Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

from eden – teodora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: from eden – teodora Lun 25 Mai - 14:14


FROM @tumblr / CELEBRITE @katie mcgrath

serban, teodora
I'm bigger than my body gives me credit for.

nom ; serban, un nom lourd en histoire, lourd en valeur, lourd en responsabilité. il pèse sur les épaules de la jeune femme - cadeau ou malédiction, cela dépends des jours. ~ prénom ; teodora, du grec, cadeau de dieu.~ âge ; 29 ans, presque trente, pourtant, Teodora ne se sent pas prête à passer ce cap de cette nouvelle dizaine. 29 ans, ce qui fait d'elle l'aînée de la fratrie avant Izabella et Léopold, et la deuxième de la famille Serban dans son ensemble, après Anton.  ~ origines ; hongroises. ~ race ; humaine, simplement humaine. et au milieu des créatures, des vampires, des loups-garous, des sorciers, elle se satisfait de sa condition d'humaine ~ clan ; les serban, chasseurs depuis des générations et des générations~ pouvoirs ; aucun, sa force réside dans ses muscles et dans ses armes.~ métier ; danseuse à l'Opéra de Budapest – elle fait partie du corps de ballet // chasseuse.  ~ orientation sexuelle ; hétérosexuelle. il y a bien eu une femme, une fois, mais c'était bien une exception. ~ statut matrimonial ; célibataire. ~ caractère ; Discrète,  Teodora est une ombre qui se faufile, ne fait de bruit. mais elle entends, elle observe, elle sait. Les blabla inutiles ne sont pas sa tasse de thé - elle préfère les conversations concises, qui vont droit au but. Elle n'aime pas tourner autour du pot, et peut parfois sembler un peu brute quand on s'enfonce dans des banalités inutiles. Elle n'hésite pas à dire clairement ce qu'elle pense, sans mâcher ses mots, quitte à être parfois un peu cassante, blessante. Elle sait quand même parfois se retenir, mais préfère le silence à des fausses paroles pour garder les apparences.  Ambitieuse. Teodora veut briller. Elle veut le meilleur pour elle, seulement le meilleur. Cela vaut aussi bien dans sa vie personnelle que par rapport à sa famille  Derrière cette envie d'être connue et reconnue se cache surtout une peur d'être oubliée.
Exigeante. Aucun défaut n'est toléré, aucun échec, et elle est très critique envers elle-même: la perfection, sinon, rien. La moindre erreur l'ébranle dans son image, et elle s'acharne à se perfectionner, pour ne jamais échouer deux fois de la même manière, même pour la plus petite bavure, parfois insignifiante aux yeux des autres. Que soit en chasse ou dans sa vie de tout les jours, elle fait ce qui doit être fait, sans s'attarder dans les détails - elle n'aime pas s'encombrer d'inutilité, et peut paraître même sans cœur aux yeux des autres. ~ les légendes, tu en penses quoi? ; les légendes n'en sont pas – voilà ce qu'on lui apprends depuis son plus jeune âge. Teo ne cherche pas à savoir plus sur ces créatures que ce qu'elle n'a besoin de savoir : son but, contrôler, éviter les dérapages, veiller à garder un équilibre. Elle ne se soucie pas de savoir si celle-ci est gentille, celui-là un honnête homme – son rôle est plus important que ce qu'elle en pense.


on raconte que son deuxième prénom est « Alberta » et que c'est pour ça que sa sœur appelle le chien de leur frère « Albert ». Le prénom n’apparaît sur aucun papier officiel, et pourtant, la plaisanterie est toujours là. ~ Teo a toujours sur elle un balisong, une de ses armes préférées. Petit, maniable, elle en a d'ailleurs une petite collection. ~ elle mange des céréales à quasiment tout les repas – simplement parce qu'elle n'a pas envie de se prendre la tête à réfléchir à quoi cuisiner. ~ elle a la mauvaise manie d'arriver derrière les gens sans faire de bruit. De quoi provoquer des frayeurs, parfois. Elle ne fait pas exprès, elle a juste l'habitude marcher sur la pointe des pieds. ~ elle déteste le café. Rien que l'odeur la repousse. En revanche, le chocolat... ~ son dimanche idéal: sous la couette, à regarder des rediffusions de ses ballets préférés. ~ même si elle n'est pas du genre à s’épandre sur ses sentiments, Teo est assez protectrice envers Iza et Leo. Elle est du genre à faire ou laisser des petites attentions, sans les mentionner. ~ en dehors de la danse, Teo aime passer des heures à dénicher des films indépendants à regarder. ~ elle fuit les réunions de famille qui durent des heures mais aime traîner dans la maison de ses parents - quand bien même elle a son propre appartement


