Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

Do you want to see a magic trick ? {Justice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
James Batthyány
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 257
√ Date d'inscription : 30/05/2015

MessageSujet: Do you want to see a magic trick ? {Justice Dim 5 Juil - 21:04

Do you want to see a magic trick ?

We must be willing to get rid of the life we planned, so as to have the life that is waiting for us.

Dimanche. Le pire jour de la semaine. Pour deux raisons très claires : le lendemain c’est de nouveau le début de la semaine, et qui dit lundi, dit travail. Et la deuxième raison est tout simplement que le dimanche, il n’y a tout simplement rien à faire. Tous les magasins sont fermés, les parcs et rivières, par ce temps sont remplis de familles avec leurs mômes. Je ne voulais pas me mélanger à eux. La perte de ma famille était encore trop présente et leur malheur me faisait juste rager plus qu’autre chose. Ce n’était pas sympa pour eux, surtout que je ne les connaissais pas, mais voilà, j’étais comme ça. J’avais tendance à les détester en ce moment. Pas que je ne supportais pas ma vie, elle m’allait très bien. Mais le temps n’avait pas encore fait complètement son travail. Dû à la canicule, j’avais passé une très très mauvaise nuit. Je n’avais pu dormir que 3 – 4 heures, pas plus. Je passais mon temps à me réveiller, souffrant de la chaleur. Qu’est-ce que je détestais ça. Je n’étais pas pour l’hiver, je détestais tout autant le froid mais là, j’avais beau aimer la chaleur, c’était vraiment trop. Ca m’empoissonnait la vie. Dès mon réveil, j’avais passé sous la douche, pour me rafraîchir. Je ne pris même pas la peine de prendre soin de mon visage, sachant d’avance que cela ne servirait à rien.

Après avoir passé la plupart de la matinée affalé sur mon canapé, en caleçon, prenant régulièrement des douches froides, et sortant de temps en temps fumer, bravant la chaleur, je décidais d’aller à la piscine municipale. Après tout, fallait que j’entretienne mon corps et quoi de mieux que la piscine par des temps pareils ? Surtout que je savais qu’elle sera presque vide, en tout cas la piscine intérieure, l’extérieure sera remplie. Je m’habillais à la hâte, laissant de côté mes costards, pour enfiler un simple t-shirt et un short. Qu’est-ce que c’était moche. Avant de sortir, je fis le tour de la maison pour vérifier que tous les stores étaient bien fermés et je pris les clés de ma moto. Pas la peine de sortir la BMW et encore moins la Lambo. Arrivé à la piscine, je parquais ma moto et je m’allumais une cigarette avant de rentrer. Sale manie. Je partis ensuite direction les vestiaires, je me changeais et allait faire quelques longueurs de bassin. Au bout d’une petite heure, je sortis enfin et je retournais à la maison. Je redevins de suite une flaque et j’attendis le coucher du soleil pour sortir. Cette fois-ci, par contre, je me préparais convenablement, malgré la chaleur, j’appliquais un masque sur mon visage, que je laissais appliqué pendant quelques minutes, avant de compléter le tout avec une crème hydratante. Je coiffais mes cheveux en arrière et je pris avec soin mes habits. Je mis une chemise blanche, assez moulante, dont on pouvait deviner les muscles à travers, et un simple jeans. Chose rare chez moi. Je pris cette fois-ci ma voiture, ne voulant pas me décoiffer.

Arrivé dans le quartier historique de la ville, je parquais ma voiture assez loin de tout, pour pas qu’un couillon la raie. Je marchais les quelques mètres qui me séparaient de la place, cigarette en bouche. La rue avait l’air animée, comme si tout le monde avait attendu le coucher du soleil pour sortir. Après quelques minutes de marche, contemplant l’architecture, je me joignis à une petite fille qui avait entouré une jeune et charmante jeune fille. Intrigué, je m’approchais. Je la regardais attentivement. Au bout d’un moment, impatient, je levai les yeux au ciel. Je ne savais pas dire pourquoi, mais je trouvais tout cela pitoyable. Elle croyait avoir du talent ? Même mon cul on a plus. J’attendis que le tour soit fini pour m’approcher d’elle, lui chuchotant à l’oreille : « La prochaine fois, éviter de venir nous pourrir les yeux, ce serait sympa ».

