Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

(Blue) A little party never killed nobody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Abraham Racz
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 242
√ Date d'inscription : 06/06/2015

MessageSujet: (Blue) A little party never killed nobody Mar 7 Juil - 10:13



A little party never  killed nobody
ft. Abraham - Blueberry

Boire, fumer, danser, se battre... Entaient toutes des choses qu'Abraham faisait relativement souvent, pour ne pas dire tout le temps. Boire et fumer lui donnaient l'illusion d'être calme et détendu ; danser et se battre celle de pouvoir contrôler au moins deux aspects de sa vie. Sans honte, et même avec grand plaisir, le sorcier adorait se servir de son don au milieu d'un petit combat dans une rue sombre, en plein milieu de la nuit. Il adorait les imaginer apeurés par sa personne, alors qu'en soit, il ne faisait pas autant peur. Il aimait beaucoup les regarder perdre leur bon sens, et agiter leurs bras dans tous les sens en hurlant comme des cochons égorgés. Il assumait parfaitement bien le fait de tricher comme un connard dans ce genre de situation ; parce que c'était nettement plus marrant.

Heureusement, pour l'instant, il était encore à l'étape 'boire'. Le sorcier était installé au comptoir d'un bar miteux, perdu quelque part. Il ne savait même plus réellement où il était ; et Abraham était perdu au point de ne même pas s’inquiéter de comment il allait rentrer ce soir. Il faisait chaud encore dehors, un petit coin, et il était heureux.
Le secrétaire leva les yeux de son verre, pour observer autour de lui. Il y avait quelques personnes, autres que lui. Souvent en groupe, tout ce beau monde parlait, certains plus bourrés que lui.
Habillé d'une chemise noire, il avait déjà remballé deux personnes. Deux femmes ? Un homme et une femme ? Il ne s'en souvenait même plus. Mais il les avait remballés, et avait continué à faire l'amour avec son verre d'alcool. Le barman était bien content d'avoir un client pareil ; sa caisse venait de doubler de volume.

Abraham voulut se replonger dans son amour de toujours, quand il remarqua une chevelure blonde bien connue. Parfait. C'état exactement ce qu'il avait besoin pour s'amuser avant de s'évanouir ou de faire un grave coma éthylique.
Chancelant, il utilisa toute sa force pour se lever et se placer à côté de la jolie blonde, ses yeux un peu trop dilatant observant sa nouvelle voisine forcée :
« Bonsoir ma chérie. Je t'avais manqué, pas vrai ? Tu m'as manqué à moi en tout cas, jolie blonde... »

Le sorcier chancela encore un peu avant de fermement s'accrocher au comptoir, sans lâcher sa nouvelle 'amie' des yeux. Il la connaissait, un peu, mais ce n'était pas son amie. C'était une espère de chose blonde qui aimait bien se foutre de sa gueule, un point c'est tout. Et bien, Abraham avait aussi envie de rire.

_________________


    don't trust a smile
    BICTH PLEASE byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Blueberry Arkhipova
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 84
√ Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: (Blue) A little party never killed nobody Mar 7 Juil - 14:37



A little party never  killed nobody
ft. Abraham - Blueberry

Je n’avais pas vraiment de projet pour aujourd’hui. J’avais passé la journée à tourner en rond chez moi, ne voulant pas sortir par cette chaleur. Qu’est-ce que je maudissais ce temps ! J’avais beau aimer le soleil mais là … c’était juste intenable. Rien que le fait d’aller à l’épicerie du coin pour acheter du lait m’épuisait et je revenais toujours à la maison avec les habits me collant à la peau tellement j’avais transpiré. Plus jamais. J’attendais que le soleil se couche pour sortir. Mais je ne savais pas quoi faire. J’hésitais grandement à sortir au bar. La semaine dernière j’y avais passé tout mon week-end, et que ce soit le vendredi que le samedi, des choses bizarres s’étaient passées. Il y avait eu des bagarres pendant les deux soirées, comme ça d’un coup, un type pétait un plomb et s’en prenait aux autres. Et j’avais la mauvaise impression que ça se passait seulement quand j’étais là et pas les autres soirs. Voilà pourquoi j’hésitais à sortir. Je ne voulais pas que ce genre de situations recommence. Manque de pot, cinq minutes après que j’avais décidé de me poser tranquillement devant la télé à regarder des séries, mon téléphone sonna. Un sms. C’était un ami, que je ne connaissais que depuis un ou deux mois, qui m’invitait à prendre un verre au Romkocsma. Après mûres réflexion, j’acceptais son offre. Après tout, j’étais jeune, fallait bien que j’en profite. Fallait juste que je mette mes craintes de côté. Je partis donc me changer. Pour l’occasion, je passais juste un simple trait d’eyer-liner sur les yeux et un peu de mascara, laissant retomber mes cheveux sur mes épaules. Ils ondulaient légèrement. Pour l’habillement, j’enfilai un pantalon délavé, ayant quelques trous par-ci par-là, sur les genoux et un top noir avec une tête de mort comme dessin. Comme à mon habitude je chaussai mes Docs Martens. Avant de partir, je vérifiais que j’avais bien tout éteint les lumières et je sortis, décidant d’aller à pied. Bon, en même temps, ce n’est pas comme si j’avais vraiment le choix.

