Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

+ INTRIGUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Bloodstream
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 57
√ Date d'inscription : 22/03/2015

MessageSujet: + INTRIGUE Lun 6 Juil - 12:30

intrigue - bad moon rising
Elles virevoltent les danseuses, ces lumières moqueuses qui attirent le peuple à travers les rues. Petites lucioles qu’on aperçoit qu’une fois dans l’année, à la naissance de la lune rousse. Elles chevauchent les cieux et tirent la manche des habitants, d’une invitation à les suivre. Un carton a été envoyé à chaque âme de la ville, que vous soyez hongrois ou de passage, mortel ou le cœur pourrissant. Chacun est invité à rejoindre la foule qui se presse dans les rues, de ces corps qui voltigent à la grande fête qui se prépare. Les hongrois connaissent. C’est une danse païenne qui se joue jusqu’au levé du soleil. Une règle seulement : que le visage soit masqué, que l’identité soit voilée et vient alors la véritable personnalité qu’on laisse s’exprimer. Un loup sur les yeux, une grande cape et chacun laisse exprimer sa nature. Un masque pour mieux se dévoiler, un opaque sur les traits et plus rien ne vous retient. Le regard des autres n’est plus une crainte. Les pas foulent les pavés dans une valse effrénée. La destination ? L’ile Hajogyari. Les bâtiments branlants ont revêtus leurs plus beaux apparats. De lumière et coups de peinture fraiche pour l’illusion que le lieu n’est pas une désolation. Le banquet s’élève pour les babines gourmandes et les notes s’envolent. Une fois le pied posé sur l’île, une fois la grenade goutée, ou les coupes sanglantes avalées, il est impossible d’en repartir avant le levé du soleil.

REGLES
- Chaque habitant, touriste, créature a reçu une invitation il y a une semaine. Elle mentionne une date (21 JUIN), une heure (22 HEURES), un lieu (L’ILE) et la nécessité de porter un costume. C’est un grand carnaval qui a lieu à la lune rousse.

- Aucune personne n’a connaissance de précédents carnavals – et ceci pour une raison que vous découvrirez plus tard.

- Vous décrirez la venue jusqu’à l’île, vos impressions et pourrez commencer à manger les fruits défendus. (les vampires y trouveront des coupes de sang)

- L'organisateur du carnaval est le maire de la ville. Cet homme dont on ne voit que l'ombre. Il est pour le moment absent de la fête.

- Une semaine vous est donnée pour poster. Il n’y a pas d’ordre, chacun est libre de reposter tant qu’il y a au minimum deux réponses d’écart avec la votre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Lun 6 Juil - 17:24



   
   intrigue 1
   didn't know what time it was, the lights were low oh so low.
that wasn't no d.j., that was hazy cosmic jive.

I
l s’était réveillé à la tombée de la nuit, avec cette étrange sensation de ne pas avoir assez dormi. C’était tout ce vacarme qu’avait fait Galatea durant la journée; elle l’avait empêché plusieurs fois de fermer l’oeil. La demoiselle avait bien entendu refusé de l’accompagner à cette soirée à laquelle eux, comme le reste de la ville, avaient été invités. Elle avait prétexté des crampes d’estomac, que Niall avait préféré ne pas commenter. Il savait que sa jeune humaine n’appréciait pas Budapest, et que la dernière chose qu’elle avait envie, c’était de se mêler à une foule hongroise pour la nuit. Clairement, le vampire ne partageait pas son avis. Il se réjouissait de participer à un évènement social, qui plus est organisé par la ville. Ce genre de fêtes lui rappelaient celles qu’il fréquentait, du temps où il était encore mortel. Il se souvenait boire à n’en plus tenir debout avec ses camarades de doctorat, et chanter en choeurs toute la nuit, pour finalement s’endormir dans les bras de Hermann jusqu’à l'aube. De loin, c’était là un des meilleurs souvenirs de son existence. Quelque part, Niall espérait retrouver un peu de cette magie qu’il avait laissée à sa vingtaine. Il espérait faire une rencontre impromptue. et se laisser allé en compagnie d’un homme… Cela faisait une éternité que ses lèvres n’avaient pas effleurées celles d’un autre, ou c’est du moins ce qu’il ressentait.

Il cacha ses yeux derrière un masque dégoté dans une boutique de farces et attrapes pour le moins banale. Il était noir, aux bords dorés. Vêtu d’une chemise pourpre et de pantalons noir, le tour était joué. L’art du déguisement avait toujours amusé Niall. Ce masque lui donnait un air mystérieux dont il voulait jouer. Ce soir, il ne serait plus ce scientifique noyé dans la recherche qu’il était aux yeux de tous. Il avait laissé la physique et les calculs au placard, dans l’espoir de mieux savourer le moment. Il était allé chercher Ksenia chez elle. L’île de Hajogyari leur tendait les bras. C'était avec une joie sans nom qu’il descendit du bateau, faisant tournoyer sa compagne pour la nuit. En admirant la beauté du lieu, il se rendit compte qu’il aurait aimé avoir Galatea auprès de lui. En dépit de sa mauvaise foi, elle aurait certainement apprécié le décor. Un spectacle pour les yeux auquel lui-même n’avait pas assisté depuis bien longtemps. Il était tout de même heureux d'avoir Ksenia auprès de lui. "Tu es radieuse, ma Ksenia."

Sourire aux lèvres, il se diriga vers le buffet pour leur prendre un verre, -habitude qu’il avait prise depuis ses premières années de vampire, à l’époque où son sire lui apprenait à se faire passer pour un homme. C’est pourtant avec une surprise alarmante qu’il humecta une odeur bien commune, depuis le verre à vin qu’il avait pioché parmi une centaine d’autres, sur une table nappée de soie. Du sang humain. Pour le coup, Wilde sentit un malaise. Cette soirée d’apparence innocente avait quelque chose à cacher... Il ignorait s’il souhaitait lever le mystère de l’apéritif qui lui avait été offert. " Promets-le moi une dernière fois, pas de meurtre ce soir. "
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Blueberry Arkhipova
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 84
√ Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Lun 6 Juil - 18:39

intrigue
On était dimanche. Le jour le plus horrible qui soit. Le jour de Dieu. Lui il s’était reposé au septième jour, mais moi, personnellement, je trouvais que le dimanche ne servait strictement à rien. Déjà de un il signifiait la fin du week-end, donc le début d’une nouvelle semaine de cours pour ma part, et d’un autre côté, il n’y avait rien à faire. A part peut-être se lever tôt pour aller à la messe, ou je n’y mettais jamais les pieds. Et les magasins étaient fermés. Je mettais donc transformée en larve, passant le plus clair de mon temps couchée sur mon fauteuil, zappant d’une chaîne à l’autre. Même à la télé le dimanche il n’y avait rien. Que de la merde. De temps en temps je sortais pour fumer, une bouteille de bière à la main. Mais sinon, rien. Me décidant de faire un peu d’ordre dans mon sac à main, ou plutôt mon dépotoir, j’en sortis un petit flyers. Le maire de la ville nous invitait à une fête, aujourd’hui même, à 21 heures, sur l’île Hajogyari. Pourquoi ne pas y aller ? Ca me fera sortir et qui sait, ça mettra un peu d’ambiance dans cette journée monotone. Et c’était l’occasion de faire de nouvelles connaissances, malgré le fait que j’avais de la peine avec beaucoup de personnes.