_________________



BANG BANG,
YOU SHOT ME DOWN.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Do you want to see a magic trick ? {Justice Mer 15 Juil - 8:28

Elle a le cœur qui bat fort. Ou presque. Un vampire n’est pas censé ressentir ce genre de choses il paraît. Elle n’en a rien à foutre. Tout ce qui compte c’est cette sensation d’être en vie… Alors qu’en théorie elle est morte. Elle se sent vaincre l’une des plus grandes forces qui régit le monde, et même si ce n’est qu’une illusion, elle la savoure comme s’il s’agissait d’une drogue. C’est une drogue, oui, de toute façon. C’est pour ça qu’elle s’acharne, elle, la morte, à pointer son nez dehors dès que le soleil s’oublie derrière l’horizon. Elle arpente les rues comme s’il s’agissait d’un endroit connu et sécurisant, mais le danger la stimule, le danger trompe l’ennui, le danger caresse presque tendrement son épiderme éprouvé.

Elle s’arrête à l’endroit où son employeur lui a donné rendez-vous. Elle lui offre un sourire ravageur et commence ses manipulations. Des petits tours d’abords, disparitions et apparitions, des foulards qui voltigent et enveloppent pendant une seconde sa silhouette toute entière… Et retombent en dévoilant son absence. Elle est assise négligemment sur un muret de pierre et des applaudissements fusent. Pourtant elle est à peine échauffée. Ses tours préférés n’ont pas encore été révélés. Elle sourit, joue encore avec des dés, des cartes, la montre de monsieur, l’écharpe de madame. Elle ne ressent pas vraiment le froid, de plus en plus vif. Mais elle sait qu’il est temps de réchauffer ces messieurs-dames…

Une flamme naît au bout de son index droit. Immédiatement, les regards se rivent dessus et elle sourit. Cette sensation lui a toujours donné des frissons d’impatience. Quelques tours de passe-passe, un peu de parlotte, peu de choses, vraiment, juste de quoi garder l’attention de ses spectateurs et la flammèche se mue en plusieurs flammes avec lesquelles elle se met à jongler tranquillement. Les murmures fusent, les « Comment fait-elle ? » et « C’est vraiment magnifique. » qui soignent son ego d’artiste. Soudain, elle lance toutes les flammes en l’air et quand elles retombent, elles ne font qu’un, un brasier d’une discrète couleur bleue. Elle s’agenouille devant une petite fille et lui demande de souffler. Le feu disparaît. Elle se relève et s’incline profondément sous les applaudissements nourris. Dans le chapeau qui était placé à ses pieds depuis le début pleuvent billets et autres piécettes. Lorsque la foule se disperse, elle fait le compte. Bonne soirée. Elle donne quarante pourcents de ses gains à l’homme qui lui a dégotté le spot ce soir, il la remercie et s’en va à son tour.

« La prochaine fois, éviter de venir nous pourrir les yeux, ce serait sympa »

Elle fait aussitôt volte-face et son poing frappe violemment l’estomac de celui qui a parlé. C’est du hongrois, donc elle n’a pas tout compris, mais le ton ne laisse pas de place à l’imagination. Elle a frappé avec sa force de vampire naissant, la bridant à peine, et elle saisit sa chevelure à pleine main quand il se plie en deux. Elle espère qu’il a mal. Vraiment très mal. Maintenant sa prise cruelle, elle approche son visage du sien, plantant son regard dans les yeux qui ne sont soudainement plus aussi railleurs. Il est beau ce con. Mais justement bien trop con pour être à son goût. Pendant les quelques secondes pendant lesquelles elle a agi, elle a eu le temps de traduire la phrase, dans sa tête. Oui, décidément, il est vraiment trop con. Elle a un sourire cruel… Puis elle l’embrasse. Un baiser dur, exigeant, le genre que distribuent les hommes quand ils prennent une femme de force, pour leur faire sentir à quel point ils sont supérieurs. Elle lui mord la lèvre, fort, s’arrêtant juste avant qu’il saigne, puis recule la tête en le toisant calmement.

« La prochaine fois, évite de venir faire chier plus fort que toi. »

Sa voix est calme, l’anglais roule tranquillement sur sa langue. Elle sait qu’elle lui a fait mal, il devrait être complètement shooté pour ne pas sentir la douleur, et son odeur ne porte pas la moindre trace de drogue. Sans doute a-t-elle aussi meurtri son esprit étriqué et suffisant. Elle le relâche en le poussant puis se détourne pour commencer à ranger ses affaires. Elle reste sur ses gardes. Il ne la prendra pas par surprise.
Revenir en haut Aller en bas
James Batthyány
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 257
√ Date d'inscription : 30/05/2015

MessageSujet: Re: Do you want to see a magic trick ? {Justice Mer 22 Juil - 22:10

Do you want to see a magic trick ?

