Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

(Wolfgang) All too welll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: (Wolfgang) All too welll Jeu 6 Aoû - 12:52


FROM @gifsmile/ CELEBRITE @SIMON BAKER

KOCH, Wolfgang
All too well.

nom ; Son nom est celui d'une famille retombée dans l'oubli dans l'Allemagne actuelle. Autrefois, on connaissait son père, célèbre magnat de l'imprimerie et le nom de Koch inspirait tantôt la jalousie tantôt l'admiration. Sombre reflet d'une vie passée, l'homme le porte avec du dégoût, il le renierait presque tant ce nom ne lui correspond plus. ~ prénom ; Célèbre prénom d'un compositeur autrichien, Wolfgang résonne avec curiosité. Père et mère accrocs au génie musical, grand-père paternel portant ce prénom, il s'est imposé comme le glaive au milieu du visage meurtri d'un soldat ayant déserté. Ce prénom lui plait, Wolfgang inspire la puissance et c'est pour cela qui respecte ce choix, bien que ses préoccupations actuelles sont bien loin de la remise en cause du choix de son prénom. ~ âge ; Lorsque le germain s'est retrouvé transformé, il était alors âgé de quarante six ans, c'est cette apparence qu'il a conservé. Alors qu'on le voit comme un homme actif en pleine force de l'âge, son corps est bien plus âgé que cela. C'est pas moins de deux cent quinze ans qu'à véritablement Wolfgang.  ~ origines ; L'homme est un allemand de naissance. Avant la Hongrie, il a toujours vécu là-bas. Ses parents étaient d'authentiques germains, descendants de germains.  ~ race ; L'amour du sang. La dévotion absolue à cette substance rouge ambrée. Cet esclavage, cette malédiction qui coule dans ses veines. Les larmes de sang qu'il expulse, ce teint blafard, terne, ce teint presque fantomatique qui en fait un malade particulièrement convainquant. Cet affront de ne pas pouvoir se contempler dans un miroir, de pouvoir admirer ses cicatrices. Aucun doute là-dessus, Wolfgang Koch est un véritable vampire.  ~ clan ;Il est un sanguinaire, il est de ceux pour qui la situation n'a que des avantages. Il réfute le pacifisme et se considère supérieur aux humains qu'il ne voit que comme du bétail particulièrement grégaire et bête. La chasse est son plaisir, et sentir ses crocs s'enfoncer dans la chair est un ravissement de chaque instant. La lutte pour le pouvoir, pour régner enfin comme ils le méritent, eux, ses frères, ses sœurs. C'est un Farkas, un véritable. ~ pouvoirs ; Ses sens sont sur-développés .Il est capable de humer bien plus loin que n'importe quel chien, grâce à ce talent, il peut traquer sa proie sur des kilomètres. Le "jeune" vampire peut également voir dans l'obscurité. Mieux, l'obscurité est son domaine, c'est là qu'il se sent à l'aise, la lumière du soleil lui fait peur, il doit la fuir comme il fuirait la peste noire. Son toucher est bien plus poussé que ceux des mortels mais ce n'est pas tout, il peut entendre de façon impressionnante. Wolfgang est également capable de paralyser progressivement sa proie d'un regard, yeux dans les yeux.  ~ métier ; Il est le principal actionnaire d'une entreprise obscure dans le domaine médical.  ~ orientation sexuelle ;Autrefois, il se souvient avoir aimé le corps des femmes, d'amples poitrines et des formes charnues. Aujourd'hui, il serait bien incapable de vous donner sa préférence en matière de corps. La seule chose qu'il sait, c'est qu'il veut un sang parfait.  ~ statut matrimonial ; Il ne connait que la solitude amoureuse, sa femme étant morte depuis bien longtemps. ~ caractère ;  Manipulateur, sadique, froid, passionné, charmeur, rusé, pervers, narcissique, réfléchi, érudit. les légendes, tu en penses quoi? ; réponse ici (pour les humain).