Vers les 19 heures, j’allais gentiment me préparer. Je me dirigeais directement dans ma chambre et je fouillais dans mon armoire. J’vais dû garder quelque part mon costume d’Harley Quinn que j’avais utilisé il n’y a pas si longtemps de cela. Le trouvant, j’enfilais des bas résilles, un petit shorty noire avec sa jupe, plus longue derrière que devant, rouge et noire et je rajoutais en haut un corset, noir et rouge aussi. Je partis ensuite à la salle de bain, n’aimant pas me maquiller tout le visage, je fis juste deux traits d’eyer-liner, comme à mon habitude, et je coiffais mes cheveux en couettes hautes. Une fois fin prête, j’enfilais mes Docks Martens. ainsi qu'un simple masque style carnaval de venise. Je me voyais mal me pointer là-bas avec des talons aiguilles, je n’étais pas sûre de pouvoir tenir toute la soirée. Je partis à pied en direction du port pour embarquer sur le bateau qui me conduirait sur l’île.

Pendant tout le long du trajet, je restais dans mon coin, ne me mélangeant pas aux autres gens, regardant leurs costumes. Il y avait vraiment de temps. Le bateau à quai, je sortis et je me dirigeai directement vers le bar, commandant une bouteille de bière. Il n’y avait que du vin sinon. Je m’accoudais sur le comptoir, ma bouteille à la main, m’allumant une cigarette et je restai plantée là, à regarder les gens autour de moi, les maudissant tous.


Le costume :
Spoiler:
 

_________________

LET THERE BE ROCK.


And it came to pass, that Rock 'N' Roll was born and all across the land every rockin' band was blowing up a storm.
Revenir en haut Aller en bas
Abraham Racz
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 242
√ Date d'inscription : 06/06/2015

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Lun 6 Juil - 20:23



intrigue premier acte
A little party never killed nobody

Une invitation, et quelques mots ; c'était tout ce qu'Abraham avait besoin de savoir. Le petit sorcier adorait sortir, c'était surement un fait que toute la ville savait, mais, mettre un costume. Se déguiser était toute son enfance ; il se souvenait que tout petit, il attendait qu'une seule chose : carnaval. Même pas Noël pour les cadeaux, même pas pour pâques avec tous les œufs en chocolat qu'il engloutissait. Juste... Pouvoir enfiler le costume d'un super-héros, ou d'un super-méchant. En grandissant, cette magie d'enfance disparue, entre la venue de sa petite soeur, le départ de Matyas et la mort de son père. Et puis, après, il était devenu adulte. Les adultes ne se déguisent pas, non monsieur, les adultes mettent des jolies costumes classes, avec chemises et cravates.

Mais très franchement, le sorcier s'en fichait de tout ça. On l'avait invité, il allait enfin pouvoir se lacher. Être quelqu'un d'autre à cette fichue fête...
Il mit tout son coeur dans le costume, travaillant dessus depuis qu'il a reçu l'invitation. C'était l'histoire de toute une vie, il n'avait même pas hésité en quoi se déguiser. Abraham rajouta un masque intégral, pour se cacher derrière, en plus de son chapeau haut forme, et enfin, il pouvait y aller.

Le chemin ne fut pas bien compliqué. Énormément de gens étaient invités à cette soirée, et le sorcier se contenta de suivre le gros de la foule pour ne pas se perdre. Ce fut miraculeusement un succès.

C'est ainsi que Abraham se rendit sur l'île, en Chapelier Fou caché derrière un masque qui dissimulait complètement son visage. Il y avait beaucoup trop de monde pour lui et pour son pouvoir, alors il resta précautionneusement éloigné de la plus grosse partie de la foule, s'approchant plutôt du buffet pour attraper le premier fruit qui lui passa sous la main. Calmement, il observa les gens arriver, se mettre par petit groupe.
A vrai dire, il était curieux. Il ne se souvenait pas d'un précédent carnaval. Et puis, cette invitation presque surprise ? Il y avait de quoi se poser pas mal de questions ; cependant, Abraham désirait juste s'amuser. Ce soir, peu importe les vampires, les lycans, les autres sorciers.

Ce soir, c'était son soir.

_________________


    don't trust a smile
    BICTH PLEASE byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Mar 7 Juil - 13:55



beautiful  masquerade
intrigue

Le bas de sa cape jouait avec la poussière du sol tandis que la lune rousse l’éclairait par intermittence, anonyme parmi les autres. Mihaela n’en revenait toujours pas d’avoir été persuadée si facilement par Silas d’aller à ce carnaval – et encore moins d’avoir fait l’effort de se costumer, elle qui avait si peu l’habitude de ce genre d’occasions. L’idée ironique lui avait d’ailleurs été soufflée par un recoin particulièrement moqueur de sa petite cervelle : le Chaperon Rouge comme seconde peau pour une lycane était définitivement parfait. Vêtue donc d’une ample capeline couleur carmin rattachée par une agrafe dorée qui retombait au sol et sur sa longue chevelure rousse encapuchonnée, Miha avait couvert son visage d’un masque – sobre, couleur sang, sillonné de noir –. Sous le velours, une robe longue tout aussi simple et écarlate, sans fioritures ni bijoux ostentatoires. Elle n’en avait ni les moyens, ni l’envie.

Suivant le troupeau comme le petit mouton discipliné qu’elle était, Miha tapotait frénétiquement sur son téléphone sans décrocher ce dernier du regard, du départ du bateau jusqu’à l’arrivée, jusqu’à recevoir un message du fameux Horvath plus que contrariant alors qu’elle venait de faire ses premiers pas sur Hajogyari. Peux pas venir finalement. Désolé. « Oh non, sérieusement ? » grommela t-elle tout bas. La rouquine poussa un soupir parfaitement agacé, jetant son cellulaire dans les tréfonds de la poche intérieure de sa cape. Elle allait donc devoir faire avec et tenter de trouver un amusement dans cette soirée sans son cher ami – et le seul qu’elle aurait pu associer à un repère rassurant et familier. La perspective l’enchantait très moyennement et Mihaela se questionna une milliseconde sur l’intérêt de tout ceci, de cette soirée étrange où elle s’était rendue elle-même ne sachant pas bien pourquoi, avant de se voir proposer une coupe d’un liquide qu’elle renifla et refusa sur le champ, un peu raide. « Euh non merci, je … ne bois pas. » Un virevoltement de cape plus tard, elle tournait les talons, décidée à marcher pour se changer un peu les idées.

Il y avait du monde, beaucoup de monde. Forcément, la jeune fille, plus habituée à être la serveuse que l’invitée, n’avait de cesse de slalomer entre les fêtards déguisés, ses sens brouillés par l’agitation et l’excitation qui ne cessait de l’atteindre par vagues. Sans faire exprès, elle bouscula même quelqu’un – qu’elle ne connaissait de toute évidence pas – vêtu comme le Chapelier Fou mais bredouilla un piètre « Pardon, désolée. » avant de continuer à tracer son chemin parmi la foule. Cette ambiance rendait Mihaela nerveuse, et surtout stressée. Elle n’aimait pas cette lune flamboyante qui la narguait, et encore moins le fait de se retrouver pour le moment complètement seule dans un grand rassemblement d’étrangers où pas un seul visage n’était découvert, identifiable. La cacophonie des parfums lourds qui s’ajoutait et se superposait à ce flou d’inconnus rajoutait à la confusion, la louve en elle plus que jamais tendue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Mar 7 Juil - 17:35



intrigue
Au bal masqué, oé, oé.