ton pseudo : maah. ~ âge : toujours 20. ~ pays : toujours la france. ~ fréquence de connexion : beaucoup trop souvent pour ma vie sociale.. ~ comment t'es arrivé ici? : dc, mes amis, c'est votre petit silas qui revient. ~ un commentaire? : keur keur love?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: from eden – teodora Lun 25 Mai - 14:16



story of my life
I'm now becoming my own self-fulfilled prophecy.


Même que moi, tu sais quoi, mes parents ils tuent des monstres, les vrais monstres hein.
Tu dis n'importe quoi, les monstres ça existe pas : t'es trop bête Teo.
Tu dis ça parce que ton papa et ta maman t'ont dit que ça existait pas, mais c'est eux qui sont bêtes. Ils savent pas.

*

Teodora avait six ans. Elle jouait dans sa chambre, enfant calme et tranquille. Quelque part dans la maison, le téléphone sonna. Elle releva la tête de son jeu, tendant l'oreille, vérifiant si quelqu'un allait se déplacer pour décrocher. La fillette attendit et fronça les sourcils, abandonnant sa chambre pour répondre – mais elle entendit la voix de son père avant d'avoir pu descendre les escaliers. Teo se stoppa, curieuse. Il s'agissait peut-être de la famille, peut-être lui demanderait-on de descendre pour discuter... Elle écouta.

… Oui, c'est moi. (…) Bien sûr. Je comprends. (…) Les garçons sont au courant ? … On passera dès que possible – bien sûr. Nous serons là.

La fillette n'avait pas pu entendre toute la conversation – bien trop loin pour entendre ce qui se disait dans le combiné. Cette conversation, à ses yeux, n'avait pas grande importance, ni beaucoup de sens et Teo s'en désintéressa ; il s'agissait visiblement de conversation d'adultes particulièrement ennuyeuses. Elle allait tourner les talons, mais l'interruption de sa mère la fit changer d'avis.

Qui était-ce ?
Ákos. C'est à propos de …

Ils baissèrent d'un ton, discutant à présent dans un murmure inaudible. Teodora fit une moue boudeuse. Elle avait bien entendu le nom de son oncle, mais personne ne daignait l'appeler. Elle décida de retourner dans sa chambre, guettant toujours d'une oreille qu'on la mette au courant – elle avait six ans, elle était presque à l'âge de raison ! On pouvait lui parler.

Et c'est ce qu'on fit – quelque temps plus tard. On la mit au courant, dans des termes très simples, pour la ménager. « Ta tante – la mère de tes cousins – elle a... rejoints les étoiles », lui avait-on dit poliment. Teodora avait réfléchi quelques secondes à tout ce qu'impliquait cette simple petite phrase, avant de déclarer « elle est morte, c'est ça? » Le regard de sa mère lui confirma –  elle la reprit rapidement, lui rappelant que ce n'était pas la manière de le dire, surtout pas lorsque c'était aussi récent. Teodora avait pincé les lèvres, se promettant de ne rien dire de tel à Anton ou son frère, quand elle les reverrait. Elle avait baissé les yeux sur le tapis, réalisant qu'elle ne reverrait plus sa tante, qu'elle appréciait beaucoup, mais aussi que la situation devait être encore pire pour ses cousins – puis elle s'imagina à leur place. Teo prit une grande inspiration, ravalant quelques larmes qui brouillaient sa vision.

*

C'est juste un cauchemar, Iza. marmonna-t-elle, encore à moitié endormie.

Elle roula sur le côté pour allumer la lampe de chevet, et du coin de l’œil elle vit sa petite sœur refermer la porte et s'approcher du lit.Teo souleva les couvertures alors que la petite s'y glissait.
Teodora ajusta l'oreiller derrière la tête de sa sœur, s'appuyant sur ses coudes. Elle recoiffa Izabella, remit des mèches de cheveux en place, avec un regard très doux qu'elle réservait à ces moments où elle venait se glisser dans son lit. Elle sentait la fillette trembler, elle déposa un baiser sur son front.

