Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

Erik / Some minds are better kept apart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Erik / Some minds are better kept apart Sam 13 Juin - 21:25


FROM @TUMBLR / CELEBRITE @ASH STYMEST

CSÁKY  
, Erik
some minds are better kept apart

nom ; Csáky  ~ prénom ; Erik. C'est le prénom que je porte depuis que je suis en vie. Je l'ai entendu sous toute ses formes : lorsqu'on me criait dessus, lorsque je tuais l'un de mes proches ou lors d'un orgasme. Je ne l'ai jamais aimé, mais on s'y fait au fil des années. ~ âge ; Je suis né le 8 février 1867 dans un petit village Hongrois. Si je me souviens si précisément de cette date c'est parce que c'est celle de la naissance du compromis Austro-Hongrois. Je prends toujours un coup de vieux en voyant que les jeunes apprennent désormais cette date pour leurs examens d'histoires. Cela fait déjà quelques mois que j'ai soufflé mes 148 bougies, bien que je sois mort l'année de mes 20 ans. ~ origines ; Ma famille a de vagues origines Scandinaves bien que j'ai toujours vécu en Hongrie. Néanmoins, je prête peu d'importance à mes origines. Je ne me sens natif de nulle part, et je pourrais aussi bien décider de quitter le pays demain comme d'y rester pour l'éternité. ~ race ; Je ne sais pas si cela est un avantage ou un inconvénient, mais je suis un vampire. La seule contrainte que cela m'apporte est de ne pas pouvoir sortir le jour. Néanmoins cela ne me dérange pas tant que ça car j'ai toujours préféré la nuit au jour. Les odeurs, les lumières, les gens, tout y est totalement différent. ~ clan ; Avec le temps, j'ai finalement rejoint un groupe de vampires qui m'en apprirent un peu plus sur moi. C'est le seul groupe dans lequel je me sens à ma place et qui comprend ma vision du monde. C'est les Farkas. ~ pouvoirs ; Paralysie progressive   ~ métier ; Je n'ai jamais été quelqu'un qui courbait l'échine facilement. Pour dire, je ne l'ai jamais courbé une seule fois de mon vivant et ce n'est pas mort que je le ferais. ~ orientation sexuelle ; Je pense ne jamais avoir été aussi honnête de ma vie qu'en disant que je suis purement hétérosexuel. ~ statut matrimonial ; Je suis un éternel célibataire. Je déteste l'engagement sous n'importe quelle forme. J'aime faire ce que je veux quand je le veux, sans contraintes. Je ne suis jamais aussi bien qu'avec moi-même.  ~ caractère ; Erik est quelqu'un d'assez froid et distant à première vue, à tel point qu'il peut même paraître hautain. Il n'est pas du genre à parler beaucoup et déteste qu'on s'intéresse à lui, il aime être seul et tisse difficilement des liens avec les autres, mais il n'en est pas pour le moins asocial. Le jeune homme s'attache rarement mais lorsqu'il apprécie quelqu'un, il ferait tout pour préserver cette amitié. Sous ses airs bourrus se cache une personne très timide et introvertie qui a trouvé comme seul rempart contre les autres l'isolement. ~ les légendes, tu en penses quoi? ; réponse ici (pour les humain).


Ma petite sœur est la chose la plus précieuse à mes yeux ~ Mes yeux bleus me viennent de ma mère & mes cheveux très bruns de mon père ~ En parlant de lui, je le déteste  ~ J'aime beaucoup les chats ~
Je n'ai jamais été spécialement bon en quelque chose, à part peut-être en dessin, mais je ne pense pas que cela me mènera quelque part un jour en sachant que les œuvres prennent de la valeur quand leur artiste meurt. Ce n'est pas de chance pour moi ~ Mon allure juvénile est plus un inconvénient qu'un avantage pour moi ~ J'aime déambuler la nuit dans les quartiers un peu glauques de Budapest ~ Au début, j'avais du mal avec mon vampirisme, je ne comprenais pas trop ce qu'il m'arrivait ni comment gérer ça ~ J'avais du mal avec l'idée de tuer des humains, du moins lorsque j'étais conscient de mes actes


ton pseudo : héhé mystère  Razz  ~ âge : réponse ici. ~ pays : France ~ fréquence de connexion : 7/7 sauf exception ~ comment t'es arrivé ici? : bazzart ~ un commentaire? :  Razz


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Erik / Some minds are better kept apart Sam 13 Juin - 21:25



story of my life
185 ans, c'est long à raconter. Je vais essayer de faire court.