D’un pas aussi lourd que rapide, le jeune Serban que ses soeurs attendaient depuis un nombre incroyables de minutes descendait enfin les marches du grand escalier du salon. Fier de son déguisement auquel il avait réfléchi pendant des heures entières, un de ses héros favoris, Star Lord. « Iza, tu aurais pu faire Groot quand même ! » Les bals n’étaient clairement pas le genre de soirée que le jeune homme appréciait, mais aucun chasseur ne pouvait manquer un événement aussi mystérieux, où toutes les créatures pourront se balader tranquillement. Autrement dit, les trois jeunes s’y rendaient dans un but purement professionnel. Si bien que le plus jeune avait, intelligemment choisi un déguisement qui lui permettait de se balader toute la soirée avec ses deux bébés favoris, ses armes à feu.

Son long manteau rouge se balançait de droit à gauche et pendant tout le voyage en bateau il ne pouvait s’empêcher de faire le pitre en imitant les danses du film ou en balançant des répliques, comme un gamin de dix ans. Faisant mumuse avec ses revolvers, il attendait de manière absolument pas discrète l’arrivée sur cette île si mystérieuse. Bien qu’il ne faisait pas vraiment preuve de maturité en cette soirée, il gardait tout de même un coup d’oeil sur la foule masquée, le mal pouvait se trouver derrière n’importe quel masque et la situation pouvait à tout moment déraper.

Avant de venir, les trois avaient naturellement tenté d’en apprendre un peu plus. Que ce soit sur l’organisateur, les lieux et les derniers événement du genre, mais tout restait incroyablement flou et en bons chasseurs qu’ils étaient, ils savaient que les secrets n’étaient jamais de bon augure.

Le quais. Et le deux pieds du garçon atterrirent sur terre, tel un explorateur. Non loin de lui se trouvait le bar et s’il n’avait pas été avec ses sœurs, il aurait sûrement commencé par cela, mais il se devait de rester un minimum sérieux et surtout sobre. Sous son manteau, il sentait son sniper appuyer sur son bassin, sensation absolument pas agréable, qu’il devrait supporter pour le moment, histoire de rester encore un peu incognito. « Téo, on se sépare ? Ou on reste en groupe ? » La plus expérimentée menait la danse et ce n’était pas chose facile quand on avait un frère et une sœur pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Mar 7 Juil - 18:23



intrigue
Somewhere downtown where a burlesque queen may even ask my name

« Les super-héros » semblaient être le thème des Serban pour cette fête - songea Téo en voyant Léopold descendre des escaliers avec son costume. Elle leva les yeux au ciel, intérieurement amusé par l'enthousiasme du plus jeune. Teodora s'était prêté au jeu en revêtant un costume d'héroïne - qui portait le nom de Huntress, quel choix adéquat pour une chasseuse - presque identique à l'original, à l'exception de quelque détails. En revanche, les diverses armes qui complétaient le costume, elles, étaient loin d'être de simples accessoires. Car si Téo y allait, c'est que cela avait piquer sa curiosité. Tout le monde était invité: cela impliquait des créatures, et toutes n'étaient pas inoffensives et verraient une occasion de se servir de cette soirée comme un immense garde-manger. Et en tant que chasseuse, elle ne pouvait pas laisser des gens innocents servir de petit en-cas pour créatures.

Tout cela l'intriguait. Elle n'avait jamais entendu parler d'un tel événement alors qu'elle habitait ici depuis toujours. Étrange. Une fois sur le bateau, elle fixa Lépold du regard, l'air de dire « comporte toi bien. » avant de détourner son attention. Avec une attitude qui pouvait rappeler celle d'une mère, elle réajusta le costume d'Izabella.

Il était mis n'importe comment. commenta-t-elle, avant de laisser retomber sa main.

Elle descendit du bateau, prenant de vitesse ses cadets: son regard balayant les gens, elle tentait de les classer mentalement dans deux catégories: offensifs et potentiellement dangereux. La deuxième catégorie commençant à se remplir bien trop vite à son goût, Teodora abandonna et se retourna vers Lépold et Iza, qui l'avaient rejoint.  Elle s'approcha d'une table, attrapa un fruit qu'elle lança à Léopold.

Pour l'instant, on reste ensemble. Que je vous ai à l’œil. Pas de bêtises, on est pas là non plus simplement pour s'amuser.

Néanmoins, la jeune femme attrapa deux verres et les tendit aux Serban.

Le seul de la soirée. précisa-t-elle.  Pour se donner du courage. Elle esquissa un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Blueberry Arkhipova
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 84
√ Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Mer 8 Juil - 10:24



intrigue

J’étais toujours accoudée au bar, m’emmerdant le plus possible. J’avais déjà fini ma boisson et je ne savais pas quoi prendre d’autre. Et sérieusement ? Manger des bruits ?  Ils nous prennent pour qui ? Des végétariens ? Je soupirais dans mon coin, remarquant que plus en plus de gens débarquaient et s’approchaient des buffets. Il fallait que je parte de là. Je n’aimais pas la foule et encore moins les gens. Je me demandais ce qui m’avait pris de venir ici. Je m’étais peut-être fait des faux espoirs. Tant pis. Impossible de revenir en arrière. J’essayais de trouver dans les nouveaux arrivants des têtes connues, mais non, personne. Ils portaient tous des masques, alors bon. Tournant la tête de l’autre côté du comptoir, je remarquais une silhouette un peu plus loin. Un sourire se dessina sur mes lèvres. Ma décision était prise.

Petit à petit, m’allumant une cigarette au passage, je me rapprochais de la forme. Pour l’instant je ne distinguai qu’une silhouette sombre, mais plus  je m’approchais, et plus ça devenait net.  Ca devait être certainement un homme, enfin de ce que je voyais, et il avait un manteau qui arrivait jusqu’au sol, avec un chapeau bizarre sur la tête. Cela me fit bien rire et je repensais directement à Alice aux pays des merveilles, un de mes dessins animés Disney favoris. Le cher monsieur tombait donc à pic. Je m’arrêtais à une petite distance, prenant le temps de finir ma cigarette tranquillement. Je n’aimais peut-être pas les gens, mais je n’aimais pas les emmerder avec la fumée, surtout pas avec ce que j’avais derrière la tête.

J’écrasais ma cigarette, et, petit à petit, à pas de loup, je m’approchais de la personne. Arrivé derrière lui, je fus la plus silencieuse possible, et sans dire un mot, et en quelques secondes, son chapeau se retrouva sur ma tête. Pas mal pas mal. Je me mis ensuite devant lui, avec un air de défi en tête. Je ne fis même pas attention à son visage, et de ce fait je ne reconnus pas mon cher Pokémon Abra. Je le regardais avec un air niais, son chapeau posé sur mes cheveux. « Bonsoooâââr ». Je lui fis un petit clin d’œil. Mon dieu, j’avais une de ces envies de boire. J’aurais du prendre quelque chose avant de partir du bar, mais rien ne m’intéressait, surtout pas ce liquide bizarre qui trônait un peu partout. Et puis après tout, je ne voulais pas partir de là. J’avais envie de m’amuser un peu ce soir.

_________________

LET THERE BE ROCK.


