Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

hunting your own blood ➳ Calypso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: hunting your own blood ➳ Calypso Sam 27 Juin - 9:50


FROM @TUMBLR / CELEBRITE @CRYSTAL REED

Vasilis, Calypso
don't neglect the huntress

nom ; Vasilis, un nom de famille inconnu en Hongrie, et pourtant si tristement célèbre en Grèce. Les Vasilis sont réputés pour être une famille de parjures au près des Covens de Grèce. La noirceur suit ce nom de près ... ~ prénom ; Calypso, mais plus souvent abrégé Caly. Un hommage à la nymphe du même nom, parait-il. ~ âge ; Déjà 27 ans maintenant qu'elle erre dans l'aire de notre ère. Espérons pour elle qu'elle ne connaisse pas le même sort tragique que ses parents. ~ origines ; Fruit de l'amour entre un sorcier Grec et une Américaine tout ce qu'il y a de plus humaine. Calypso est née en Grèce, et c'est à contre-cœur qu'elle a dû quitter son pays natale. ~ race ; Une simple humaine. Il semblerait qu'elle ait hérité de sa mère plus de gènes qu'elle ne l'aurait pensé.. ~ clan ; Aucun. Après l'horrible extermination de sa famille, elle se retrouve à présent seule. Ce qui n'est pas facile pour elle, bien qu'elle ne l'avouerait jamais, par fierté. ~ pouvoirs ; Pas un seul. Visiblement, c'est son frère jumeau qui a encaissé le gros lot. Chaque compétence que Calypso maîtrise, elle la doit à son travail, sa patience et sa persévérance. ~ métier ; Auparavant elle donnait des cours de self défense. Aujourd'hui elle est devenue Agent de Police .. Même si dans l'ombre, elle se perfectionne pour devenir une véritable chasseuse. Nul doute que son plus beau trophée sera l'urne contenant les cendres de son frère jumeau, qu'elle aura brûlé elle-même sur un bûcher confectionné par ses soins. ~ orientation sexuelle ; Hétérosexuelle. Malgré quelques expériences plutôt plaisantes au près de la gente féminine durant son adolescence, c'est bien la compagnie des hommes qu'elle préfère dans la durée. ~ statut matrimonial ; Célibataire. Sa quête de vengeance prend tellement de place dans sa vie qu'elle ne s'autorise pas à tomber amoureuse. ~ caractère ; Ambitieuse - Déterminée - Courageuse - Directive - Franche - Énergique - Impulsive - Intrépide - Rebelle - Sensible - Têtue - Surprenante. ~ les légendes, tu en penses quoi? ; Éduquée par un père sorcier et une mère passionnée des sciences occultes, Caly sait depuis toujours qu'il ne s'agit pas de légendes. Les créatures existent, mais ne portent le nom de monstre que parce que les humains craignent ce qu'ils ignorent. Vampires - Lycans - Sorcières. Calypso n'a jamais eut peur de ces monstres de légendes. Après tout, il est inutile de craindre ce que l'on peut vaincre. Le véritable monstre, le plus dangereux, le plus invulnérable de tous, ne dort pas sous le lit d'un enfant, il réside dans l'esprit de tout à chacun. C'est la peur. Ayez peur d'une créature, elle vous tuera. Soyez certain de disposer de toutes les ressources nécessaires pour la vaincre, et vous la vaincrez.