Je suis né le 8 février 1867 dans un petit village de Hongrie qui est probablement détruit à présent. Il faisait très froid ce jour-là et seuls quatre murs en bois étaient censés nous protéger de ces rudes températures.  Au début de ma vie, tout se passait bien. Père était très gentil avec nous. Etant un paysan, il travaillait très tôt le matin et rentrait très tard le soir. Je ne le voyais que rarement. Mais peu importe, de toute façon à l'époque les hommes ne s'occupaient pas de leurs enfants. C'était aux femmes de le faire. Mère était très jeune lorsqu'elle m'a eu, elle devait avoir un peu plus de 18 ans. Je me souviens qu'elle était très belle. Sa peau était blanche comme de la porcelaine, et elle avait de grands yeux bleus. Je me rappelle également l'avoir beaucoup aimé.
L'été arriva, mais pas le soleil. Les récoltes de Père en prirent un coup, ce qui nous mis sur la paille. Il changea beaucoup. Le peu d'argent qu'il nous restait, il l'utilisait pour boire sans modération.
Les années passèrent, Mère tissait toutes sortes de tissus qu'elle vendait sur le marché afin que nous puissions continuer de vivre et manger à notre faim. J'avais à présent 4 ans. Je me rendais bien compte que quelque chose clochait. Quand j'allais dormir, je savais bien que Père battait Mère. Je le voyais le matin à ses bras et jambes couverts de bleus.
Quelques mois après mon 5 ème anniversaire, ma petite sœur naquit. Peu de temps après sa naissance, des rumeurs couraient dans le village comme quoi cette enfant venait d'un autre homme. Père y crut dur comme fer. Un soir, lors d'une dispute habituelle et après avoir un peu trop bu, Père se disputait avec Mère. Cela ne m'alerta pas plus que ça, c'était habituel maintenant. J'avais pris pour habitude de m'endormir avec mes mains plaquées sur mes oreilles, auprès d'Amalia que je prenais dans mon lit pour qu'elle n'ait pas trop froid. Sauf que cette fois-ci, ce n'était pas comme d'habitude. Père avait l'air particulièrement énervé. Il hurlait et j'entendais des objets se briser au sol. Quand tout à coup j'entendis un coup de feu qui fit vibrer les murs de la maison suivit d'un cri, je reconnu la voix de ma mère. J'entendis mon père recharger son fusil puis s'approcher de ma chambre. Je reconnaissais ses pas car ils étaient lourds et hésitants lorsqu'il avait bu. Je m'attendais au pire. Dans ma tête tout s'embrouillait. J'avais peur, terriblement peur, mais je n'avais pas le choix, je devais prendre une décision. Je verrouilla ma porte à laquelle mon père tambourinait avant de prendre Amalia dans mes bras et passer par la fenêtre pour échapper à ce tyran qu'était devenu mon père.
Je ne me suis pas retourné, j'ai couru aussi vite que j'ai pu, avant d'être persuadé d'être aussi loin que possible de la maison. Je sais que comme ça cela peut paraître sans coeur, d'abandonner la femme qui nous  a donné la vie en supposant qu'elle soit morte. Mais je sais qu'elle aurait voulu que je sauve Amalia.
Il faisait nuit noire ce soir-là, les premiers flocons commençaient à tomber et je n'avais que mon pyjama en coton pour affronter le froid glacial. Je ne sais pas pendant combien de temps j'ai marché avant d'arriver à cette Eglise. Je toqua à la porte, cherchant un endroit chaud où passer la nuit, et surtout où Amalia pourrait se reposer. J'étais épuisé, je mourrais de froid et je me doutais qu'Amalia ne tiendrait pas longtemps ainsi. Heureusement pour nous, ils acceptèrent de nous héberger aussi longtemps qu'on le voudrait en échange de travail.

On a beau dire ce qu'on veut sur les gens d'Eglise, ceux-ci ont toujours été très corrects avec Amalia et moi. Ils nous offrirent un abri, une éducation, des vêtements ainsi que 3 repas chauds. C'est déjà bien plus que ce qu'on aurait pu avoir si on était restés avec Père et Mère. Je pensais à elle chaques jours depuis cette fameuse nuit.  Je gardais cette sordide histoire pour moi, et faisais tout mon possible pour économiser assez d'argent en attendant de partir en  Autriche avec Ama. J'avais désormais 20 ans. Et j'attendais qu'elle soit suffisamment grande pour pouvoir marcher assez longtemps sans être épuisée.

