49



Venez comme vous êtes
ft. Miha

Si tout était déjà bien compliqué auparavant, cela risquait d'être encore pire. Izabella, bien qu'elle fasse facilement confiance à son frère découvrira tôt ou tard le poteau rose, ce n'était plus qu'une question de temps. Les deux amis avaient été naïfs de penser que leur petit secret le resterait longtemps. Certaines lois de la nature étaient faites pour durer et les chasseurs étaient fais pour chasser et non pour protéger les créatures. Si cela devait se savoir à une plus grande échelle familiale, il aura bien du mal à convaincre les autres et pourra peut-être ne plus jamais revoir Miha, si quand bien même on ne lui demandait pas de mettre fin à ses jours. Ce scénario était le pire qu'il pouvait imaginer, devoir tuer son amie pour n'importe quelle raison, il ne s'en remettrait pas. Léopold était bien plus loyal aux gens, qu'aux statut de chasseurs.

— De toute manière, on ne peut pas dire que ce soit de grands cuisiniers.

Faire un peu d'humour pour dédramatiser la situation était la seule chose censée qu'ils pouvaient faire. Tenter de continuer comme avant et au moins ensemble. La rousse approuva sans surprise la proposition d'un repas, surtout s'il était bien gras. La petite boutade sur le sanglier amusa vaguement le jeune chasseur, ce qui ne serait sûrement pas le cas de la majorité des gens en compagnie d'un lycan.

Cette dernière, avec un certain enthousiasme, attrapa le jeune homme pour lui proposer de l'inviter. Un détail qui ne manquait pas d'intriguer le chasseur qui sentait le coup foireux arriver à cent kilomètres. Cependant, la faim le tiraillait et il finit par suivre la jeune fille, non sans un certain scepticisme vis-à-vis de la destination. A chaque pas, Léopold devinait un peu plus et l'idée ne lui plaisait absolument pas. Au bout d'une petite marche dans les rues du quartier étudiant, ils arrivèrent exactement à l'endroit que le jeune homme redoutait. Le Burger dans lequel travaillait Sebastian Bathory.

— Tu te fiches de moi ? Je rentre pas dedans et tu sais très bien pourquoi ! Puis tu ne devrais pas y aller non plus.

On pouvait facilement lire l'agacement sur le visage du plus jeune, étrange réaction pour un simple burger me direz vous ? L'ennui, c'était que ce burger n'était pas n'importe lequel. Non seulement, il refermait un chasseur, mais surtout Sebastian Bathory. Léopold détestait passablement les Bathory et leur manière de faire, mais surtout, il haïssait profondément le jeune homme. Parfois, il se demandait si son amie réalisait les risques qu'elle prenait en rentrant dans cette boutique. Sebastian était peut-être un trou du cul, mais certainement pas un mauvais chasseur et il ne tardera pas à voir le côté canin de la rousse.

— Sérieusement, je te paye n'importe quel autre burger de la ville.

Les deux amis se tenaient juste devant la vitrine du burger, qui comme toujours était plein à craquer. Il faut dire qu'ils avaient la réputation d'être les meilleurs de tout Budapest. Léopold refusait d'en avaler rien qu'une bouchée, c'était un peu sa religion à lui.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Venez comme vous êtes | Miha ♥ Dim 31 Mai - 18:41



Venez comme vous êtes
ft. Léopold

Au début, le jeune chasseur ne semble pas spécialement rechigner, mais plus ils avancent et moins Mihaela le sent en confiance. Au-delà de ses expressions faciales qu’elle n’a plus aucune difficulté à déchiffrer, elle hume un léger parfum de méfiance qui s’accentue à chacun de leurs pas – et c’est lorsqu’ils se retrouvent face à l’enseigne du burger que Léopold se révolte et commence à faire son petit scandale. Ah la fierté masculine, une véritable plaie et surtout, un obstacle à son alimentation en cette heure fatidique.

Sa première réaction se révéla aussi compréhensible que touchante, quoiqu’un peu trop paternaliste. Certes, les Bathory n’étaient pas de grands tendres avec son espèce – enfin, certains Serban ne l’étaient pas véritablement non plus, songea amèrement Miha avant de ravaler ses pensées – et Léopold avait entièrement raison sur le fait que, théoriquement, elle n’avait rien à faire dans un lieu aussi menaçant pour elle. Mais tout ça, c’était à la condition unique que Sebastian Bathory, serveur de son état et traqueur de créatures, soit au courant de sa véritable nature. A l’heure actuelle, il était sans doute moins au fait de son identité réelle que la moitié de la famille d’Izabella et Léopold. La rouquine soupira, levant les yeux au ciel. « Léooooo, sérieux ? Tu vas pas faire ton papa non plus, je sais me défendre par moi-même. » Pas la peine de lui mettre une raclée pour qu’il le comprenne, il était parfaitement au courant de ses aptitudes physiques. Néanmoins, là encore, il aurait pu objecter qu’elle n’avait rien fait contre Anton et qu’une simple touche d’argent pouvait la mettre à terre.