Calypso ne tient pas en place, elle bouge tout le temps. Le sport, l'adrénaline : c'est un besoin vital pour elle. ~ Elle mange plutôt sainement et porte une très grande attention à son alimentation pour entretenir son corps et garder la forme. ~ La glace reste cependant son seul pêché mignon dont elle ne peut pas se priver en cas de coup dur. Sans oublier le café qu'elle bois noir et sans modération à longueur de journée. ~ Retrouver son frère pour venger la mort de ses parents tourne à l’obsession. Elle s'interdit de vivre tant qu'elle n'aura pas atteint son objectif ~ Elle est toujours amoureuse de Romàn dans le fond, même si elle parvient assez facilement à cacher ses émotions et sentiments ; aux autres, mais aussi à elle-même. ~ Elle est récemment devenue agent de police, ayant réussis son concours que son ex-petit ami l'avait aidé à préparer. Ce qui ne l'empêche pas de continuer à donner des cours de self défense. ~ Elle aime particulièrement le combat à l'arme blanche, mais elle aimerait trouver des personnes qui comme elle : vivent pour chasser les êtres surnaturels. Afin qu'ils puissent l’entraîner et lui enseigner ce qu'elle ignore encore à leur sujet.


ton pseudo : alextasie. ~ âge : 18 printemps. ~ pays : france. ~ fréquence de connexion : selon mon humeur. mais je passe chaque jour généralement. ~ comment t'es arrivé ici? : bazzart, ma vie ! ~ un commentaire? : j'arrête pas d'observer ce forum en long en large et en travers depuis quelques jours. donc aujourd'hui, je me lance enfin.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: hunting your own blood ➳ Calypso Sam 27 Juin - 9:50



story of my life
Why are you so creepy ?



When I was seven

En cette belle matinée ensoleillée, une petite fille brune venait de se réveiller. Son visage doux, magnifique et délicat se tourna vers le lit de son jumeau, vide. Aussitôt l’enfant se leva de son lit, enfila la première robe qu’elle trouva, puis se précipita dans les escaliers. Décoiffés, ses cheveux semblaient revenir du front, où la bataille aurait été rude ; sa robe était froissée et tandis qu’elle courait à cloche-pied à travers la maison en essayant d’enfiler ses souliers, elle appelait sa mère. “ Maman ?! “ s’exclama la fillette dans toute la maison pour alerter cette dernière qui d’ailleurs, comprit immédiatement : “ Il est dans le jardin, il joue calmement. “ répondit une voix chaleureuse provenant de la cuisine. Une moue boudeuse s’afficha alors sur le visage de la petite, vexée d’être si prévisible aux yeux de sa maman. “ D’accord, je vais voir à quoi il joue. “ Les jumeaux Vasilis ont toujours été très fusionnels. Pourtant l’amour qui semblait les unir depuis leur naissance était de nature différente. Calypso aimait réellement son frère jumeau. Elle aurait fait de son propre corps le rempart à tous les maux pouvant l’atteindre. En revanche pour Lazare, il semblait d’avantage posséder sa soeur. La protégeant de tout et de tous, comme un objet précieux dont on voudrait être le seul bénéficiare. C’était sa définition la plus évocatrice de l’amour.
La petite brune qui cherchait effectivement son frère jumeau ce matin là, foulait à présent l’herbe du petit jardin qui se trouvait derrière la maison. Au loin, son frère lui tournait le dos, assis en tailleur sur le sol, il se balançait en rythme. “ Lazare ! “ s'écria le jeune fille pour attirer l’attention de son jumeau. Mais ce dernier ne bougea pas. Au fur et à mesure qu’elle s’approchait, Caly semblait pouvoir entendre ce qu’il chantonnait doucement de sa jolie petite voix d’enfant. “ ..alouette, gentille alouette.. alouette.. je te plumerai.. “ Calypso s’avança, curieuse de voir ce qui semblait tant monopoliser l’attention de son frère jumeau, pourtant d’ordinaire si turbulent.. “ Lazare ? “ mais le garçon l’ignorait proprement, continuant de chantonner de bon coeur. L’inquiétude se lisait à présent sur le visage de la petite fille qui commençait sérieusement à s'interroger sur le comportement de son jumeau .. elle l’aimait beaucoup, ils s’amusaient beaucoup ensemble, mais parfois Lazare faisait des choses que la petite Caly peinait à comprendre : “ je te plumerai la tête.. et la tête ! “ Sur ce dernier mot, un craquement soudain, terrifiant, glaça le sang de la petite fille. Lazare avait arrêté de chanter, ses épaules avaient arrêté de se balancer.. Puis un silence effrayant s’installa : “ Lazare, qu’est-ce que tu as encore fait… “ la petite fille s’approcha pour regarder par dessus l’épaule de son jumeau et .. recula aussitôt, hurlant à pleins poumons pour alerter ses parents qui ne tardèrent pas à accourir. Une fois encore, Lazare venait de déplumer et de briser la nuque de deux corbeaux.