Mais ce n'est pas ce qu'il s'est passé.  Tout ce que je me rappelle c'est qu'un soir, j'étais parti me coucher. Et après, plus rien. Je me suis ensuite réveillé au plein milieu de la nuit sans notion du temps. J'avais mal à la tête et mes oreilles sifflaient. Je mourais de soif et j'avais très froid. Je pris une couverture pour me réchauffer mais rien à faire. Mon pyjama était plein de sang. Je sortis de mon lit puis de ma chambre pour aller au dortoir des filles chercher ma sœur. J'avais un mauvais pressentiment. En arrivant dans le couloir, je vis du sang partout avant de tomber sur le cadavre d'une bonne sœur chargée de surveiller les « jeunes » qui étaient ici. Je courus alors aussi vite que je pu jusqu'à la chambre de ma sœur. Je la retrouva morte dans son lit, la gorge arrachée par je ne sais quoi. J'appela à l'aide aussi fort que je pu, afin que quelqu'un vienne la sauver, mais personne ne répondit. Je m'inquiétais de ce silence. Habituellement, il y avait toujours du bruit. On entendait la vie autour de soi, mais là, plus rien. J'entendais seulement le chant des grillons. Je toucha sa peau à la recherche d'un quelconque battement de coeur, bien que c'était idiot vu son état. Je m'accroupi alors face à elle, posant mon visage contre son ventre, caressant ses beaux cheveux blonds.
Au bout d'un moment, je me ressaisi enfin et chercha dans quelqu'un qui pourrait m'expliquer ce qu'il s'était passé ici, mais toutes les personnes que je trouvais étaient mortes depuis bien longtemps. Je ne comprenais pas. Je ne comprenais rien. J'avais l'impression d'être dans un mauvais rêve. Pourquoi tout le monde était mort sauf moi ? Pourquoi moi ? Qu'est-ce que j'ai bien fait pour mériter ça ? Car pour moi, j'avais tout sauf de la chance. Le plus difficile, dans la mort, n'est pas d'être celui qui part, mais celui qui reste.
Ayant peur que l'on m'accuse de tous ces crimes, je décida de quitter les lieu avant que quelqu'un ne se rende compte de ce qu'il s'est passé ici. J'enterra ma sœur avant de me nettoyer et de faire mon sac. Je passa à peine la porte qu'une soif comme je n'avais jamais connu me prit. Elle partait de ma bouche en m'incendiant la langue avant de dessécher ma gorge et de comprimer mon estomac. Un mal de chien me prit aux dents. J'avais l'impression que mes gencives cédaient pour laisser la place à de nouvelles dents. C'était très étrange comme sensation. Je toucha ma bouche à la recherche de l'endroit où ces dents fantômes étaient censées pousser quand tout à coup, sous mes doigts mal-assurés je sentis de véritables crocs. Je me piqua le doigt et me surpris même à apprécier les quelques gouttes de sang recueillies sur ma langue. Je commençais à comprendre ce qui m'arrivait mais je peinais à y croire. Je n'avais jamais cru à ces légendes urbaines mais là, elles se réalisaient sous mes yeux.
Là, deux choix s'offraient à moi. Boire du sang humain et vivre, ou me laisser mourir ici, en attendant que le soleil me tue. Je penchais plutôt pour la seconde option. C'est vrai, à quoi bon être immortel si je n'avais plus de raison de vivre ? Je n'avais plus de famille, je n'avais plus rien, et à quoi bon vivre sans personne pour nous épauler ?

Les heures passèrent, et je réflechis. Je décida finalement de vivre. Au moins pour venger le crime qui avait été commis sur ma sœur en retrouvant la personne qui lui avait ôté la vie, et la tuer de mes propres mains.
Comme première victime idéale, je n'avais qu'une seule et unique personne en tête : mon père. Je ne voulais pas tuer d'innocents, mais mon père ne l'était pas. Je me dépêcha de retrouver sa maison, en espérant qu'il y habitait toujours. Quand je retrouva la petite bicoque, j'eus un pincement au coeur. Mais je décida de ne pas laisser mes sentiments prendre le dessus. Je voulais juste tuer. J'entra d'un pas félin, faisant attention à ne pas faire craquer les planches sous mes poids et le réveiller. Je me dirigea vers sa chambre et vit avec stupéfaction une nouvelle femme partager son lit. Il avait sérieusement prit un coup de vieux. Mais elle, l'inconnue, était très jeune. Je me doutais que Père avait un penchant pour les jeunes femmes, mais à ce point… Ce serait un miracle si elle avait 18 ans. Peu importe. J'inspira un grand coup, pour me donner du courage. Et je me jeta sur lui. Pour le reste, je vous épargne les détails. Il n'y a pas grand-chose à raconter, à part que cette nuit-là se termina dans le sang. J'ai complétement perdu les pédales, j'ignorais qu'un instinct si primitif se cachait en moi. Je les ais tous les deux massacrés, ainsi qu'une grande partie du troupeau. La seule chose dont je me souviens c'est que j'étais fier d'avoir vengé ma défunte mère.
Revenir en haut Aller en bas
Mircea Brâncuși
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1108
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: Erik / Some minds are better kept apart Dim 14 Juin - 2:23