C'est fini, Iza, d'accord ? Tu es en sécurité – c'était juste un mauvais rêve. Et je te protège, tu le sais bien.
Promis ? la fillette remonta la couverture jusqu'à son nez.
Promis, Iza. Elle lui adressa un sourire rassurant. Elle n'était pas du genre à mentir, surtout sur cela. Tu veux le raconter ? Tu sais, raconter les cauchemars, ça les fais disparaître. Ils existent que si tu les garde pour toi

Izabella hocha la tête, se blotti contre son aînée.  Teo se rallongea, prenant sa sœur dans ses bras. Elle lui caressa doucement la joue, la berçant doucement alors qu'elle racontait son cauchemar. Teo chuchota, pour la calmer « tout va bien, Iza, chh... » jusqu'à ce qu'elle s'endorme.

Quand elle fut sûre qu'Izabella soit endormie, elle éteignit la lumière et ferma elle aussi les yeux.


Teo se redressa et inspira. Elle posa lentement sa jambe sur le sol, avec une attention extrême – la douleur n'était pas si intense, elle aurait très bien pu marcher correctement, mais elle avait une peur panique : celle d'aggraver la bénigne blessure et de terminer sa carrière avant même qu'elle n'ait commencé. Elle relaça ses chaussures tout en s'adressant au spécialiste.

Vous êtes sûr que je peux continuer à danser sans aucun soucis ? Le concours de l'Opéra et dans deux semaines : je ne peux pas me permettre de me faire plus mal.
Si vous ne forcez pas trop et qu'il n'y a pas de faux mouvements ou mauvaise chute, ça devrait aller.

Elle leva les yeux au ciel avec un soupir agacé. Ne pas trop forcer ? Autant dire, ne pas danser. Elle ne pouvait pas ne pas repousser ses limites : elle devait être la meilleure si elle voulait faire parti du corps de ballet. Ce n'était pas un rang qu'on obtenait en étant simplement « bonne », non. Et Teodora n'allait pas laisser une bête chute la stopper dans son ascension, non plus.

Elle attrapa son sac qu'elle jeta sur son épaule – le médecin n'avait pas fini de parler, mais Teodora en avait assez entendu.

Bien, si je peux danser, tout va bien. Je n'ai pas besoin d'arrêt non plus, il est hors de question, d'ailleurs. Merci, au revoir.

Teo déposa le chèque sur la table avant de partir : les minutes d’entraînement étaient trop précieuse pour qu'elle perde son temps.

*

Elle inspira calmement, comme elle avait l'habitude de le faire avant une représentation, pour chasser le stress et le trac. Elle expira lentement. C'était simple, enfantin presque : il n'y avait pas besoin de passer par quatre chemins : Teodora tuait le vampire, sa cible, et obtenait la marque. Elle ne décevrait personne, et même, ses parents seraient fiers malgré la dangerosité. Elle était une Serban, et les Serban étaient des chasseurs, point.

Un tir.

Elle avait raté, on ne peux plus magistralement – la balle alla s'écraser dans le tronc de l'arbre, et elle siffla un juron entre ses dents.
Bien évidemment, sa cible avait entendu le coup de feu et avait remarqué la balle qui s'était écrasé à quelques centimètres de son crâne : de plus, il devait avoir maintenant une vague idée de la position de Teo. Elle sauta sur ses jambes, fixant rapidement la direction où il avait pris la fuite. Teodora avait peut-être du retard sur lui, mais elle était discrète, rapide, et connaissait des raccourcis. Elle se lança à sa suite, faisant tourner le pieu entre ses doigts.

Il était là, lui tournant le dos, aux aguets. Teo serra le pieu entre ses doigts, à s'en faire blanchir les jointures. Il ne lui restait qu'à s'approcher, silencieusement – profiter de l'effet de surprise. Un plan simple. Il n'y avait pas de raisons de s'inquiéter, elle savait les siens non loin si jamais... On ne la lâchait pas encore seule, non.

Elle lança son bras, prête à d'abord le blesser avant de le tuer - - il attrapa son poignet, la stoppant en plein élan.