Arrivé devant le bar, j’en profitais de m’allumer une cigarette, profitant de la fraîcheur de ce début de soirée. Au même moment que je sortis mon paquet, mon téléphone m’annonça l’arrivée d’un nouveau sms. C’était le fameux type qui s’excusait, car malheureusement, il ne pouvait pas venir. Je rageais un petit instant, serrant les poings. Bon. Vu que j’étais là, autant aller boire un verre. Finissant ma cigarette, j’éteignis ma musique et j’enlevai mes écouteurs, avant de les ranger dans mon sac. A peine entrée, je me dirigeai directement vers le comptoir du bar, ou je m’assis. Je ne fis pas vraiment attention aux gens qui étaient déjà présent. De toute façon je ne les aimais pas. Je souris au serveur qui vint prendre ma commande et le remercia dès qu’il me l’amena. J’avais opté pour une vodka, pour changer un peu de la bière. J’étais donc là, en train de boire tranquillement mon verre, quand je sentis une présence à mes côtés. Je tournais lentement la tête pour me retrouver face à face avec Abraham. Qu’est-ce qu’il voulait celui-là ?

Je n’eus même pas le temps de dire ouf qu’il commença à me parler. Ma chérie ? Il rigole là ? Je serai de nouveau les poings, me demandant pour qui il se prenait. J’essayais de me contrôler tant bien que mal, je n’avais pas envie de m’énerver, pas ici. Surtout après ce qui était déjà arrivé. Je décidais donc de rentrer dans son jeu, ça pouvait être drôle. « Ta chérie ? Ravie de l’apprendre », lui répondis-je en souriant, qui sonnait plus faux que vrai. « Hum … », je me mordis la lèvre inférieure. « Oui, tu m’as énormément manqué ! », continuai-je en posant ma main sur sa taille. Autant jouer le jeu jusqu'au bout. Je bus une gorgée de mon verre, j’en avais bien besoin. J’essayais de me souvenirs d’Abraham. Je l’avais croisé deux trois fois par-ci, par-là, et tout ce que je me souviens, c’est que la plupart du temps je me foutais de sa gueule, concernant son métier. Je ne comprenais pas comment un homme voulait faire secrétaire médicale. Je trouvais ça tellement pitoyable et je me demandais aussi ce qu’il me voulait, surtout que, ce n’était pas l’amour fou entre nous deux.

_________________

LET THERE BE ROCK.


And it came to pass, that Rock 'N' Roll was born and all across the land every rockin' band was blowing up a storm.
Revenir en haut Aller en bas
Abraham Racz
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 242
√ Date d'inscription : 06/06/2015

MessageSujet: Re: (Blue) A little party never killed nobody Mer 8 Juil - 8:32



A little party never  killed nobody
ft. Abraham - Blueberry

Blue était une jeune femme blonde qui adorait l'ennuyer par rapport à son travail. Apparemment, pour elle, être un secrétaire médical était une source de blagues infinies. Abraham avait déjà eut des remarques, des gens qui le regardaient bizarrement (parce qu'il faut bien l'avouer, les hommes étaient de plus en plus rares derrière les comptoirs d'hôpitaux), mais cette blonde n'arrêtait pas. Elle était bien la seule personne qu'il ne voulait absolument pas voir à l'hôpital ; et peut-être la seule personne sur laquelle il cracherait si elle venait lui demander son aide. Certes, elle ne risquait surement pas de venir pleurer dans ses bras, mais il avait déjà prévu un plan dans sa tête si jamais elle se pointait.
Elle n'était vraiment pas une fille moche, en tout cas, avec ses beaux cheveux blonds et son style que le sorcier appréciait tout particulièrement. Elle avait des jolies fesses en plus. Mais Abraham ne pouvait décidément pas la supporter, en tout cas, pas pour l'instant. Mais elle était mignonne, et il était bourré, alors il la laissa passer sa main sur sa taille. Abraham s'approcha un peu plus, comme il le pouvait. Tout tournait autour de lui, mais ce n'était pas important. Elle était rentrée dans son jeu.

Le sorcier sourit, tout content. C'était bien la première fois qu'une personne qui ne l'appréciait pas du tout rentrait dans un jeu pareil. C'était peut-être l'alcool dans son sang, et qui noyait son cerveau, mais il était content de pouvoir s'amuser ce soir.
Le sorcier était presque collé à elle. Il termina son verre en levant la tête avant de faire signe au barman qu'il en voulait encore un, avant d'enfant se tourner vers Blue :
« Ça fait longtemps que je ne t'ai plus vu. Tu fuis les bars, chérie ? Tu n'as plus envie de me voir ? Ça m'a brisé le coeur tu sais... »

En réalité, le secrétaire avait oublié jusqu'à son existence, ses derniers temps. Sobre, il n'avait aucune envie de croiser son regard. Il n'avait pas peur d'elle, bien sûr que non ! Mais elle l'énervait, et Abraham ne voulait pas causer plus de problèmes, étonnamment. Il en causait suffisamment parce que c'était juste marrant de voir les gens s'en mettre plein la gueule à cause d'une glace, mais pas quand c'était juste sous le coup de l'énervement. Il avait définitivement besoin de contrôler quelque chose.
Bourré par contre, il était plus que tactile, et souvent très content de croiser des gens qu'il connaissait.
« Je suis gentil, ce soir. Tu veux que je t'offre un verre ma belle ? »

Il adorait les surnoms. Ô les surnoms. Déjà, parce qu'en réalité ils ne s'aimaient pas du tout ; mais qu'ils n'arrêtaient pas de se croiser. Abraham avait l'impression de mieux connaître Blue que quelques-uns de ses amis, ou connaissances positives. Ensuite, parce que Blue ? C'est un prénom tellement bizarre. Le sorcier avait toujours l'impression de dire une connerie, de mal prononcer quelque chose quand il l'appelait par le diminutif de son prénom. C'était étrange ; alors il avait choisi la facilité et l'appelait toujours par des petits mots doux.