When I was twenty-one

On disait de lui qu’il était fragile, dangereux et instable. Dans cette nuit froide du mois de décembre, une voiture de sport noir se déplace tel un spectre. Rapide mais silencieuse : ses feux puissants perçaient aisément l’obscurité, et avant même que l’on puisse prendre le temps de s’en méfier, l’engin roulant à allure mortelle s’était déjà envolé. Menteur d’exception et manipulateur hors pair.. lui avait-on répété ! A son bord, un homme. Tout juste 21 ans, brun, vêtu d’une veste en cuir. Il semblait jouir du plaisir que procure l’adrénaline qui enivre tout homme au volant de se genre de bolide. Personnalité sadique et perverse, avait-il manifesté dès son plus jeune âge. Un rictus glacial s’appropria son visage alors qu’il se contenait difficilement de rire aux éclats. Ses doigts, semblaient danser sur son volant au rythme d’une musique entraînante, rien de particulièrement étonnant ; à l’exception faite qu’un calme quasi-religieux régnait dans la voiture. La vitesse seule pouvait-elle provoquer de tels états ? Pauvreté du jugement, incapacité d’aimer, goût du risque physique et vie sexuelle impersonnelle. Ces symptômes, semblaient avoir été inventé pour le décrire. Après avoir nettement ralenti, l’auto quitta la route principale pour emprunter un chemin de terre qui semblait mener dans une forêt si sombre que n’importe qui préférerait l’éviter, même de jour.. Dénué de toute empathie, sans remord, ni honte.. L’homme continua de rouler quelques mètres encore avant de s’arrêter finalement avec une douceur stupéfiante. Frein à main, ceinture puis rapide retouche coiffure dans son rétroviseur : il était prêt. " Tu as vraiment une sale mine. " dit-il amusé dans son rétro sans attendre de réponse. Il ouvrit ensuite sa portière, s’adossa contre sa voiture et les yeux dans le vague, prit le temps d’allumer une cigarette. L’excitation de la conduite l’avait déjà quitté, à présent il semblait difficile de mettre un mot sur ce qu’il pouvait bien ressentir, aucune expression sur son visage ne pouvait trahir un quelconque sentiment. " Je suis plutôt surpris de te voir si silencieuse Caly. Toi qui l’ouvre sans arrêt pour rien dire. " s’était exprimé le jeune homme avec un rire faussement nerveux tandis que le coffre de sa voiture s’ouvrait tout seul. A l'intérieur, les corps sans vie de ses deux parents. Ils paraissaient morts depuis déjà un bon moment. Calypso quant à elle, descendit enfin de la voiture d’un pas fébrile. Les mains liées, les vêtements trempés et le visage creusé ... elle se dirigea vers son frère qui se trouvait en face du coffre grand ouvert. Des spasmes s’emparèrent du corps frêle de la jeune femme, alors qu’un sanglot semblait rester bloqué dans sa gorge, incapable d’en sortir. Elle était muette autant qu’elle était faible. Une légère brise semblait capable de la briser. Ses yeux horrifiés se posa sur son frère … Le beau brun lui leva les yeux au ciel tandis qu’il écrasait le mégot de sa cigarette encore chaude entre ses doigts : " Me regardes pas avec ces yeux là. Tu me connais, tu sais que j’aime pas qu’on me juge. Ils m’ont jugé. Tu ne me jugeras jamais toi Caly, n’est-ce pas ? " il embrassa sa sœur jumelle sur le front. Cette dernière, semblait vouloir exprimer du dégoût. Mais la peur … La peur l’emportait sur tout le reste. Le dégénéré porta ensuite sur ses épaules successivement les corps de ses défunts parents jusqu’à un trou de terre qui semblait avoir été creusé au préalable, il les y déposa. Caly elle, assistait spectatrice à cette scène macabre, impuissante. Elle ne comprenait rien de ce qui se passait sous ses yeux. Ou du moins, tout semblait bien trop irréel pour y croire. " Je ne suis pas malade. Je suis un stratège rusé, doté d’une grande confiance. " dit le jeune homme, un sourire mauvais se dessinant à la commissure de ses lèvres, il jeta une poignée de terre sur le corps sans vie de ses géniteurs : " Ci-gît Monsieur et Madame Vasilis, misérables vermines insignifiantes. Faibles êtres ignares, incapables de protéger les leurs. Allez brûler en enfer  … " Un rictus mauvais, plein de dégoût s'empara de son visage avant qu'il ne commence à mettre le feu aux deux corps. Et seulement là, un sourire enfantin s’accrocha à son visage. Des flammes immenses. Grandes, chaudes, flamboyantes. Doucement, leur seule présence semblait hypnotiser le jeune sorcier dont les prunelles reflétaient ce spectacle magnifique. Il ne bougeait plus, doté d’un calme Olympien il se contentait de sourire presque timidement à présent. Impressionné pour la chaleur qui se dégageait de cet immense brasier. Un sentiment de plénitude submergea son être un instant. Un être en adoration face à l'élément destructeur par excellence. Calypso en revanche, lâcha enfin l’ultime cri qu’elle retenait depuis qu’ils étaient partis de chez eux. Un horrible cri, imprégné de terreur et de désespoir. Lorsqu’enfin Lazare s’éloigna en direction de sa voiture, les mains aux fonds de ses poches, satisfait de lui-même ; les flammes disparurent peu à peu, ne laissant presque aucune trace de ses parents, de leurs visages blafards et immaculés de sang. De leurs lèvres violettes sur lesquelles on pouvait encore lire après leurs morts, le mot qui avait empli leurs grands yeux bruns d’effroi … Sociopathe. Calypso, resta de longues minutes agenouillée près des braises. Elle pouvait sentir son cœur qui ne demandait qu'à sortir de sa poitrine, sa tête qui semblait prête à exploser au moindre coup de pression supplémentaire.. Puis vint un moment où les sanglots cessèrent enfin. Oh Calypso voulait toujours mourir, ne supportant pas l'idée de rester seule, sans ses parents dans ce monde ; mais avant elle jura de les venger.

