Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Dim 17 Mai - 16:17


FROM @STORMDORN / NATALIE DORMER

Nygård, Lizbeth
the depth of winter.

nom ; Un parmi des centaines d'autres. Une sorte de retour aux sources, en arborant un patronyme aux consonances nordiques. Nygård, le nom de famille entouré par le mystère. Inconnu de tous. Qui restera dans l'oubli si la donzelle s'abstient de tous débordements plausibles. ~ prénom ; Lizbeth. Le diminutif d'Elizabeth. Elle s'est appelée ainsi, seule une poignée d'individus sont ainsi conscients de son réel prénom. Cela est devenu une habitude : quand on lui demande comment on peut la nommer, elle répond instantanément par son surnom. Elle se reconnaît d'autant plus lorsqu'on l'appelle Lizbeth plutôt qu'Elizabeth. ~ âge ; Si le temps la rattrapait, elle ne serait que poussière. Née au XVI ème siècle, sur ce même territoire. Ayant affronté la Faucheuse une première fois, pour revenir dans ce monde sans merci, où chaque choix emmène toujours à cette même finalité, coupant le fil du destin. Mais une autre chance lui a été offerte, une autre qu'elle embrasse désormais depuis des siècles. ~ origines ; Norvégienne. Elle n'a pas perdu l'accent après des lustres sur d'autres continents. L'intonation, un cristal pur et froid. Fragile mais bestial. Le sang nordique coule en elle, même s'il se mélange à une consommation de fluide biologique venant de tous les territoires. ~ race ; Être sanguinolent. Elle a pourtant appris à se contrôler, à dominer sous une main de fer ses pulsions destructrices. Ses crocs sont acérés, mais cachés par ses gencives. Vampire, elle a mis du temps a pouvoir calmer ses envies, sa faim. Chaque ressenti semblait être décuplés lorsqu'elle revint à la vie. ~ clan ; Farkas. Les solitaires, ceux qui n'ont besoin de personne si ce n'est de leur ego, et des insignifiants être-humains qui les entourent. ~ pouvoirs ; Les capacités lambdas de ces créatures. Les sens qui se décuplent, tout est ressenti de façon exagérée : que ce soit la haine, la colère, l'affection, le plaisir, l'amour, les envies. Ce mal de crâne à cause de l'odorat sur-développé, de ces donzelles qui se parfument excessivement. Ça agresse. En plus des cinq sensations qui allaient au-delà de la normale, il y a cette capacité à courir rapidement, sans s'essouffler. Ce n'est même plus de la course, c'est presque instantané. Tout est accentué. La force n'est pas laissée sur la touche, elle aussi connaît une amplification non-négligeable. ~ métier ; Divers et variés. Lorsqu'elle était encore humaine, elle n'était qu'une femme de la société bourgeoise. Puis elle mourra. Pour revenir. Peut-être pour ne pas commettre les mêmes erreurs ? Elle  été vagabonde. Elle a été chassée, puis torturée. Puis elle est devenue écrivaine. Elle s'est mise à la peinture. Mais on lui reprochait de ne faire que trop de toiles sombres. Elle a abandonné. Puis elle s'est inscrite dans l'époque victorienne comme une femme de pouvoir, qui s'est étrangement envolée. Désormais, elle n'est rien. Elle n'est qu'un corps, sans âme, qui marche. Les prunelles dénuées de cet éclat de vie lorsqu'elle repense à tout ce qu'elle a pu vivre. Elle a longtemps accumulé des fonds, du capital, qu'elle a stocké dans ses comptes. Elle n'a aucun problème sur le niveau financier. Alors un métier ? Elle fait un break pour cette époque, préférant énoncer ses récits de simulacres. Tout dépend de la personne