Afin de détendre un chouïa l’atmosphère et pour tenter d’avoir son ami par la flatterie, elle rajouta, l’air de rien. « Et puis au pire t’es là si y a un problème … Nan mais allez, blague à part, c’est juste pour manger, on n’est pas obligés de déclencher une troisième guerre mondiale. » Après tout c’était uniquement une histoire de testostérone qui les empêchait de franchir la porte pour aller se régaler d’un bon sandwich. Elle ? Elle était une excuse plutôt secondaire dans cette inimitié.

Dans la possibilité où l’humour ne fonctionnerait pas, la rouquine tenta une approche plus pragmatique, prenant un ton plus sérieux et plus calme. « Tu sais quoi ? Il sait même pas que je suis … Enfin tu vois quoi. Je suis seulement une cliente rousse qui a une addiction avec la bouffe américaine. Voilà. Au pire il va penser que je prends jamais le menu végétarien – et c’est logique, qui est assez fou pour vouloir manger que de la laitue et des carottes tout sa vie … » Si le détail sur sa persistance à manger de la viande bien saignante ne mettait pas tous ses sens en alerte, il n’y avait aucune raison tangible pour rester plus longtemps vissé au trottoir.

La jeune fille colla son nez à la vitre, plissant les yeux pour scruter l’intérieur du restaurant. Elle grogna un peu, remarquant dans la partie la plus éloignée de la salle bondée une tablée à l’écart. L’aubaine était là, sous leurs yeux, et ils allaient la louper ! « Il reste deux places pour nous, là, juste là, au fond … Steuplé steuplé steuplé ! » Elle trépigne comme une fillette et elle sait que si elle exagère, elle a aussi des chances de faire céder Léopold même si un peu trop souvent, il se révèle aussi têtu qu’elle. Et s’il s’est juré de ne jamais entrer dans le périmètre des Bathory et de leur fichu restaurant, il y a fort à parier que la rouquine devra y aller par elle-même pour le forcer à la suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Venez comme vous êtes | Miha ♥ Lun 1 Juin - 18:12



Venez comme vous êtes
ft. Miha

Dans le mille, comme à tous les coups avec la rousse. Léopold aurait dû se douter un peu plus tôt que la jeune femme le traînait dans ce lieu satanique. Bon, le chasseur exagérait un peu, mais pas tant que ça, ce burger parfaitement inoffensif pourrait rapidement devenir leur tombeau à tous les deux. Le garçon n'était pas vraiment paternaliste, d'ailleurs dans l'état actuel, il ferait un piètre père, mais il avait une légère tendance à être un peu trop protecteur avec les gens auquels il tenait. La rousse en faisait bien évidemment partie, peu importe le monstre qui pouvait se cacher en elle. Bien sûr, cette dernière pouvait parfaitement se défendre et peut-être même mieux que s'il le faisait lui-même, mais il ne fallait jamais sous-estimer un chasseur et encore moins un Bathory. Ils n'avaient aucune limite et ne laissaient aucune place aux sentiments, comme le faisait les Serban, à commencer par lui. Parce que oui, Léopold aurait peut-être dû tuer la rousse, mais il en était parfaitement incapable.

— Si j'étais ton père, tu serais en laisse ma belle.

Sourire Léopolien.Les petites blagues sur son état n'avaient rien de méchantes et restaient toujours bon enfant. La jeune fille jouait quant à elle la bonne vieille carte de la flatterie pour convaincre le garçon de la suivre. Cependant, tous ceux qui connaissaient un minimum Léopold savait qu'il était du genre borné, point commun qu'il partageait bien sûr avec Mihaela. A l'époque, quand ils fréquentaient encore les bancs de l'école, ils avaient une fâcheuse tendance à tenir tête aux surveillants et n'en décrochaient jamais. Ces deux-là aimaient avoir le dernier mot.

— La flatterie ça ne marche pas avec moi. Tu sais bien que je fais ça pour toi.

Léopold se mordit les joues pour ne pas rire à sa phrase trop niaise pour être honnête. Bien sûr, il se faisait réellement du soucis pour elle, mais il n'était définitivement pas du genre à dire ce genre de choses et la jeune fille allait sûrement lui rire au visage. Soyons honnêtes, une des plus grosses raisons qui poussaient le chasseur à ne pas pousser la porte du burger était son orgueil et rien d'autre. La rousse le suppliait, mais il en faudrait bien plus que ça pour faire entrer Léopold Serban dans un endroit pareil, honnêtement il préférerait passer une soirée entière dans une boîte gay, qu'une heure dans ce restaurant.

— Regarde moi bien Miha, il est hors de question que je rentre là-dedans. No way.