When I was twenty-five

“ Relèves toi ! “ allongée sur le sol, la jeune femme était épuisée. Cela faisait maintenant bientôt deux heures qu’elle s'entraînait. Deux longues heures durant lesquelles elle recevait d’avantage de coups qu’elle ne parvenait à en donner. “ Je crois que j’aurais bien besoin d’une petite pause.. “ Finit elle par avouer en suffoquant pour le plus grand plaisir de son coach personnel qui commençait à désespérer de la voir abandonner un jour. Un peu plus et son ego d’homme et de professeur ne s’en serait jamais remis. L’homme ravis, alla s’installer dans un coin de la pièce où se trouvait sa bouteille d’eau. Calypso elle, s’y traîna plutôt dès qu’elle eut retiré son bandeau. “ Je ne progresse pas assez vite.. “ dit elle finalement un peu triste, ayant suffisamment repris son souffle pour pouvoir briser le silence. “ Je dois devenir plus forte. “ Seulement Roman ne semblait pas l’entendre de cette oreille, exaspéré il secoua la tête “ Tu me fatigues à être si pressée ! Je t’ai déjà dis que tu devais être plus patiente ! Le Systema est un art martial qui demande énormément de pratique, de contrôle et de... “ Calypso ne lui laissa pas le temps de terminer cette phrase qu’elle connaissait par coeur. “.. Et de maîtrise de soi, je sais déjà tout ça Roman. Mais tu ne comprends pas .. c’est juste que  .. “ - “ C’est juste que tu vas pas tenir si tu continues à ce rythme là ! “ l’homme s’était précipité sur la jeune femme qu’il plaquait à présent contre le mur de la salle de sport.. “ Tu donnes déjà tes cours de self défense pour payer le loyer, quand tu donnes pas de cours tu t'entraînes à la salle de sport et quand la salle est fermée c’est à mon tour de t’initier au Systema. C’est pas une vie ça Calypso, je m’inquiète pour toi.. “ La jeune grecque savait qu’elle ne lui offrait pas spécialement la vie dont il aurait rêvé. Cela faisait maintenant trois ans que Roman était devenu son professeur de Systema, enfin depuis huit mois ils étaient peut-être devenus un petit peu plus que ça l’un pour l’autre… Mais les sorties en amoureux pouvaient se compter sur ses dix doigts et ça le jeune homme lui reprochait beaucoup. “ Écoutes .. Je ne veux plus être effrayée à chaque fois que je me retrouve seule à l’appartement, ou bien quand je fais le trajet pour aller donner mes cours le matin.. T’es capable de le comprendre ça ? “ Roman posait ses yeux tristes sur la jeune femme, dégageant une mèche brune qui tombait sur son visage … “ Mais qu’est-ce qui te fais si peur.. Si tu acceptais enfin de me le dire, je pourrais te protéger. Tu sais que je ferais n’importe quoi pour toi ..“ sa voix, suave et pleine de sincérité fit l’effet d’une douce enveloppe chaude et réconfortante sur la jeune femme. Elle se sentait prête à tout lui raconter. Lui dire que depuis la mort de ses parents et la disparition de son frère il y a quatre ans, ce dernier ne cessait de la harceler. Lui dire aussi, que ce frère en question, n’est autre que son jumeau sorcier sociopathe qui a tué ses parents. Et lui dire enfin, que la réalité de ce monde est tellement différente de celle qu’il pense lui connaître… Oui, elle voulait lui dire la vérité et elle le savait capable de comprendre. Seulement, à cet instant son portable sonna tandis que le beau brun allait poser ses lèvres contre les siennes… Un message, d’un numéro inconnu. Je te vois, petite alouette. Est-ce pour moi que tu te donnes tant de mal ? Persévères et peut-être que lorsque l’on se reverra enfin, tu parviendras à donner un coup tout en restant debout. Je t’embrasse si fort. - L A cet instant, un mélange de rage et de détermination s’empara de la jeune femme. La peur avait définitivement disparue. A compter de ce soir, elle deviendrait la traqueuse, plus la traquée. Elle deviendrait la chasseuse, plus la chassée. C’était terminé maintenant, elle allait tout quitter. Ses amis, son appartement, son travail, son petit ami .. Elle ne devait plus rien avoir à perdre si elle voulait pouvoir atteindre son but. " C'était qui ..? " demanda le beau brun, inquiet en voyant bien que la lueur qui se trouvait dans les yeux de sa petite amie, avait changé de teinte. L'amour et la tendresse, avaient laissé place à une rage sanglante. “ Seulement le passé. Allez on y retourne, maintenant. “ Elle écarta d’un mouvement bref son petit ami, ne souhaitant pas s'éterniser sur cette conversation. Puis, elle alla se positionner au centre du tatami, où elle remit le bandeau sur ses yeux. Elle n'attendait qu'une chose, que le jeune homme vienne. Ce qu'il fit, non sans soupirer, lui portant le premier coup. Un coup qu’elle para avec brio avant de le lui rendre en triple ...

