Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Mer 24 Juin - 22:45


   FROM @TUMBLRAUPIF / CELEBRITE @CHARLIE HUNNAM

romanov, anton
    Don't you see ? It is a new age. It requires a new evil. And I am that new evil.

   
nom ; Romanov, simple emprunt à la défunte famille impériale, un nom entre or et sang parfait pour son égo. ~ prénom ; Anton, son véritable prénom et pour ainsi dire seul vestige de son passé qu'il emporte avec lui dans cette vie et dans toutes les autres, incapable de s'en défaire. ~ âge ; D'apparence il ne dépasse pas le début de la trentaine, mais pour lui le millénaire est proche, agé de 934 ans le temps parait parfois bien long. ~ origines ; Russes ~ race ; Vampire ~ clan ; Il ne suit que sa glorieuse petite personne, être un pion parmi d'autres ne l'intéresse pas le moins du monde. ~ pouvoirs ; Comme tous les vampires il jouit de nombreux petits avantages qu'il est inutile de rappeler tant ils sont basique, mais issu de la famille Tolvaj un don supplémentaire vient s'ajouter à la liste. Un don qui prend des airs de drogue tant il en abuse et tant il en est dépendant. Pénétrer les rêves, les cauchemars des mortels, lire au plus profond d'eux leurs peurs et leurs désirs, les influencer ou en tirer de la musique. Rien ne vaut toutes ces sensations ô combien grisantes.  ~ métier ; Il se dit musicien, les gonzesses hurlent au fantasme, les membres de son groupe pensent que c'est un connard, pour leur agent il n'est qu'un tas d'argent à se faire. Rockstar ou une connerie du genre devrait faire l'affaire. ~ orientation sexuelle ; Hétérosexuel et croyez bien qu'il a eu assez de temps pour se forger un avis solide là-dessus. ~ statut matrimonial ; Complexe, ennuyant, sans intérêt, même lui ne comprend pas toujours quelle case est à cocher ou au contraire. ~ caractère ; arrogant - passionné - virtuose - égocentrique - instable - impulsif - déraisonnable - peut se montrer immature - joueur - poussé par l'adrénaline - cultivé - parfois nostalgique - souvent indifférent - violent - cynique - narcissique - borné - bien trop fier - contradictoire

   

   La société vampirique ne l'intéresse plus depuis bien longtemps, ce qu'ils pensent de lui non plus, Anton préfère vivre sa non vie de son côté, c'est plus agréable. ~ Bien que certaines périodes de sa vie furent traversées par l'ennuie, il ne regrette pas d'avoir la chance de voir le monde évoluer et pourtant rester aussi violent qu'il y a mille ans. ~ Il est un peu le cliché de la rockstar, les groupies, le sexe, les clopes, les scandales, le besoin de liberté et la bonne musique évidemment. ~ Les humains n'ont que peu d'intérêt pour lui, certains peuvent trouver grâce à ses yeux, mais la plupart n'ont aucun intérêt, tous les mêmes. Pourtant cette espèce de vénération qu'ils ont pour les artistes lui plait. Oh que oui ça lui plait. ~ Plusieurs tatouages ornent son corps, certains sont presque aussi vieux que lui, c'est un peu la mosaïque de sa longue et infinie histoire. ~ La musique cogne dans son corps comme un coeur faisant pulser le sang à travers son organisme. Il l'a profondément dans la peau quand bien même il ressemble au connard en quête de succès, de drogue et d'une mort violente. ~ Les rêves et les cauchemars des humains sont une source d'inspiration inépuisable. ~ Dans sa glorieuse arrogance, a un avis sur tout et n'importe quoi. Ce n'est pas que ça l'intéresse, non il aime juste faire chier le monde, personnellement le sens de rotation de la terre il s'en fout comme de la groupie avec qui il était la veille. ~ Il ne supporte pas la solitude, c'est un état qui le rend profondément malade, l'amène à être plus violent, plus fou, c'est pourquoi il est quasiment tout le temps entouré. ~ Il trouve la société humaine actuelle fascinante, entre le pouvoir de l'argent et celui plus important encore de la notoriété, une course aux projecteurs, à son quart d'heure de gloire. A la fois pathétique et opportun pour un type comme lui.

