Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Anzelm Toth
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 81
√ Date d'inscription : 24/07/2015

MessageSujet: l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry) Lun 3 Aoû - 18:52



l'alcool est notre pire ennemi , fuir serait lâche !
ft. blueberry & anzelm

tic-tac, tic-tac, tic-tac.
Quelle heure était-il ? Le Toth n'en avait pas la moindre idée. Allongé sur son lit, il tentait encore et toujours de trouver le sommeil. Malheureusement pour lui, le marchand de sable ne s'était pas pointé le bout du nez. L'homme se retourna sur le dos, puis ouvrit les yeux. Cette foutue horloge n'arrêtait donc jamais ? tic-tac, tic-tac, tic-tac. Le bruit l'agressait au plus au point, si bien qu'il pensa à la décrocher du mur. Mais à quoi bon ? Il savait bien, au fond de lui, qu'il ne réussirait pas à s'endormir, encore une fois. Il se leva donc et enfila machinalement son pantalon, qui était resté en boule au bout de son lit. En marchant jusqu'à la cuisine, il remarqua le soleil qui transperçait les rideaux de ses rayons. Anzelm jeta un coup d’œil au cadran du four où il était affiché midi et demi avant de brancher la cafetière. Il finit par s'allumer une cigarette, accoudé au plan de travail. Lorsque le café fût prêt, le Toth le but d'une traite - noir, comme il l'aimait tant - avant de sauter dans la douche. Il devait tondre la pelouse, aller chercher le courrier, acheter du café. Ensuite, il devrait réparer un des bardeaux du toit qui laissait l'eau s'écouler lorsqu'il pleuvait. Pendant qu'il tentait de se réveiller sous le jet, le téléphone sonna, l'arrachant à ses pensées. Le Toth coupa l'eau et s'empressa d'aller répondre. « Allô ? ». Il reconnut la voix de son paternel. Ce dernier prenait des nouvelles de son fils une fois de temps en temps, pour s'assurer que le loup solitaire allait bien. Ils ne discutèrent pas très longtemps, les deux hommes étant plutôt directs et renfermés sur eux-mêmes. Anzelm décida ensuite d'entamer les tâches d'entretient de la maison pendant qu'il enfilait un jean et un t-shirt. Autant s'en débarrasser maintenant ; il travaillait au bar ce soir-là.

* * *

Le Toth arriva au bar peu après dix-neuf heure. Il n'y avait pas encore grand monde ; que les habitués. Il salua le vieil homme qui sirotait sa bière assis au bar avant de se glisser derrière le comptoir. Il jeta un coup d’œil circulaire à la pièce, observant qui s'y trouvait. Là-bas, au fond, une bande de vieux jouaient au billard ; à une table se trouvait un couple qui discutait et deux hommes étaient assis au bar. L'un avait l'air plutôt louche, une main cachée dans sa poche de veston - mais qui portait un veston à ce temps-ci de l'année ?. L'autre, celui que le loup avait salué en arrivant, avait les yeux rivés sur sa bière, comme s'il se concentrait à lire l'étiquette. Il vaqua à ses occupations, servant de plus en plus de boissons, discutant avec l'un et avec l'autre. Et lorsque les sujets devenaient ennuyeux, il aurait souhaité pouvoir prendre un verre lui aussi. Puis, peu après vingt-et-une heure, la porte s'ouvrit sur une jeune femme à la crinière blonde. Cette dernière s'assit au bar, tandis qu'Anzelm se dirigeait vers elle. « Qu'est-ce que je peux te servir ? », demanda-t-il. Le Toth n'avait pas l'habitude de vouvoyer qui que ce soit, même pas ses aînés. Il s'accouda au comptoir et observa la jolie dame.
Revenir en haut Aller en bas
Blueberry Arkhipova
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 84
√ Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry) Lun 3 Aoû - 19:43

L'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche !


Anzelm & Blueberry.

La jeune fille s’ennuyait fermement. Elle était en cours, comme tous les jours. Elle avait beau aimer ce qu’elle étudiait, il y avait toujours des cours qui ne passaient pas. Aujourd’hui c’était l’un d’eux. Blueberry changea de position. Elle commençait à avoir mal aux fesses tellement ses chaises étaient inconfortables ! Elle appuya sa joue sur sa main, soupirant, et fermant les yeux. La jeune demoiselle les rouvrit juste avant de piquer du nez. Elle ne pouvait pas se le permettre. Il fallait qu’elle réussisse ses études, ce qui voulait dire qu’elle devait suivre ce maudit cours. Elle n’avait qu’une hâte, que la journée se termine. De temps en temps la blonde zieutait l’horloge accrochée en face d’elle, mais rien n’y faisait. Le temps ne passait pas plus rapidement pour autant. Elle avait l’impression que les secondes étaient des heures. Bon. Plus qu’une heure à tenir avant la fin des cours. Elle pouvait le faire ! Ce n’était pas la mort non plus, même si elle aurait préféré être ailleurs et occuper son temps autrement. Le temps qu’il restait, elle le passa à gribouiller dans son carnet, généralement utilisé pour ses annotations. Blueberry avait un petit talent pour le dessin mais elle ne voulait pas se l’avouer.

Driiiiiiiiiiing.

La première réaction à Blue’ fut de ranger en quatrième vitesse ses affaires, qu’elle balança dans son sac et se leva précipitamment. Elle attendit juste l’accord du prof pour partir et détala. Elle marcha les quelques minutes qui la séparaient de son logement, évitant tout contact avec les passants qu’elle croisait. La veille, elle avait réfléchi à tout ce qui s’était passé autour d’elle ces derniers temps, et elle était venue à la conclusion qu’elle ne pouvait pas non plus restée enfermer H24 juste pour ça. Du coup, elle évitait tant bien que mal de regarder les gens dans les yeux. Tant pis si on la prenait pour une timide, mais au moins, elle ne risquait pas de déclencher de nouveau une quelconque bagarre. Arrivée chez elle, elle vida le contenu de son sac sur son lit, les feuilles se répandant partout dans la pièce. Elle haussa les épaules et partit directement sous la douche. Ce soir, elle voulait profiter et sortir. Ca faisait déjà un moment maintenant qu’elle n’avait plus eu de temps à elle et elle commençait à devenir folle entre ces murs. Blue’ avait l’impression de nouveau se retrouver en hôpital psychiatrique et voulait à tout prix s’en échapper. Après sa douche, elle partit directement dans sa chambre, trouver de quoi se vêtir. Étonnamment, cette fois-ci, elle choisit quelque chose de sombre. Elle ne voulait pas se faire remarquer. La jeune fille enfila donc un simple jeans, troué au niveau des genoux et un simple top noir. Basique. Elle repassa à la salle de bain pour se mettre un simple trait d’eyer-liner et un peu de mascara. Elle coiffa rapidement ses cheveux encore mouillés, qu’elle laissa détachés. Elle était prête à partir. En partant, elle prit avec elle sa veste en cuir, ne sait-on jamais. Le temps à Budapest pouvait être capricieux.