Today

23:47 Budapest, Hongrie. Une voiture de police circule dans les rues d’un quartier de la capitale Hongroise particulièrement calme ce soir là. A son bord, la jeune femme originaire de Grèce patrouille. On lui a récemment assignée ce quartier après quelques signalements douteux, des personnes jureraient avoir observé des individus étranges, certaines parlaient même d’être inhumains. Évidemment le chef de la police ayant pensé qu’il s’agissait d’une blague ou bien d’un récit commun à quelques ivrognes, il décida d’attribuer ce quartier à la jeune nouvelle recrue étrangère, fraîchement débarquée aussi bien dans la capitale que dans le métier. Il pensait que Calypso se serait sentie mise de côté à cause de cette assignation, pourtant s’il savait … La jeune femme ne pouvait pas rêver mieux. Les derniers indices qu’elle avait parvenu à collecter au sujet de son frère l’avaient déjà conduite jusqu’à cette ville. Maintenant, ce n’était qu’une question de temps avant qu’elle ne parvienne à lui mettre la main dessus. Cependant un élément semblait venir contrarier la quiétude de Calypso. Le reflet d’une silhouette dans une vitrine interpella la jeune Grecque. Elle y voyait une femme, seule et plaquée contre un mur. Les traits de son visage trahissaient le fait qu’elle semblait beaucoup souffrir. Sûrement une junkie dans un état second, pensa la jeune femme. Doucement, Calypso arrêta la voiture pour observer cette vitrine qui reflétait l’intérieur d’une des ruelles, avec un peu plus d’attention … Ce qu’elle vit la força à rester un peu bête durant une poignée de seconde. Du sang, du sang semblait dégouliner le long de la nuque de jeune femme. Sans réfléchir, Calypso bondit de sa voiture, puis dégainant son arme elle se précipita dans la ruelle. C’est là qu’elle comprit. Un homme - en apparence tout du moins - avait logé sa bouche dans la nuque de la jeune femme. Il n’en fallait pas d’avantage à la jeune policière pour s'apercevoir que cet homme dont le reflet fuyait la vitrine faisant office de miroir, ne pouvait être qu’un vampire. Un vampire affamé qui venait de plonger ses crocs dans une jolie jeune femme sans défense. Ces êtres ni tout à fait vivants, ni tout à fait morts, Calypso les connaissait bien. Très jeune, ses parents l’avait mise en garde contre ces sombres créatures de la nuit. Seulement à présent, elle n’en avait jamais vu un de ses propres yeux. Elle se tenait pourtant à distance raisonnable, immobile prête à intervenir par surprise, et pourtant .. “ Es-ce la stupidité ou l’inconscience qui te pousse à m’interrompre ? Ou serait-ce les deux ? “ La créature blafarde qui venait d’ôter son visage de la nuque de la jeune femme, s’était tournée en direction de l’agent de police. Ils sont très dangereux. Tout est développé pour eux. La vitesse, la force et les sens.. Son père l’avait prévenu, comment avait-elle pu oublier. Pour l’effet de surprise, c’était plutôt raté. Calypso