   

   ton pseudo : Harlequin of Hate ~ âge : La vingtaine ~ pays : France ~ fréquence de connexion : Tous les jours ~ comment t'es arrivé ici? : En fouillant sur bazzart ~ un commentaire? : J'ai littéralement craqué pour ce forum.


   
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Mer 24 Juin - 22:45



story of my life
  une petite citation ici.

 
Emporté par la mélodie rocailleuse, Anton en oubli jusqu'à la crasse du squat qu'il occupe. Ce qui arrive jusqu'à ses oreilles est dégueulasse, comme à peu près tous les gens traversant son champ de vision. Isolé sur le vieux futon à moitié déchiré, il se contente d'observer. De chercher quelconque occupation, un repas, un cassage de gueules, autre chose encore. Ces punks sont amusants, distrayants. Plus cons que la normale, plus violents, motivés d'un désir contestataire qui sera retombé demain. Distraction. Les années 70 sont tout sauf ennuyeuses. Les humains s'émancipent, se rebellent, s'affirment dans la différence, d'une société sous la société. Ils reproduisent le même schéma. En boucle. Infini. Et ça le fait sourire. Ça l'amuse. Ça le lasse parfois, mais ici il s'amuse. Londres est belle. Unique. En proie à une tension qui l'excite. Lui ici n'est rien. Dans cette vie il n'est qu'observateur. Prédateur dans les ombres, dégouté et admiratif à la fois pour ce sous-genre au sien. Pour cette espèce qu'il fut autrefois. La voix brisée par la came défonce ses tympans, les guitares saturées pourraient être supportables si elles n'étaient pas violées par ces quelques types. C'est pourtant dans ce bordel sans nom qu'il l'observe. Qu'elle attire son oeil. Loin du reste, loin de tout. Propre sur elle, dans son cuir noir brillant. L'azur de ses yeux rayonne à travers la pollution anarchiste du coin. C'est comme un phare qui signale une terre promise aux navires. Le vampire se laisse happer par un désir qui n'a pas de nom, quelque chose qui vient d'ailleurs. Ça brise tous les os de son corps. C'est l'attrait de la nouveauté et le contraste avec sa réalité Londonienne qui est bousculé. Violemment. Sans concessions. Elle l'agresse sans même le voir, sans même le connaitre. Qu'elle court avant qu'il ne fonde sur elle. Qu'elle court avant qu'il ne l'attrape. Bien vite il va se lasser de son nouveau jouet, de sa nouvelle poupée de cire. Il va la briser, la faire fondre, en extirper chaque goutte exquise de plaisir et de douleur avant d'achever le pauvre animal au bord d'une route trop peu fréquentée. Il va jouer et se lasser. Il le pense amèrement. Vampire lassé déjà par tous ces types et leur pseudo révolte sociale à coup de musique mal maîtrisée et de drogues. A coup de pavé dans la gueule aussi. Mais elle a disparu. Fumée dans la fumée. Anton cherche du regard impatient de la retrouver, de s'assurer que ce n'est pas la manifestation d'un esprit trop vieux et détraqué. Elle s'appelait peut-être ennui finalement. Disparue. Inexistante surement. Le vampire se retrouve face à face avec son reflet chaotique et blasé. Un peu plus il s'affale dans le sofa défoncé, regard à l'horizon, presque impatient que le jour se lève pour mieux disparaitre. C'est un soupire las contre son oreille qui le ramène vers la conscience. Une voix douce enduite d'une candeur bafouée qui le traverse. Quelques mots. Quelques syllabes qui brisent le bruit et offre à son esprit le noir complet. Il l'entend, ne répond pas un seul instant. Simple sourire en coin face aux promesses bien trop belles pour être vraies. Elle a du culot son hallucination. Le culot d'exister. Le culot d'être semblable en tout point, des canines jusqu'à l'esprit. Du coeur aux tripes. Elle le réveille de sa torpeur, l'amène à se redresser. Elle lui offre la troupe de dégénérés autour d'eux comme amuse gueule. Dans le sang c'est la promesse d'une nouvelle vie, d'un nouveau cycle. Renaissance éternelle.




une petite citation ici.