Le garçon croisa les bras comme pour montrer son refus total. Un refus qui pourrait très vite se retourner contre lui, puisque la rousse risquait à tout moment de rentrer pour prendre ses fameuses places, ne lui laissant aucun autre choix que de la suivre. Pendant ce temps-là, une multitude d'étudiant dégustaient les succulents burgers de la boutique, loin des problèmes que pouvait avoir les deux amis qui se tenaient toujours dans la vitrine, comme un vieux couple qui se chamaillait pour choisir la destination.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Venez comme vous êtes | Miha ♥ Sam 6 Juin - 18:32



Venez comme vous êtes
ft. Léopold

La rouquine le dévisagea d’un œil on ne peut plus défiant lorsque le mot « laisse » fut prononcé. « Essaie seulement, tiens, qu’on rigole. » Elle sait bien qu’il ne ferait jamais une chose pareille mais elle ne peut jamais se retenir de réagir au quart de tour même quand ce n’est pas sérieux, même si ça revient à le provoquer d’une façon ou d’une autre. Et le sourire qu’il avait à ce moment lui confirmait qu’elle n’avait aucune raison de craindre l’ombre d’une trahison de sa part. Léopold ne lui ferait aucun mal, ce qui n’était pas le cas d’autres membres de son illustre famille – mais évitons de penser négativement.

Mihaela acheva d’éclater de rire quand il dégaina la carte du don de soi. « Oh mon dieu, je vais pleurer, quel héroïsme ! » Elle exagérait un chouïa, mais au final Léopold n’était pas quelqu’un d’aussi égoïste que quiconque pouvait le penser de prime abord. Il était bien plus altruiste que ce qu’il laissait croire et il avait maintes fois agi pour son intérêt à elle. Il le faisait encore. Néanmoins, jouer le chevalier blanc à son service restait une image hilarante aux yeux de la rousse, qui avait toutes les peines du monde à se visualiser un Léo sérieux déguisé en super-héros, défenseur de la veuve et de l’orphelin. Lui qui jurait comme un charretier, pouvait être plus paresseux que l’animal concerné quand il l’avait décidé, et qui surtout était doté d’un charmant caractère on ne peut plus affirmé.

Alors elle se mit à son tour à faire ce qu’elle détestait qu’on lui fasse : du chantage. Un domaine que Léopold connaissait admirablement bien puisqu’il excellait. Miha, elle, trouvait la technique petite et facile – et d’autant plus agaçante qu’elle avait un peu trop tendance à capituler pour ne pas sérieusement risquer de le froisser. « Si tu voulais vraiment faire un truc cool pour moi tu m’empêcherais pas de m’alimenter. Faux-ami. » chouina t-elle, faussement chagrinée alors qu’elle persistait à lorgner du côté des burgers.

Son sourcil gauche s’arqua tandis que le jeune Serban eut l’air de jeter un véritable challenge au visage de son amie. Je ne rentrerai pas sonnait pour elle comme Montre-moi comment tu m’y feras entrer. Un sourire énigmatique et un brin moqueur se dessina sur son visage alors qu’elle lui faisait totalement face, poings sur les hanches. « Tu veux pas rentrer, hein ? » Deux enjambées et elle se rapprochait de lui, les yeux dans les yeux. Mine de rien, jouant les petits caïds de la mafia. « Deux solutions s’offrent à moi Léo. Soit je rentre dans ce resto toute seule, et comme on sait très bien tous les deux comment tu es, tu me suivras forcément. » Oh comme elle n’avait pas peur d’avancer une théorie aussi pompeuse et vantarde. « Soit je te porte pour t’emmener moi-même à l’intérieur. » Il était presque tentant de porter Léopold façon sac de pomme de terre pour l’emmener manger un morceau, mais avec un peu de malchance il allait se vexer et qui plus est la situation les rendrait tous deux profondément suspects.

Un silence passa avant qu’elle ne reprenne. « J’crois que le choix est fait. » Et alors qu’elle se situait à un petit pas du chasseur, qu’elle donnait l’impression de s’apprêter à l’attraper pour l’entraîner de force dans son sillon, la jeune fille se déroba à son regard, lui tournant le dos pour se ruer, seule et sans peur, vers la porte et entrer dans le temple de la nourriture intensément grasse et délicieuse en chantonnant un délicat « Bonjouuuur ! » qui fit tourner la tête d’un ou deux clients curieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Venez comme vous êtes | Miha ♥ Dim 14 Juin - 18:45



Venez comme vous êtes
ft. Miha

Partageant le même humour défaillant, les deux jeunes adolescents savaient parfaitement différencier une blague d'une menace et ne tenait pas rigueur à l'autre d'être aussi drôle que Marie-Antoinette et ses brioches. Jamais Léopold ne pourrait faire du mal à son amie, enfin du moins il l'espère. La jeune rousse avait relevé le comique de la situation vis-à-vis du refus du chasseur à rentrer dans ce fast-food qui donnerait l'eau à la bouche de n'importe quel amateur de malbouffe. Certes, Léopold ne voulait pas entrer dans ce fast-food à cause du serveur, mais il ne mentait pas en disant que cela était préférable pour elle de ne pas y mettre les pieds. Question de bon sens.

Telle une enfant, la lycan poussa le vice d'un début de chantage enfantin, accusant le plus jeune d'être trop cruel en l'empêchant de manger à sa faim. Léopold ignorait forte heureusement pour lui, la faim que pouvait ressentir un loup, mais d'un simple regard, il pouvait voir que Mihaela était encore loin du malaise d'hypoglycémie, sinon quoi elle ne pourrait pas sauter partout comme une petite puce. La rousse se tenait étonnamment proche de lui, mais cela ne le gênait pas le moins du monde.