We must be willing to get rid of the life we planned, so as to have the life that is waiting for us.

J’étais peut-être un peu trop près d’elle. Je n’aurais peut-être pas dû lui chuchoter à l’oreille, mais tous ces conseils ne servaient plus à rien. Il était déjà trop tard. J’attendais une réaction immédiate de sa part, qui ne tarda pas à venir. Je n’avais même pas eu le temps de faire demi-tour que je sentis une douleur dans le ventre. Elle venait de me balancer son poing dans l’estomac. Instinctivement je me plie en deux. « Salope », j’arrive à peine à articuler. J’avais de la peine à respirer et si j’essayais de me ressaisir avant de partir en crise d’angoisse. Je n’aimais pas ne pas avoir le contrôle sur moi-même et surtout d’être en difficulté respiratoire. Et là, voilà qu’elle me tire par les cheveux, j’essaie de me débattre, mais son emprise et bien trop forte. Bordel, j’étais tombé sur quoi là ? Je n’arrivais même pas à maîtriser une jeune fille qui devait faire à peine 45 kg toute mouillée. Normalement j’arrivais à gérer ce genre de situation, mais apparemment j’avais dû tomber sur plus fort que moi. Mais je ne m’attendais pas du tout à cela. Si j’avais su. Elle me relève donc et mon dieu, que ça fait du bien, même si mon corps n’a qu’une seule envie, celle de se replier en deux de douleur. Car oui, même si je suis de nouveau débout, me tenant normalement, mon estomac n’a pas oublié le coup qu’il venait de recevoir. Et là. Rien. Elle approcha son visage du mien, plantant son regard dans le mien. J’essayais d’esquisser un sourire. Je ne voulais pas lui montrer ma faiblesse, malgré le coup qu’elle venait de me porter. Pendant ce court laps de temps, mon cerveau réfléchit à tout allure pour se sortir de ce mauvais pas, mais à peine j’avais peut-être entrevu une solution, elle m’embrassa. Un baiser dur, exigeant. Mais elle jouait à quoi là ? J’écarquillais les yeux, essayant de la repousser tant bien que mal. Et elle me mordit la lèvre. La rage ne faisait que monter, jusqu’au moment ou elle allait éclater, et ça ne sera pas beau à voir. Vraiment pas. Elle se détache, me toisant. Calmement.  

Instinctivement, je posai mes deux mains sur mon ventre, là où elle avait frappé tout à l’heure. Sa remarque me fit presque mourir de rire. Je me repris, avant d’en subir d’avantage. Tranquillement, je lui demandais « Déjà, depuis quand je vous ai permis de me tutoyer ? » Je m’approchais dangereusement d’elle. Elle ne me faisait plus peur. Plus maintenant. Je n’allais tout de même pas me laisser faire par une gamine. Et en plus de tout cela, comme si ce n’était pas suffisant, elle parlait l’anglais. J’aurais très bien pu faire genre je ne connaissais pas cette langue, mais non. Lui ayant répondu, ce n’était plus possible. C’était bien ce que je pensais d’elle. Une pseudo magicienne médiocre qui en plus de ça ne savait pas parler l’hongrois. Certainement une gitane. Il y en avait tout plein en cette période à Budapest. Un sourire en coin se dessina sur mon visage en ayant cette image en tête. Ça ne pouvait être que ça. Je ne voyais pas grand-chose d’autre. Elle me relâcha en me poussant avant de détourner l’attention. Mon cerveau se remit en marche, me dictant comment réagir, et il choisit la raison. Un seul regard autour de nous me suffit pour remarquer qu’il y avait trop de monde. Je ne pouvais rien faire. Et c’était surtout mal vu de taper une fille en pleine rue. J’allais certainement passer pour un violeur, alors que j’en étais pas du tout un. Je me tournais vers les gens, ébahis, qui avaient assisté à la scène. Il fallait que je trouve quelque chose à leur dire, pour les calmer. D’un revers de la main, et d’un ton neutre, je leur dit « Le spectacle est fini. Allez, du balai. Il n’y a plus rien à voir », avant de rajouter « Simple scène de ménage. Rien de bien grave ». Je me retournais ensuite vers la jeune fille, je m’approchais d’elle avant de lui chuchoter de nouveau, comme si je n’avais pas appris la leçon « Tu vas le regretter ma petite ».