La belle blondinette arriva au bar aux environs des 21 heures. A sa plus grande surprise, il n’y avait pas foule dans le bar. Heureusement pour elle. Elle remarqua un vieil homme assis au bar, sa bière devant lui, un autre groupe composé que de vieux, jouant au billard, un couple un peu plus loin et d’autres hommes au bar. Elle se rapprocha du comptoir, regardant ses pieds en avançant. Il n’y avait peut-être pas foule mais ne sait-on jamais ce qu’il peut arriver. Blueberry s’assit sur une chaise plus confortable que celle de tout à l’heure, et attendit qu’un serveur daigne venir à sa rencontre. Un jeune homme aux cheveux longs, qu’elle avait déjà vu ici plusieurs fois, arriva à son hauteur. D’ailleurs, si ces souvenirs sont bons, il l’avait aidée un soir, à la fermeture du bar, et elle n’avait même pas réagi. Elle haussa les épaules en repensant à cette scène avant de reporter son attention sur le jeune homme. « Une bière, mon très cher ». Elle accentue bien le dernier mot. Juste pour voir sa réaction. Elle était comme ça. Blueberry aimait bien charrier tout le monde. Encore plus ceux qui la rejetait, ce qui était son cas à lui, qui depuis la fois où il l’avait « sauvée », ne lui faisait plus aucun cas. En attendant sa boisson, elle regarda tout autour d’elle, balayant la pièce du regard. Elle fit pianoter ses doigts sur le comptoir, se retenant de sortir direct d’ici pour fuir. Elle fallait qu’elle tienne le coup. Elle n’était pas lâche. Quand la jeune fille vit au loin que le serveur revenait dans sa direction, un verre à la main, elle s'empressa de lui demander « Tu va bien, mon chou? ». Non pas qu'elle s'intéressait vraiment à la réponse, mais au moins elle s'accrochait à quelque chose pour rester.


Spoiler:
 

_________________

LET THERE BE ROCK.


And it came to pass, that Rock 'N' Roll was born and all across the land every rockin' band was blowing up a storm.
Revenir en haut Aller en bas
Anzelm Toth
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 81
√ Date d'inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry) Mar 4 Aoû - 15:11



l'alcool est notre pire ennemi , fuir serait lâche !
ft. blueberry & anzelm

Blueberry. S'il connaissait son prénom, c'était bien parce qu'elle venait ici depuis quelques semaines déjà. Presque tous les vendredi soirs, il pouvait l'observer à sa guise sans qu'elle ne le remarque. Il n'y avait pas grand monde qui s'intéressait aux actions du Toth, par ici. Il faisait ses petites affaires, personne ne disait mot et c'était bien comme ça. Elle était très belle cette Blueberry, avec ses grands yeux bleus et ses jolies lèvres. Encore une femme pour qui il ne serait pas à la hauteur, malheureusement. Un soir, quelques semaines auparavant, le Toth avait essayé d'aider la jeune femme. Elle se trouvait à l'entrée du bar avec un type plutôt louche à l'heure de la fermeture. Et ce type semblait plutôt mal intentionné ; Anzelm avait du flair pour les reconnaître, ces individus. Il l'avait chassé et Blueberry n'avait tout simplement pas réagit. Le loup, quelque peu vexé, était rentré dans le bar après avoir pensé : À quoi bon aider les autres ?. Et il n'avait plus regardé la jeune femme de la même manière. Ce soir-là, la Blueberry était toute vêtue de noir, comme si elle voulait se fondre dans la masse. « Une bière, mon très cher » lui avait-elle demandé en mettant l'accent sur le surnom. Anzelm s'éloigna vers le réfrigérateur derrière le bar, l'ouvrit et saisit une bière froide qu'il s'empressa de verser dans un verre et de servir à la blonde sans cérémonie. « Tu vas bien, mon chou ? ». Maintenant, il en était sûr, elle le testait. Le Toth avait été profondément blessé lorsqu'elle l'avait simplement ignoré ; il ne la laisserait pas gagner. C'est un jeu qui se joue à deux, avait-il pensé. « Ouais, ça va » dit-il sans lui retourner la question. Il n'avait pas l'habitude de faire conversation. Un homme s'approcha du comptoir et lui demanda la clé des toilettes. Anzelm devrait les laver après la fermeture. Il lui tendit la clé qu'il avait prise sous le comptoir. « Tiens et tâche de ne pas faire trop de cochonneries ». L'autre s'éloigna en marmonnant un merci.

Il y avait une musique de fond qui s'échappait du vieux jukebox au fond de la salle. Encore une fois, le bar était bien tranquille. Il aurait préféré qu'il y ait foule, de l'action et puis ça l'aurait obligé à laisser Blueberry seule. Il ne savait pas trop pourquoi, mais elle l'intimidait. Lui qui, d'habitude, n'avait peur de personne. On lui ramena sa clé et il la rangea. Puis, il posa son regard sur la jeune femme en face de lui. « Je te vois beaucoup ces temps-ci» dit-il entre ses dents.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Blueberry Arkhipova
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 84
√ Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry) Mar 4 Aoû - 19:24

L'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche !


Anzelm & Blueberry.

Elle attendait impatiemment sa bière. Qu’est-ce qu’il pouvait être long quand il se mettait. Blue’ était quasiment sûre que c’était parce que c’était elle. Il ne pouvait pas la voir. Elle le sentait. Depuis la dernière fois ou elle ne lui avait rien dit pour le remercier, ce n’était plus le même. Mais ce genre de situation l’amusait plus qu’autre chose. Il revint vers elle, un verre de bière à la main. Elle murmura un simple « merci » pour démontrer son mécontentement. La jeune blonde aurait préféré boire la bière directement à la bouteille. Pas dans un verre bon sang. C’était que des fillettes qui buvaient la bière de cette façon. Elle secoua la tête en levant la tête, s’abstenant de tout commentaire. Et elle ne fit aucun commentaire à sa réponse. A quoi bon ? Il n’y avait rien à dire. Elle se perdit un petit instant dans ses pensées, fermant légèrement les yeux, profitant de la musique quand un pauvre type vint demander au barman la clé des toilettes. Elle arqua un sourcil. Depuis quand on avait besoin d’une clé ici ? Pour sa part, elle n’en avait jamais eu besoin. « Tiens et tâche de ne pas faire trop de cochonneries ».  La jeune femme se retourna vers le serveur, plantant son regard dans le sien, ricanant. « C’est beau de rêver hein ? »  Il pensait à quoi là ? Il ne devait pas vivre dans le monde qu’elle, il n’y avait aucune autre réponse. Blueberry n’avait jamais vu un seul homme laissé les toilettes propres derrière lui. Tous des sauvages. Pas un pour en rattraper un autre. Elle toisa toujours le jeune homme en face d’elle, un sourire en coin.

Elle se retourna en direction de la salle, balayant rapidement la pièce du regard, pour finalement se retourner de nouveau vers les bouteilles alignées devant elle, derrière le bar. Quelques personnes étaient entrées après elle, mais pas plus que temps. Pour un vendredi soir, c’était encore assez calme. Bon, il faut dire aussi qu’il n’était que 21 heures des poussières. Les gens arriveront certainement plus tard. Quoiqu’au fond d’elle-même elle s’en fichait royalement s’il y aurait du monde ou pas. Et pour tout dire, elle préférait qu’il y en a pas beaucoup. Cela signifiait moins de dégâts si elle avait le malheur de trop fixé quelqu’un. Mais la jeune fille ne comprenait pas tout. Il y avait des soirs où elle regardait juste quelqu’un et ça partait en cacahuètes et des fois, comme là avec Anzelm, rien ne se passait. Elle but une gorgée de sa bière, maudissant la satanée loi qui interdisait de ne plus fumer dans un lien publique. La blondinette leva son regard et le planta dans celui du jeune homme. « Je te vois beaucoup ces temps-ci ». Sans s’en rendre compte, elle sera son verre, et une petite étincelle passa dans ses yeux. « Et alors ? Ça te pose un problème peut-être ? » Elle secoua sa tête, tout en remettant ses cheveux en place. Elle se leva d’un bond, avant de rajouter. « Si c’est comme ça, je me casse ! » Elle prit son verre et sortit de la pièce. Sans se retourner. Une fois dehors, elle s’appuya contre le mur, fouilla dans les poches de sa veste et sortit un paquet de cigarette ainsi qu’un briquet, qu’elle alluma directement, tout en regardant les étoiles. Savourant le mélange bière / cigarette. Et au fond, elle voulait voir si ce cher serveur avait les couilles de réagir ou s’il allait rester tranquillement derrière son comptoir comme un toutou avant qu’elle revienne à l’intérieur.