_________________


    don't trust a smile
    BICTH PLEASE byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Blueberry Arkhipova
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 84
√ Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: (Blue) A little party never killed nobody Mer 8 Juil - 10:09



A little party never  killed nobody
ft. Abraham - Blueberry

La soirée ne commençait pas vraiment comme je le souhaitais. Déjà que l’autre couillon m’a posé un lapin et me voilà accoudée seule au bar, comme une alcoolique, une bière à la main, en compagnie d’Abrahama. Je n’aurais pas pu rêver mieux. Sur toutes les personnes qui vivent ici, il fallait que ça soit lui. Bordel. Je devais vraiment être malchanceuse, ce n’était pas possible autrement. Je bus une longue gorgée pour me donner du courage, me promettant à moi-même de commander quelque chose de plus fort. Il fallait que je tienne la soirée sans avoir envie de l’égorger.

Abraham. Je ne le connais pas vraiment beaucoup. Tout ce que je sais sur lui c’est qu’il travaille à l’hôpital. Plutôt classe comme lieu de travail, il y a pire, mais en tant que … secrétaire médical ! Non mais sérieux, à la limite même infirmier ça passe mieux quoi. Je suis sûre qu’il est exactement comme ses collègues féminines, à jacasser à longueur de journée, à colporter des rumeurs et parler derrière le dos de tout le monde. Qu’est-ce que je peux détester ce genre de personne. Mis à part ça, je sais juste comment il s’appelle et rien d’autre. Je passe le plus clair de mon temps à le chercher, à me foutre de sa gueule, pour mon simple plaisir.  J’aime emmerder les gens, c’est mon passe-temps, et avec lui, j’ai trouvé la perle rare. Surtout qu’il se laisse faire et se fait passer pour la pauvre petite victime. Pauvre chou.

Voilà qu’il s’approcha encore plus de moi, se collant presque. Mon dieu. C’était horrible. Déjà qu’il avait l’impression de transpirer comme pas permis, mais en plus de ça il sentait l’alcool à des lieux. Je ne sais pas comment il osait encore commander un verre dans l’état qu’il était et le serveur qui accepte en plus. Je levai les yeux au ciel. La soirée allait être longue. Je finis d’une traite ma bière etje me commandais un double whisky à la place. C’était une boisson pour adulte en temps normal, mais là, j’en avais bien besoin. « Tu me connais mal voyons ! Je ne fuis pas les bars », je m’interrompis, avec un grand sourire, avant de poursuivre « J’évite juste de croiser ta petite gueule de fouine. Elle me donne des boutons ». Un sourire en coin de dessina sur mon visage pendant que je faisais tourner le verre dans ma main, faisant tinter les glaçons contre les parois. « Ohhh, pauvre chouuu, je t’ai brisé le cœur ? » Mon sourire ne me quittait plus, tout compte fait, la soirée ne s’annonçait pas si  mauvaise que cela. Tout dépendrait d’Abraham, et de ma patience.  Par contre, dès qu’il s’approcha un peu trop, je le poussais en arrière d’un geste de la main. C’était intenable avec cette odeur. Fallait qu’il aille prendre une douche. Mes pensées dérivent un petit moment avant que je ne revins à moi, faisant de nouveau attention à lui. « Trop tard, mon chéri. Mais la prochaine si tu veux ». J’accentuais bien sur le chéri, pour qu'il comprenne que c'était ironique, quoique dans cet état, je n'étais pas sûre qu'il comprenne quelque chose.

Je balayai la pièce du regard, buvant tranquillement mon verre, la première gorgée me brûlant le cou. Je n’avais pas l’habitude de boire du whisky, j’étais plutôt bière ou vodka ou autre alcool, mais pas whisky. Mon regard son posa sur un jeune couple, un peu plus loin que nous, qui se collaient l’un à l’autre, amoureusement. Inconsciemment, ne supportant pas ces scènes à l’eau de rose, elles me donnaient juste envie de vomir, je les imaginais entrain de s’entre-tuer, juste pour le plaisir. Sauf que … c’est ce qu’il se produisit. D’une seconde à l’autre ils commencèrent à se taper mutuellement, à se tirer les cheveux, à se gifler. Je tournai vivement mon regard. Mon pire cauchemar recommençait. Je finis d’une traite mon verre, essayant d’oublier la scène qui venait de se passer. Je me levai de ma chaise, je pris la main à Abra’ par reflexe, avant d’ajouter « Viens, on sort. J’ai besoin de fumer ! » C’était un ordre.

_________________

LET THERE BE ROCK.


And it came to pass, that Rock 'N' Roll was born and all across the land every rockin' band was blowing up a storm.
Revenir en haut Aller en bas
Abraham Racz
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 242
√ Date d'inscription : 06/06/2015

MessageSujet: Re: (Blue) A little party never killed nobody Mer 8 Juil - 10:49



A little party never  killed nobody
ft. Abraham - Blueberry

Ooooh, ils s'amusaient pourtant tellement ! L'alcool aidant, Abraham fit sa plus belle tête triste quand Blue redevient méchante, ne jouant plus avec lui. Elle l'appelait Chéri, mais d'une façon tellement ironique ; elle le repoussa même ! Abraham voulait juste un tout petit câlin. Minuscule. Microscopique. Il ne put même pas lui offrir un second verre, parce qu'elle l'avait fait toute seule, comme une grande. Son menton fort carré accentua encore plus sa mine boudeuse au possible. Un vrai gamin, celui là.

Blue le lâcha du regard, et le sorcier voulut frapper du pied, comme un enfant, pour qu'elle fasse attention à lui. Hey ! C'était lui qu'elle devait regarder avec haine et hargne, pas ce stupide couple d'amoureux transis !
Malgré l'alcool qui noyait ses sens, son cerveau, et tuait très certainement son foie, il remarqua tout de suite que quelque chose n'allait pas. Les amoureux, enlacés, heureux, roucoulant, étaient en train de se taper dessus, avec une véritable violence. Comme s'ils voulaient s'entre-tuer. C'était le genre de chose qui lui arrivait quand il contrôlait mal son don, mais même sous l'influence de l'alcool, Abraham n'avait rien imaginé. Il n'avait même pas spécialement fait attention au couple.