n’avait pas d’autre choix que de faire face à présent. Hors de question de laisser paraître le moindre signe de faiblesse. Pourtant, lorsque cet homme aux canines acérées et au visage blanc couvert de sang, posa ses yeux sur Calypso, sa tête qui lui hurlait de courir entra en conflit avec son corps qui ne demandait qu’à faire ce à quoi il était entraîné depuis tant d’années : se battre. “ Lâches la immédiatement ! “ s’exclama la jeune femme en chargeant son arme déjà pointé sur le vampire. C’est le rire terrifiant de ce dernier qui poussa la jeune femme à ouvrir le feu. Elle savait que ceci ne suffirait pas à le tuer, ni même à le retenir bien longtemps. Mais si elle pouvait faire gagner un peu de temps à la pauvre femme qui se faisait saigner dans cette ruelle, alors elle devait agir. D’abord un, puis deux, quatre, sept et enfin neuf coup de feu retentirent. Le vampire encaissa les coups non sans trop de difficulté, mais suffisamment pour que la jeune femme puisse se dégager de son emprise et s’enfuir. Seule face à cette créature, Calypso n’avait pas le droit à l’erreur. Baissant les yeux au sol, elle y vit une vieille palette en bois qui devait probablement servir à transporter des marchandises. Coup de pied pour en détacher une latte, puis coup de genou pour la briser en deux : elle était à présent équipée. Les combats à l’arme blanche, s’étiat quelque chose qu’elle maîtrisait à la perfection. Mais l’exécution de vampire, c’était encore un concept tout nouveau pour elle. Sa seule chance : le vampire ne semblait pas en être à son premier repas de la soirée, et l’abus de sang amoindri les sens d’un vampire. Ni une, ni deux : Calypso se précipita sur le vampire à peine affaibli par les balles, mais victime de la confusion qu'entraîne l’abus de sang. Elle chargea, frappa, mais se fit surtout frapper. Des coups qui font mal, des coups puissants malgré tout. Mais la jeune femme n’était pas seule, dans sa tête : Romàn lui soufflait de se concentrer, de ne pas abandonner. C’est ce qu’elle s'efforça de faire. Après seulement quelques minutes d’un combat qui sembla durer des heures : Calypso s’effondra au sol, reprenant son souffle avec grande difficulté. Le vampire lui, s’agenouilla que quelques secondes après. Incapable pour sa part de reprendre quelque souffle que ce soit, ayant un pieu en bois planté dans son poumon, et l’autre dans son coeur. Ce soir là, Calypso tua son premier être surnaturel. Ce ne fut certes pas son frère, mais la satisfaction de débarrasser se monde d’un être aussi néfaste que son jumeau semblait l’avoir combler. Mais elle ne s’arrêterait pas là, elle continuerait de s'entraîner, de devenir plus forte. Se promettant de tuer chaque terrible créature de la nuit qui croiserait son chemin. Ainsi vaincre son propre frère, serait ensuite chose aisée.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: hunting your own blood ➳ Calypso Sam 27 Juin - 9:58