_________________

LET THERE BE ROCK.


And it came to pass, that Rock 'N' Roll was born and all across the land every rockin' band was blowing up a storm.
Revenir en haut Aller en bas
Anzelm Toth
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 81
√ Date d'inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry) Mar 4 Aoû - 21:52



l'alcool est notre pire ennemi , fuir serait lâche !
ft. blueberry & anzelm

La jeune femme lui adressa un merci plutôt sec. Ses allures de princesses n'affectaient guère Anzelm qui en avait vu bien d'autres avant la blonde. Les yeux rivés sur son verre, elle secoua la tête en regardant le loup. Ce dernier ne broncha pas ; si elle n'était pas satisfaite, elle n'avait qu'à aller boire sa bière ailleurs. « C'est beau rêver, hein ? », lui avait-elle dit lorsqu'il avait tendu la clé des toilettes au client. Elle affichait un de ces sourires en coin, celui qui vous méprise et qui vous donne l'impression d'être totalement stupide. Ah, la jeune Blueberry ! Elle agissait comme si le monde était sombre et sans espoir. Ce n'était pas l'avis du Toth. Il préférait se dire que les humains n'étaient pas totalement stupides et que demain serait un jour meilleur. « On m'a un jour dit que rêver gardait en vie, ma jolie », lui dit-il en plongeant son regard dans celui de la jeune femme tandis qu'il s'accoudait au comptoir. Il la vit se retourner pour faire face à la salle. Elle observait, scrutait les lieux, puis fit de nouveau face à Anzelm. Son regard semblait perdu dans les nombreuses bouteilles d'alcool derrière le loup. « Et alors ? Ça te pose un problème peut-être ? » répondit-elle à sa précédente remarque. « Peut-être bien » Il n'avait pas voulu être méchant, c'était une simple constatation. Mais la jeune Blue, elle, ne l'avait certainement pas prit sous cet angle. « Si c'est comme ça, alors je me casse ! ». Elle avait replacé ses cheveux, s'était levée et, son verre en main, s'était dirigée vers la sortie du bar. Il fallait l'avouer, cette femme avait un sale caractère. Putain, ce qu'elle est susceptible, avait pensé le Toth, ou bien alors, c'est moi qui est trop direct.

Puisqu'il n'y avait pas foule, Anzelm décida de sortir discrètement du bar. Il le faisait parfois, quand le patron n'était pas là. Il sortait griller une cigarette, puis rentrait ni vu ni connu reprendre son poste. Personne n'en faisait jamais de cas, il passait assez bien inaperçu. Le Toth passa la porte et retrouva la jeune femme adossée au mur. Il ne savait pas ce qui l'avait poussé à sortir de là ; le fait qu'elle ne l'avait pas payé ou alors que c'était la seule personne avec qui il avait parlé de la soirée ? Blue avait une cigarette dans la bouche, si bien qu'il s'en alluma une également. « Tiens, une fumeuse. On ne t'a jamais dit que c'était mauvais la cigarette ? ». Il riait presque d'elle et il aimait ça.


Revenir en haut Aller en bas
Blueberry Arkhipova
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 84
√ Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry) Mar 4 Aoû - 22:13

L'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche !


Anzelm & Blueberry.

Tranquillement assise sur sa chaise, elle regardait les bouteilles devant elle. C’était bien que de plonger son regard dans celui d’Anzelm. Elle ne voulait pas s’y noyer dedans. Car fallait bien l’avouer, il avait de très jolis yeux, et pas que. Mais ça, elle ne l’avouera jamais. Même pas sur son lit de mort. Elle regarda l’autre homme se diriger vers les toilettes, ne comprenant pas pourquoi le serveur avait fait une remarque sur le fait de laisser les lieux propres. Elle ne put s’empêcher et elle fit sa petite remarque aussi. Elle n’apprendra jamais à se taire. C’était plus fort qu’elle. Caractère de cochon. Et encore, elle était sous médicament là. La jolie blonde ne voulait pas imaginer ce que ça donnerai sans sa prise régulières de petites gélules. La catastrophe certainement. Elle plongea quand même son regard dans celui de l’homme pour lui répondre. Ses parents lui avaient appris le respect et donc elle regardait la personne quand elle parlait à quelqu’un. Qu’elle le veuille ou non. Politesse avant tout. Ou tout simplement pour se donner une image. « Je préfère être réaliste, ça fait moins mal que de rêver. On se casse moins la gueule ». Elle s’interrompit avant de boire une gorgée de sa bière, fallait profiter qu’elle soit encore froide, avant de rajouter « Mais bon, je ne sais même pas pourquoi je gaspille ma salive. De toute façon tu t’en fous ». La blondinette regarda les alentours avant de revenir aux bouteilles. « Peut-être bien ». Elle ne répondit pas et sans dire un mot, elle se leva, pris sa bière et sortit, s’appuyant contre le mur et s’allumant une cigarette. Attendant la suite.

Effectivement, le jeune homme ne tarda pas à arriver à son hauteur. Tiens tiens. Intéressant. C’était ce qu’elle espérait. Apparemment il devait avoir des couilles. Au moins un. Mais elle se demandait quand même ce qu’il foutait là. Déjà de un il était censé bosser, à moins que les serveurs avaient le droit à une pause cigarette. Ou alors il était là pour une toute autre raison. Elle. Elle devait l’attirer. Blue’ ne voyait pas autre chose. A moins qu’il était sorti juste pour l’emmerder encore plus et ça risquait de finir en baston s’il la cherchait vraiment. Elle ne voulait pas faire de dégât ce soir, mais si vraiment il le fallait … elle ne dirait pas non. Même si au fond d’elle-même elle savait très bien qu’elle éviterait cette situation comme la peste. Il s’alluma une cigarette, alors que la sienne était à moitié entamée. La blondinette haussa les épaules à sa remarque. « Faut bien mourir de quelque chose ». Elle regardait toujours les étoiles, le ciel, la lune. Ça la détendait. Elle ne pouvait pas dire pourquoi, mais depuis toute petite le simple fait de regarder le ciel la calmait. Elle reporta ensuite son attention sur le jeune homme. « Faites ce que je dis mais pas ce que je fais c’est ça ? » dit-elle tout en désignant la cigarette qu’il venait d’allumer. La jeune fille se déplaça et se posta en face de lui, souriant, d’un air taquin. Ni une ni deux elle lui ébouriffa les cheveux. « T’inquiète mon chou, je n’allais pas partir de sitôt. Pas besoin de me courir après ». Elle était tentée de se rallumer une deuxième cigarette, mais voulait éviter d’avoir un commentaire acerbe de la part du jeune homme. Elle s’abstint et but une nouvelle gorgée de sa bière.  

_________________

LET THERE BE ROCK.