— Ouais je sais, je suis trop cruel, tu devrais changer d’ami.


Léopold faisait le malin avec sa casquette, mais le sourire narquois qui se dessinait sur le visage de son ami lui fit rapidement savoir qu’il avait de toute manière déjà perdu la guerre. Le chantage. Une arme qu’il ne connaissait que trop bien, se faire prendre à son propre jeu agaçait légèrement le garçon. Son visage s’affaissa en même temps qu’l écoutait les paroles de la jeune rousse, qui était déjà plus que victorieuse. Bien qu’elle fût dans le vrai, elle jugea amusant de pondre un scénario parfaitement improbable et qui mettrait surtout un coup à la virilité de notre jeune chasseur.
Avant même qu’il puisse réagir, la jeune rousse avait déjà tourné les talons et poussé la porte du restaurant, laissant le plus jeune seul devant la vitrine. Le chasseur semblait terriblement blasé et lâcha un énorme soupir en levant les yeux au ciel, avant de suivre son amie. Avec sa démarche habituelle de cow-boy, il déboula à son tour et cela bien moins chaleureusement que son amie dans le restaurant, lançant un regard sombre au comptoir, mais à cause de la foule, il ne pourrait dire si c’était le Serban qui s’y trouvait ou pas. Le jeune homme se dirigea vers la table que son amie avait trouvé et prit la place d’en face.

— Ne rigole pas où je te descends.

Une boutade qui pouvait paraître bien violente surtout quand le jeune homme posa son revolver sur la table, pourtant le garçon lança un vague sourire. Bien que l'on se trouve en Hongrie, les adolescents avec des armes à feu restaient très surprenants, ce que les regards de la table voisine confirmaient avec merveille. Néanmoins, la plupart des gens se contentaient de profiter du lieu, tous sauf Léopold qui tirait la gueule.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Venez comme vous êtes | Miha ♥ Mar 16 Juin - 17:17



Venez comme vous êtes
ft. Léopold

Mihaela dévisagea le chasseur d’un regard complètement moqueur alors qu’il l’avait finalement suivi et s’asseyait docilement face à elle. Il ne dissimulait rien de sa mauvaise foi et de son manque d’entrain, mais il était là. C’était le principal. « Mec, cette phrase me fait déjà rire intérieurement. » marmonna t-elle, avant de se planquer derrière la carte plastifiée des menus comme la gamine qu’elle était.

Lire les descriptions des différents plats lui donnait furieusement envie de manger et ravivait son appétit déjà bien entamé, mais cela lui accordait aussi un léger temps de réflexion. Car maintenant qu’ils étaient là, la possibilité pourtant prévisible que ce fut Sebastian Bathory qui se présente à eux éclaira sa petite cervelle et la fit se renfrogner très discrètement. Il n’y avait aucune raison de s’inquiéter, comme elle l’avait déjà expliqué à Léo, il ne savait rien d’elle à part qu’elle venait souvent ici. Et jusqu’à preuve du contraire, elle ne sentait ni le chien mouillé et n’avait pas un tatouage Je suis un lycan sur le front. L’apparition d’une serveuse blonde et svelte la fit sortir de ses pensées et elle débita joyeusement son discours bien rôdé, témoignant de son accoutumance pour les sandwichs américains. « Bonjour ! Deux doubles burgers avec supplément bacon pour le mien … Ouais, plein de bacon, et aussi du cheddar. Avec des maxi-frites et puis ramenez-nous toutes les sauces que vous avez. Ca ira bien. Merci ! » La jeune femme avait eu tout juste le temps de tout noter qu’elle détalait déjà, non sans avoir adressé au seul élément incongru du paysage un coup d’œil un peu angoissé – le pistolet de Léopold avait eu son petit effet escompté, sans doute.

La jeune fille roula ouvertement des yeux, étendant avec un manque de grâce évident ses jambes sous la table tandis qu’elle croisait les bras en soufflant tout doucement, comme pour relâcher la pression que lui avait fichue son meilleur ami. « Tu vois, c’était pas si terrible. Par contre la serveuse a fait une tête hyper bizarre. Je crois que c’est à cause de ton satané flingue posé juste là, sur la table. » Ironie évidente que la rouquine ne tentait même pas de nuancer. Quand Léopold avait décidé de jouer au mariole ou à la forte tête, il ne renonçait jamais, pas même quand il était dans la position la plus vaseuse possible. Et là, sous le toit de ce restaurant où travaillait un de ses pires ennemis, il en faisait une démonstration plutôt probante. « Ca sert à rien de montrer les crocs tant qu’on nous a rien fait, Léo. » Elle avait dit ça un ton plus bas et aussi plus doux, sans vraiment le regarder dans les yeux. Mihaela avait beau être un loup, un animal capable de déchiqueter mes chairs et d’ôter la vie, elle n’en était pas moins peu attirée par la violence gratuite. Se battre quand on avait été attaqué était une chose légitime, mais tirer le premier en était une autre bien moins acceptable.