Crystal Reed. Smile Bienvenue sur PS ma belle, je me demande bien quel perso tu prépares.
Revenir en haut Aller en bas
James Batthyány
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 257
√ Date d'inscription : 30/05/2015

MessageSujet: Re: hunting your own blood ➳ Calypso Sam 27 Juin - 10:36

Bienvenue parmi nous I love you
Bonne continuation pour ta fiche santa

Et tout comme Niall, j'ai hâte de voir ce que tu vas en faire cat

_________________



BANG BANG,
YOU SHOT ME DOWN.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: hunting your own blood ➳ Calypso Sam 27 Juin - 11:37

Oh merci à vous deux pour votre accueil, c'est très gentil ! Sleep

Dans ce cas, j'espère ne pas vous décevoir alors, une fois mon histoire terminée. flower
Revenir en haut Aller en bas
James Batthyány
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 257
√ Date d'inscription : 30/05/2015

MessageSujet: Re: hunting your own blood ➳ Calypso Sam 27 Juin - 13:38

T'es déjà humaine, ça me vas très bien Laughing , ou moins je ne risque pas de me faire tuer avec toi elephant

_________________



BANG BANG,
YOU SHOT ME DOWN.


Revenir en haut Aller en bas
Joel Zsivoczky
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 146
√ Date d'inscription : 09/05/2015

MessageSujet: Re: hunting your own blood ➳ Calypso Sam 27 Juin - 13:56

crystal ! très bon choix I love you et puis les gifs que tu as choisis pour ta fiche sont juste magnifiques scratch bienvenue ici bom

_________________
under the lights we went

come, husk your limbs to my floor, bones sucking stones, her coming storm, under the lights you went, chemical ashes head down, heart on a diamond thread, fennel and lashes wet down. young star, hanuted lynx, i want your bones inside my bones
Revenir en haut Aller en bas
Mircea Brâncuși
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1108
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: hunting your own blood ➳ Calypso Sam 27 Juin - 16:35

Bienvenue I love you

Citation :
Nul doute que son plus beau trophée sera l'urne contenant les cendres de son frère jumeau, qu'elle aura brûlé elle-même sur un bûcher confectionné par ses soins
C'est un projet intéressant... Razz