Spoiler:
 

_________________



BANG BANG,
YOU SHOT ME DOWN.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Do you want to see a magic trick ? {Justice Jeu 23 Juil - 9:18

Spoiler:
 

Elle lui a fait mal, elle l’a mis mal à l’aise, et la satisfaction forme de petites bulles pétillantes dans son cerveau. Elle aime cette nuance subtile de pouvoir… Et elle aime que malgré sa stature et ses muscles, il soit troublé par le fait qu’elle n’ait pas agi d’une façon prévisible. Ou quelque chose de ce genre. En tout cas, il est tout pâle. Elle se mordille tranquillement la lèvre inférieure. La peau est sensible. Le baiser n’était pas si cool que ça, il n’y a pas répondu, mais le fait que cela lui ait permis d’asseoir sa domination lui suffit.

« Déjà, depuis quand je vous ai permis de me tutoyer ? »

Elle traduit dans sa tête et hausse un sourcil. Il est… Manifestement complètement con. En anglais, il n’y a pas moyen de différencier le singulier et le pluriel de la deuxième personne. Il ne peut pas savoir si, dans sa tête, elle le tutoie ou le vouvoie. Bon, d’accord, elle le tutoie en fait. Parce qu’il est vraiment trop pitoyable pour être pris au sérieux. Elle pense à Lucien pendant un instant. Cela fait quelques jours qu’elle ne l’a pas vu. Il lui manque, autant physiquement qu’émotionnellement. Et les hommes avec qui elle passe des nuits ne valent même pas un centième de son sire.

« Le spectacle est fini. Allez, du balai. Il n’y a plus rien à voir. Simple scène de ménage. Rien de bien grave. »

Oh, si, elle lui remettrait bien une beigne en espérant que ses neurones vont enfin additionner deux et deux parce qu’être con à ce point, elle aurait presque du mal à concevoir. Presque. C’est quand même dingue qu’un homme si mignon ne voie pas plus loin que le bout de son nez, qu’il a fort joli par ailleurs. Elle termine son paquetage, tranquille. Elle a les mains un peu écorchées, les doigts abîmés par ses activités plutôt manuelles. Entre la magie dangereuse et les bastons, fatalement… Elle pose un regard en coin sur l’autre, qui s’agite encore.

« Tu vas le regretter ma petite. »
« Oh là là, tu me terrifies. Dis voir, t’irais pas reprendre des cours d’anglais ? Parce que la conjugaison, c’est la base, hein. Mais en fait, t’as raison. Tu mérites absolument pas d’être vouvoyé. Tu éveilles en moi à peu près autant d’intérêt qu’un rat crevé. »

Elle pourrait continuer son massacre verbal… Mais franchement, ça commence à l’emmerder. Elle hisse son sac sur son dos et regarde sa montre, tranquillement. Elle se demande dans quel bar elle pourrait aller pour trouver un mec intéressant et pas trop mauvais au lit. Lucien ne revient que dans trois jours, alors elle efface le manque comme elle le peut. Elle ne lui avouera sans doute jamais qu’il lui a manqué.

Elle fronce les sourcils. Il commence à la déranger, à se tenir aussi près d’elle. Elle n’a pas de problème avec la proximité physique, mais c’est plutôt tentant de le frapper à nouveau. Elle pourrait peut-être même lui briser un os. Oh, qu’est-ce que ce serait drôle… Il s’évanouirait sans doute. Ou alors il se pisserait dessus, comme ce soudard à qui elle a démonté la gueule deux nuits plus tôt. Ça, par contre, ce serait franchement dégueulasse.

« Sinon à part faire chier ton monde c'est l'envie de te taper une fille qui t'a motivé à m'aborder ? Parce que si c'est le cas tu devrais aussi aller apprendre à séduire, t'es si peu attirant que ma libido fond comme neige au soleil rien qu'à t'écouter. »
Revenir en haut Aller en bas
James Batthyány
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 257
√ Date d'inscription : 30/05/2015

MessageSujet: Re: Do you want to see a magic trick ? {Justice Mar 4 Aoû - 20:50

Do you want to see a magic trick ?