And it came to pass, that Rock 'N' Roll was born and all across the land every rockin' band was blowing up a storm.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Mer 8 Juil - 20:42



Don’t    try to change me
Première Intrigue : L’île Hajógyári…

Sans cesse distrait, tu es exaspéré par ton propre fil de pensées. Obnubilé par une créature pour qui tu n’es qu’une rature. Il a déjà tiré son trait sur toi, tu n’es pas celui sur qui se porte son choix. Tu te secoues la tête, te concentrant plutôt sur la fête. Car oui, cette nuit est prometteuse de découvertes. Tu n’as jamais été invité à un quelconque événement, et tu t’es heurté au refus des parents. Mais tu n’en as que faire, car ce ne sont pas là leurs affaires. Ton déguisement est prêt, et tu es plutôt fier de ce que tu as décidé de porter. Ezio Auditore da Firenze, le meilleur personnage d’Assassin’s Creed selon ton opinion personnelle. Et le plus classe aussi. Après, pour ce qui est du masque, tu as séché avant de te rendre compte que la capuche rabattue permettra de faire éloigner les regards, empêchera que quelqu’un te reconnaisse de toute façon. Puis après, il reste la problématique de la chaleur. Car mine de rien, c’est le vingt-un juin qui marque le début de la saison estivale. Le climat est tellement imprévisible, et tu as peur de transpirer comme un porc dans ta tenue élaborée. Mais c’est un risque que tu es prêt à prendre, vu que toutes tes autres idées de costumes sont une amère déception en comparaison avec celui-ci. Un sorcier qui se fait assassin pour la soirée, en voilà une perspective plus qu’intéressante. Un pincement au cœur t’assaille, à la pensée que peut-être, lui aussi y sera. Après tout, toute la ville a été invitée, il n’y a pas de raison qu’il se défile. Si ? Ce n’est certes pas son genre, mais tu mises de grands espoirs sur sa présence. Et tant pis s’ils sont réduits à néant, si la foule est trop importante pour que tu puisses l’y  retrouver.

Une marée de corps qui erre et qui se dirige inéluctablement vers la même destination. Tu ne t’attendais pas à ce qu’autant de monde décide de se donner rendez-vous au carnaval. La cape ne traîne pas sur le sol, écourtée quelque peu par tes soins afin de ne pas t’empêtrer dessus et de faire une chute monumentale. Si l’anonymat existe bel et bien, la honte n’est pas totalement évitable. Le mal de mer est temporaire, et finalement, tu débarques sur les lieux, le cœur battant la chamade, les mirettes inquisitrices, à la recherche d’un quelconque signe qu’il est bel et bien présent. Autrement, la soirée sera nettement moins palpitante mais ne manquera néanmoins pas d’intérêt. Les dents croquant goulûment dans le fruit, tu inspectes les lieux, en attendant de tomber sur quelque chose qui te passionnera ou qui te fera changer les idées. La capuche glisse parfois, et tu te maudis de ne pas avoir insisté pour cacher ton visage. En espérant que la règle citée dans l'invitation ne soit en vérité qu'une option, et que tu ne te feras pas virer pour ton infraction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Jeu 9 Juil - 20:56

intrigue
Après une nième hésitation, elle enfila la perruque face à son miroir. Elle avait reçu cette invitation. Elle ignorait encore pourquoi elle s'était finalement décidée à s'y rendre. Elle n'était pas très soirée. D'autant moins pour un "bal costumé", traditionnel ou non. Mais elle s'était dit que ce serait peut-être enfin l'occasion de faire des connaissances. Sa vie sociale n'était rythmée que par les patients qu'elle rencontrait pendant son service et les vampires qu'elle tuait sans presque une once d'hésitation. Autant dire qu'elle était proche du néant. Et elle n'aimait pas plus que ça cette situation. Elle n'était pas associable. Elle était juste mal à l'aise avec les gens de façon générale. Mais le cachait à merveilles. Un de ses rares talents que de passer pour une personne sûre d'elle et expansive lorsqu'elle n'était en fait que timidité. Elle avait l'impression de ne pas appartenir au monde des vivants. Peut-être même était-elle plus à l'aise la nuit, pendant qu'elle chassait.

Qu'importait, là n'était pas la question. Elle posa le canotier sur la perruque, la cape sur ses épaules puis enfila le masque d'anonymous. Elle avait tenté de reproduire le costume du personnage clé de V for Vendetta. Le résultat était moyennement convainquant. Elle était petite et la tenue légèrement trop grande. Mais au final, ça n'était pas si important que ça. C'était amusant. Elle avait l'air d'un homme...

Elle prît finalement son sac. Au fond, se trouvait toujours enfoncé son pantin mais aussi son arme et des balles spécifiques à la traque des créatures de la nuit. Ses munitions se trouvaient planquées dans un faux fond. Pratique et discret. Elle prît sa voiture et alla se garer non loin de l'endroit où la navette devait récupérer les participants à l'événement. Elle fût surprise de voir tout ce monde. Eh bien, elle n'allait peut-être pas s'ennuyer, selon qui s'y trouverait. Elle se dirigea vers la foule et monta sur l'embarcation avec eux, jetant des coups d'oeil autour d'elle. Ils étaient tous déguisés. Personne n'était identifiable. Peut-être que ça permettrait de la libérer un peu. Elle s'accouda au bord et observa le voyage de là, regardant l'île se rapprocher de plus en plus. Et lorsqu'ils posèrent tous un pied à terre, à nouveau, elle scruta ce qui l'entourait. C'était impressionnant. Il y avait une drôle d'ambiance, un peu mystique. Elle fût surprise de voir ce qui s'étalait sur le buffet. Des fruits par centaine. Et du vin, de ce qu'elle pouvait en voir. En tout cas, c'était rouge. Elle n'était pas fan d'alcool et prît alors une grenade, simplement qu'elle se mit à dépioter. Elle grignota quelques graines en admirant les costumes des invités. Pourquoi était-elle venue seule déjà ?

Flânant parmi les gens, elle en vînt à marcher sur un bout de robe, ou de cape ou de queue de pie, elle n'en savait rien mais elle sentît que par ce geste, elle avait stoppé net l'avancée de quelqu'un. " Oh je vous demande pardon ! " lâcha-t-elle, se sentant nulle. Ca commençait bien. Elle allait se faire des amis tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Dim 12 Juil - 6:58


The lie is a mortal sin and life's a lie
Le mensonge donne des fleurs mais pas de fruits.

Il y a une semaine de ça quand Sîn avait trouvé l’invitation pour le bal de ce soir, elle n’y avait pas prêter plus attention que ça. Elle ne comptait pas y aller, n’y ayant aucun intérêt. Si c’était pour se la jouer soirée mondaine, elle serait rester en Colombie, où certes les invités n’étaient pas des anges, mais où le luxe suintait des murs. Malheureusement, c’était le maire qui organisait et comme elle avait déjà joué les fantômes à plusieurs événements organisés par la ville et par la police, on lui avait clairement fait comprendre, à de multiple reprises tout au long de la semaine, que sa présence était vivement souhaitée. Elle se serait bien contentée d’envoyer chier son monde, comme elle en mourrait d'envie, mais elle devait faire bonne figure, alors cela explique pourquoi elle se retrouve devant son miroir, dans son appartement, à finir d’enfiler des jarretières spéciales lui servant d’étuis pour ses deux armes à feu, qui, au contact de sa peau, lui décochent un petit sourire. Elle préfère les lames, mais il faut bien avouer que ses petites choses s’avèrent bien pratique dans certaines occasions. Elle remonte sa poitrine compressée dans le corset de sa robe de bal noire et grimace. La robe est sublime, elle le reconnait, mais elle n’a pas l’habitude d’être « en fille », ça lui parait pas naturel venant d'elle et tellement inconfortable. Elle fait glisser une cape noir à large capuche sur ses épaules et passe cette dernière sur sa tête. On voit à peine son visage, enfin quand je dis son visage je veux dire son masque, celui qu’elle a enfilé juste après être sortie de la douche, amusée par son choix. Le bout du masque pointe son nez à la lumière, c’est une gueule, elle redresse un peu plus la tête et la lumière éclaire son masque sous la pénombre créé par sa capuche, ce sont les traits d’un loup qui y sont dessinés.