Si tu as des questions, n'hésite pas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: hunting your own blood ➳ Calypso Sam 27 Juin - 17:33

tuer son frère, c'est toujours classe Wink

bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: hunting your own blood ➳ Calypso Sam 27 Juin - 19:00

Bienvenue sur PS et c'est bien de céder Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: hunting your own blood ➳ Calypso Dim 28 Juin - 9:54

bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: hunting your own blood ➳ Calypso Dim 28 Juin - 15:36

Joel - Merci ! Sleep Oui, depuis un petit moment déjà j'avais envie de jouer Crystal. Alors je me lance ici.. elephant

Mircea
- Ahah effectivement, projet peu commun mais qui me tente bien. jocolor Merci pour l'accueil I love you Je n'hésiterai pas alors. elephant

Agnes - Merci elephant ! Oui oui, l'amour fraternel c'est pas dans toutes les familles, u know. Evil or Very Mad I love you

Vega - Ahah merci I love you  ! Mais nooon.. céder à la tentation c'est mal ! Pourtant, j'en reste pas moins impatient de commencer à RP ici. silent

Mihaly - Mercii ! elephant I love you
Revenir en haut Aller en bas
Abraham Racz
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 242
√ Date d'inscription : 06/06/2015

MessageSujet: Re: hunting your own blood ➳ Calypso Lun 29 Juin - 15:20

Madame, tu es seksy.
Crystal quoi

Bienvenue en tout cas :DD Une chasseuse Smile Aller, tu pourras me courir après si tu veux
Bref ! J'aime ton personnage, son prénom, son humanité sordide ! Bon courage pour ta pitite fiche, j'ai déjà hâte de pouvoir t'harceler **

_________________


    don't trust a smile
    BICTH PLEASE byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: hunting your own blood ➳ Calypso Jeu 2 Juil - 19:10

Monsieur, tu l'es bien plus Smile !
Parce que Sebastian c'est un peu l'amour de ma vie, vois-tu ?

Ce sera un plaisir de te courir après aha Arrow
Globalement, je pense avoir terminé ma fiche. Donc j'suis impatient que tu viennes me harceler. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: hunting your own blood ➳ Calypso Sam 4 Juil - 9:18



bravo tu es validé

Oh la jolie fiche, pardon de l'attente je viens seulement de voir mais j'aime beaucoup ton personnage Evil or Very Mad

Pour débuter ta vie dans le forum, il ne faut pas oublier de remplir correctement ton profil. C'est très important de venir voir le bottin si votre avatar s'y trouve, le staff n'est pas parfait. Il faut en profiter pour jeter un coup d'oeil au reste des demandes et pense à lire correctement les annexes parce que nos bêtes ne sont pas comme dans les films et différent de ce qu'on voit en ce moment à la télévision.

Maintenant que tu as fait toutes ces étapes ennuyeuses, nous t'invitons à te créer ta fiche de lien et à la compléter le plus vite possible. Il y a une fiche de lien à votre disposition, pour suivre les couleurs du forum et pour vos fiche tentez de ne pas déformer le forum avec vos fiche, c'est un maximum de 430px. Juste un petit rappel pour les posts rp, si vous mettez des cadre et tout, veuillez à ce que cela ne dépasse pas 430px en largeur, pour ne pas déformer le forum. merci. Une fiche a été construit pour vous ici : fiche pour les posts rp . Et surtout. Have fun.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

MessageSujet: Re: hunting your own blood ➳ Calypso

Revenir en haut Aller en bas

hunting your own blood ➳ Calypso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The 2013 challenge : Blood Raven
» (2.2) ❝ I'm going hunting, I'm the hunter, I'll bring back the goods ... ❞ ♆ Severus
» 10 raisons de ne pas jouer Blood Angel ?
» La Calypso
» blood, monster, tears ~ (théna)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: Fiches-