avec qui elle cause. Elle peut parfois être comédienne. Puis chanteuse d'opérette. Femme d'affaire. Hôtesse de l'air. Femme à la cuisse légère. Ou simplement mystérieuse. ~ orientation sexuelle ; Majoritairement hétérosexuelle. Elle aime parcourir de ses mains habiles les corps masculins, mais apprécie de temps à autres les courbes féminines, qui ont cette caractéristique particulière. Douceur. Fragiles. Elle lacère les chairs autant par faim que par plaisir. ~ statut matrimonial ; C'est un coup de vent. Un zéphyr qui caresse les épidermes mais qui se contente seulement d'effleurer. Qui joue, sans entreprendre d'aller plus loin. Elle attend quelqu'un. Elle patiente, le temps qu'il faut, rendant sa venue d'autant plus attendue et euphorisante. ~ caractère ; « Provocante », un jeu qui s'est installé dès lors que sa seconde vie fut mise en place. Elle avait du temps à tuer, en a désormais encore, alors pourquoi se priver de ces satisfactions ludiques ? « Sensuelle », regardez ces courbes, cette façon qu'elle a de marcher, un pas après l'autre, les jambes élancées. Une carrure, une silhouette délicate, quelque chose qui a été conçu dans la plus rare des roches. Des vagues sur son corps, de la délicatesse, mélangée à ce tempérament hors du commun. « Tendre », loin d'être virulente. Les gestes lents, rien de brusque. Cœur facticement empathique, yeux compréhensifs. Hochements de tête, sourire en coin et regard compatissant. « Jalouse », envieuse. Elle n'aime pas voir ces autres individus avec quelque chose qu'elle aimerait elle aussi avoir. Alors elle est capable de tout pour prendre ces choses qui ne sont pas à elle, afin d'en faire les siennes. « Possessive », propriétaire de tout ce qu'elle convoite, de tout ce qu'elle possède. Danger public lorsqu'elle se rend compte que ce qu'elle a dans ses filets lui file entre les doigts. D'autant plus apte à user de ses capacités vampiriques pour défendre son territoire. « Double jeu », qui est-elle ? Tantôt femme de la haute, tantôt pauvre objet de ces hommes. Des fois revancharde, puis arborant finalement le rôle de l'agneau. Elle est tout et rien à la fois. « Moqueuse », on ne sait jamais si elle se moque gentiment ou si le fond de sa pensée s'exprime lors de ces moments-là. Il est compliqué de discerner le vrai du faux, elle le sait, et elle joue ainsi pour perturber autrui. « Encore enfantine », et ce, même si elle a vécu durant bien trop longtemps pour tout humain qui serait lambda. Elle a parfois ces comportements d'enfants qui ressortent, ces taquineries. « Rancunière », elle n'oublie pas. Et elle ne se gênera pas pour le faire comprendre. Si quelqu'un lui fait du mal, volontairement ou non, sachez qu'elle ne restera pas sans rien faire. Il y aura toujours cette vengeance qui viendra bousculer les choses. « Égoïste », elle, elle, et elle. Que dire de plus ? Survivre, c'est apprendre à ne compter que sur soi, à n'avoir aucun compte à rendre à quiconque. Elle l'a appris durant les nombreuses années, et maintenant qu'elle le sait, elle ne se prive pas et peut entreprendre n'importe quelles actions, même si c'est au détriment d'autres personnes. « Cherche le grand frisson », ce qui la fera sentir vivante, malgré sa balade dans ce gouffre habité par les ténèbres. Quelque chose qui lui fera des chatouilles à l'échine, des sensations qu'elle n'a plus jamais ressenti. ~ les légendes, tu en penses quoi? ; réponse ici (pour les humain).