Wolfgang est le fils aîné d'une famille allemande très riche autrefois installée à Munich.  ~ Enfant solitaire et peu bavard, il n'a jamais réellement apprécié le fait d'être membre d'une fratrie de cinq enfants. ~ Destiné à reprendre la grande imprimerie de son père, il se demande à quoi ressemblerait sa vie sans sa transformation. ~ Il a été marié lorsqu'il était jeune mais n'a jamais vraiment aimé sa femme, c'était un mariage afin d'assurer le plus gros contrat de la carrière de son paternel. ~ Wolfgang en veut terriblement aux vampires pacifistes. Pour lui, ils renient leur nature pour des gens qui n'en valent pas la peine.  ~ Son sang préféré est le sang d'enfant. Il le trouve pur et bien moins saturé de gras et de saletés que celui des adultes. ~ Il aime surfer sur internet, surtout le darknet, sur des forums non-modérés, où il entretient des discussions tordues en tout genre.  ~


ton pseudo : Red ~ âge :20 ans ~ pays : Le pays du rouge, du fromage qui pue et de la baguette  Twisted Evil  ~ fréquence de connexion : Souvent, tous les jours même *o* ~ comment t'es arrivé ici? : Bazzart \o/ ~ un commentaire? : AMEN  cyclops .


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: (Wolfgang) All too welll Jeu 6 Aoû - 12:52



story of my life
La peur est plus tranchante qu’une épée.



Caricature. C'est le mot qui glisse à son cerveau. Caricature de vie. Perdre raison est-il si douloureux ? Il tourne en rond. Caricature gronde son esprit.
Comme des millions de glaives, le mot s'enfonce dans son être mort. Il s'insinue partout et finalement, il finit presque par y croire.
Il se jette aux pieds d'un fauteuil décharné, fauteuil qu'il s'est amusé à exploser à coup de pied pendant une colère noire.

Caricature de mort. Il n'a même pas été capable de mourir de façon convenable, le genre de façon qui te clous définitivement entre quatre planches et six pieds sous terre. Non, la mort aurait été bien moins fatigante. Il s'en souvient peu voire pas du tout, ça revient par brides. Des brides plus ou moins claires, il lui arrive de mélanger des choses, de vivre des événements qu'il n'a jamais vécu. Son esprit le perd, il s'amuse, il prend des routes sinueuses, revient sur des chemins conventionnels avant de se perdre sur les sentiers escarpés à nouveau. Il ferme les yeux. Il se souvient d'une bonheur d'une tasse de thé, le goût qui autrefois faisait exciter ses papilles. Aujourd'hui, comme depuis cent soixante-neuf ans, le thé n'est plus qu'un amas de cendres.
Comme toute la nourriture humaine qui aurait pu faire saliver son esprit autrefois. Quand on avait importé les hamburgers des Etats-Unis, il aurait tué pour en manger un. Comme si tuer lui faisait peur de toute façon.


Flashback.

Il se tient dans le noir. Son cœur bat la chamade. Au loin, on entend les verres tinter, on entend les bonnes gens faire la fête. La petite bourgeoise allemande s'amuse alors, on festoie, on rit, on colle des mains aux fesses aux bavaroises avinées. La bière se substitue parfaitement à l'eau, un peu trop même. On entend le rire gras de certains magnats incontrôlables tant ils ont bu.

Et là, dans le Manoir d'en face, un homme à la chevelure blonde se tient, les yeux clos, couverts par les paumes de ses mains. Ses mains. Elles sont blanches, si blanches, et si rouges. Il tremble. Il enlève ses mains, il ouvre ses yeux et se met à pleurer. Les échos couvrent à peine ses cris. La lune éclaire encore un peu la macabre scène qui se tient sous les yeux. Un feu brûle délicatement dans la cheminée, insensible au drame qui se trame sous ses yeux. Le tisonnier ne se trouve pas à sa place, oh non, il est solidement encastré dans le cœur de sa femme. Des éclats de verre jalonnent son corps et les environs, et de ses multiples blessures s'échappe un sang déjà coagulé.