 
Le sang coule à la commissure de ses lèvres et le monstre enfin repaît de son festin se laisse aller à un rire satisfait. Les lumières de la ville laissent sur l'horizon une vue magnifique et le ciel étoilé ne fait qu'agrémenter le tableau pour en faire une toile de maitre. Belle Budapest. Parfaite. Douce mégalopole, nouveau centre culturel où tous les arts se regroupent où tous les humains se retrouvent pour mêler, échanger, créer. De la pointe de sa botte il redresse le visage du cadavre. C'est presque du remords qui éclate dans son esprit. Presque seulement et oublié la seconde d'après. Petite groupie, un peu trop fan, un peu trop collante. Elle rêvait quelque chose d'inoubliable en sa compagnie. Il n'a rien promis. Il lui a donné satisfaction. Et elle est morte. Le connard se marre, d'un rire fou, satisfait. Il y a des nuits comme ça où Anton se sent plus bête sauvage que civilisée. Des nuits où il ne cherche pas à renier ses instincts carnassiers et où la traque ne fait que rajouter une saveur particulière à la chose. D'un revers de la main il essuie l'hémoglobine coulant sur son menton pour mieux allumer une cigarette ensuite. Tic stupide qu'il traine depuis une centaine d'années, incapable de s'en défaire, incapable d'arrêter, non pas pour la substance, mais pour le simple fait d'avoir les mains occupées. Anton s'accroupit dans une soupire las à présent. Vient la partie la moins amusante. Dommage elle était si belle, même effrayée et morte elle reste belle. Elle doit pourtant disparaitre. A tout jamais. Connard gentleman il lui offre une place à expiration dans ses souvenirs. Ce n'est qu'un repas, un moyen pour lui de ne pas dépérir. Pas trop vite et de tenir. Juste un peu plus. Immortalité à consommer sans modération et tout un élevage à sa portée. Il n'est pas le pire, il n'est pas le plus doux. Il n'est qu'un vampire assumé qui vit sa vie. Qui ne se préoccupe de rien sauf de sa petite personne, de son confort de son bienêtre. La mort peut-être belle. Elle l'est quand on a sa conscience pour soi. Et il l'a. Connard abrupte qui jamais ne s'effondre, qui parfois fait face à sa folie, à son besoin de sang qui est plus fort que tout. Il a perdu pied déjà, s'est laissé porter par son instinct de prédateur. Le meurtre est une part de lui. Même vivant c'était le cas. C'est pire aujourd'hui. Les morts il a cessé de les compter et ils ont cessé de le hanter. Il ne les voit pas. Ne les ressent pas. Il se contente d'absorber le rouge de leurs veines comme ils dévorent leurs pièces de viandes encore saignantes. Beaucoup diraient que c'est le cycle de la vie. La loi du plus fort. La proie et son prédateur. Mère nature fonctionne ainsi. Mère nature est une salope sans pitié. Anton n'est que son incarnation la plus parfaite. En haut de la chaine. Monstre sans coeur, sans attachement. Juste lui et ses besoins dans ce monde de fous. Monde fou dont il est le roi.





une petite citation ici.