And it came to pass, that Rock 'N' Roll was born and all across the land every rockin' band was blowing up a storm.
Revenir en haut Aller en bas
Anzelm Toth
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 81
√ Date d'inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry) Ven 7 Aoû - 14:40



l'alcool est notre pire ennemi , fuir serait lâche !
ft. blueberry & anzelm

Blueberry haussa les épaules. Elle semblait être de ceux qui se foutaient bien s'ils allaient crever ou non, tout comme Anzelm. Il n'était pas certain d'apprécier ce trait de personnalité de la jeune femme ; le Toth n'aimait pas voir quelqu'un raccourcir sa vie. « Faut bien mourir de quelque chose. ». Il fronça les sourcils ; mauvaise réponse, pensa-t-il. « On peut très bien mourir de vieillesse aussi sans avoir besoin de cette merde », dit-il tout simplement. Le Toth aspira une bouffée de sa cigarette et relâcha la fumée tandis qu'il jetait un coup d’œil au ciel. Les étoiles, cachées derrière de gros nuages, n'étaient pas très visibles. Seule la lune éclairait les rues de Budapest. « Faites ce que je dis mais pas ce que je fais c’est ça ? » demanda la jeune femme en pointant la cigarette d'Anzelm. Elle n'avait pas tort, ça ressemblait bien à ça. Le Toth se foutait de gâcher sa santé, mais il n'aimait pas voir les autres le faire. Lorsque des gamins venaient lui demander une cigarette, il s'empressait de refuser et leur disaient d'aller jouer ailleurs. Il jeta son mégot dans le cendrier près de la porte. Le Toth fumait si rapidement qu'il lui arrivait parfois d'avoir des étourdissements. La jeune Blue se déplaça furtivement vers lui. « C'est à peu près ça » répondit-il à sa question. Elle se posta en face de lui, un sourire scotché sur le visage. Elle ébouriffa les cheveux du Toth qui ne réagit pas. « T’inquiète mon chou, je n’allais pas partir de sitôt. Pas besoin de me courir après ». Il la regarda boire une gorgée de sa bière avant de déclarer : « Tu es bien confiante, ma jolie » dit-il en esquissant un demi-sourire. Il ne courait après personne, plus maintenant. Enfin, plus après Blueberry. Elle l'avait ignoré, avait blessé son ego. On ne peut pas blesser l'ego d'un Toth et espérer le voir revenir ensuite. J'espère que tu cours vite, car ce n'est certainement pas moi qui courrai, se dit-il en pensée.

Le jeune couple qui était assis à l'une des tables, à l'intérieur, sortit par la porte près des jeunes gens. Anzelm devait rentrer avant que quelqu'un ne s'aperçoive de son absence ; il n'était jamais sorti aussi longtemps auparavant. « Une autre bière, ça te dit ? » demanda-t-il à la jeune femme en lui faisant un clin d’œil. Comme il aimait jouer au chat et à la souris. « Je dois y aller, donc c'est comme tu veux. »  


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Blueberry Arkhipova
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 84
√ Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry) Dim 9 Aoû - 19:31

L'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche !


Anzelm & Blueberry.

Appuyée contre le mur, je regardais Anzelm me parlait, tout en fumant tranquillement ma cigarette. A sa remarque, j’haussais les épaules et j’écoutais sa réponse, qui ne tarda pas à venir. C’était toujours la même chose de toute façon. Chacun y allait de son petit commentaire : mais ma chérie, il y a d’autres façons pour mourir ; arrête, ça ne te fais que du mal ; et ainsi de suite. Anzelm n’échappa pas à la règle. Je poussais un soupir. « Je le sais très bien ça, qu’on peut vieillir de vieillesse. Et qui te dis que j’ai envie de vieillir ? Si c’est pour finir en chaise roulante ou être à moitié démente non merci. Je préfère quitter ce monde bien avant ! », je m’interrompis un instant pour tirer sur ma cigarette avant de poursuivre. « Et puis merde, je fais ce que je veux après tout ». Je secouai la tête. Qu’est-ce qu’il pouvait m’exaspérer en ce moment. Je ne sais pas pourquoi, mais j’avais l’impression que ces derniers temps j’attirais que des gens qui m’exaspéraient. Tous les même. Pas un pour rattraper l’autre. J’étais un aimant. Je les attirais tous, comme si ma vie n’était pas déjà assez compliquée comme cela.  Je regardais vaguement autour de moi avant de reposer mon attention sur le jeune homme, buvant une gorgée de ma bière et tirant une dernière fois sur mon mégot, que j’écrasais dans le cendrier pas très loin de moi. Je ne répondis même pas à sa remarque, je ne savais pas quoi lui dire et je n’avais aucune raison de le faire.   

Un jeune couple sortit du bar, et je vis que le jeune homme les suivit du regard pendant un petit instant. Je vidai d’un trait ma bière. De toute façon, il ne me restait qu’un fond et elle était devenue chaude. Dégueulasse pour ainsi dire.  « Une bière, ça te dit ?». Je réfléchis un petit instant, juste pour faire genre, avant d’hocher la tête. « Tu me prends par les sentiments là. Je ne peux qu’accepter ». Je lui lançais un regard meurtrier, juste pour la forme, avant de le suivre à l’intérieur du bar. J’allais directement m’installer au comptoir, à la même place que tout à l’heure, en attendant qu’il m’amène ma bière. J’évitais le plus soigneusement possible de regarder les gens présents. Surtout que le bar s’était bien rempli depuis tout à l’heure et pour une fois, je voulais passer une soirée tranquille, sans bagarre ni rien. Je m’efforçais donc de regarder de nouveau les bouteilles devant moi. Très passionnant.

_________________

LET THERE BE ROCK.


And it came to pass, that Rock 'N' Roll was born and all across the land every rockin' band was blowing up a storm.
Revenir en haut Aller en bas
Anzelm Toth
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 81
√ Date d'inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry) Lun 10 Aoû - 13:17



l'alcool est notre pire ennemi , fuir serait lâche !
ft. blueberry & anzelm

Anzelm avait son regard posé sur la jeune femme en face de lui. Cette dernière soupira lorsqu'il lui fit la morale. « Je le sais très bien ça, qu’on peut vieillir de vieillesse. Et qui te dis que j’ai envie de vieillir ? Si c’est pour finir en chaise roulante ou être à moitié démente non merci. Je préfère quitter ce monde bien avant ! » s'exclama-t-elle. Le Toth savait bien que peu importe ce qu'il dirait, elle ne changerait pas d'avis. Et puis, qu'est-ce qu'il faisait là, à essayer de lui faire comprendre des trucs qu'elle savait probablement déjà ? Il lâcha l'affaire et ne répondit pas.Je le sais très bien ça, qu’on peut vieillir de vieillesse.  « Et puis merde, je fais ce que je veux ! ». C'était à son tour de soupirer ; il avait l'impression de se retrouver en face d'une adolescente qui se rebellait contre ses parents. Blueberry secoua la tête avant de détourner le regard. Elle fit un tour d'horizon avant de reporter son attention sur le Toth qui, lui, n'avait pas bougé d'un poil. Sous la lumière du lampadaire, il observait la belle à sa guise. Il fallait dire que même là, dans la lumière blafarde, elle était très jolie. Même lorsqu'elle buvait sa bière, elle était belle. Pendant quelques secondes, Anzelm ne réussit pas à détacher son regard de la jeune femme. Jusqu'à ce qu'elle accepte son offre. « Tu me prends par les sentiments là. Je ne peux qu’accepter ». Il éclata de rire. « Ah oui, tu as des sentiments, toi ? » la taquina-t-il.