Difficile de cacher qu'elle ne s'attendait pas à ça : sous la surprise, la peur aussi un peu, ses yeux s'élargirent – avant que la vampire ne la repoussât brutalement. Elle perdit son équilibre, mais déterminée à en finir rapidement, elle entraîna le vampire dans sa chute en lui assenant un coup dans les chevilles .

Un coup de chance.

Le vampire était à terre – une ouverture, Teodora bondit pour la saisir malgré la douleur de la chute qui résonnait dans ses membres, elle ne se représenterait pas deux fois. Elle se dépêcha de se redresser sur ses jambes, saisir le pieu qui avait roulé quelque mètres plus loin. La brune se jeta sur le buveur de sang qui se relevait et lui asséna un coup rapide, direct. En plein cœur. Un hasard, et pas son talent, elle pensât.

Ses yeux contemplèrent les formes noires qui se traçaient sur sa main, son bras – la marque des chasseurs, des Serban. Teodora failli pousser un soupir soulagé.

Elle resta un moment assise sur le sol, reprenant son souffle et réalisant la portée de ce qui venait de se passer. Chasseuse, elle l'était maintenant, pour de bon. Cela n'avait plus rien à voir avec les chasses auxquelles elle avait participer, plus jeunes.


Il faisait chaud. Teo s'appuya contre le rebord du toit. Les nuits d'été étaient les nuits qui requéraient le plus son attention : il y avait ses jeunes, majeurs ou non, qui profitaient du début des vacances pour s'enivrer, les un peu moins jeunes qui s'y mêlaient, mais tout aussi alcoolisés et au milieu de ces gens normaux, on trouvait aussi les créatures en quête d'une proie. Et, alors que le commun des mortels baissait sa garde, il fallait bien que quelqu'un se charge de les protéger. Alors, Teodora scrutait attentivement, tendait l'oreille.

Mais il faisait chaud – et la chaleur épaisse et confortable de la nuit lui donnait envie de dormir. Elle soupira, relevant sa masse capillaire en une queue-de-cheval haute, dégageant sa nuque. Difficile de se concentrer, dans des circonstances pareilles – mais malheureusement, être une chasseuse lui donnait rarement l'occasion de se la couler douce.  Teodora s'attarda sur les jeunes filles qui sortaient du bar non loin, jusqu'à ce qu'elles soient hors de son champ de vision. Elle s'autorisa à fermer les yeux, quelques secondes, déléguant toute la responsabilité à son ouïe.

Elle rouvrit les yeux, sentant un mouvement à côté d'elle – Teodora porta sa main au couteau, rangé contre sa cuisse, par réflexe mais, détendit ses muscles rapidement.
La jeune femme esquissa un sourire.

Tiens. Je t'ai apporté ça. Léopold déposa une bouteille de bière devant elle, s'appuyant contre le muret en imitant sa position.
Tu lis dans mes pensées, Léo ? Merci.

Teo l'attrapa bien volontiers – elle était fraîche contre sa main, la nuit était calme; elle pouvait bien se permettre de se désaltérer un peu. Et surtout, elle n'était pas contre un peu de compagnie. Elle décapsula la bouteille et trinqua avec son frère.

C'était ce genre de moment que Teodora affectionnait tout particulièrement – il n'y avait pas besoin de long discours entre elle et Léo, mais ils se comprenaient.
Teo s'appuya sur ses coudes, jetant un regard en coin à son petit-frère.

Dis donc, toi, tu devais pas chasser avec Iza ? Tu fous quoi ici ? Elle prit ses airs de grande sœur, un peu autoritaire en toisant Léopold. Si t'as une bonne raison d'être ici, tu peux rester. Sinon, tu ferais mieux de te dépêcher pour la rejoindre. ajouta-t-elle.
Oh ça va, elle peut se débrouiller seule au moins une fois. Et t'étais à deux doigts de t'endormir, si j'avais pas été là.

Elle lâcha un petit sifflement entre ses dents – qui voulait dire « c'est cela, oui ! » - mais elle n'insista pas. Elle savait bien que Léo et Iza, quand bien même ils fussent proches, avaient quand même des moments qu'ils ne passaient pas ensemble, et heureusement.