Elle arrive sur les lieux de réjouissance et se faufile dans la foule qui posent le pied sur l’île, quittant le bateau qui les à conduit jusque là. Il y a tellement de monde, c’est à croire que personne n’a voulu manquer cette fête aux allures de bal. Elle s’arrête un instant, laissant la foule autour d’elle la dépasser de part et d’autres. Elle prend une minute pour fermer les yeux, elle inspire lentement une grand bouffée d’aire et le nombre d’effluve qui lui parviennent lui donnerait presque le tournis. Elle se mord la lèvre inférieur, essayant de réprimer un sourire sous son masque. Si elle se laissait aller à son imagination elle entendrait le bruit de chair qu’on déchire et des os qui craquent, mais ce ne sont pas de bonnes pensées, alors elle les met de côtés et reprend son chemin en quête d’un source d’alcool susceptible de lui faire passer ce genre de fantasmes et d’aiguiller sa soirée. Elle regarde les autres invités qu’elle croise durant sa progression, cherchant à reconnaître les personnages qu’ils sont censés imiter sans toujours y parvenir avec succès.

copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Dim 12 Juil - 9:05



intrigue
here we go

Elle s'était longtemps obstinée à prétendre que faire la fête ne l'intéressait. La simple idée de se déguiser avait achevé de la convaincre que demeurer au cœur de sa maison était la meilleure option. S'allonger sur son canapé. Regarder la télé. S'endormir tard. Au final, la brève enquête qui avait suivi, plus que les exclamations enthousiastes de son frère ou les remarques froides de sa sœur, l'avait forcé à venir. Elle avait revêtu un costume de Batgirl, noué ses cheveux en une queue-de-cheval aussi sévère que la lueur dans ses yeux. Elle n'était définitivement pas là pour s'amuser.

Elle se renfrogna comme une enfant gâtée lorsque Téo réarrangea son costume. « Ne me touche pas, grogna-t-elle en lui jetant un regard dédaigneux. » Elle voulut s'éloigner d'un pas rapide mais on lui fourra rapidement un verre dans la main. Afin de ne pas envenimer la situation, elle se tut mais afficha une moue arrogante. Elle parut encore plus ennuyée lorsque Téo leur ordonna de rester ensemble. Izabella préférait mille fois travailler en solo. Peu importe à quel point ils pouvaient se montrer efficace.

Elle attendit que son aînée tourne le dos pour tendre son verre à Léopold. « Cadeau, chuchota-t-elle. Même si tu commences à m'énerver avec tes histoires de Groot. Je ne sais même pas qui c'est. N'oublie pas de rester vigilant. » Elle observa la salle, à la recherche du moindre détail suspect, tous ses sens en alerte.
Revenir en haut Aller en bas
Mircea Brâncuși
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1108
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Dim 12 Juil - 13:29



before the dawn heals us

Non je n’irai pas. Non je n’ai pas envie. Non je n’aime pas les costumes. Laisse-moi tranquille. Les mots adressés à l’invitation qui le nargue, d’un bout de papier qui semble le suivre à chaque pas dans une autre pièce de la demeure. Le carton toujours présenté à son regard, l’écriture sublime d’autrefois. Il refuse Mircea, n’a pas du temps à octroyer pour les masques et autres emprunts fait à la Grande Venise. Depuis une semaine il ignore, préfère ne pas voir la date qui s’annonce, le 21 qui toque à sa porte et grogne la lune rousse qu’il connaît bien. Des noms qu’il disperse sur des feuilles, des connaissances qu’il cherche pour finalement l’accompagner à la grande bacchanale d’un toqué amoureux de l’antiquité. Liste interminable mais dont les esprits ne l’intéresse pas. Narcissa ? Il l’a masque à sa famille et ne pourrait prendre le risque qu’elle soit retrouvée. Ambroise ? Plus de nouvelle depuis un moment et venir sonner à la porte, un costume sous le bras n’est probablement pas la meilleure idée. Judah ? Est-ce qu’il voudrait jouer, est-ce qu’il apprécierait de reprendre les temps anciens et de voguer ? Non. Il ne veut plus le voir. Divorce entamé. Enfant égaré. Le miroir renvoie le reflet de la pièce. Son corps est absent des représentations, et souvent, Mircea en vient à oublier son visage. Quelques touchés au visage lui rappellent les caractéristiques mais rien de plus. L’apparence se maintient aux souvenirs dissipés. Les idées de costumes n’ont jamais été sa passion. Pourtant, une malle pleine d’habits ferait le bonheur de plusieurs – ces tissus conservés à travers le temps, de ces beautés qui autrefois étaient attendues pour un bal. Il choisit le vert, pour les narguer, pour clamer sa supériorité de prince infernal. Et le visage s’efface sous un masque vénitien. Un costume des mascarades d’autrefois.

La ville devient une furie nocturne et lui observe le défilé depuis la fenêtre, à chercher les cœurs absents dans la foule. Un fête qui sera un repère pour les créatures. Un rassemblement d’humains devient un carnage. Il joint les autres dans leur course folle et se prend déjà d’affection pour une blonde. Puis ensuite une rouquine et que voilà au loin ? Un brun charmant. Son incapacité à l’amour unique. Le sang pulse dans les veines qu’il côtoie, les tambours dont il savoure le son. Et roule le peuple en direction de l’île. Le verre tendu est accepté. Le sang qu’il reconnaît aussitôt et se demande comment l’organisateur peut savoir. Du maire, il n’en a entendu que de vagues rumeurs, rien de bien concret. D’un regard qui englobe la foule, il cherche à reconnaître des identités par leurs parfums, mais les notes sont impossibles à dissocier.  D’une humaine qui trébuche, il rattrape à temps et s’évade. Ombre sournoise. Enfant sur une partie d’échecs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Dim 12 Juil - 14:10



intrigue
que la fête commence



Une fête. Quelle idée saugrenue. Pourtant, c'est avec une grande joie et un plaisir évident que j'avais sorti ma tenue ancestrale de samouraï. Une armure de plates métallique, le sabre à la ceinture, le pantalon ample et les tabis étaient de mise. Et, sous mon air indifférent, je dois avouer que l'idée de sortir un peu et de m'amuser était agréable. Les odeurs étaient fortement présentes, tout comme la foule qui se mouvait autour de moi m'était familière. Je m'installais un peu loin de la mouvance humaine, et acceptais avec grâce la coupe qu'on me proposait. Pourtant, le verre à la main, je m'interdis d'y tremper les lèvres. Par prudence, par méfiance. Ou parce que je ne voulais pas avoir à boire du sang alors que tout le monde pouvait m'observer. Ma main droite flânait pas réflexe sur la garde de mon sabre, et je me sentais sourire comme un idiot en sentant la lourdeur de l'armure et la familiarité passée de ma tenue. Fût un temps où j'étais humain, en portant un tel accoutrement.