Blue se redressa et attrapa la main du sorcier, prétextant une envie de fumer. Au départ amusé, il la suivit sans rien dire, en pensant qu'elle fuyait la bagarre entre les deux amoureux, cette froussarde.

Et puis... Et puis, il réfléchit. Les pièces du puzzle se mettant ensemble dans son cerveau, l'air frais de dehors l'aidant à reprendre un peu ses esprits. C'était elle. C'était de la faute de Blue ; elle qui les fixait avec cette haine profondément ancrée dans ses yeux. Elle avait fait qu'ils se battent comme des fous-furieux.
Le sorcier savait exactement ce que ça voulait dire. Elle était comme lui, une sorcière. Qui plus est avec exactement le même don. Abraham la fixa, les yeux grands ouverts. La fille qu'il haïssait lui ressemblait au point d'avoir son pouvoir. L'alcool avait un tout petit peu déserté son corps, et il commençait à avoir des sueurs froides. Blue n'avait pas l'air d'avoir le moindre indice :
« Christ, c'est toi qui as fait ça ! » Il éclata d'un rire nerveux, entre le 'je suis bourré' et 'c'était plutôt marrant bro'. « Ils se sont battus à cause de toi, Blue ! C'était génial, franchement. Bravo. »

_________________


    don't trust a smile
    BICTH PLEASE byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Blueberry Arkhipova
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 84
√ Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: (Blue) A little party never killed nobody Mer 8 Juil - 11:10



A little party never  killed nobody
ft. Abraham - Blueberry

Tournant la tête vers le jeune homme, je remarquais qu’il faisait la gueule. A cause de moi. Je n’avais rien fait pourtant. J’étais un petit ange moi. Je m’approchais un peu de lui, laissant quand même une distance hein, je ne voulais pas empester l’alcool. Je levai ma main et je commençais à lui ébouriffer les cheveux. « Tu boudes mon chéri ? » avec ma main livre, je l’approchai de son visage et lui tira ses lèvres, essayant de former un sourire. « Allez souris, pour moi, s’il-te-plaît ». Je penchai la tête sur le côté, faisant des yeux doux. On aurait dit un chien qui quémandait à manger un bon morceau de viande.

Retournant m’asseoir, je détournais mon attention de lui, étonnée qu’il tienne encore débout avec tout l’alcool qu’il devait avoir dans le sang. Ce n’était pas drôle. Si j’avais voulu m’amuser un peu ce soir avec lui, je ne pourrais même pas. Il n’était certainement plus en état.  Je soupirais buvant une gorgée de mon whisky, me concentrant sur un couple quand tout à coup une bagarre éclata entre eux. Ni une ni deux, je pris la main d’Abraham et je filai le plus vite possible vers la sortie, espérant qu’il n’allait pas se chiée par terre comme une grosse flaque. Surtout que je n’allais pas doucement. Il fallait vite que je sorte d’ici, je ne me sentais pas bien. C’était la 4ème fois en une semaine que des situations quand même dégénéraient, toujours quand j’étais présente.

Arrivé dehors, je m’appuyais contre le mur, m’allumant une cigarette et tirant dessus comme une malade. Je posais mes mains sur les genoux, prenant de grandes inspirations, essayant de me calmer. Quelques secondes après nous, un sécu ouvrit la porte et éjecta le couple qui se battait. Ils partirent chacun de leur côté. Merde. J’avais oublié mon verre. J’avais envie de crier là, tout de suite. Avant que je puisse demander à Abra, mon petit chouchou, d’aller me chercher un verre, vu qu’il y tenait temps, il prit la parole avant moi. J’écarquillais en très grand les yeux. Qu’est-ce qu’il me disait là ? L’alcool lui montait à la tête ma parole. Et le voilà qu’il éclata de rire. « Hey ! Comment ça à cause de moi ? ».  Je sentais mon cœur qui battait à la chamade et j’avais l’impression qu’une partie tout au fond de moi, me disais qu’effectivement, c’était bien moi. « L’alcool t’es monté à la tête ou bien ? JE N’AI RIEN FAIT », dis-je en criant. Non non non. Ce n’était pas moi. Pourtant je prenais toujours mes médicaments, ça faisait longtemps que je ne les avais plus oubliés. J’étais à moitié paniquée, ne voulant pas retourner en maison psychiatrique. Son rire ne s’arrêtant pas, je le giflais le plus fort possible. « Bon, stop maintenant », ma voix se radoucit, et refaisant les yeux doux, je lui demandais : « Tu vas me chercher un verre stp mon petit Abra d'amour ? »

_________________

LET THERE BE ROCK.


And it came to pass, that Rock 'N' Roll was born and all across the land every rockin' band was blowing up a storm.
Revenir en haut Aller en bas
Abraham Racz
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 242
√ Date d'inscription : 06/06/2015

MessageSujet: Re: (Blue) A little party never killed nobody Mer 8 Juil - 17:04



A little party never  killed nobody
ft. Abraham - Blueberry

Blue lui ébouriffa les cheveux et tenta de former un sourire avec ses lèvres boudeuses. D'un geste rendu lent et maladroit par l'alcool, il essaya d'enlever ses doigts. Il refusait de sourire, cette petite merde têtue.
Il y eut l'incident du couple plus couple du tout, et elle emmena Abraham dehors, dans l'espoir de se calmer. Mais le sorcier n'était pas d'accord avec ça, pas du tout, alors il rigola.

