Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

(niall) amour oublié dans les étoiles, les secrets dans un trou de ver.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: (niall) amour oublié dans les étoiles, les secrets dans un trou de ver. Lun 3 Aoû - 16:05



Les lampadaires s’allument, la soirée commence doucement. Une température douce et agréable remplit les ruelles de Budapest, qui peu à peu, laisse les plus jeunes plonger dans leurs doux rêves. Dans cette nuit qui s’annonce étoilée, une ombre vêtu quitte sans faire le moindre bruit l’habitation des Wilde. Sur la table de salle à manger, un petit papier n’attend plus qu’à être ouvrir. Une énigme que seul l’élève de l’Allemand peut déchiffrer et inscrit en dessous de cette devinette pour les plus intellects, quelques mots qui ne rassurent pas.

l’énigme:
 

Méthode peut-être moyenâgeuse et pas franchement pleine d’humour mais celle-ci est un moyen prometteur afin de savoir si son élève favori reste à la première place de son classement - ce qu'il espère. S’engouffrant dans l’obscurité de la nuit qui commence à prendre forme, il s’enfuit comme quelques mois, jours ou même années auparavant. Tel le lâche qu'il n'est pas. Il avait eu le temps d'observer la demeure, de regarder s'ils ne manquaient de rien dans le frigo, si les factures étaient toutes bien payées, si Galetea était bien en train de dormir dans sa chambre. Mais surtout, Enrick avait eu le temps de regarder Niall sans que celui-ci ne puisse s'en apercevoir. Il l'avait suivi, sous son propre toit, regardant ses manies et habitudes. Tel l'ange-gardien qu'il aimerait devenir aux yeux de son ancien amant qui pour le moment ne sait le voir que comme un lâche. Cherchant comment expliquer la cause de sa fuite, il ne parvient pas à trouver réponse sans dévoiler la stricte vérité. Peut-être que Niall saura être fidèle à son maître, acceptant ses plus sincères excuses et explications. Quant au lieu, le planétarium ne fermant pas ses portes avant quelques heures, est un endroit totalement adéquat pour les amants de l’astrophysique. Après tout, les retrouvailles doivent marquer les esprits. Enfoncé dans l’ombre et gravissant les quelques marches, le vieillard aux traits affinés s’enfonce dans le bâtiment en attendant patiemment l’arrivée de son invité, enfin, si son incroyable intelligence est toujours présente.

Une fois suffisamment éloigné de l’entrée, l’Allemand prit place les mains croisées l’une dans l’autre les yeux rivés vers le sol. Son cœur, aussi mort soit-il, pouvait battre dans sa poitrine comme un enfant qui soudain rencontre le père noël. Cette sensation plutôt déstabilisante, il l’avait oublié. Les filles disent que ce sont des papillons qui chatouillent l'estomac, mais Enrick préfère ne pas savoir la cause de cette excitation dans ses entrailles. Il cache tellement bien ses émotions, le romain, que son visage semble fait dans le marbre. Quand soudain, des pas s'avancent vers lui. Il est là. Il sourit lentement, remontant la commissure de ses lèvres en entendant ses bruits qui se rapprochent. « Il me semble que tu as un compte à me rendre sur la découverte de la singularité. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: (niall) amour oublié dans les étoiles, les secrets dans un trou de ver. Lun 3 Aoû - 18:11



   
   enrick + niall
   and we'll never be royals,
it doesn't run in our blood
that kind of love just ain't for us,
we crave a different kind of buzz

T
out avait commencé par une étrange sensation, comme une présence, un souffle glacé derrière la nuque. Le jeune homme avait préféré ne pas alarmer Galatea, avant de savoir de quoi il en retournait exactement. Il pensait lui-même retomber en dépression, de celles dont il avait eu tant de mal à se débarrasser ces trois dernières années. Partout où il allait, il sentait sa présence, comme s’il était là, tout près de lui. Comme s’il pouvait le voir, le serrer à nouveau contre lui, et ne desserrer leur étreinte qu’à sa mort. Niall avait beau se répéter que son imagination lui jouait des tours, chaque fois que son esprit se focalisait sur cette présence fantomatique, il était pris d’une tristesse dévorante. Auprès de sa Galatea, il continuait à porter ce masque de sourires tranquilles qu’il avait forgés avec les années. Intérieurement pourtant, il revivait les moments les plus déstabilisants de son existence. Émotionnellement, il était aussi à cran que Brian Cox avant sa premiere emission à la BBC. Rien d’autre ne l’attendait que le trou béant qu’Enrick avait percé dans son existence, la désertant sans explication. C’est du moins ce qu’il pensait avant cette nuit des plus inattendues. “ Tu as laissé un morceau de papier derriere toi Niall, t’en as peut-être besoin ? " Tels avaient été les mots de sa jolie métisse. Wilde s’était retourné sans vraiment de réaction. Il jeta un regard au bout de papier avant de le saisir et de s’éclipser de la cuisine. Le temps de déposer un doux baiser sur le front de Galatea, il était en route pour le laboratoire. C’est à la lecture de ce bout de papier que la panique commença à le prendre.

