Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

(lycidas) hungry for blood.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: (lycidas) hungry for blood. Sam 20 Juin - 16:57



   
   Lycidas & Niall
   hungry for blood

T
ic. Tac. Le temps passait avec une lenteur toute particulière, ce soir-là. Cela faisait bien des heures qu’il tournait en rond. Il était pourtant à peine minuit à l’horloge, lorsqu’il prit la décision de quitter son appartement. Et voilà qu'une silhouette presque féline parcourait les couloirs de la clinique Egészségügyi, à Budapest. Le pas pressant du jeune homme semblait faire écho à la pluie qui battait contre les fenêtres de l’établissement. Déjà deux soirs de suite que l’orage grondait en ville, et terrifiait les enfants, reproduisant le son de baguettes de bois sur un tambour, et l’estomac du vampire qui ne tarissait pas. Niall s’infiltra dans un vestiaire, et y déroba une combinaison de chirurgien qu’il enfila en quelques secondes. Si son coeur battait encore, ce dernier aurait probablement risqué un arrêt en un instant. Sa faim grandissante faisait de lui un cadavre ambulant; il avait la peau plus livide que jamais, et ses yeux étaient marqués par des cernes qui donnaient à son visage dix ans de plus. Ainsi, armé de son masque blanc, Niall partait en chasse. Une chasse à laquelle peu de ses semblables s’aventuraient, puisqu’il cherchait des pochons de sang. Cela faisait des décennies que Wilde ne prenait plus son précieux carmin à la source. Le virág préférait s’approvisionner autrement. Il avait conscience que cette fois-ci, il aurait dû s’y prendre plus tôt. C’était d'ailleurs l’arrivée des règles de Caleigh qui l’avait sorti de son sommeil. Depuis le moment où il ouvrit ses volets, Niall ne partagea pas le moindre mot avec sa petite protégée. De toute façon, au vu de son teint blafard et des cents pas qu’il faisait au milieu de leur salon, elle avait deviné que son vampire de "père" pensait à autre chose qu’à la théorie du Quantum et au chat d’Erwin Schrödinger. À l’instar du phénix, la bête qui sommeillait en lui menaçait de faire surface à grands coups de canine. Il devait se nourrir ce soir.

Niall, vêtu de vert, pensait poursuivre sa course désespérée dans le silence le plus complet. Pourtant, quand bien même il aperçut enfin le panneau indiquant la salle réfrigirée, une femme de taille moyenne s’approcha de lui en criant: “Docteur ! Vous êtes là ! Venez vite, nous vous attendions.” Les yeux de Wilde s’écarquillérent. Pris sur le fait, il se laissa entraîner par l’infirmiére, qui le poussait de toute façon sans la moindre gêne. Après environ trois minutes de marche, qui lui semblèrent pour le coup interminables, ils entrèrent tous deux une salle d’opération. Bip, silence.  Bip… Le moniteur cardiaque du patient indiquait qu’il n’était qu’endormi. Rapidement, les narines du vampire détectèrent l’odeur subtile et délicieuse du sang de l’homme qui gisait sur la table d’opération, tel un homard sur un plateau d'argent. Du sang, il y en avait sur les outils dont les infirmières s’étaient servies pour lui administrer son anesthésiant, puis sur les bouts de tissus scotchés grossièrement au bout de ses perfusions. L’irlandais ne pouvait décemment pas rester dans cette pièce, il fallait qu’il s’échappe du gibier, et vite. Niall fit mine d’être pris d’une toux violente avant de dire: “Re… restez ici, je reviens de suite.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Lycidas Hemming
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 130
√ Date d'inscription : 17/05/2015

MessageSujet: Re: (lycidas) hungry for blood. Dim 9 Aoû - 16:38


Hungry for blood


Niall & Lycidas


Le service de Lycidas était long et dur.  Cela était la soirée des accidents, overdoses et rencontres du troisième type.  Il n’avait pas une minute à perdre et enchaîner les patients comme une machine.  Si cela ne lui posait aucun problème et que l’hémoglobine coulant sur ses mains constituait qu’une lointaine tentation, il devait avouer que la rouille s’emparer de son corps. Un vampire, même de son âge se devait de se nourrir, et cela faisait quelques nuits déjà qu’il jouait dangereusement avec une déshydratation certaine. La raison ? Il n’y en avait pas. Cela lui arrivait de se négliger, comme on saute un repas. Tellement de choses à faire et déjà les premières lueurs du soleil pénétraient, le forçant à retourner à un sommeil réparateur, un sommeil s’apparentant plus à une mort temporaire qu’autre chose. Après avoir sauvé un autre pauvre bougre d’un destin funeste, il s’était octroyé une pause.  Contrairement à nombreux de ses frères et sœurs, il ne transformait personne par acte de charité. Il pensait réellement encore aujourd’hui, que le destin de tout un chacun était écrit, et que certains n’étaient pas destinés à la vie d’immortelle. Comment donner à un mourant qui ne veut qu’une seule chose, à savoir vivre, un cadeau aussi pesant ? Il n’était pas capable de juger les autres pour leurs actions de bienveillance, mais il pensait encore et toujours qu’il y avait une part d’égoïsme dans ce genre d’action.

Ses pas le trainèrent vers le mess des médecins. Une salle sans intérêt où certains tentaient de trouver un peu de calme, pendant que d’autres tentaient de se noyer dans un café sans goût à 1 dollar. Il traversa la pièce, ouvrit le frigo, cette magnifique invention, et sortit son mug.  Il le plaça à chauffer. Le sang-froid agressait sa gorge et faisait douloureusement se lever son estomac. Il fallait qu’il soit tiède, 37 °C.  Plongé dans une contemplation sans réelles pensées, ses sens captèrent une jeune âme, ou plutôt une odeur qu’il connaissait bien. Nombreux étaient les vampires qui tentaient de s’infiltrer ici pour avoir quelques gouttes et nombreux avaient eu la nuque brisée en essayant, car Lycidas n’était pas du genre à laisser des vagabonds se servir pendant qu’il travaillait (et il soupçonnait Abraham de travailler derrière son dos , concernant cela). Prenant une gorgée de sang, il décida de suivre cette pièce, curieux de savoir quel inconscient voulait se servir dans les réserves cette nuit.

Ainsi il prit d'abord le temps de finir son repas. Cette personne semblait s'être égarée d'après ce qu'il avait pu entendre. Enfin entendre, il suivait l'anomalie de sa routine hospitalière. Un médecin qui doit quitter son poste, ce n'était pas de la routine. Mais pour autant, il n'allait pas se montrer tout de suite. Il voulait voir, où les pas de cet étranger allaient le mener.  
(c) Dribbly

_________________



❝Let us go then, you and I
When the evening is spread
out against the sky
- J. Alfred Prufrock

Revenir en haut Aller en bas

(lycidas) hungry for blood.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un beau livre: Hungry planet : what the world eats
» The 2013 challenge : Blood Raven
» 10 raisons de ne pas jouer Blood Angel ?
» blood, monster, tears ~ (théna)
» Blood Bowl 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: Hopital-