Son corps avait comme qui dirait réussit à laver l'alcool à une vitesse record. C'était peut-être l'effet sorcier, panique, cries et gifle, mais il se sentait presque sobre. Presque. C'était peut-être juste psychologique aussi, mais pour l'instant, il allait en profiter. Son cerveau tourna rapidement. Elle était une sorcière, mais ne semblait même pas au courant de sa triste condition. Blue avait provoqué une dispute violente sans même s'en rendre compte, elle ne contrôlait donc pas du tout son pouvoir. Et elle l'avait giflé bon sang, juste avant de lui demander à boire. Non mais, il était où son problème ?

Abraham croisa les bras sur son torse et leva un sourcil en fixant la blonde :
« Je vais rien te chercher du tout chérie. Continue de fumer. »

Il l'observa, beaucoup plus sérieux en un coup. Le sorcier hésitait. Est-ce qu'il devait lui dire ? Est-ce qu'elle jouait la comédie et était parfaitement au courant de ce qu'elle était réellement ? Abraham fouilla dans ses poches pour sortir son propre paquet de cigarettes. Il était dehors, autant en profiter. Il lui vola rapidement son briquet pour tirer profondément sur le filtre. Il regarda la fumée quitter ses lèvres et s'envoler, se mêlant parfois à celle de Blue.
Il devait être quand même un petit peu bourré encore pour penser ce genre de chose.

Abraham fit tomber les cendres de sa cigarette au sol et tira une seconde fois, la fumée remplit sa bouche et ses poumons en quelques secondes, ainsi que son cerveau, le calmant pour une petite durée. L'effet classique des cigarettes.
« Blue, je suis sérieux. Est-ce que c'était toi ? »

Plus il réfléchissait, et plus il se rendait compte que oui, c'était elle. Il arrivait à penser, maintenant, et la blonde avait été assez haineuse que pour forcer un couple heureux à se battre. Il savait très bien comment son don à lui fonctionnait, et c'était exactement de la même façon. Ça lui faisait un peu peur, bien sûr. Mais sa curiosité était bien plus grande.
Il n'aimait pas les sorciers. Il les évitait le plus possible, et les haïssait quand il en croisait un. Mais si Blue n'était pas au courant... C'était encore quelque chose de différent.

_________________


    don't trust a smile
    BICTH PLEASE byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Blueberry Arkhipova
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 84
√ Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: (Blue) A little party never killed nobody Mer 8 Juil - 17:55



A little party never  killed nobody
ft. Abraham - Blueberry

Je me trouvais là, comme une conne, en pleine panique. J’étais à la limite de la crise d’angoisse. Je savais que j’aurais dû rester chez moi, comme une petite vieille. J’en avais marre qu’à chaque fois que je sortais un événement comme celui de tout à l’heure se produisait. Je n’avais jamais eu d’echo de bagarre quand je n’étais pas présente. Ou alors de simples bastons entre gens saouls. Alors qu’ici ce n’étaient pas du tout le cas. Et voilà qu’Abra, comme si ça ne suffisait pas de rire, refusait d’aller me chercher à boire. Fallait que je me calme, sinon … je ne serais plus maître de moi-même. Je retins ma main, je ne voulais pas lui envoyer une deuxième gifle. Si je le giflais une deuxième fois, je pouvais dire adieu à mon verre. « T’es pas cool mon chou », je penchai la tête sur le côté, faisant les yeux doux. « S’il-te-plaît chéri. Juste un verre. T’avais proposé de m’en payer un avant ». Je lui souris gentiment, essayant tant bien que mal d’être crédible. « T’aura le droit à une gâterie ». Il pouvait toujours rêver, mais j’étais prête à tout pour mon verre, surtout maintenant.

Je finis ma cigarette et je la jetai par terre, l’écrasant avec rage.  Avant d’en rallumer une droit direct après. J’avais les mains qui tremblaient et j’étais à deux doigts de pleurer. Fallait que je sois forte. Déjà que je n’aimais pas pleurer, alors devant des gens encore moins. Surtout pas lui. Je respirais un grand coup. Je reportais mon attention sur le jeune homme, qui faut bien l’avouer, était assez charmant. Mais pas en état. « De ? Que c’est de ma faute là ? », je secouai la tête. J’avais l’impression d’être dans un rêve. « Tu m’expliques comment j’aurais provoqué tout ça ? ». Je tirai avec violence sur ma cigarette, la nicotine me calmant petit à petit. « Je ne pense pas qu’il soit subitement tombé fou amoureux de ma beauté », je m’interrompis avant de rajouter « quoique … ». J’allais un petit mieux. J’essayais de plaisanter pour oublier la situation. Soudainement, je fis prise de tremblement et je me sentis obligée de m’asseoir par terre, à même le sol. Je posai ma tête contre le mur, donnant de petits à coups d’avant en arrière. Je devais vraiment passer pour une folle là. Tant pis. J’avais l’habitude après avoir passé 5 ans dans un hôpital psychiatrique.


Désolée, c'est un peu plus court et je le trouve pourri flower .

_________________

LET THERE BE ROCK.


And it came to pass, that Rock 'N' Roll was born and all across the land every rockin' band was blowing up a storm.
Revenir en haut Aller en bas
Abraham Racz
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 242
√ Date d'inscription : 06/06/2015

MessageSujet: Re: (Blue) A little party never killed nobody Mer 8 Juil - 19:26



A little party never  killed nobody
ft. Abraham - Blueberry

Elle le voulait vraiment, son verre. Abraham hésitait. Et si elle s'en allait pendant qu'il allait le lui chercher ? Il ne connaîtrait surement jamais la suite de l'histoire -s'il s'en souvenait le lendemain matin, ce qui était encore moins sûr.. Elle lui proposa une gâterie et il dû retenir une grimace de dégoût. Elle était jolie, mais... La beauté ne fait clairement pas du tout. Et puis, une gâterie parce qu'il avait cherché un verre ? Ca faisait un peu prostitué qu'il payerait en verres. Et il n'allait pas voir les prostitués.
Il la regarda rejeter sa rage sur sa cigarette avant d'en allumer une nouvelle. Il n'avait même pas entamer la sienne. Mais c'était sa merde, si elle voulait mourir. Pas le problème du sorcier.