Et même s’il voulait la défendre, surtout si c’était pour la défendre. Les mots d’Anton lui revinrent comme une amère gifle et elle tenta de les réduire au ridicule, en vain. Elle n’aimait pas cette impression d’être celle qui empêchait la vie des autres de tourner rond. C’était absurde de s’en vouloir pour une simple histoire de junk food. Mais naïvement, Mihaela se disait que sans elle, Léopold n’aurait jamais eu aucun problème de conscience morale à se rendre ici pour le déjeuner ;  il n’aurait jamais eu à s’interposer devant sa famille et n’aurait pas à leur mentir. Se maudissant de trop penser, la rousse cessa de pleurnicher sur son sort intérieurement et pencha la tête sur le côté tout en observant Léopold. « Tu comptes me faire la gueule jusqu’à la fin des temps ? » Elle avait dit ça d’une façon faussement attendrissante, avec une petite moue. Mais la seconde d’après, voilà qu’elle se redressait sur sa chaise comme un ressort, se tortillant en tout sens. Elle avait d’ores et déjà senti l’odeur alléchante des plats et lorsqu’ils apparurent dans son champ de vision, son sourire s’agrandit et elle murmura. « Tu risques de pas tenir, voilà nos burgers et ils sont monstrueux. Du genre à redonner le sourire à un dépressif. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Venez comme vous êtes | Miha ♥ Lun 22 Juin - 11:22



Venez comme vous êtes
ft. Miha

« Ta gueule. » La jeune fille s'était déjà repliée derrière la carte du restaurant, tandis que le jeune homme scrutait la totalité de la pièce. Le chasseur se contre fichait bien des regards nerveux que pouvaient lui lancer certains clients à cause de son imposant fusil déposé au centre de la table. Objectivement, il n'hésiterait pas à s'en servir en cas de problème et c'était bien là le problème. Léopold avait la légère tendance à ne pas faire les choses à moitié et quand il avait décidé de ne pas être discret, il le faisait carrément. En fait, il espérait secrètement que cette petite agitation finirait par faire sortir le Bathory de sa tanière. Tellement plongé dans ses pensées qu'il n'avait même pas remarqué l'arrivée de la vendeuse. La rousse commanda presque directement et dans une sorte d'automatisme il sortit un vague. « Euh, la même chose. » Puis son regard se posa sur la serveuse qui repartait dans la direction opposée, vendeuse qui au passage n'était pas vilaine du tout. Avant de passer pour un pervers, il se concentra de nouveau sur la rousse qui l'accusait déjà d'avoir effrayé la vendeuse.

« Mais non, c'est mon charme ravageur qui lui a fait cet effet. » Jouer le kéké était de toute évidence un des talents du jeune homme, pourtant, il n'était pas si bête qu'il pouvait le laisser paraître.  C'était  peut-être parce qu'il était le petit dernier avec deux soeurs qu'il aimait jouer le mec sûr de lui, mais ce n'était qu'un personnage comique. Son amie ne semblait pas forcément aussi hilare que lui et semblait plus que sérieuse au sujet de son comportement un poil trop impulsif. « Ça va, j'ai encore mangé personne. » Un sourire angélique, digne du premier de la crèche avant de reprendre son air à moitié boudeur. Si sa soeur la voyait dans le restaurant du Bathory elle serait sûrement morte de rire et il avait plus que hâte de quitter cet endroit.

« Je fais pas la gueule, sale traître. » Léopold avait de toute manière du mal à en vouloir pour quoi que ce soit à Mihaela, ce qui devait sûrement trahir son petit faible pour cet adorable sourire. Au même moment, les deux assiettes apparurent devant juste devant eux. Un rapide clin d'oeil à la serveuse qui rougit légèrement, avant de lancer un sourire à son amie. Le chasseur ne se souvenait absolument pas avoir commandé quelque chose, parce qu'il était évident pour lui, qu'il n'avalerait pas un seul burger cuisiné ici. « J'ai pas faim, tu peux prendre dans mon assiette. » C'était faux, il avait terriblement fin et l'air appétissant de ces burgers n'aidait en rien, mais personne n'a dit que c'était simple d'être aussi têtu qu'un Serban.


HS : C'est mauvais, pardonne moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Venez comme vous êtes | Miha ♥ Lun 22 Juin - 17:32



Venez comme vous êtes
ft. Léopold

« Surveille ton langage, Léopold Hubert Ernestin Serban ! Ils vont dire quoi après ta famille ? » Goguenarde, Mihaela l’était. Elle qui était connue à l’époque du lycée pour être celle qui vivait dans la zone et la misère des banlieues populaires n’avait jamais eu à se plaindre de subir une éducation conventionnelle, vernie et étouffante. En réalité, sa mère avait été plus sévère que la plupart des parents de son quartier. Les insultes étaient sévèrement punies – la boîte à couronnes s’en souvenait encore et Miha aussi, forcée d’y mettre son argent pour chaque insulte un tant soi peu marmonnée dans l’enceinte de la maison -, et il était hors de question de se comporter comme un animal « parce qu’on les voyait comme tels ». Elle n’avait jamais appris l’ordre des couverts à utiliser et éternuait sans doute plus bruyamment que pas mal de filles de son âge, mais elle restait polie dans les lieux publics … En tout cas, tant qu’aucune contrariété ne venait pointer le bout de son nez.