Tout se brouille. Il se souvient pas de la suite. Il ne souvient pas avoir pris la décision -de sang froid- de déplacer le corps à l'extérieur. Sur le moment, sa panique est telle qui laisse des traînées de sang un peu partout. Il se retrouve aux alentours d'un marais. Un marais où l'odeur est intenable.
Il ne souvient plus vraiment. Il se souvient simplement avoir entendu un bruit rauque. Une douleur intense, horrible, affreuse. La pire douleur qu'il connaisse.

Il venait de mourir.

Fin du flashback.

La suite ? Elle n'était pas très compliquée. Un temps, Wolfgang Koch était resté au bord de ce lac, une heure quinze durant, les changements s'étaient opérés dans son corps. Patient, son créateur était resté auprès de lui. Lorsqu'il était revenu à la vie, il ressentait une faim. Une faim ultime.

Alors, il avait vu. Chamboulé au début -c'était peu de le dire-, son créateur, Azrael, prit soin de le guider. Et très vite, il vit cela comme une chance. Une chance de tout recommencer, loin de la femme qu'il n'avait jamais aimé et qu'il avait tué lors d'une dispute bien trop alcoolisée. Etait venu le temps de tuer. Du premier meurtre. Son créateur lui avait montré la voie, il lui avait appris à toucher, à ressentir. A se fondre dans les ombres, à devenir l'obscurité. Car vivre la nuit était une légion. Les traces de sang nettoyés, son manoir faisait bien l'office. Il avait pris soin de recouvrir les fenêtres, de se plonger dans la pénombre et de favoriser les grandes caves.

Le temps s'était déroulé, inlassablement. Des années, il continua à s'en prendre aux oubliés, à ceux qui mendiaient, aux enfants orphelins dans les rues. Jusqu'en 1944, sa vie ne fut mouvementée que par l'Histoire des mortels. Il vécut la première guerre franco-prussienne en 1870 où il se délecta, puis des années plus tard arriva la Grande Guerre. La Prusse est morte, vive l'Allemagne. En 1944, un chasseur débarqua. Wolfgang ne sut jamais si le chasseur était sur ses traces ou sur celles d'un autre gibier mais il ne prit aucun risque. Son créateur fut tué à cette époque. Il manqua de se laisser mourir mais ne put s'y résoudre, persuadé d'avoir une vie fructifiante à mener. Lorsqu'Hitler et ses troupes marchèrent sur la Hongrie, il suivit. Ne se déplaçant que la nuit, il rattrapa les troupes au deuxième jour de marche. Lorsque les soldats allaient faire des rondes autour, il les attaquait. Il fit des soldats de l'armée régulière un festin particulièrement gras. A Budapest, où il acheta un domaine grâce à la fortune de sa famille -il était alors le seul héritier-, il prit la peine de déguster les gens chassés de chez eux par la guerre. Il en avala du sang de bombardés.

Un an après, lorsqu'Hitler fut défait et que l'URSS prit la Hongrie et l'engloba dans l'union de ses républiques socialistes, ce fut une aubaine. Il s'assurait d'un côté que le chasseur de l'Ouest ne puisse plus venir le chercher et il s'assurait d'avoir de quoi manger : l'URSS expropria de nombreux habitants, laissant les rues obscures pleine de nourriture. Sa haine des Humains s'était développée dés la guerre, lorsqu'il découvrit les atrocités que ces gens pouvaient s'infliger entre-eux, il fut persuadé que la race humaine était trop idiote pour survivre. La vie sous l'annexion d'une autre dictature confirma son idée : les Humains devaient payer. Les vampires devaient régner.