Une odeur accommoda mes narines, et je me dirigeais d'un pas doux vers l'origine de cette effluve féminine. De rouge et de roux. Splendide. Bonsoir, Mihaela. J'avais fait l'effort de prononcer son prénom correctement, même si je gardais cette espèce d'accent étrange. On nous bouscula - des jeunes qui s'amusaient déjà de toute évidence beaucoup. Je suivis du regard le groupe de jeunes, puis lançais un regard amusé à la demoiselle. La lune offrait à ce début de soirée des allures féériques à la fête. Je me redressais de toute ma haute taille et penchais la tête sur le côté. J'étais curieux de savoir ce qu'elle faisait là, car j'avais dans l'idée qu'elle devait se sentir mal à l'aise.

Revenir en haut Aller en bas
Bloodstream
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 57
√ Date d'inscription : 22/03/2015

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Mer 15 Juil - 3:24

intrigue - dead man bones
Les vies submergent l’île abandonnée, de ces pas pressées et ces voix qui font écho. La vie s’éveille et piétine la mort pour un temps. De tous ceux qui ont accepté un verre, c’est la condamnation pour la soirée, les fers passés aux poignets. Un nouvel arrivant fait son entrée, il n’est pas en retard, c’était uniquement un bon calcul. Minuit sonne et rayonne la lune qui darde son regard sur chacun, elle qui reconnaît ses enfants et dénigrent les autres. L’homme en retard est le maire, il n’a aucun déguisement si ce n’est un costume précieux, rehaussé de teintes prune. Son choix de couleur n’est pas anodin. Et le visage, lui, est voilé d’un masque à plumes, impérieuse réalisation. Il vogue entre les invités, en salue quelques uns comme si il était capable de tous vous reconnaître malgré les loups qui masquent votre identité.

Une brume sillonne depuis quelques temps aux pieds des convives. Un jeu pensent certain. Une illusion. Mais elle encercle l’île et ne laisse aux invités que la possibilité de la frayeur quant à la suite des événements. Personne n’entend les mots prononcés par le maire, ces paroles latines et les autres, les mots inversés, de ce qu’on nomme la parole du diable. Le brouillard se dissipe et chacun retourne à ses discussions, mais au loin voguent les esprits.

Les spectres se joignent à la fête.


REGLES
- Il est minuit, le maire fait son entrée et salue quelques personnes. Vous pouvez le faire intervenir dans vos RP. En sachant qu’il possède un langage soutenu.

- La brume qui a enveloppé l’île était constituée de spectres et ceux-ci prennent place parmi les invités. (pour ceux qui ont vu Fog, c'est la même idée)

- Le sortilège invoqué par le maire est un appel aux morts. Chaque personne présente à la fête se voit confronté à un fantôme de son passé, dont il est le seul à voir. A vous de voir si vous préférez comprendre la situation, entâmer la discussion avec un mort, en parler à votre voisin pour lui demander si il voit la même chose que vous...

- Les personnes n'ayant pas posté au premier tour peuvent s'inviter à la fête.

- 300 mots minimum.
Revenir en haut Aller en bas
Abraham Racz
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 242
√ Date d'inscription : 06/06/2015

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Sam 18 Juil - 11:35



intrigue premier acte
A little party never killed nobody

La communauté de cette 'petite' ville avait apparemment fait des efforts. La plupart des gens présents étaient correctement costumés, et cela faisait plaisir à voir. Abraham sourit, derrière son masque, et mordit un grand coup dans ce qu'il avait chopé sur le buffet. Il avait remonté son masque juste assez pour pouvoir manger et toujours y voir quelque chose. Il continuait de regarder les gens arriver, de plus en plus ; il remarqua qu'il y avait une belle bande joyeuse en personnage Marvel tous plus divers les uns que les autres. Ils étaient plutôt fidèles, et le Chapelier Fou hocha la tête dans le vide, comme appréciateur.

Il n'eut cependant pas le temps d'y penser plus ; le poids de son chapeau disparaissant mystérieusement de sa tête. Abraham voulut se retourner, mais pas la peine. Une jolie Harley Quinn se tenait devant lui, son chapeau haut forme penché dangereusement sur sa tête blonde. Il remit correctement son masque, pour être certain que son visage était bien caché, et sa voix légèrement couverte. La petite folle, qu'il ne reconnaissait pas du tout, malheureusement, lui parla et lui fit un clin d'oeil. Abraham fronça les sourcils, avant de sourire. Cette inconnue pourrait être une excellente amie pour la soirée ; tellement de folie dans les deux personnages ! Ils allaient bien s'entendre.
« Tu n'es décidément pas Alice, mais tu es blonde. Alors, je t'aime bien. » Déclara-t-il, très sérieusement en remettant le col de sa trop longue veste. « Prendais-tu le thé avec moi, petite Harleen ? »

Il lui laissa son chapeau -pour l'instant en tout cas, il comptait bien le récupérer après-, et se retourna vers le bar. C'est à ce moment là qu'il vit cette fumée étrange, qui slalomait entre les pieds habiles des personnes présentes. Il remarqua aussi un homme, bien habillé, bien dans sa peau, passer de groupe en groupe pour serrer quelques mains. Abraham ne le connaissait pas, et ne désirait pas non plus le connaitre. Ça devenait vraiment très étrange, et le sorcier se posait quelques questions ; particulièrement quand il croisa un regard familier, et pas du tout déguisé. Il se figea dans son mouvement sans même s'en rendre compte.

_________________


    don't trust a smile
    BICTH PLEASE byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Lun 27 Juil - 18:06



beautiful  masquerade
intrigue

Elle était sur le point de trouver enfin un chemin pour se frayer vers une sortie probable quand une voix l’empoigna par surprise, la fit frémir et réveilla en elle ses instincts de bête acculée, menacée. Ses yeux brillaient d’une lueur presque surnaturelle quand elle se retourna brusquement, sa mâchoire contractée comme sur le point de se jeter sur l’assaillant. Mais toute envie de combat retombe tel un soufflé et sa poitrine se libère d’un soupir presque soulagé. « Vous – j’ai failli mourir de peur ! » Elle en oublie le tutoiement qu’elle lui avait imposé et lui adresse un sourire qui ressemble à s’y méprendre à un remerciement total et sincère.

Sa silhouette se détend, lentement mais sûrement. Elle a encore du mal à s’y retrouver – elle n’a même pas remarqué les effluves de Lufen, pourtant devenues familières dans le répertoire des notes sensorielles qu’elle a appris à détecter. La foule et la tension électrique qui pèsent sur l’île l’étouffent sans qu’elle ne comprenne pourquoi. « Désolée. Il se trouve que j’ai pas l’habitude de ces soirées … » A la con achève mentalement son subconscient. « … Déguisées. » finit-elle oralement.