Bienvenue Razz
Il est tout beau ce garçon. Dis-moi que c'est un petit humain à dévorer Evil or Very Mad. Si tu as des questions, tu n'hésites pas I love you
Revenir en haut Aller en bas
James Batthyány
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 257
√ Date d'inscription : 30/05/2015

MessageSujet: Re: Erik / Some minds are better kept apart Dim 14 Juin - 5:46

Bienvenue parmi nous I love you
Bonne continuation pour ta fiche santa

_________________



BANG BANG,
YOU SHOT ME DOWN.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Erik / Some minds are better kept apart Dim 14 Juin - 6:52

Ashhhhh
J'aime trop jouer ce mec sur les forums, je ne peux que valider ton choix
J'ai hâte d'en savoir plus sur ton personnage, et bienvenue ! Smile ( ou comment mettre ce que tu veux dire en premier en dernier aha )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Erik / Some minds are better kept apart Dim 14 Juin - 7:48

Bienvenue parmi nous Erik. (J'ai l'impression de m'adresser a Magneto haha.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Erik / Some minds are better kept apart Dim 14 Juin - 8:17

Merci tout le monde ! Smile
Mircea : Non c'est presque sûr que ce sera un vampire s'il n'y en a pas trop !
Revenir en haut Aller en bas
Poisoned Soul
fondatrice + the dark i know well
avatar
poisoned soul
√ Messages : 725
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: Erik / Some minds are better kept apart Dim 14 Juin - 10:23

Bienvenue sur PS I love you
Bonne chance pour ta fiche @
Revenir en haut Aller en bas
http://poisoned-soul.forum-pro.fr
Mircea Brâncuși
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1108
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: Erik / Some minds are better kept apart Dim 14 Juin - 12:51

Erik Csáky a écrit:
Merci tout le monde ! Smile
Mircea : Non c'est presque sûr que ce sera un vampire s'il n'y en a pas trop !

Il n'y a pas de restriction pour les groupes, donc tu fais ce que tu souhaites bom
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Erik / Some minds are better kept apart Dim 14 Juin - 12:59

Parfait alors, merci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mircea Brâncuși
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1108
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: Erik / Some minds are better kept apart Dim 14 Juin - 14:19

Avant de pouvoir valider ta fiche, j'ai besoin que tu fasses un choix pour le clan de ton vampire. Il ne vit pas nécessairement avec sa "famille", mais il appartient à l'une des quatre : ICI. Et selon ton choix, il en découle un pouvoir. Car l'hypnose n'est pas une particularité qu'on a donné aux vampires. Lecture de l'annexe obligatoire Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Erik / Some minds are better kept apart Dim 14 Juin - 15:44

bienvenue Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Erik / Some minds are better kept apart Dim 14 Juin - 16:28

Merci beaucoup ! Very Happy

Et voilà, après quelques modifications, c'est bon, je pense que tout doit coller ! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Mircea Brâncuși
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1108
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: Erik / Some minds are better kept apart Dim 14 Juin - 17:09



bravo tu es validé

Un petit vampire tout égaré et qui essaye de se donner bonne conscience en évitant les massacres I love you. Faut pas, faut créer des oeuvres et laisser les corps Evil or Very Mad   

Pour débuter ta vie dans le forum, il ne faut pas oublier de remplir correctement ton profil. C'est très important de venir voir le bottin si votre avatar s'y trouve, le staff n'est pas parfait. Il faut en profiter pour jeter un coup d'oeil au reste des demandes et pense à lire correctement les annexes parce que nos bêtes ne sont pas comme dans les films et différent de ce qu'on voit en ce moment à la télévision.

Maintenant que tu as fait toutes ces étapes ennuyeuses, nous t'invitons à te créer ta fiche de lien et à la compléter le plus vite possible. Il y a une fiche de lien à votre disposition, pour suivre les couleurs du forum et pour vos fiche tentez de ne pas déformer le forum avec vos fiche, c'est un maximum de 430px. Juste un petit rappel pour les posts rp, si vous mettez des cadre et tout, veuillez à ce que cela ne dépasse pas 430px en largeur, pour ne pas déformer le forum. merci. Une fiche a été construit pour vous ici : fiche pour les posts rp . Et surtout. Have fun.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

MessageSujet: Re: Erik / Some minds are better kept apart

Revenir en haut Aller en bas

Erik / Some minds are better kept apart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dans Le Sillage D'Erik Le Rouge et des Vikings
» Erik Lehnsherr - Magnéto [Complet]
» Le PORT DE HONFLEUR.
» Vikings conquérants de la mer, Jean Ollivier.
» Erik Blake Thornock [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: Fiches-