Sa curiosité était par contre trop forte. Il aurait presque aimé l'abandonner sur place, lui faire un f*ck et s'en aller en riant (et chancelant). Mais il voulait savoir. Blue niait tout en bloque, mais il était persuadé qu'elle avait causé la petite bagarre du couple.
Brutalement, elle s'installa au sol, en frappant sa tête contre le mur derrière elle. Abraham soupira et jeta sa cigarette au lien avant de rentrer dans le bar. Sans demander l'avis du barman, il se pencha par dessus le comptoir pour servir un verre.

En retournant dehors, il était bien content de la revoir, toujours au même endroit. Abraham s'assit à côté d'elle, aussi sur le sol, avec un certain soulagement. Il mit le verre de force dans sa main, celle qui n'avait pas de cigarette, et ne bougea plus, les yeux dans le vide. Il attendit quelques très longues secondes, qu'elle se calme, ou qu'elle reprenne ses esprits, ou que ça empire, c'était pas vraiment son problème à vrai dire.
« Parfois, tu imagines les gens faire quelque chose. Tu penses. C'est que dans ta tête, mais... Les gens le font, même si c'est super bizarre, et pas du tout leur genre. Tu essayes de croire que c'est une coïncidence, mais ça continue d'arriver. Encore. Et encore. Et encore... »


Mais noooon t'en fais pas pour ça :DD j'aime moi !!
Omg j'ai eu un gros bug par contre oo

_________________


    don't trust a smile
    BICTH PLEASE byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Blueberry Arkhipova
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 84
√ Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: (Blue) A little party never killed nobody Jeu 9 Juil - 11:48



A little party never  killed nobody
ft. Abraham - Blueberry

J’étais à la limite de faire ma gamine capricieuse, de me rouler par terre en criant et tapant du poings comme un gamin devant le rayon jouet d’un magasin pour avoir mon satané verre. Heureusement d’un côté qu’il ne partit pas le chercher. Quand j’avais parlé de lui faire une gâterie, j’avais surtout dit ça pour rigoler, et voir comment il allait réagir. Je n’allais rien lui faire de toute façon. Je n’étais pas comme ça. Enfin. Pas toujours. Je ne dirais certainement pas non à quelque chose avec lui, mais étant donné que ça n’avait pas l’air réciproque, je laissais tomber. De toute façon, on ne pouvait pas se voir, d’ailleurs je me demandais ce qu’il foutait encore là avec moi. Et cette histoire de bagarre avait l’air de l’intéressé plus que moi. Je m’assis donc par terre, tapant ma tête contre le mur. J’étais persuadée que les gens qui verraient la scène à ce moment précis, sans en connaître la cause, me prendrait pour une autiste. J’en avais que faire et si seulement ils connaîtraient ma vraie maladie qui me rongeait de l’intérieur, ils prendraient de suite leurs jambes à leurs cous. Pauvres imbéciles. Je détestais la nature humaine.

Tirant sur ma cigarette tranquillement, plus rien existait autour de moi. J’essayais de me vider la tête du mieux que je le pouvais quand Abraham surgit à côté de moi, un verre à la main, qu’il s’empressa de me donner. Tiens. J’avais presque oublié sa présence à celui-là. Je le remerciai avec un sourire, me levant, je commençais à avoir des crampes aux jambes à forte d’être assise. Je bus une gorgée, grimaçant et crachant directement tout au visage d’Abraham. Oups. Ce n’était pas voulu, je n’avais rien visé de précis, c’était sorti tout seul. « DE L’EAU ? T’as été cherché de l’eau ?! » Blue, reste calme. Inspire, expire. Non mais c’était du foutage de gueule là. Qui voudrait boire de l’eau ? Pas moi en tout cas, j’avais besoin de quelque chose de plus fort. Je décidais donc d’aller me chercher à boire moi-même, comme on dit, on n’est jamais autant bien servi que par soi-même. Je lui tournais le dos pour me diriger vers la porte quand il parla. Je me retournai vers lui, une expression de rage, de peur au visage. « Qu’est-ce qui te fais dire que ça se passe comme ça ? » Un frisson me parcourut tout le corps, de peur. Ça en revenait toujours à ça. Je ne voulais pas y croire. Ca ne venait pas de moi. J’avais déjà assez eu de problèmes comme ça dans ma vie, j’en voulais pas plus. « Et tu n’es pas dans ma tête ! ». Je m’appuyais de nouveau contre le mur car je sentais mes jambes trembler. Je ne voulais pas m’effondrer devant lui. Je ne lui ferai pas ce plaisir. Je ne voulais pas me montrer faible et je sentais que mon cerveau était parti en guerre pour lutter contre mes émotions. Je secouai la tête, limite les larmes aux yeux. « Non non non, je ne veux pas. Non. Ils vont de nouveau me … » Je repris mes esprits, m’interrompant directement. Qu’est-ce que je racontais là ? Je n’allais pas lui parler de mon passé, ça ne le regarderait pas, et étant donné qu’il ne m’aimait pas, il allait certainement jouer là-dessus si on venait à se recroiser. Fallait que je me taise. Sans dire un mot, je partis à l’intérieur et je resortis environ dix minutes après, me posant au même endroit qu’avant, une bouteille de whisky à la main. C’était mieux que de l’eau.

_________________

LET THERE BE ROCK.