Elle l’enjoint du regard à la suivre, réflexe qu’elle ne cherche pas à analyser pour s’éloigner, s’écarter un peu des autres, tenter de se mettre dans un simulacre de retrait, d’intimité. « Je suis contente de te voir. » Au moins une présence connue et amicale, voilà qui n’était pas pour lui déplaire, bien au contraire. Elle savait qu’elle pouvait au moins compter sur lui. Peu importe ce qui arriverait par la suite durant la nuit. Sauf s’il fallait se rappeler à ses fidèles traditions ancestrales. La rouquine observa l’asiatique, cherchant à faire la conversation pour évacuer les restes de son stress. « Tu es venu tout s- Merde. »

Il aurait été d’une facilité enfantine de dire qu’à cet instant, Mihaela avait l’exacte expression faciale de celle qui venait de voir un fantôme. C’était précisément ce qui était en train de se passer, et cela expliquait partiellement son interruption soudaine. Derrière les silhouettes et les épaules tournées des invités, le visage adulescent d’un jeune homme blond âgé d’à peine dix-huit ans la regardait sans la voir, silencieux, visiblement tout aussi désemparé qu’elle – la colère ne manquerait pas de s’ajouter lorsqu’il la trouverait et la reconnaîtrait. Qu’est-ce qu’il foutait là ? Il est mort, mort, lui répétait son subconscient, les mots se vrillant dans ses tympans qui bourdonnaient. Elle avait brusquement mal au ventre et son malaise devait se ressentir et se voir à des kilomètres. Quelque chose qu’elle ne souhaitait absolument pas, surtout pas devant Lufen qui ne devait pas comprendre le soudain changement d’humeur de son interlocutrice – et qui n’avait en aucun cas intérêt à savoir pourquoi. « On devrait … On devrait aller se chercher quelque chose à boire, non ? » Elle lui saisit le bras, sans lui demander, sans frissonner au contact qu’elle a commencé à apprivoiser. Mieux vaut le froid du vampire que celui de la Mort elle-même.[/color][/b]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Mar 28 Juil - 8:00



intrigue
que la fête commence



Le temps virevoltait au rythme des gens. Les sens de vampire sont éteints, ou enchaînés, comme ceux des loups, sûrement. La surprise qui apparaît sur le visage de Mia est aussitôt remplacée par un soulagement sincère. Je ne me départis pas de mon sourire et hausse une épaule, comme si c'était faux, comme si quand bien même je l'aurai désiré, elle ne serait jamais morte de peur. Je me laisse hypnotiser un instant par sa tenue, flamboyante comme sa crinière, puis relève mes yeux sombres frangés de longs cils pour accrocher son regard. Je te rassure - je n'ai absolument pas l'habitude non plus. Je n'avais pas l'air d'un fêtard, et c'était totalement voulu. Les soirées dans ce genre, très peu pour moi. Pourtant j'avais accepté, et avec une espèce d'empressement. Je ne sais pas trop pourquoi cette fête-là me mettait dans un état aussi peu habituel d'excitation. Peut-être parce que j'avais pu m'habiller comme j'étais autrefois, et que je pouvais m'imaginer, quelques heures durant, que j'étais encore humain.

La silhouette de Mia m'attire et me fait la suivre docilement dans cette foule dense. Je ne la lâche pas, ni d'une semelle ni du regard. Moi aussi, je suis content de te voir je répond avec une honnêteté infaillible. Mais le fait qu'elle, l'indomptable louve, fasse une telle confidence tenait au miracle, non ? Je gravais ces mots précieux quelque part, dans mon cerveau plutôt que sur mon coeur mort. Nos pieds glissaient à présent sur le sol couvert de brume. Je haussais un sourcil, perplexe - le brouillard montait-il toujours sur cette île ? Pourtant, autour de nous, le brouhaha était toujours aussi assourdissant, et je ne fis attention à rien d'autre qu'à la demoiselle qui m'accompagnait. Son début de phrase fut interrompue par un juron. J'eus un petit rire étouffé, sans savoir ce qui l'avait détourné de ses mots. Je suis venu tout seul oui, mais ce n'est pas une raison pour jurer la taquinais-je, mais il était évident qu'une tension aussi soudaine que puissante s'était emparée d'elle.

J'observais ses traits se crisper, son regard observer un point fixe dans la foule que je ne vis pas, même en me retournant - l'homme blond, là, peut-être ? Une connaissance ? Une ancienne relation qui avait mal finie ? Elle avait l'air ... presque apeurée. Non, ce n'était pas exactement ça, c'était une surprise entière et implacable. Je ne connaissais rien d'elle, et je ne pouvais deviner ce qui la mettait dans un tel état. Sa proposition fut acceptée, et c'est avec douceur que je repliais mon bras à la manière de ces couples d'autrefois, bras dessus bras dessous. Nous nous dirigeâmes donc vers le buffet où étaient servis divers alcools. En nous rapprochant, je sentis les effluves des coupes de sang et mon regard brilla, alors que mes narines s'évasaient. Je laissais Mia prendre son verre, quand une silhouette connue pénétra dans mon champ de vision. Que -

Une femme, asiatique jusqu'au bout des ongles, et qui me fixait comme si elle regardait son meurtrier. Elle était comme celle qu'elle avait été autrefois, et non comme celle qui était morte de vieillesse dans son lit, alors que je lui tenais la main. La culpabilité me rongea les entrailles et je reculais d'un pas, effrayé par son regard lourd de sens. Je ne t'ai pas laissé mourir, le temps a eu son droit, je me suis promis de ne jamais mordre quiconque, je ne suis pas coupable ... Dans un mouvement instinctif, j'attrapais la taille de Mia et me glissais à ses côtés près du buffet pour m'emparer d'une coupe de sang. L'odeur en était forte, mais j'avais surtout besoin de calmer mes nerfs soudain à vifs. Elle était morte, devant mes yeux, le temps avait fait son office, que faisait-elle là ?! Je vais trinquer avec toi grommelais-je et après avoir fait tinter nos verres, j'avalais cul sec l'équivalent d'un shot de tequila. Version vampire. Le sang explosa sur ma langue, et le goût fit sortir mes canines tant il était puissant. Je n'avais jamais bu de sang comme cela - était-ce ça, le sang humain ? Ou était-ce encore autre chose ? Toute prudence s'était envolée. Mais je voulais oublier ce spectre qui me hantait. Jamais Chung Li ne m'était apparue. Je l'avais aimé, le temps d'une vie humaine. Elle avait été mon épouse.  Pardon, ce n'est pas très ... distingué. Je m'excusais en reposant la coupe, rougissant - car à présent, le sang bu montait dans mes veines pour me colorer, et j'avais l'air si humain que je n'avais presque plus rien à voir avec le vampire à peau pâle - si l'on exceptait les canines. Je grattais ma joue, gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Ksenia Vasnetsov
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 90
√ Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Jeu 30 Juil - 14:16

Intrigue
You all say
I've crossed a line

But the sad fact is I've lost my mind.