La rousse avait bien remarqué le petit manège du chasseur et de la serveuse, et elle ne s’empêcha pas de les surveiller avec attention et sans aucune discrétion. Après tout c’était lui qui avait décidé de jouer les Dom Juan des bacs à sable, ce n’était pas à elle de faire dans la dentelle. Elle roula des yeux à peine la pauvre fille partie, un petit rire amusé franchissant ses lèvres. « Ouais, bien sûr … La meuf t’a même pas vu si tu veux mon avis. » A tort, Léopold aurait pu crier qu’elle était jalouse, mais Mihaela s’en serait bien défendue. Déjà parce que Léo n’était pas sa propriété, et puis parce qu’ils n’étaient de toute façon pas – plus – ensemble. Il faisait donc bien ce qu’il voulait de sa vie et de ses nuits – mais seulement, cette fille qui servait ce jour-là au burger lui paraissait simplement un peu trop gourde pour son ami ; elle ne faisait que se dire qu’il méritait bien mieux.

Elle s’était peu à peu renfrognée à force de voir le jeune hongrois se barricader derrière sa facade de gros dur armé jusqu’aux dents. Il parvenait cependant toujours à lui arracher un sourire, même quand il était plongé dans ses torts jusqu’au cou – et rien que pour ça, Miha s’en voulait encore plus de céder aussi facilement à ses tentatives de blagues. « Hey, c’est ma réplique ça. » plaisante t-elle tout bas avec un petit sourire qui clairement ne démontrait qu’une chose : si cette fille était un lycan, elle n’en avait pas toujours l’épaisse brutalité.

Les plats arrivèrent, occasion supplémentaire pour Léopold de draguer la midinette en service. Mihaela se contenta de lever le pistolet pour le sous-peser en guise de provocation ouverte, ce qui eut pour réflexe édifiant de calmer aussitôt les ardeurs de la demoiselle qui déjà était repartie vers le comptoir. Apparemment, le porte d’arme n’électrisait pas les foules quand c’était une fille qui avait ses doigts sur la gâchette – à moins qu’elle ait eu l’air réellement menaçante sans le vouloir ? Miha s’en fichait, et déjà elle abandonnait l’arme pour se concentrer sur leurs sandwichs et leurs frites, qu’elle s’apprêtait à attaquer quand Léopold argua qu’il n’y toucherait pas. « Vraiment ? » Regard de travers. Léopold Serban, quand tu t’y mets, tu es plus têtu qu’une mule. Mais soit … Il ne fallait pas le lui répéter une deuxième fois : la rouquine attrapa d’office le plateau du jeune homme et le tira vers elle avec une gourmandise évidente. « Plus de burger pour Miha alors … Bon appétit ! » Elle trinqua avec ses deux burgers, reposant l’un pour mordre dans l’autre avec voracité avant de pousser un soupir qui en disait long sur le délice dont se privait Léo. « Tu chais pas ch’que tu rates mec ch’est un orgachme culinaire che truc. » soupira la jeune fille, exagérant à peine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Venez comme vous êtes | Miha ♥ Lun 29 Juin - 12:13



Venez comme vous êtes
ft. Miha


Un sourcil plus haut que l’autre et un air moqueur sur les dires de la rousse. Pour faire simple, Léopold jurait comme un charretier depuis son plus jeune âge et traîner avec les jeunes des quartiers ne l’avait sûrement pas aidé. Appartenir à une famille noble aurait certainement dû atténuer cette tendance, mais quand on voyait ses soeurs ou ses cousins, on comprenait assez rapidement que la rhétorique ne faisait pas partie de leur enseignement. « Je parle comme je veux, je suis un Serban. » On ne changera pas ce duo infernal et c’était peut-être ça la recette d’une si parfaite amitié, enfin presque parfaite. Si on oubliait le fait qu’elle soit un loup, lui un chasseur et surtout qu’elle l’avait traîné dans le pire endroit du monde à ses yeux.

La rousse ne mit pas longtemps à cerner le petit jeu du chasseur, fallait dire que comme toujours, il ne faisait pas dans le subtil. Un comportement qu'il adorait prendre pour prouver qu'il ne se prenait pas au sérieux, ou peut-être pour palier un petit manque de confiance en soi. Quand il sortait avec son amie, on ne pouvait pas dire qu'ils étaient très démonstratifs, si bien que la plupart des gens ignoraient encore leur ex-relation-aventureuse. Tandis que la serveuse revenait les bras chargés de la commande la rousse joua les gardes du corps, faisait mumuse avec le fusil qui reposait paisiblement sur la table, il n'en fallait pas plus pour que la blonde, après un sourire léger prit la fuite. Le regard de son amie le fit vaguement sourire et comme réponse il se contenta d'un petit clin d'oeil, le même que celui qui l'avait offert à la serveuse, mais en bien plus espiègle. Il semblait vouloir dire un truc du genre : “Bah alors on est jalouse.” Léopold savait bien qu'en continua sur cette lancée, la seule chose qu'il récolterait, c'est une baffe. Heureusement pour lui, la faim de la jeune fille semblait faire diversion.