Ils entrèrent dans le bar et Anzelm se dépêcha de se glisser derrière le comptoir tandis que Blue s'installait de l'autre côté, à la place qu'elle occupait plus tôt. Le Toth se dirigea de nouveau vers le réfrigérateur et posa la bière en face de la jeune femme. « Je t'accompagnerais bien, mais j'peux pas boire au boulot » dit-il en souriant. Il remarqua qu'elle avait le regard rivé sur les bouteilles derrière lui. Il s'agissait des boissons fortes ; vodka et compagnie. Anzelm n'avait pas l'habitude d'en servir très souvent, sauf lorsque des jeunes gens remplissaient le bar. Les vieux, eux, buvaient simplement une bière en discutant. « Si tu as envie d'autre chose qu'une bière, je suis là pour ça. ». Comme ses yeux étaient beaux. Anzelm, arrête de penser à des conneries pareilles, se dit-il.
Revenir en haut Aller en bas
Blueberry Arkhipova
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 84
√ Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry) Lun 10 Aoû - 18:12

L'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche !


Anzelm & Blueberry.

Dès qu’il m’avait proposé une nouvelle bière, je n’avais pas hésité à le suivre, rajoutant même une petite remarque. Juste avant de passer le pas de la porte, j’entendis le jeune me répondre. Je levai les yeux au ciel « Tu serais étonné ». Je ne rajoutais rien d’autre. Il n’y avait rien à dire, et puis, d’un côté j’aimai bien quand les gens pensaient que je n’avais pas de cœur, pas de sentiments. Si seulement il avait raison. J’aimerais bien ne pas en avoir. Ce serait tellement plus simple. Mais nous étions des êtres humains et nous étions fait comme ça, que ça nous plaise ou pas. Je le suivis donc à l’intérieur, m’installant directement sur la chaise au comptoir, attendant qu’il m’amène ma nouvelle bière, tout en fixant les alcools devant mes yeux.    regarder de nouveau les bouteilles devant moi. Très passionnant.

La bière à peine arrivée, j’en bus directement une gorgée, posant mon regard sur le jeune homme. Je ne savais pas pourquoi, mais avec lui, je pouvais le regarder tant que je voulais et rien ne se passait. C’était rare ces temps-ci que je puisse regarder quelqu’un sans poser aucun problème. J’en profitais donc, et puis bon, la vue n’était pas trop mauvaise non plus. Je souris légèrement avant de regarder à droite et à ma gauche. Personne. Que des clients et je vis le deuxième serveur à l’autre bout, discutant avec une jeune femme brune. Je plantai mon regard dans celui d’Anzlem. « Je suis sûre que juste un verre, personne dira rien. Et puis bon … », je m’interrompis et je tournai la tête vers le serveur plus loin, le désignant à Anzelm « Ce n’est pas comme s’il allait te dire quelque chose … Il a l’air occupé à autre chose-là. Si tu vois ce que je veux dire ». Petit clin d’œil. Je reportais ma boisson à mes lèvres, toujours en le regardant. Me perdant un petit instant dans mes pensées. Mieux ne valait pas les connaître. C’était mieux pour notre santé mentale. « Si tu as envie d’autre chose qu’une bière, je suis là pour ça … ». J’arquai un sourcil, le regardant d’un air interrogateur. Je posai mon verre et avec ma main, je tapotais sur mon menton, en signe de réflexion. « Hum … Laisse-moi réfléchir » Je fis semblant de réfléchir, gardant en même temps un peu de suspense, avant de rajouter « Un million d’euros ? Comme ça on pourrait partir à l’aventure tous les deux, ou alors moi toute seule ».  Je lui souris, avant de reporter ma boisson à mes lèvres et de poursuivre « A moins que tu as d’autres idées ? ». Un sourire aguicheur se dessina sur mes lèvres, attendant une réponse de sa part.


Spoiler:
 

_________________

LET THERE BE ROCK.


And it came to pass, that Rock 'N' Roll was born and all across the land every rockin' band was blowing up a storm.
Revenir en haut Aller en bas
Anzelm Toth
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 81
√ Date d'inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry) Lun 10 Aoû - 18:56



l'alcool est notre pire ennemi , fuir serait lâche !
ft. blueberry & anzelm

Blueberry avait posé son regard sur le loup. Anzelm ne pouvait s'empêcher de plonger son regard dans celui de la jeune femme. Il semblait y chercher quelque chose ; comme s'il voulait déchiffrer ses pensées. Ce dont il avait envie était de s'asseoir avec elle, prendre un verre et simplement discuter. Un client vint lui demander une bière, l'interrompant dans ses pensées. Le Toth jeta un regard au deuxième serveur. Il était occupé avec une jeune brune et semblait se foutre éperdument du client devant le comptoir. Et une autre qui passera dans son lit, se dit-il. Il servit la bière au client avant de revenir à Blueberry. Cette dernière avait remarqué le deuxième serveur au bout du comptoir. « Je suis sûre que juste un verre, personne dira rien. Et puis bon.. » elle marqua une pause avant de désigner l'autre serveur du bout du nez ; « Ce n’est pas comme s’il allait te dire quelque chose … Il a l’air occupé à autre chose-là. Si tu vois ce que je veux dire ». Il éclata de rire avant d'observer le réfrigérateur sur sa droite. Hé puis merde, personne ne le saura ! Le loup ouvrit le réfrigérateur et en sortit une bière froide. Le bar semblait se calmer et l'horloge marquait minuit. Il contourna le comptoir et vint s'asseoir aux côtés de la jeune femme. « Il n'a rien à dire sur ce que je fais, ce gosse ». L'autre serveur devait avoir à peine 19 ans. En fait, il n'en savait rien puisqu'il n'avait pas prit le temps de sympathiser avec lui. Le Toth ne sympathisait pas avec grand monde, sauf les jolies femmes ou ceux qui savaient piquer sa curiosité. Elle répondit à sa question. « Hum.. Laisse-moi réfléchir ». Elle fit mine de réfléchir, déposant son verre sur le comptoir et posant son index sur son menton. « Un million d’euros ? Comme ça on pourrait partir à l’aventure tous les deux, ou alors moi toute seule ». « L'aventure, ça me semble intéressant. Et où voudrais-tu aller, jolie fille ? ». Un sourire aguicheur se dessina sur le joli visage de la jeune femme lorsqu'elle répondit à sa précédente remarque ; « A moins que tu as d’autres idées ? ». Était-ce une invitation ou une taquinerie ? Ce qu'elle pouvait être déroutante quand elle le voulait, celle-là !  « J'ai bien peur que je ne puisse pas t'offrir grand chose, j'suis complètement paumé » dit-il en riant. Il savait ce qu'elle essayait de faire et elle n'y arriverait pas ce soir-là.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Blueberry Arkhipova
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 84
√ Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry) Lun 10 Aoû - 19:51

L'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche !


Anzelm & Blueberry.

Juste après que je lui ai désigné l’autre serveur au bout du bar, discutant avec une jeune brune, et à son langage corporel on devinait assez facilement ce qu’il essayait de faire, le jeune serveur charmant en face d’elle alla prendre une bière dans le frigo derrière lui et vint s’installer à mes côtés, juste après avoir servi un autre client. Je me tournais vers lui, lui souriant. « Choix judicieux ». Je lui fis un clin d’œil juste pour la forme et je portais mon verre vers le sien. « Santé mon cher ». Je portais ensuite la boisson à mes lèvres et j’en bus une gorgée, avant de la reposer. Quand il traita l’autre serveur de gosse, je tournais vers la tête vers lui avant de reporter de nouveau mon attention vers Anzelm. Je me demandais ce qu’il devait penser de moi. Je n’avais pas l’air beaucoup plus vieille que son collègue. Je pris une mine boudeuse avant de rajouter « Merci hein ! ». Je savais très bien qu’il ne savait pas mon âge, en tout cas pas à ma connaissance, et j’avais dit ça juste pour le taquiner. Je n’avais aucun reproche à lui faire. Qui aime bien châtie bien après tout.