 Pendue au bras de Niall, la princesse irradie, le sourire plaqué sur les lèvres. Elle ne pouvait que se réjouir de l’évènement et la mascarade était un excellent prétexte pour jouer à la reine capricieuse. Alors évidemment, elle s’est parée de sa plus belle toilette, d’une robe aux volants plus large que son corps frêle. Le port altier et le regard masqué derrière un loup à la sobriété douteuse, l’enfant se délecte de l’entrée de convives et laisse échapper un gloussement ravi au compliment formulé par son cavalier. Radieuse. Elle l’est, sans doute. Pour une enfant de dix ans.
D’un geste dédaigneux, elle écarte les pensées plus sombres qui l’assaillent, celles qui hurlent à l’abomination depuis la nuit du chasseur, celles qui n’ont pas leur place dans une soirée de faste.
▬ Tu es beau aussi, Niall. Finit-elle par répondre dans un souffle au creux de son oreille, avec toute la sincérité du monde. Elle n’aurait jamais vraiment imaginé Niall apte à se grimer de la sorte mais ne peut qu’admettre que l’exercice est réussi. Sobre mais radieux.
Il s’éloigne, l’Irlandais, dans sa chemise pourpre. Parti quérir une boisson pour « faire semblant ». Elle n’a même pas tenté de le retenir, cela aurait été inutile. Elle préfère le laisser dans sa zone de confort, ne pas trop perturber le vampire de peur qu’il ne se mette à la fuir. Parce qu’au fond, Ksenia le sait, elle ne supporterait pas vraiment de le voir s’éloigner. Rares sont ceux qui acceptent de la traiter comme elle souhaite se voir et elle ferait bien tout pour les garder près d’elle.
Elle reste là, à le regarder louvoyer entre les convives, à admirer les costumes et à rire de déguisements plus ou moins réussis mais plus le temps passe, plus la populace l’étonne. Plus encore, le verre tendu par Niall dans lequel elle trempe ses lèvres, le goût métallique qui roule sur sa langue et qu’elle s’empresse de boire à longue gorgée. Nectar dont elle se passe difficilement. Si elle préfère le prendre à la source, elle ne refuse jamais lorsqu’il lui est offert.
▬ Promets-le moi une dernière fois, pas de meurtre ce soir.
Le regard de l’Ukrainienne monte vers celui du vampire et elle agite sobrement son verre, provocatrice amusée.
▬ Hélas, une nuit d’ivresse s’annonce, mon cher Niall. qu’elle roucoule avec un amusement certain avant de corriger Je te promets de faire un effort. . Les mains de l’enfant lissent les plis de sa robe tandis que le Maire de Budapest fait son entrée suivi de près par la brume enveloppant l’île. Elle s’en amuse, la gamine, de l’effet qui court les dalles. Peu à peu, les conversations reprennent, s’animent, les êtres s’éveillent à nouveau.
De nouveaux convives se joignent à eux.
Dans le fond de la salle, elle croise un regard qui lui semble familier. Glapissement de stupeur. Une haute silhouette qui se détache dans la foule bruyante, de celle qu’elle n’a plus vue depuis longtemps, qu’elle pensait à jamais enterrée. L’Ukrainienne n’est pas sûre, pourtant. Un couinement étranglé lui échappe et elle lâche le bras de Niall pour se précipiter en direction de l’homme, à la poursuite du spectre et de son ombre, du sosie. Ksenia a vu ses semblables retrouver l’être recherché, l’âme double après des siècles… alors pourquoi pas elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: + INTRIGUE Lun 3 Aoû - 11:17



   
   intrigue 1
   didn't know what time it was,
the lights were low oh so low.
that wasn't no d.j., that was hazy cosmic jive.

L
a relation qu'entretenaient Ksenia et Niall était floue, du moins au premier abord. Aux yeux des passants, cette enfant était la sienne, bien que leurs deux accents les trahissaient. Tout comme leurs regards. Silencieusement, ils laissaient paraître leurs âges véritables. Ksenia possédait un visage d'ange, et deux yeux de verres, qui, si on y prêtait assez attention, laissaient entendre qu'elle avait vu bien des choses proscrites à une enfant de dix ans. Si ces hommes savaient qu'elle avait commis plus de meurtres que le psychopathe de base... Wilde préférait ignorer ce fait divers, bien qu'il en avait conscience. Il éprouvait pour elle l'affection que l'on éprouve pour une grande-soeur. Il lui était redevable et, s'il n'aimait pas l'avouer, il avait beaucoup à apprendre d'elle. Parfois, il laissait aussi  ses yeux se balader sur son corps de petite fille. Il se demandait  si sa condition lui convenait. Elle n'avait jamais évoqué de gêne ou de frustration... Mais l'astrophysicien connaissait les femmes, et surtout leurs désirs. En qualité d'homosexuel, il s'était toujours demandé à quoi assouvir les pulsions d'une femme pouvait ressembler, outre ce que les médias montraient constamment. Les buveurs de sang ne pouvaient se reproduire, mais Niall s'était promis de prendre soin de sa Ksenia, et de la rendre heureuse. Par le biais de ces jeux de rôle auxquels ils s'adonnaient, il espérait quelque part qu'elle se sentait comme une femme, ne serait-ce que quelques instants. Peut-être un jour s'aventurerait-il dans des eaux plus sinueuses. Il éprouvait tant d'affection et de respect pour cette petite fille... Elle avait quelque part volé son coeur. Les compromis qu'ils s'accordaient l'un à l'autre, ne faisaient que sceller une amitié qui durerait certainement de longs siècles. Une pensée qui déccrochait toujours un sourire à l'irlandais.

Allant chercher de quoi les rafraîchir, il fut surpris du nectar qui vint lui  lécher le bord des lèvres. Du sang humain. Il l'huma à plusieurs reprises, avant d'en prendre une gorgée. Son âme de scientifique refit surface en quelques instants, cherchant à expliquer cette situation qui l'embarassait. Il espérait qu'ils n'étaient pas tombé dans un repère à vampires, car il ne comptait plus les mortels qui étaient venus s'échouer sur cette île isolée. Du gibier pour la plupart de ses semblables. Ksenia lui avait promis de n'achever personne, il savait au moins qu'il avait en elle une alliée. La voyant descendre son verre avec tant de nonchalance, il se contenta de faire de même. O négatif, il fallait avouer que le liquide carmin était succulent. Fruité, et indéniablement... chaud comme un thé réconfortant. Le palais de Niall venait d'être chatouillé par une multitude de goûts dont il ne se lasserait pas. Une nuit d'ivresse, dit sa jeune cavalière. Cela faisait si longtemps qu'il ne s'était pas laissé allé à une douce nuit de beuverie. Vasnetsov était d'ailleurs parfaite pour partager ce moment, mais avant même qu'il n'eut le temps de lui répondre, elle disparut dans une étrange brume. " Ksenia ! Où vas-tu ? " Il la poursuivit en courant, aggripant de justesse sa petite main. Il la souleva d'un geste, et la tint fermement dans ses bras, trop effrayé pour la laisser seule dans cet étrange endroit. Il ne parvenait pas à mettre le doigt sur ce qui n'allait pas, et cela le terrifiait. S'il savait que Ksenia n'aimait pas être manipulée comme une poupée, la tenir dans ses bras était le meilleur moyen d'assurer sa protection. Il ignorait pourtant ce qui allait sortir de cette brume, que le maire semblait avoir provoqué. " C'est impossible... " des larmes ensanglantées se mirent à couler instantannément sur ses joues pâles, à présent pratiquement blanches. C'était son créateur qui se tenait face à eux. Semblable à un vieux fantôme, il semblait sur le point de prendre la fuite. L'ukrainienne, elle aussi, paraissait vouloir le pourchasser. Avaient-ils un fantôme commun ? Sans la lâcher il poursuivit sa course effrenée, criant: " Enrick, reviens ! "
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

MessageSujet: Re: + INTRIGUE

Revenir en haut Aller en bas

+ INTRIGUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ✻ intrigue fête foraine (Halloween)
» Jeux de société
» Le Cercle des poètes disparus
» → (intrigue 1) les topics chrono
» Intrigue #1 - Groupe n°2 | Alan D., Melchior S., Ernest R., Angel M.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: Ile Hajógyári-