Puis vint le temps de l'autre libération. De l'effondrement, de la fin du rideau de fer, de la chute du Mur, là-bas, dans son natal pays.Budapest avait continué à faire de lui un homme riche, il s'était rapproché de certaines pontes du Parti, il décida d'y rester.
Quelques années plus tard, lorsqu'il se radicalisa au point de ne plus pouvoir les Humains comme autre chose que du bétail pour la consommation de ses frères, il se mit en tête de faire changer les mentalités des déviants, de ceux qui voyaient la cohabitation pour seule solution.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: (Wolfgang) All too welll Jeu 6 Aoû - 13:11

Muwhahahaha le mentaliste sur le forum. No Bienvenue parmi nous, j'ai hâte de lire la suite, ça promet !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: (Wolfgang) All too welll Jeu 6 Aoû - 14:08

WOW SIMON I love you I love you quel super choix.
bienvenue parmi nous cyclops pale silent
Revenir en haut Aller en bas
Mircea Brâncuși
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1108
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: (Wolfgang) All too welll Jeu 6 Aoû - 16:17

Bienvenue Razz

Citation :
Son sang préféré est le sang d'enfant. Il le trouve pur et bien moins saturé de gras et de saletés que celui des adultes.
Et les bonbons, on en parle ? Le sang qui dégorge de sucre, c'est pas génial non plus Crying or Very sad.
Revenir en haut Aller en bas
James Batthyány
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 257
√ Date d'inscription : 30/05/2015

MessageSujet: Re: (Wolfgang) All too welll Jeu 6 Aoû - 19:56

Bienvenue parmi nous I love you
Bonne continuation pour ta fiche santa

_________________



BANG BANG,
YOU SHOT ME DOWN.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: (Wolfgang) All too welll Jeu 6 Aoû - 20:38

Bienvenue bienvenue!

Courage pour la fin de cette fichette!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: (Wolfgang) All too welll Ven 7 Aoû - 5:04

Merci pour cet accueil Smile Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Poisoned Soul
fondatrice + the dark i know well
avatar
poisoned soul
√ Messages : 725
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: (Wolfgang) All too welll Ven 7 Aoû - 12:19

Bienvenue sur le forum. j'aime déjà le début de ta fiche Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
http://poisoned-soul.forum-pro.fr
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: (Wolfgang) All too welll Ven 7 Aoû - 14:19

Bienvenue sur PS. I love you Sleep
Courage pour la rédaction de ta fiche. cherry
Revenir en haut Aller en bas
Anzelm Toth
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 81
√ Date d'inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: (Wolfgang) All too welll Ven 7 Aoû - 14:45

SIMON. Smile
Bienvenue dans le coin. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: (Wolfgang) All too welll Ven 7 Aoû - 16:55

Merciiiii beaucoup cyclops clown
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: (Wolfgang) All too welll Ven 7 Aoû - 17:00



bravo tu es validé

j'adore ta fiche et ton vampire et ton style pourquoi tu as pas pris mon scénario? HAN.. Bref, j'ai adoré lire ton histoire et j'ai hâte de voir le vil vampire en jeu, ca m'intéresse et Amau aussi Twisted Evil I love you pirat

Pour débuter ta vie dans le forum, il ne faut pas oublier de remplir correctement ton profil. C'est très important de venir voir le bottin si votre avatar s'y trouve, le staff n'est pas parfait. Il faut en profiter pour jeter un coup d'oeil au reste des demandes et pense à lire correctement les annexes parce que nos bêtes ne sont pas comme dans les films et différent de ce qu'on voit en ce moment à la télévision.

Maintenant que tu as fait toutes ces étapes ennuyeuses, nous t'invitons à te créer ta fiche de lien et à la compléter le plus vite possible. Il y a une fiche de lien à votre disposition, pour suivre les couleurs du forum et pour vos fiche tentez de ne pas déformer le forum avec vos fiche, c'est un maximum de 430px. Juste un petit rappel pour les posts rp, si vous mettez des cadre et tout, veuillez à ce que cela ne dépasse pas 430px en largeur, pour ne pas déformer le forum. merci. Une fiche a été construit pour vous ici : fiche pour les posts rp . Et surtout. Have fun.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

MessageSujet: Re: (Wolfgang) All too welll

Revenir en haut Aller en bas

(Wolfgang) All too welll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Franz Beckenbauer
» WOLFGANG AMADEUS MOZART
» Wolfgang Durin (XXXX - 1627) [Commandant d'élite]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: Fiches-