Ensuite, il me demanda si je voulais autre chose qu’une bière et je fis mine de réfléchir, avant de lui dire que oui, j’avais besoin d’un peu d’argent pour partir à l’aventure, seule ou accompagnée. Quand il me demanda ou je voulais aller, je réfléchis vraiment. C’était une bonne question. Il y avait tellement d’endroits que je voulais visiter. L’Australie. L’Ecosse. L’Irlande. Les pays scandinaves. Faisant tourner mon verre dans la main, je lui répondis. « Je ne sais pas trop encore, mais j’aimerais bien faire un tour de l’Amérique, pas toi ? », lui demandai-je en souriant. Ah l’Amérique. Le rêve américain. Depuis toute petite je voulais aller visiter ce pays. Mais je n’en avais jamais eu l’occasion, étant pour la plupart du temps cloîtré entre quatre murs dans un hôpital psychiatrique. Je bus une gorgée de ma bière, et j’arquai un sourcil à sa remarque. « Tu es un peu paumé ? » Je ne comprenais pas vraiment ce qu’il voulait dire par là, et j’étais tout à fait sérieuse. Je ne jouais plus la comédie à ce moment. Cela m’intriguait. Et je voulais en savoir plus. Je plantais mon regard dans ses jolis yeux bruns, attendant une quelconque réponse. Je tournais rapidement la tête vers la salle, quand un groupe de jeunes s’étaient levés pour partir. J’étais presque soulagée, pour une fois, rien ne s’était passé. La soirée s’était déroulée tout à fait normalement, en tout cas jusqu’à maintenant.




_________________

LET THERE BE ROCK.


And it came to pass, that Rock 'N' Roll was born and all across the land every rockin' band was blowing up a storm.
Revenir en haut Aller en bas
Anzelm Toth
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 81
√ Date d'inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry) Lun 10 Aoû - 20:18



l'alcool est notre pire ennemi , fuir serait lâche !
ft. blueberry & anzelm

La jeune femme avait approuvé son choix lorsque le loup s'était posté près d'elle, puis elle lui avait fait un clin d’œil. « Santé, mon cher » lui avait-elle dit avant de boire une gorgée de sa boisson. « Santé » avait-il simplement répondu. Finalement, Blueberry n'était pas de si mauvaise compagnie. Elle semblait désagréable à première vue, mais elle n'était en somme pas méchante. Lorsqu'il avait traité le serveur de gosse, la jeune femme s'était retournée vers ce dernier avant de reporter son attention sur le Toth. « Merci hein ! », s'exclama-t-elle. Elle ne semblait pas vexée ou quoi que ce soit, mais Anzelm pensa quand même ; Bravo, mon vieux !. Il se demanda ensuite quel âge pouvait-elle avoir. Elle ne semblait pas vieille, pas plus de vingt-cinq ans. En fait, elle devait avoir à peu près le même âge que le deuxième serveur.« Ne le prenez pas mal, ma chère, mais vous êtes jeune » dit-il à la rigolade. Après tout, il aurait bientôt trente ans. Il but une gorgée de sa bière et remercia intérieurement Blueberry de l'avoir convaincu de prendre une bière. Il se promit également que ce serait la seule ; une fois qu'il commençait à boire, Anzelm n'arrêtait plus. Mauvaise habitude qu'il retenait de son père. Il ne devenait pas violent, ni agressif, il tenait bien l'alcool, mais il lui arrivait d'être, disons, assez entrepreneur auprès de la gente féminine, ce qui lui avait valu quelques claques pendant son adolescence. « Je ne sais pas trop encore, mais j’aimerais bien faire un tour de l’Amérique, pas toi ? » répondit-elle à sa précédente question. « Ouais, l'Amérique ça l'air plutôt bien. Mais j'aimerais bien aller en Norvège, un jour. » Là-bas, c'est tellement tranquille que personne peut vous emmerder, pensa-t-il. Ils changèrent de sujet et elle lui demandé s'il était si paumé. Blueberry planta son regard dans celui du loup et, encore une fois, il dut observer ses jolis yeux bleus. « Bon, d'accord, paumé est un grand mot. Disons plutôt que je n'ai pas assez pour t'offrir un million d'euros » dit-il en souriant. « Mais j'aime bien c'que j'ai » enchaîna-t-il. Un groupe de jeunes s'étaient levés et quittèrent le bar par la suite. Anzelm avait bientôt finit son chiffre, il pourrait laisser le bar aux mains de l'autre serveur vers une heure du matin. Ce dernier ferait la fermeture et le Toth aurait la tête tranquille. Mais il n'avait pas vraiment envie de quitter pour le moment ; il aimait bien discuter avec cette femme mystérieuse.

« Sinon, toi, tu fais quoi de ta vie ? » demanda-t-il à Blue. Le bar était beaucoup plus tranquille à présent, tout ce qu'il entendait était la bande de vieux qui jouaient au billard et l'autre serveur qui courtisait la jeune brune de tout à l'heure. Et le tic-tac de l'horloge accrochée au mur, qui lui rappela son insomnie pendant quelques instants.


Revenir en haut Aller en bas
Blueberry Arkhipova
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 84
√ Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry) Mer 12 Aoû - 21:41

L'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche !


Anzelm & Blueberry.

Maintenant qu’il était assis à mes côtés, je pouvais bien l’observer sous toutes les coutures. J’en profitais, vu que je le pouvais. J’aimais ses yeux, ses cheveux. Surtout ses cheveux. Je ne saurais pas dire pourquoi, mais j’ai toujours aimé les garçons aux cheveux longs. C’est peut-être dû au style de musique que j’écoute. Va savoir. Et sa barbiche. C’est bien le genre de chose qui me rend folle. D’ailleurs j’ai juste envie d’y toucher et jouer avec, mais je me retiens. Je ne le connais pas encore assez pour ça et je ne sais pas comment il réagirait. Mieux vaut éviter. Je prends ma bière pour lui faire santé et je regarde en coup de vent le deuxième serveur, quand il le traite de gosse. Je fais semblant de bouder, d’être touché et je le lui fais comprendre, tout en rigolant intérieurement. Ce ne serait pas la première fois qu’on  me traite de gosse, et puis bon, je n’ai que 21 ans. Donc oui, je suis encore une gamine comparé à lui. Je le regarde un moment, scrutant ses moindres faits et gestes essayant de deviner son âge, mais je ne suis tellement nulle pour le découvrir, que je laisse vite tomber. Je lui demanderai une autre fois, si notre relation ira plus loin que simple serveur / cliente. Je me tournais vers lui, souriant. « Je ne le prends pas mal, Monsieur. Et je sais, je suis jeune et pure ». Je lui fis un clin d’œil. J’avais envie de m’éclaffer de la connerie que je venais de dire, mais je me retenais aussi. Et puis de toute façon j’étais sûre qu’il n’allait pas me croire. Personne ne me croyait jamais. A cet instant, je posais instinctivement ma main sur mon ventre, le regardant tristement quelques instants avant de relever la tête et porter mon attention au jeune homme. La discussion vira sur les voyages. Je lui avais dit que j’aimerais bien aller en Amérique, ainsi que dans d’autres pays, mais faute de moyen, me voilà bloquée à Budapest. J’hochais la tête. « Ha la Norvège, j’aimerais bien y aller aussi. Tout comme en Finlande ».  Sa remarque suivante me fit bien rire, et je rajoutais « Ha bon, t’as pas un million d’euros ? » dis-je en ricanant. Je levai les yeux au ciel, en signe d’exaspération avant de lui sourire. « Je pensais bien que tu ne le savais pas, sinon tu ne saurais pas obligé de travailler ici comme serveur et tu n’aurais pas à me supporter ». Je pris une nouvelle gorgée de ma bière, tout en contemplant les alentours. Le bar se vidait lentement. Je fis une grimace. C’était bientôt la fermeture et je ne voulais pas sortir. C’était le premier soir depuis des semaines que rien ne se passait et que je me sentais de nouveau en confiance. De nouveau bien. Et j’avais envie de rester avec lui. « Sinon, toi, tu fais quoi dans ta vie ? ». Je bus une nouvelle gorgée avant de lui répondre. « Je suis en dernière année en médecine », je me grattais la tête avant de poursuivre. « En médecine légale plus précisément ». Je le regardais toujours. M’intéressant de plus en plus à lui. « Et toi ? »,  me rendant compte de ma bourde je m’empressais de rajouter « A part serveur, tu fais autre chose ou bien … ? » Je me sentis soudainement gênée, car pour moi, être serveur n’était pas vraiment une vocation mais plutôt une nécessité. Quand on n'avait pas le choix.