 
Libre. Les moteurs hurlent face au vent et contre la lune. Ensemble ils roulent dans la nuit sauvage. La route leur appartient, meute dévalant le bitume à toute allure sans se préoccuper de rien. Le monde tourne autour d'eux, contre eux ou avec eux. Derrière quelques sirènes hurlent. Ils ne les auront pas. Vieux fous, vieilles carcasses sans peur. La mort est en eux, les caresse et les drape d'une aura douce et paisible. Aujourd'hui ils sont une famille qui vole de villes en villes pour y déverser leur musique. Culte de la personnalité. Arrogants jusqu'à l'os. Ils roulent, font parler d'eux. Lumière, caméra, action. Héros de leurs propres aventures, de leur film virtuel, d'une vie qui un jour prochain devra cesser dans la violence d'une disparition. Déjà ils se languissent de voir les pauvres humains pleurer la mort horrible de leurs dieux vivants et ils en rient. Ils rient d'eux et de leur stupidité. Ils rient de les voir si pathétiques. Bons à rien, juste à les nourrir. Les nourrir de gloire et de sang. Existence futile. Les vampires rodent, vivent. Survivent contre l'échine humaine. A bout de souffle parfois, mais avides de leur survivre. Pour toujours. A jamais. Alors ils roulent, font hurler les deux roues en un rythme si profond qu'ils en ressentent toute la musique. Anton se laisse bercer, les yeux presque clos. Seul son rire transperce en une complainte bien agréable. Les autres suivent. Derrière les autorités sont à la ramasse. Il fait bon de vivre en parfait connard anarchiste. Il fait bon de vivre sans code, sans barrière. Nouvelle vie, nouveau cycle. Renouveau du démon. Cette peau lui plaît, cette personnalité lui plaît aussi. C'est amusant. Ça le distrait enfin. Les dernières décennies furent lentes. Moroses. Mais il le sait, le monde n'est qu'un éternel recommencement. Une horloge revenant irrémédiablement vers le zéro et avec la possibilité de vivre mille vies différentes. Promesses de l'immortalité, d'un univers infini. Sans fin. Anton tombe. Tombe toujours plus dans les dérives de son être, de sa folie arrogante à ses propres règles toujours plus égoïstes. Caricature des poches à sang. Nuisible coriace, il se laisse aller à l'incarnation de ce qu'ils rejettent et de ce qu'ils vénèrent à la fois sans jamais chercher à s'en cacher. Ils l'aiment. L'adulent toujours plus. Ces idiots vont jusqu'à débourser des fortunes pour le voir. Ou pour les voir. Parfois il se perd entre sa gueule narcissique et sa famille. Alors il roule. De plus en plus vite. Lâche l'engin de ses mains et se laisse guider contre la ligne blanche, sourire aux lèvres et sans peur. La peur n'est rien. Elle n'existe pas. Il n'y a que lui. Lui et les rêves des humains. Lui et les cauchemars. Les siens surtout. Proche de la folie. Trop proche du point de non-retour. Il sait que le temps ne joue pas en sa faveur. Mais il s'en fout. Il s'en fout car il est à sa place. Glorieux connard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Jeu 25 Juin - 2:14

Un copain vampire. What a Face Bienvenue sur poisoned soul, Anton ! Courage pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Mircea Brâncuși
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1108
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Jeu 25 Juin - 5:28

Bienvenue I love you Un vampire rockstar, ça me fait penser à Lestat . Hâte de voir comment tu vas développer ton personnage! ET LE TITRE. the brothers bright santa. Si tu as des questions, n'hésite pas Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Abraham Racz
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 242
√ Date d'inscription : 06/06/2015

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Jeu 25 Juin - 6:37

Han mon dieu Charlie elephant
J'adore ce prénom Oo Que je ne connaissais pas du tout xD
Bon, un vampire seksy, que demander de plus ? Une star en plus, olala, on a trop de chance

Bref, bienvenue et bonne chance pour ta jolie petite fiche !

_________________


    don't trust a smile
    BICTH PLEASE byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Jeu 25 Juin - 9:02

Merci à vous pour cet accueil enthousiaste geek admirez-moi oui c'est sans risque pour la santé, si on omet la folie, la perte de contrôle, les rêves coupables et quelques autres petits trucs flower
Revenir en haut Aller en bas
James Batthyány
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 257
√ Date d'inscription : 30/05/2015

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Jeu 25 Juin - 9:04

Bienvenue parmi nous I love you
Bonne continuation pour ta fiche santa

_________________



BANG BANG,
YOU SHOT ME DOWN.