And it came to pass, that Rock 'N' Roll was born and all across the land every rockin' band was blowing up a storm.
Revenir en haut Aller en bas
Abraham Racz
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 242
√ Date d'inscription : 06/06/2015

MessageSujet: Re: (Blue) A little party never killed nobody Jeu 9 Juil - 13:07



A little party never  killed nobody
ft. Abraham - Blueberry

Espèce de... Abraham n'avait même pas les mots. Il essuya son visage du revers de sa main, la mine clairement dégoutée. Plus jamais il ne lui rendait service bon Dieu, plus jamais... Il grogna, mais décida de ne rien faire. Il n'était pas en état, elle ne l'était pas plus que lui. Et puis de toute façon elle avait l'air de retourner dans le bar. Le sorcier haussa les épaules, légèrement déçu de ne pas avoir pu satisfaire sa curiosité (qui avait encore grandit), mais bien content de la voir partir. Il fouilla encore une fois sa veste pour ressortir son paquet de cigarettes. Il du mieux regarder pour un briquet, et la flamme était minuscule, mais il réussit à l'allumer.
Elle n'était pas au courant de ce qu'elle était vraiment. Blue avait l'air vraiment perdu et paniqué ; ce genre d'incidents devait arriver de plus en plus, et, ignare comme elle l'était, la blonde ne devait pas y comprendre grand chose. Même lui, né dans une famille de sorcier, avait parfois du mal à comprendre son don, ou simplement comprendre le monde.

Abraham tira une longue taffe, jouant avec la fumée dans sa bouche, s'étouffant à moitié. Il vérifia rapidement qu'il avait pensé à prendre son inhalateur avant de tirer une seconde fois. Il emmerdait ses poumons, et profondément.

Étrangement, la jeune femme ressortis du bar pour s'installer à la même place, une bouteille à la main. Il ne s'attendait vraiment pas à la revoir, pas aussi tôt dans tous les cas. Abraham garda longtemps le silence, la laissant boire, et se laissant fumer, beaucoup plus calmement. Au final, ce n'était pas son problème. Il haïssait les autres sorciers, et avant même de la connaitre réellement, il haïssait Blue, alors ça ne changeait rien. Il espérait juste qu'elle galère de plus en plus avec ses pouvoirs, qu'il puisse en rire une bonne fois pour toutes. Le brun jeta son mégot éteint dans la rue avant de tourner la tête vers Blue, en souriant :
« Le jour où tu en auras marre de faire l'autruche, tu m'appelles ? »

Abraham lui vola la bouteille des mains pour en boire une gorgée, grimaçant derechef. Le whisky restait horrible, malgré tout. Il se sentit malade pendant une seconde, la rue n'étant plus droite quelques instants. Ce n'était pas une bonne idée l'alcool, vraiment pas, surtout après la soirée qu'il a passé.
« Chérie, tu devrais rentrer. Avant de provoquer un autre massacre. »

_________________


    don't trust a smile
    BICTH PLEASE byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Blueberry Arkhipova
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 84
√ Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: (Blue) A little party never killed nobody Jeu 9 Juil - 16:51



A little party never  killed nobody
ft. Abraham - Blueberry

De retour dehors, je m’assis de nouveau par terre, tant pis pour les crampes, mais j’étais mieux au sol que débout. J’avais l’impression d’avoir une chute de pression et je ne voulais pas m’étaler devant Abraham, ni les autres couillons qui traînaient devant le bar. Je n’allais pas lui faire ce plaisir. Jamais. Je le regardais sans voir, perdue dans mes pensées. Tout mon corps luttait pour résister entre tout laisser tomber, pleurer un bout coup ou partir dans une rage immense. Et comme si ce n’était pas suffisant de lutter contre mes émotions, voilà qu’Abraham en rajoutait une couche. Il n’avait pas encore compris que je n’avais pas envie de parler de ce qui s’était passé tout à l’heure ? Il devait certainement être bouché ou alors il devait oublier de nettoyer ses oreilles. Je soupirais en secouant la tête, reprenant mon sérieux. « Je ne sais même pas de quoi tu parles, et te connaissant, tu ne vas rien me dire. Et compte pas sur moi pour que je t’appelle ». Je bus une gorgée de whisky juste avant que le jeune homme me piqua la bouteille. Je n’avais même plus la force de réagir. J’étais à un tel point-là que plus rien n’était important. Plus la force de me battre, de dire quoi que ce soit. Rien. J’avais l’impression d’être vide. Je pourrais très bien mourir là, sur ce trottoir, je m’en foutrais. Au moins je n’aurais plus de problèmes. Je le regardais boire la bouteille, sans vraiment le voir. Je me demandais ce que je faisais encore ici avec lui, pourquoi j’étais ressortie le rejoindre. Peut-être qu’il avait des réponses à mes questions, mais il n’avait pas l’air très coopératif. Je me levai, reprenant la bouteille, qui était à moi. Je le regardais, un sourire au coin. « Déjà de un, tu ne m’appelles plus comme ça, si tu tiens à ta vie ! », je m’interrompis, je n’étais vraiment plus d’humeur à jouer avec lui. « Deuzio, c’est plutôt toi qui devrait rentrer, ce n’est pas moi qui ne tient plus debout ». Je fouillais dans ma poche pour en sortir mon paquet, dont j’allumais une cigarette. « Et terzio, si tu ne disparais pas de ma vue tout suite, il y aura effectivement un massacre ». Je rebus une gorgée de whisky et je posai mes mains sur mes hanches, tirant sur ma cigarette de temps en temps. J’étais à nouveau à la limite de l’explosion. Si il n'allait pas partir dans les cinq minutes qui suivaient, c'est moi qui partirait, et plus jamais je ne passerai du temps avec lui.

_________________

LET THERE BE ROCK.