La jeune fille s'étonna presque de son refus de manger, qui semblait un peu trop catégorique pour être honnête. Léopold avait terriblement faim et son estomac lui criait de prendre ce burger, avant la rousse ne dévore tout, mais un Serban reste un Serban, et quand il dit quelque chose, il s'y tient, enfin du moins il essaye. Pour la forme, Mihaela se faisait un malin plaisir à lui rappeler ce qu'il ratait et comme réponse à cette provocation de bas étages, le garçon se contenta d'une grimace. La maturité n'était pas toujours au rendez-vous avec ces deux-là, surtout quand l'un avait décidé de faire preuve d'une très grande intelligence.



La rousse mangeait son burger avec beaucoup de hâte et de manière pas sincèrement esthétique, bien que cela ne soit aucunement le but dans un fast-food. « T'es vraiment trop sexy quand tu manges. » Un sourire moqueur histoire de penser à autre chose que son estomac, puis le chasseur décida que c'était le moment de parler un peu plus sérieusement. « Je ne sais pas quoi dire à ma soeur. Je n'aime vraiment pas lui mentir, mais si je lui dis la vérité, ça risque de partir en queue de poisson cette affaire. J'ai dit poisson ? Putain, j'ai vraiment trop faim. » Mine de rien, il attrapa une frite dans la barquette de son amie et la dévora. Elles n'étaient pas mauvaises, bien au contraire d'ailleurs, mais ça il ne le dira pas. « Ne me regarde pas comme ça, j'ai dit que je ne voulais pas manger de Burger, mais je n'ai rien dit sur les frites. » Par chance, Sebastian n'était pas là et cela avait déjà de quoi ensoleiller cette journée. Ça et bien sûr, Mihaela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Venez comme vous êtes | Miha ♥ Mer 15 Juil - 13:44



Venez comme vous êtes
ft. Léopold

La rouquine faillit s’étouffer de rire avec l’énorme morceau de burger qu’elle avait englouti quand Léopold fit un commentaire plutôt ironique sur l’incroyable charme qu’elle pouvait développer quand elle dévorait comme un glouton affamé un sandwich débordant de viande, de sauce et de fromage. Une chose était évidente, Mihaela avait autant de classe qu’un tonneau dans de pareilles circonstance ; et de manière générale ce n’était pas le genre de femmes qui tenait à soigner sa mise et à jouer la carte de la féminité. Elle n’était pas un vrai garçon manqué, loin de là, mais ce n’était pas franchement son genre de se pomponner ou de se promener avec des échasses de quinze centimètres griffées.

Elle esquissa une grimace exagérée, faisant semblant d’agiter sa crinière comme un mannequin capillaire. « Je chais. Le rouge à lèvre au ketchup me rend irrésjichtible. » Et la jeune fille d’essuyer la commissure de ses lèvres pour se débarbouiller un tantinet avant de reposer le premier burger qu’elle avait déjà bien attaqué pour se rabattre sur ses frites – que Léopold avait décidé à son tour de lui dérober. « Non mais t’es pas une mouette non plus ! » s’exclama la hongroise, faussement outrée. S’il avait si faim que ça, il pouvait toujours mettre de côté sa fierté encombrante et reprendre son du – ou alors il se condamnait lui-même à contempler Mia décider du sort de son repas. Comme pour davantage exercer son petit chantage puéril sur elle, la lycane attrapa le burger et le brandit sous le nez du chasseur, l’agitant comme une sorte de trophée délicat et rare. « Allez, laisse-toi tenter … Mmmmmh … » Elle en rajoutait une couche et s’en amusait largement – rien dans l’expression malicieuse de son visage n’allait dans le sens contraire.

Finalement le sujet de conversation reprit un peu de sérieux, rappelant Mihaela à leurs devoirs. Ils étaient malgré tout ce qu’ils aimaient croire et dire des adultes qui devaient assumer leurs responsabilités et les conséquences de leurs cachotteries. La rouquine se mit à jouer avec une frite, la noyant dans la sauce tout en réfléchissant à voix haute. « Je crois qu’on devrait dire la vérité à Izabella. » Ca semblait incroyable que Mihaela puisse souhaiter se dévoiler à la cadette de leur famille de tueurs de loups et de vampires, mais il fallait admettre qu’à sa place, Mia n’aurait guère toléré qu’elle soit écartée de la confidence générale. « Je sais pas mais je crois que tu connais mieux ta sœur que moi et … Je me souviens bien de la tête qu’elle a tirée quand Anton a pété un plomb à cause de mon problème de fourrure. murmura t-elle un ton en dessous avant de reprendre. Elle va pas apprécier que tu lui mentes, surtout pour couvrir ça. » La rousse n’était pas amie avec la brune, d’ailleurs elle avait beau tenter de sympathiser avec elle, mais souvent ses essais se soldaient par des échecs où Izabella se contentait de rester assez froide – voire de ne pas comprendre ses blagues et ses taquineries. Elle était parfois si premier degré que cela en devenait hilarant, mais bien sûr cela lui faisait prendre à chaque fois la mouche. « Et de toute façon elle m’aimait pas déjà des masses au départ, alors au pire elle essaiera de me tuer, au mieux … Au mieux elle me détestera un peu plus pendant un moment ? » Miha ne disait pas cela pour attirer la pitié ou la commisération de son comparse, mais plutôt parce qu’elle souhaitait le voir privilégier sa famille et se protéger lui du conflit plutôt qu’elle. D’une manière ou d’une autre, il allait falloir du temps et bien plus que quelques confessions sincères à la jeune femme pour se faire accepter au sein des Serban.