Après quelques oeillades à l’objet il avait déjà déchiffré le code, bien des questions demeuraient. Il envoya immédiatement un message à Ksenia lui demandant de bien vouloir passer la nuit auprès de Galatea le temps qu’il s’absente. Il ne voulait rien laisser à la chance, et encore moins la vie de la demoiselle à laquelle il tenait le plus au monde. Peu importe l’identité de l’idiot qui était l'auteur de cette plaisanterie de mauvais goût, il travaillait souvent en partenariat avec le planétarium de Budapest, et refusait qu’un ravisseur détruise sa réputation auprès des astrophysiciens de la région. Il s’y était rendu avec tout le courage du monde, mais aussi une peur sans nom au ventre. Il retournait la situation dans tous les sens. Cela devait être le fruit d’un mortel, jusqu’à présent ils avaient été les seuls capables de s’intéresser aux planètes pour pouvoir rédiger une énigme aussi intelligible. Les quelques vampires qu’il avait rencontrés jusqu’à présent se contentaient d’effrayer les hommes, et de les dévorer… Faisant honneur à une réputation déjà bien entachée. Peut-être s’agissait-il d’un lycanthrope, jusqu’à présent ils s’étaient montrés relativement craintifs envers lui. Il se souvenait de Tobias et de sa tentative de scarification sur le bras de Riley. Ceci dit, en dépit de toute la bonne volonté du monde, le loup n’aurait jamais pu écrire pareille composition.

Il s’approcha enfin du planétarium, cet endroit où il avait poursuivi tant de recherches ces derniers mois. Il ressentit une énième fois son coeur se resserrer au fond de sa poitrine, et se faner tel un bouquet de roses infectée par un poison mortel. Pourquoi diantre pensait-il à Enrick, au moment-même où il s’apprêtait à faire face à son maitre-chanteur ? Son sang ne fit qu’un tour lorsqu’il comprit enfin. Lorsque son regard croisa une silhouette qu’il avait attendue si longtemps. Une éternité, à ses yeux. S’il avait été encore mortel, il se serait très certainement évanoui instantanément. Malheureusement pour lui, il était condamné à avoir une vision des plus désemparantes, et à rester éveillé. Tant d’émotions le prirent en quelques secondes… Force était d’avouer que la colère dominait tout semblant de passion que son coeur mort pouvait renfermer. Niall était furieux. S’approchant de son créateur, il osa à peine le prendre par le bras avant de l’emporter dans l’un des observatoires qu’il savait désert pour la soirée. Il refusait toute scène en public. “M… Mais à quoi tu joues ?” Il déchira le morceau de papier qu’il avait osé déposer dans sa cuisine avant d’exploser en larmes, tel un enfant qui venait de vivre la plus grande peur de son existence. “Est-ce que tu sais que j’ai cru que Galatea était en grave danger ? Tu sais ce que j'en fais, de ta singularité ?” Voilà que ce moment qu’il avait tant espéré se transformait en cauchemar. Lui qui avait rêvé de poser à nouveau ses lèvres contre les siennes dans un feu d’artifice de passion, se retrouvait dans un état nerveux sans nom. Il n'aurait jamais imaginé hausser le ton sur son maitre, mais il n’avait pu se retenir. Déposant une main sur sa bouche, il tentait tant bien que mal d’arrêter ses sanglots, mais il n’y parvenait pas. Von Hermoltz ignorait toute la peine qu’il avait semé au plus profond de son enfant.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas

(niall) amour oublié dans les étoiles, les secrets dans un trou de ver.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'amour est dans le pré
» M6 L'Amour est dans le Pré 2014
» Que sont ils devenus ? (l'amour est dans le pré)
» Voici ce que sont devenus les couples de L’Amour est dans le pré
» Oeuf dans le trou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: RP-