And it came to pass, that Rock 'N' Roll was born and all across the land every rockin' band was blowing up a storm.
Revenir en haut Aller en bas
Abraham Racz
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 242
√ Date d'inscription : 06/06/2015

MessageSujet: Re: (Blue) A little party never killed nobody Jeu 9 Juil - 19:04



A little party never  killed nobody
ft. Abraham - Blueberry

Blue avait l'air de plus en plus énervé par son comportement, mais Abraham n'avait pas un sens de la préservation si grand que ça. La partie "survie" de son cerveau n'était clairement pas très développé. Il adorait allait chercher les emmerdes partout où il y en avait, parce qu'il se sentait vivant, enfin. Et ça l'amusait. La blonde reprit la bouteille de force ; mais de toute façon, il ne comptait pas boire plus. Il allait finir encore plus malade sinon. La blonde le menaça, plusieurs fois, comme si elle en avait marre de lui. En tout cas, il en avait marre d'elle, clairement. Mais il ne dit rien, pas pour le moment. Il aurait de quoi faire un peu plus tard.

Elle lui avait demandé de partir, de la plus douce des manières. Abraham se leva, comme il put, tout en se tenant au mur. Décidément, il avait beaucoup trop bu. Il le regretterait presque -mais il était trop bourré que pour le regretter, à vrai dire. Le sorcier sourit, et regarda la blonde dans les yeux. Il l'imaginait perdue, et triste. Un tout petit enfant, abandonné par ses parents, au milieu d'un labyrinthe sombre. Si elle se sentait déjà mal avant, ça n'allait rien arranger. Abraham était devenu professionnel pour ce genre de sentiment, à force de travailler dans un hôpital, qu'importe le poste. Il n'utilisait pas son don sur les enfants, mais les pauvres adultes en souffraient beaucoup, hyper-ventilant pour une cheville tordue, crise-cardiaque pour deux points de suture, même pas douloureux. Il adorait son boulot, quoi que les gens puissent en dire.
« Si tu insistes, Darling. Je te laisse boire et fumer. » Il fit une sorte de courbette inutile, et il faillit d'ailleurs tomber, la tête la première. « Évites de tuer des gens en rentrant, jolie blonde. Je risquerais de me sentir presque coupable. Et je n'ai pas que ça à faire. Te perds pas en rentrant, tu sais, au cas où... »

Le brun sourit avant de se retourner. Il marchait lentement, et vraiment pas droit. Il trébucha une fois sur sa propre ombre (elle lui avait fait peur, ok ?!) avant de continuer son chemin, non sans jeter un dernier regard amusé à la blonde.

_________________


    don't trust a smile
    BICTH PLEASE byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Blueberry Arkhipova
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 84
√ Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: (Blue) A little party never killed nobody Lun 13 Juil - 9:56



A little party never  killed nobody
ft. Abraham - Blueberry

Debout en face d’Abraham, ma bouteille toujours à la main, j’attendais une quelconque réaction de sa part. J’étais toujours en train de bouillir de l’intérieur. Il fallait que je me calme. Tout de suite. Je haussais les épaules à sa remarque. Je n’insistais pas mais je n’allais pas le relever. Je n’avais plus envie de le voir là. Je me demandais ce qui m’avait bien pris d’accepter de rester avec lui en début de soirée. Grosse erreur. Pourtant je savais très bien qu’on ne pouvait pas se voir. Peut-être que j’avais tout simplement besoin d’un peu de compagnie et j’avais été conne. J’avais aussi peut-être espéré que les choses allaient s’arranger entre nous, mais là aussi, j’avais été conne. Plus jamais je ne ferai d’efforts, pour qui que ce soit. Et ce n’est pas faute d’avoir essayé. Je fronçais un sourcil. « Ne t’inquiète pas pour moi, je ne tuerai personne sur mon chemin de retour, sauf peut-être toi, si tu ne décampes pas de suite ! » Je bus une gorgée de whisky, étant encore, étonnamment, dans un état tout à fait sombre. Je soupirais. Il n’était que 23 heures et la soirée se terminait déjà. A cause de lui. Je savais que ce n’était pas une bonne chose de sortir ce soir. Dès que j’avais reçu le sms me disant qu’il ne pouvait pas venir, j’aurais dû rentrer chez moi. « Au cas où quoi ? » Je fronçais un sourcil ne voyant pas de quoi il voulait parler.

Je restais planté là, le regarder partir. Je faillis partir en fou rire quand il trébucha. C’était plutôt lui qui devait faire attention en rentrant. Il ne tenait plus du tout debout. Je courus jusqu’à sa hauteur. « C’est plutôt quoi qui ne doit pas se perdre. Tu ne tiens même plus debout ! », je soupirais, levant les yeux au ciel. « T’es pitoyable quand même » Je restais à sa hauteur, avançant à ses côtés. De toute façon, qu’il le veuille ou non, j’avais décidé de rentrer chez moi et le seul chemin que j’utilisais était celui qu’il était en train d’emprunter. « Tu n’arriveras pas à te défaire de moi aussi facilement, chéri », lui dis-je en souriant. « Vu qu’on doit faire un petit bout de chemin ensemble, tu veux que je t’aide ? » Je bus une autre gorgée de whisky avant de la ranger dans mon sac. Plus d’alcool pour ce soir.


_________________

LET THERE BE ROCK.


And it came to pass, that Rock 'N' Roll was born and all across the land every rockin' band was blowing up a storm.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

MessageSujet: Re: (Blue) A little party never killed nobody

Revenir en haut Aller en bas

(Blue) A little party never killed nobody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» A Little Party Never Killed Nobody (All We Got) - nouveau titre de Fergie à découvrir dans la BO du film Gatsby Le Magnifique !
» blue, gold and silver glitterbug
» Pressage blue brown
» Blue Sorcery
» [Lati Blue]Les infos fashion.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: Romkocsma-