_________________

LET THERE BE ROCK.


And it came to pass, that Rock 'N' Roll was born and all across the land every rockin' band was blowing up a storm.
Revenir en haut Aller en bas
Anzelm Toth
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 81
√ Date d'inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry) Ven 14 Aoû - 19:22



l'alcool est notre pire ennemi , fuir serait lâche !
ft. blueberry & anzelm

Anzelm remarqua que Blueberry le scrutait de ses yeux bleus. Elle semblait si jeune, mais elle l'intimidait plus qu'une femme de son âge. Il détourna le regard, balayant la pièce du regard. Ce serait bientôt l'heure de la fermeture, il devrait partir et laisser la jolie femme derrière lui alors qu'il n'en avait aucune envie. Il songea à l'inviter chez lui, mais il n'en dit rien. Il avait peur qu'elle croit qu'il était un de ces pervers alors que ce n'était pas le cas. À coup sûr, elle prendrait les jambes à son coup. Lorsqu'il reposa son regard sur la belle, cette dernière sourit. « Je ne le prends pas mal, Monsieur. Et je sais, je suis jeune et pure » dit-elle en lui faisant un clin d’œil. Encore une fois, un sourire en coin se dessina sur les lèvres du Toth. Il n'avait pas à se moquer, ce n'était pas comme s'il était mieux. Pendant une époque de sa vie plutôt trouble, les femmes s'enchaînaient sans cesse dans son lit. Heureusement, le vieux loup avait mis un terme à cette période dès ses 25 ans. « Bien sûr que vous l'êtes » avait-il répondu en lui rendant son clin d’œil. À nouveau, Anzelm porta la bouteille à sa bouche pour prendre une longue gorgée de sa bière. Il passa ensuite sa main dans ses cheveux, vieille habitude qui ne le quittait plus. Le Toth plongea à nouveau son regard dans celui de Blueberry tandis qu'elle lui parlait de voyages.  « Ha la Norvège, j’aimerais bien y aller aussi. Tout comme en Finlande » lui répondit-elle. Il y avait de ces jours où l'homme aurait voulu prendre son sac à dos et s'enfuir quelque part où personne ne pourrait le retrouver. Il donnerait seulement des nouvelles à son père par le biais de la poste, pour lui dire qu'il était toujours en vie. « La Finlande c'est bien aussi. Que diriez-vous de vous enfuir avec moi ? » dit-il en souriant. Il ne la connaissait pas tant que ça, mais Anzelm aimait bien partager ses idées folles et sa soif d'aventures. « Ha bon, t'as pas un million d'euros ? » avait-elle dit en riant. Il secoua la tête en guise de réponse. « Je pensais bien que tu ne le savais pas, sinon tu ne saurais pas obligé de travailler ici comme serveur et tu n’aurais pas à me supporter ». Était-ce un piège ? C'était une des remarques auxquelles il était dangereux de répondre. Un peu comme le ''tu ne trouves pas que cette robe me fait avoir l'air grosse ?''. Anzelm saisit sa chance. « Je pourrais faire bien d'autres choses que d'être assis ici. Mais, tu sais quoi ? C'est pas si pénible de te supporter. » dit-il, un peu gêné. Blueberry balaya la pièce du regard, puis bu une nouvelle gorgée de sa bière. Ce moment avec elle était plutôt agréable. Ça faisait longtemps que le Toth n'avait pas eu une réelle conversation avec une femme, surtout aussi jolie. Lorsqu'il lui avait demandé ce qu'elle faisait dans la vie, elle lui avait répondu qu'elle était en dernière année de médecine. Anzelm trouvait cela intéressant. Elle avait un objectif dans la vie et tentait de l'atteindre ; c'était bien. « En médecine légale, plus précisément » avait-elle ajouté ensuite. Il hocha la tête. Le Toth aurait bien aimé avoir un emploi bien payé, avoir de bonnes études derrière lui. Mais, adolescent, il n'avait fait qu'à sa tête et il n'avait pas terminé le lycée. Elle l'observait toujours. « C'est bien. J'aurais aimé avoir fait plus d'études. » répondit-il simplement. « Et toi ? À part serveur, tu fais autre chose ou bien ..? ». Il réfléchit ; il n'avait pas d'autre emploi mis à part serveur. « Il m'arrive de faire des corvées par-ci, par-là. Tondre des pelouses, réparer une toiture. Ce genre de choses. ». Bien qu'il aimait apprendre, Anzelm n'était pas quelqu'un de cérébral, il était plutôt manuel. Il faisait des travaux, installait des clôtures, tondait la pelouse, parfois on pouvait le payer pour qu'il chasse un raton laveur d'une propriété.

L'heure tournait. Il était bientôt l'heure de quitter le bar. Le Toth jeta un coup d’œil au deuxième serveur, puis s'aperçut qu'il s'était rapproché de la brune de tout à l'heure. Soit il lui parlait de très près, soit il essayait de fourrer sa langue dans sa bouche. Plutôt mal à l'aise, il se retourna vers la jeune femme près de lui. « Qu'as-tu de prévu pour le reste de la nuit ? ».


Revenir en haut Aller en bas
Blueberry Arkhipova
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 84
√ Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry) Mar 25 Aoû - 22:15



L'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche !
ft. Anzelm & Blueberry