We must be willing to get rid of the life we planned, so as to have the life that is waiting for us.

Juste après avoir été roué de coups par une simple fille, il balaya du regard les alentours, priant pour que personne n’ai vu ce qui s’était passé. C’était quand même la honte.  Son corps lui faisait peut-être mal d’un peu partout, ses lèvres lui brûlaient, pourquoi avait-elle décidé de l’embrasser ? Mais il avait surtout mal à sa fierté. C’était elle qui en avait pris un gros coup. Et rien que pour ça, elle allait le payer. Depuis quelques temps il n’était plus le même homme. Mais il ne savait pas trop ce qu’i lui avait pris, et les vieux démons étaient réapparus et il avait joué le couillon, se croyant malin. Alors que c’était tout le contraire. Il ne comprenait pas et ne chercherai pas à comprendre. Pas maintenant en tout cas. Plus tard, une fois qu’il sera tranquille chez lui, un verre de whisky à la main. Il repensera à cette journée. A sa façon d’agir. Il fallait qu’il se ressaisisse. Il détestait ses vieux démons.  Ca faisait quelques temps qu’ils l’avaient laissé tranquille, mais voilà qu’ils étaient revenus. Et pas au bon moment. Si au moins il avait recommencé à boire, ça aurait été. Mais là …

Après lui avoir balancé quelques répliques à la vite, sans réfléchir, je m’approchais d’elle, me collant presque à sa peau, en lui disant qu’elle allait le regretter. Je n’y croyais pas vraiment, mais encore là, c’était sorti tout seul. Je fis quelques pas en arrière, m’écartant de la jeune fille. Je m’attendais presque à recevoir un autre coup mais rien ne vint. J’émis un long soupir. De soulagement. Je fouillai un instant dans mes poches et j’en sortis un paquet d cigarettes, que je m’empressai d’allumer et de porter à ma bouche. Voilà que la jeune brunette se retourne légèrement et pose un regard sur moi. Je levai les yeux au ciel. Elle me parlait maintenant de conjugaison. Elle avait du culot de me faire une telle remarque, alors qu’elle ne savait même pas parler le hongrois, alors qu’on était à Budapest. C’était quand même la base. Je secouai la tête. Je ne répondis même pas, ça n’en valais pas la peine. Mais par contre, sa partie sur le rat, à la fin de sa phrase, je ne pus m’empêcher d’ajouter, un rictus sur mes lèvres « Un rat crevé peut-être. Mais pestiféré. Tu n’y échapperas pas ma chère ». J’accentuais bien sur ce dernier mot. Pour bien la faire rager encore plus, risquant à chaque seconde ma vie. Et puis bon, qu’elle essaie encore de me toucher une seule fois. J’avais un atout en main qu’elle n’avait pas. On ne s’attendait pas comme ça à un adjoint du procureur sans rien avoir en retour. Ah ça non. Si elle pensait qu’elle n’aurait rien, elle pouvait se mettre un doigt dans l’œil. Rien qu’en l’imaginant au tribunal, je souris.

Tirant tranquillement sur ma cigarette, je l’écoute de nouveau déblatérer. Comme toutes les filles. Vraiment toutes les mêmes. Je me retins de rire. « Mais tu t’es vue au bien ? Tu crois vraiment que j’aie envie de me taper quelqu’un comme toi ? » Je rigolais à présent, avant de reprendre mon sérieux. « Bonne blague cela dit ». Je tirais une dernière fois sur ma cigarette avant de la jeter par terre, vers une plaque d’égout, tout en regardant la jeune fille devant moi. Elle était quand même charmante, mais ça, je n’allais pas le lui dire. « Si seulement c’était ton corps et pas ta libido … », je n’arrêtais pas ma phrase, sachant pertinemment qu’elle la comprendrait. et je ne bougeais toujours pas de là. J’aimais jouer avec le feu.

_________________



BANG BANG,
YOU SHOT ME DOWN.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

MessageSujet: Re: Do you want to see a magic trick ? {Justice

Revenir en haut Aller en bas

Do you want to see a magic trick ? {Justice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Magie Noire (Black Magic)
» ** Les Magic Babies de Ptepuce mise a jour p.2 !! **
» Magic Lord & The Mighty Drakkars
» Magic (Noël)
» Mes magic babies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: RP-