▬ Humaine, elle était très attirée par tout ce qui était interdit. Elle en a payé les prix, elle le sait, elle l'a regretté mais s'est retrouvée à embrasser cette destinée qu'elle n'aurait jamais imaginé, même dans ses cauchemars les plus sombres. 

▬ Elle s'est mariée deux fois. Une fois lorsqu'elle était encore humaine, lorsque de tels sentiments pouvaient encore être présents dans son essence. Une seconde fois, quelques années après sa transformation. Elle voulait retrouver cette joie. Cette joie d'exister, de se sentir aimée. Mais comprenez, comment fréquenter quelqu'un qui ne comprend pas pourquoi les rayons du soleil vous agressent. Il a rapidement trouvé ça étrange qu'elle ne se mette que dans les pièces sombres, les rideaux fermés.

▬ Ce teint blafard, il l'a supporté pendant quelques temps avant qu'elle ne se nourrisse de lui, ce dernier, le regard dépité et confus. Il avait été d'autant plus appétissant, se noyant dans son incompréhension et elle, dans le carmin qui coulait sur ses lèvres.

▬ Sa première mort. Elle était sur un bateau norvégien, durant la guerre nordique de sept ans. Un navire de patrouille qui s'est fait assiégé par l'ennemi alors qu'ils n'étaient pas armés et n'avaient aucune marchandise.

▬ Ce fut sauvage. Une tuerie qui n'était pas méritée selon Lizbeth. Rien de tout ça n'aurait dû arriver et pourtant, cela arriva. Un dessein bien sombre qui se tenait devait elle, un avenir qui lui a été ordonné, tracé par un être qu'elle avait l'impression de connaître.

▬ L'époque victorienne est de loin celle qu'elle a apprécié le plus. Elle a profité de la société britannique de l'époque, s'en est jamais réellement lassée. Mais les évolutions, les traditions changeantes, elle avait besoin de voir ailleurs.

▬  Autrefois, elle avait ce goût pour les bonnes choses. Vin rouge, vin blanc, fromage, pain. A la maison, il y avait ces buffets et ces apéritifs dinatoires, des réunions galantes qu'elle attendait toujours aussi impatiemment.

▬ Désormais, elle vagabonde, de villes en villes, de routes en routes. Elle n'est régie par aucune loi, par aucune réglementation. La justice ? Le gouvernement ? Elle n'en fait qu'une bouchée. Elle vit au jour le jour, s'amusant de simples mortels. Son nouveau passe-temps ? Torturer mentalement ces êtres sans signification.

▬ La première fois qu'elle dû se nourrir du sang d'un homme, elle ne se contenta pas de quelques gouttes. Elle le vida, entièrement, l'arrachant. En lambeaux. Ce qu'elle avait sous les yeux à la fin du repas ne ressemblait plus à rien, et au premier coup d'œil, il aurait été compliqué de dire que c'était bel et bien un être-humain auparavant.

▬ Durant les deux premiers siècles où elle fut vampire, elle laissait sa trace partout. Des têtes, des bras, des jambes. Sans les autres morceaux du corps. Elle dévorait tout ce qu'elle pouvait, s'amusant à éparpiller les restes humains dans les rues, les forêts. Pour effrayer les autres.


ton pseudo : munchkin. ~ âge : vingt-ans. ~ pays : france. ~ fréquence de connexion : dès que je termine mes examens, j'arrive pour vous hanter 24h/24. ~ comment t'es arrivé ici? : on m'a forcé et séquestré quarante neuf jours, j'ai fini par céder. coupable : abel. ~ un commentaire? : aimez-moi. et je vous bisouterai partout partout (en mordillant parce que j'ai la dalle)  I love you


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Dim 17 Mai - 16:18



story of my life
can we climb this mountain ?