Revenir en haut Aller en bas
Artémis Vadas
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 135
√ Date d'inscription : 13/05/2015

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Jeu 25 Juin - 10:34

Charlie est tellement le plus beau elephant bienvenue par ici Anton et bon courage pour ta fiche bom
Revenir en haut Aller en bas
Lycidas Hemming
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 130
√ Date d'inscription : 17/05/2015

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Jeu 25 Juin - 13:09

Bienvenue

_________________



❝Let us go then, you and I
When the evening is spread
out against the sky
- J. Alfred Prufrock

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Jeu 25 Juin - 14:37

Oh mein Gott! Surprised LE Sons de mon cœur, je vais mourir de voir ta tête sur le forum constamment, c'est très cruel de ta part!

Bienvenue sinon! Bon courage pour ta fiche espèce de mécréant...
Revenir en haut Aller en bas
Poisoned Soul
fondatrice + the dark i know well
avatar
poisoned soul
√ Messages : 725
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Jeu 25 Juin - 15:26

Bienvenue sur PS I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://poisoned-soul.forum-pro.fr
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Jeu 25 Juin - 15:55

Merci à vous cat
Il n'y a que de belles têtes qui trainent dans le coin, je ne suis donc pas le seul à être vraiment cruel miss Herrero jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Ven 26 Juin - 0:22

charlie. ce nom de famille. toi et moi, on est fait l'un pour l'autre, marions nous, ayons beaucoup, beaucoup d'enfants, ok?

bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Andrija Adamić
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 389
√ Date d'inscription : 15/05/2015

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Ven 26 Juin - 3:46

Bienvenue ici I love you

_________________
+we slow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Ven 26 Juin - 13:40

Oh tu sais moi et le mariage il y a comme un truc qui coince et je crains ne pas pouvoir disperser quelques gentils petits batards à cause de ma condition. Mais nous trouverons bien quelque chose jocolor Merci à vous deux.
Revenir en haut Aller en bas
Joel Zsivoczky
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 146
√ Date d'inscription : 09/05/2015

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Sam 27 Juin - 13:54

bienvenue,avec le bel hunnam I love you

_________________
under the lights we went

come, husk your limbs to my floor, bones sucking stones, her coming storm, under the lights you went, chemical ashes head down, heart on a diamond thread, fennel and lashes wet down. young star, hanuted lynx, i want your bones inside my bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Dim 28 Juin - 0:11

Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mircea Brâncuși
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1108
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Dim 28 Juin - 8:13



bravo tu es validé

Connard gentleman, l'expression est géniale Laughing. J'aime beaucoup ton personnage, et ta plume Smile. Qu'il fasse juste attention, faut pas disperser les cadavres partout Evil or Very Mad

Pour débuter ta vie dans le forum, il ne faut pas oublier de remplir correctement ton profil. C'est très important de venir voir le bottin si votre avatar s'y trouve, le staff n'est pas parfait. Il faut en profiter pour jeter un coup d'oeil au reste des demandes et pense à lire correctement les annexes parce que nos bêtes ne sont pas comme dans les films et différent de ce qu'on voit en ce moment à la télévision.

Maintenant que tu as fait toutes ces étapes ennuyeuses, nous t'invitons à te créer ta fiche de lien et à la compléter le plus vite possible. Il y a une fiche de lien à votre disposition, pour suivre les couleurs du forum et pour vos fiche tentez de ne pas déformer le forum avec vos fiche, c'est un maximum de 430px. Juste un petit rappel pour les posts rp, si vous mettez des cadre et tout, veuillez à ce que cela ne dépasse pas 430px en largeur, pour ne pas déformer le forum. merci. Une fiche a été construit pour vous ici : fiche pour les posts rp . Et surtout. Have fun.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave Dim 28 Juin - 10:32

Oui j'en suis fier c'est vrai Cool -admire ma modestie- Laughing Et bien merci pour les petits compliments ça fait vraiment plaisir surtout que je n'étais pas sur de moi et merci pour la validation, ne t'inquiètes pas il est propre il débarrasse après ses repas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

MessageSujet: Re: Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave

Revenir en haut Aller en bas

Romanov ♦ there's a reckoning a' coming, it burns beyond the grave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» No Limit 2 coming soon !
» GREEN DAY - U2
» Coming out....( télévitale )
» o'connors is coming + avia,hunter,lia
» MAC x Isabel and Ruben Toledo Collection Collection (Printemps 2015)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: Fiches-