Nous discutions de tout et de rien. Surtout de rien. C’était une façon comme une autre de faire la conversation. Ce qui n’était pas trop mon for. Déjà de un je n’avais pas vraiment confiance en moi et la plupart du temps j’étais persuadée que personne ne voulait de moi. Deuxièmement, il y avait toujours quelque chose qui n’allait pas quand j’étais dans les parages. Alors effectivement non, je n’étais pas douée pour faire la conversation. Il faut l’avouer que j’étais quand même un peu mal à l’aise. Ce n’était pas du tout la faute d’Anzelm, loin de là, mais de la mienne. Je n’étais pas habituée à passer une soirée tranquille, sans aucun problème, à discuter avec quelqu’un, surtout quand il s’agissait d’un jeune homme tout à fait charmant. Essayant de penser à autre chose un court instant, je bis une gorgée de ma bière, qui se vidait à vitesse grand V. Sachant que le bar allait bientôt fermer, j’essayais de la garder le plus longtemps possible, avant que je pouvais plus en avoir. A moins que, peut-être, il pourrait me mettre une bière dans un verre en plastique pour que je puisse l’emporter et le boire sur le chemin de retour. Contre toute attente, moi qui étais réticente à sortir ces derniers jours, je n’avais pas du tout envie de partir. J’étais bien ici avec lui. Je ne sais pas trop dire quoi, mais il avait quelque chose.  Il fit un commentaire sur ma jeunesse et je répondis au tac au tac. Pas méchamment. Je ne voulais pas être méchante avec lui. Je n’allais tout de même pas tout gâcher ! Pour une fois que tout se passait bien. La discussion suivit son cours, déviant sur les voyages. Je lui avais dit que j’aimerais bien un jour, si l’occasion se présentait, partir en Norvège ou bien en Finlande. Depuis toute petite je m’intéressais aux légendes scandinaves, Odin, Thor & Cie. J’avais plus tendance à croire en eux qu’à autre chose. Mais ça, je le gardais pour moi. « La Finlande c’est bien aussi. Que diriez-vous de vous enfuir avec moi ? » Je me tournais vers lui, ébahi et bouchée bée. Mon cœur venait de sauter un battement. J’avais perdu la connexion avec mon cerveau. Il m’avait tellement prise par surprise, que je ne savais pas quoi répondre. Et surtout je ne savais pas s’il était sérieux ou s’il disait ça juste comme ça. « Je … euh … », je vidais d’un trait ma bière, tant pis pour moi. J’avais envie de fumer, mais je ne voulais pas le quitter là comme ça. Patience Blue’, tu pourras bientôt fumer. « Sérieusement ? » C’était la seule chose que j’avais trouvé à dire et je me sentis très bête sur le moment. Je rougis faiblement et je baissais la tête, regardant le sol. La conversation suivit ensuite vers ce que je faisais comme étude. J’avais eu la bonne idée de lui demander la même chose, alors que bon, je savais très bien ce qu’il faisait. Je me sentis soudainement bête. De nouveau, je baissai la tête. Je ne savais vraiment pas comment réagir à tout ça. A la limite qu’il me propose de partir en Finlande avec lui, voilà, ce n’était certainement pas sérieux et en plus j’étais certaine que ça ne se fera jamais. Mais ça ? Je ne savais pas trop comment le prendre. Ce que je savais juste c’est qu’il n’avait pas dit ça méchamment. Donc en gros, il insinuait qu’il aimait ma compagnie. Sur le moment, je ne répondis pas à ça. Pas habituée. Je faisais tourner mon verre avec ma main, d’un geste nerveux. « J’avoue que t’es pas non plus pénible à supporter ». Je souris légèrement. Mon cerveau n’’était toujours pas très bien connectée. Tant pis. Au pire je pourrais mettre ça sous le compte de l’alcool, mais je n’avais pas assez bu. Ce n’était pas deux  - trois bières qui allaient me faire quelque chose. « Il m’arrive de faire des corvées par-ci, par-là. Tondre des pelouses, réparer une toiture. Ce genre de choses ». Je le regardais, grimaçant. « Ce n’est pas trop chiant ? » Je ne savais pas trop quoi dire. Je ne savais pas s’il aimait, si c’était par choix ou par nécessité. « Dommage que je n’habite pas dans une maison alors », dis-je pour détendre un peu l’atmosphère. Il n’ avait rien à détendre bien évidemment, mais il fallait que je redevienne moi-même. Je regardais un moment autour de moi. Le bar s’était littéralement vidée. Il ne restait plus que la jeune fille brune à l’autre bout du bar, en pleine discussion avec l’autre serveur, enfin discussion, plutôt échange de langues, ainsi qu’Anzelm et moi. Je posai mon verre sur le comptoir avant de le casser et je plantai mon regard dans celui du jeune homme. « Rien. Rentrer chez moi. Il n’y a rien à faire de toute façon ». Ne sachant pas ce qu’il allait me répondre, s’il allait me proposer quelque chose, je me levai, je lui pris la main. « Viens ». Je l’entraînais dehors. Appuyée contre le mur, je m’allumais la cigarette tant désirée. Autant profiter de fumer une dernière cigarette avec lui, au cas où nos chemins se sépareraient.  


Spoiler:
 

_________________

LET THERE BE ROCK.


And it came to pass, that Rock 'N' Roll was born and all across the land every rockin' band was blowing up a storm.
Revenir en haut Aller en bas
Anzelm Toth
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 81
√ Date d'inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry) Mer 26 Aoû - 15:17



l'alcool est notre pire ennemi , fuir serait lâche !
ft. blueberry & anzelm

Le Toth regardait les gens quitter le bar peu à peu. Il pourrait bientôt retrouver le calme de sa cabane, son lit ainsi que son insomnie. Peut-être pourrait-il aller faire une promenade s'il ne réussissait pas à s'endormir, encore une fois. Blueberry, assise près de lui, parlait tandis qu'il écoutait d'une oreille attentive. De l'autre, il pouvait entendre la musique que le jukebox crachait. Une chanson de Guns n' Roses, si il ne se trompait pas. C'était un groupe bien populaire dans sa jeunesse ; une époque qu'il préféra enfouir encore dans le fond de sa tête. Il reposa ses yeux bleus sur la femme près de lui. Lorsqu'il lui avait proposé de s'enfuir avec lui, elle avait paru surprise. Elle ne s'attendait clairement pas à ça et Anzelm ne savait même pas pourquoi il lui avait proposé une telle chose. C'est que cette Blueberry avait un sacré effet sur le loup ! « Sérieusement ? » avait-elle demandé. Le Toth remarqua que ses joues prirent une tête rosée alors qu'elle baissait légèrement la tête ; elle était gênée. La surprise reste toujours la meilleure arme, se dit-il. Profitant du fait qu'elle était déstabilisée, il lui murmura :  « À moins que tu ne puisse pas me supporter, ce que je comprendrais très bien. » dit-il en lui faisant un clin d’œil. La fermeture approchait ; ils devraient bientôt s'en aller chez eux. Pour Anzelm, la nuit avait passé plus vite que les autres ; peut-être était-ce à cause de la compagnie de la belle. Elle finit par lui dire qu'il n'était pas trop pénible à supporter non plus. Si c'était un compliment ? Il n'en avait aucune idée. Il se contenta de prendre une nouvelle gorgée de sa bière, avant de jeter un coup d’œil à l'autre barman. Ce dernier était toujours occupé avec la brune. Anzelm, normalement, l'aurait ramené à l'ordre, mais l'autre aurait très bien pu raconter au patron qu'Anzelm avait pris un verre avec une jolie cliente, ce qui ne lui aurait pas plu du tout. Alors qu'ils parlaient de boulot, elle lui demanda : « Ce n'est pas trop chiant ? ». Le loup était un manuel ; il l'avait toujours été. Bien qu'il aimait composer et jouer de la musique, ses travaux donnaient la plupart du temps de bons résultats. « Non, pas vraiment, c'est seulement épuisant. » et pourtant tu ne réussis toujours pas à fermer l’œil, continua-t-il dans sa tête. « Dommage que je n’habite pas dans une maison alors ». Il éclata de rire et pris une gorgée de sa bière. « Dommage, en effet ». Blueberry jeta un regard autour d'elle, avant de poser son verre vide brusquement sur le comptoir. Plantant son regard dans celui d'Anzelm, elle l'invita à la suivre. Il regarda sa montre, conclut qu'il avait assez travaillé pour ce soir-là. Ils sortirent dans la nuit et il regarda Blue s'accoter au mur et s'allumer une cigarette. Le loup décida de faire de même. « Une dernière cigarette avant de rejoindre ma cabane », dit-il plus pour lui que pour elle. Il lui souriait de toutes ses dents, ça avait été une belle soirée.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

MessageSujet: Re: l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry)

Revenir en haut Aller en bas

l'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! (blueberry)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le temps qui passe est le pire ennemi de votre retraite
» Le pire cauchemar des femmes? Devenir chauve!
» C'est pire qu'Ebay!!!!
» Alcool et lait
» Le Président d'Honneur de notre forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: Romkocsma-