*

Puis, si t'y crois pas, c'est pas grave. Quand je serais grande, je tuerais des monstres aussi, tu verras. Je serais une tueuse de monstres reconnue.
Mais pourquoi tu veux tuer des monstres, d'abord? Ils t'ont fais quelque chose de mal?
A moi, non. Mais à d'autres peut-être. Alors on bats les méchants, tu vois, un peu comme des super-héros sauf que c'est pour de vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Ksenia Vasnetsov
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 90
√ Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: from eden – teodora Lun 25 Mai - 14:43

Katiiiiiiie je l'épouse zhzjdhzidbz
Il nous faudra un lien avec Leonora vu qu'elles bossent au même endroit Razz Len va venir draguer
Et aussi parce que son caractère envoie du lourd. Rebienvenue jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: from eden – teodora Lun 25 Mai - 14:44

Bienvenue ! jocolor Bonne chance pour la suite de ta fiche. albino
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: from eden – teodora Lun 25 Mai - 14:50

holala épouse moi pig
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: from eden – teodora Lun 25 Mai - 15:03

Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: from eden – teodora Lun 25 Mai - 15:16

Smile Twisted Evil I love you No tongue pale affraid albino santa santa

Rebienvenue ! Et bon courage pour ta fiche chère cousine !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: from eden – teodora Lun 25 Mai - 15:41

La jolie Katie pirat En chasseuse, va pas falloir s'approcher de trop près flower
Bienvenue parmi nous bom affraid
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: from eden – teodora Lun 25 Mai - 15:45

rebienvenue si j'ai bien compris I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: from eden – teodora Lun 25 Mai - 16:07

Katie est un parfait choix, réserve moi un lien avec Abel Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: from eden – teodora Lun 25 Mai - 18:29

Hiii, merci à tous pour ce deuxième accueil, vous êtes des amours. pirat J'essaye de finir cette petite fiche assez rapidement pour vous envahir de liens. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Mircea Brâncuși
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1108
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: from eden – teodora Mar 26 Mai - 2:44

Re-bienvenue Smile
Elle est danseuse à l'opéra I love you ce qui fonctionne parfaitement avec son double emploi de chasseur, la rigueur demandée Sleep.

Bon, si tu as des questions, tu sais où me trouver
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: from eden – teodora Mar 26 Mai - 8:05

J'adore le prénom Sleep Bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Mircea Brâncuși
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1108
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: from eden – teodora Mer 27 Mai - 4:17



bravo tu es validée

J'ai beaucoup aimé que tu reprennes le dialogue du début, pour la fin. La gosse qui va devenir chasseuse et l'autre qui demande pourquoi elle compte tuer des monstres (NOUS NE SOMMES PAS TOUS MECHANTS ). Et qu'elle concilie danse et chasse, le mélange parait improbable mais il est parfait. J'ai hâte de voir comment tu vas mener l'ainée des Serban bom  

Pour débuter ta vie dans le forum, il ne faut pas oublier de remplir correctement ton profil. C'est très important de venir voir le bottin si votre avatar s'y trouve, le staff n'est pas parfait. Il faut en profiter pour jeter un coup d'oeil au reste des demandes et pense à lire correctement les annexes parce que nos bêtes ne sont pas comme dans les films et différent de ce qu'on voit en ce moment à la télévision.

Maintenant que tu as fait toutes ces étapes ennuyeuses, nous t'invitons à te créer ta fiche de lien et à la compléter le plus vite possible. Il y a une fiche de lien à votre disposition, pour suivre les couleurs du forum et pour vos fiche tentez de ne pas déformer le forum avec vos fiche, c'est un maximum de 430px. Juste un petit rappel pour les posts rp, si vous mettez des cadre et tout, veuillez à ce que cela ne dépasse pas 430px en largeur, pour ne pas déformer le forum. merci. Une fiche a été construit pour vous ici : fiche pour les posts rp . Et surtout. Have fun.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

MessageSujet: Re: from eden – teodora

Revenir en haut Aller en bas

from eden – teodora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Démo EDEN le 7 mars à l'Usine !!!
» All Natural Coconut Shea Curl Defining Crème d' Eden Bodyworks
» Creme of Nature Straight from Eden
» Nouvelle Primer Potion d'Urban Decay
» coucou a vous toutes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: Fiches-