Elle engloutit encore une bouchée de nourriture avant de soupirer profondément, l’air légèrement dépitée. « J’suis désolée de te foutre dans la merde avec Iza. » La jeune fille se tritura les mains, mal à l’aise, cherchant visiblement à trouver les mots corrects pour rester la plus franche possible envers lui – car elle s’en serait terriblement voulue si elle avait caché quoi que ce soit au jeune homme. « Je te l’avais pas dit mais j’ai croisé Anton par hasard pendant une nuit de pleine lune alors que je me retransformais. C’est comme ça qu’il sait. Il voulait faire son boulot mais au dernier moment il a pas tiré. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Venez comme vous êtes | Miha ♥ Sam 25 Juil - 18:43



Venez comme vous êtes
ft. Miha


Quand il réussissait à la faire rire, il se sentait satisfait, dessinant un sourire enfantin sur son visage. La chasse avait enlevé une partie de l'enfance de Léopold, le transformant toujours un peu plus en machine de guerre, pourtant, il aimait jouer les adolescents lambda. La plupart de la ville qui le connaissait le voyait comme un joyeux fanfaron, toujours en train de se chamailler avec sa soeur et traînant dans les rues de Budapest comme un voyou des bacs à sable. La vérité était bien loin et tout cela n'était qu'un masque, qu'un rôle, digne des grandes comédies. A ses yeux, Mihaela était parfaite, le genre de fille avec qui on peut parler de tout, bien déconner, pas du genre à faire sa princesse. Leur histoire d'amour lui semblait infiniment loin et en même temps infiniment proche, comme s'ils avaient toujours été ensemble.

Histoire de la provoquer encore un peu plus, il lui vola de nouveau une frite. « A moi ?! A moiA moi ?! » Une imitation parfaitement réalisée de la fameuse mouette de Némo, qui contrastait fortement avec le fusil toujours posé sur la table. C'était ça la vie de Léopold, un subtil mélange de douceur et de violence. Garder le sourire était pour lui la chose la plus importante et il semblait partager ce point de vue avec la rousse qui était en train de le provoquer de la pire manière qui soit. « Non merci, je suis sûr qu'il y a des cafards dedans. » Un client qui se tenait sur la table la plus proche d'eux lui lança un regard mauvais, auquel le plus jeune des Serbans répondit avec un sourire forcé. Sale gosse.

Les deux amis avaient beau s'amuser, il était temps d'avoir une conversation légèrement plus sérieuse. Des deux, c'était la jeune fille qui faisait le plus preuve de courage à moins que cela ne soit de la folie. Dire la vérité et assumer les conséquences. Léopold connaissait sa soeur et il savait que lui mentir ne lui apporterait rien de bon, néanmoins il n'avait aucune idée de la manière dont elle allait réagir. « Tu as raison, je devrais peut-être en parler, je voudrais perdre sa confiance. » Léopold se balançait sur sa chaise, pesant le pour et le contre.

La rousse s'excusa pour cette situation, excuse qu'il balaya avec un geste de la main. « Ce n'est pas de faute, je ne vais pas arrêter de te parler juste pour une histoire de famille. » Objectivement, Léopold aimait beaucoup la chasse, cependant pour son amie il serait parfaitement prêt à tout quitter. Pour lui tout ça avait du sens à condition de savoir faire la différence entre les créatures néfastes et les autres. « Anton est un bon chasseur et tu as de la chance d'être encore en vie … Si tu avais été un vampire, tu peux être sûre qu'il aurait tiré. » La dépendance de son cousin vis-à-vis de cette quasi-drogue le dégoûtait, tout simplement parce que c'était sa plus grande peur. « Tu n'as pas envie de quitter parfois et de partir très loin ? Genre à Los Angeles, ca doit être cool ?! » Léopold Serban aurait-il besoin de vacances ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

MessageSujet: Re: Venez comme vous êtes | Miha ♥

Revenir en haut Aller en bas

Venez comme vous êtes | Miha ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Vis ma vie de maton, le monde carcéral comme vous ne l'avez jamais lu
» samedi 29 octobre
» Le Lac des Cygnes version chinoise
» ASSEKREM comme vous ne l'avez jamais vu ! IN-CRO-YA-BLE !!!!
» je ne révise pas comme vous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: Quartier des étudiants-