(XVI) ▬ Les vagues faisaient tanguer le navire. Allait-il tenir jusqu'au prochain morceau de terre ? Telle était la question qui commençait à se former dans les esprits. Et pour la plupart, la réponse s'avérait négative. Il n'y avait aucune chance de s'en sortir vivant. Soit parce que les assaillants allaient simplement tuer les membres de l'équipage ainsi que les passagers, ou parce que le bateau allait finir par s'abandonner aux ténèbres dans le sanctuaire de l'océan. Les regards reflétaient tous cette même expression, ce sentiment de désarroi. Ils n'avaient aucun pouvoir, aucun moyen de pression actuellement. Ils ne pouvaient même pas se mesurer aux assiégeants, faute de moyens et de connaissances sur leur sujet. Il faisait sombre. L'obscurité rendait l'atmosphère pensante et difficilement supportable. Qu'allaient-ils se passer ? La suite des événements ne présageait néanmoins rien de bon, ils le savaient. L'odeur nauséabonde du carmin venaient brouiller les sens, cette senteur endiablée qui parfois leur donnait envie de vomir leurs propres tripes. Une jeune femme blonde se tenait devant un homme et une femme, déjà bien amochés. Elle ne savait pas ce qui leur était arrivé, étant restée enfermée dans sa cabine, à l'abri de quiconque. A l'abri de ces bêtes qui rôdaient encore. Mais elle ne pouvait pas se résigner à rester en boule dans un coin de la pièce qui la protégerait seulement pour quelques instants en plus. Elle préférait s'aventurer. Faire un constat. Savoir ce qu'elle devait affronter. On lui décrivait des monstres sanguinaires, aux crocs bien trop pointus pour être réels. Des vampires, qu'on lui murmurait dans un dernier souffle de vie, dans un dernier regard terrorisé. Des lèvres se posèrent soudainement sur son cou à nu. Les cheveux attachés en chignon laissaient apparaître la chaire beige et lisse. Des battements de cœur qui se faisaient de plus en plus rapide, le sang qui pompaient dans les veines, qui faisait le tour, encore et encore. Les canines se plantèrent sans douceur, d'une virulence inconnue jusqu'alors. Drainée. On puisait ce qui la maintenait en vie. Elle pouvait sentir la langue de son assaillant se frotter parfois à sa peau, à l'endroit de la morsure. Chaque gorgée le rendait plus fort, la rendant d'autant plus vulnérable. Elle sentait son esprit défaillir, s'évanouir dans une sentence sans retour possible. La Mort semblait vouloir la recueillir, prendre son âme, la collecter. L'envoyer au Paradis. Ou en Enfer. Mais ce dernier serait certainement plus doux que ce qu'elle vivait présentement. Blackout.

C'était insupportable. Des douleurs qu'elle n'avait jamais ressenti auparavant. Qu'étaient-ce donc ces sensations qui semblaient lui contracter tous les muscles de ce corps détruit ? Elle se souvenait. Elle avait été attaquée par un vampire. Elle s'était bêtement évanouie à cause de l'énergie qui lui était enlevée, et seulement quelques esquisses de souvenirs lui revenaient en mémoire. Un homme. Dont elle ne savait mettre un âge sur le faciès. Mais quelqu'un. Quelque chose. Qui s'est rapidement penchée vers elle, et qui l'a forcé à boire... Boire du sang. Elle avait mal au crâne. Elle avait l'impression qu'un marteau était en train de le fracasser, alors elle porta ses index et majeurs à ses tempes afin de les masser. En observant les alentours, elle ne vit que le terrain de jeu de la Faucheuse. Rien d'autre. Une Mort omniprésente. Même cet homme, qui était assis sur une caisse en bois, n'était pas vivant. Il avait été mort, lui aussi. Mais il a pu revivre. Comme elle. Malgré le désastre dans lequel elle se trouve, malgré l'individu recouvert de sang, elle n'avait pas peur de lui. Au contraire, il semblait plutôt fiable. Elle avait confiance en lui alors qu'ils ne se connaissaient. Qu'aucun d'eux ne se connaissaient, qu'ils n'étaient que de parfaits inconnus, des étrangers. La jeune femme se releva durement, tremblotante. Tous ses membres déchiraient son âme, si tenté qu'elle soit encore présente. Elle s'avança, d'un pas léger, les yeux brillants mais interrogateur. L'homme se contenta d'étirer les lippes sans même prononcer un mot. Et ce simple sourire apaisa tout son être. Tous les tourments, toutes les scènes qu'elle venait de vivre avaient été balayés en une infime poignée de secondes.

(XIX) ▬ Vous vous souvenez, de Jack L'Éventreur ? Lizbeth en a des souvenirs. 1888. En pleine époque victorienne, alors que les dames ne se maquillaient que très peu, préférant la beauté naturelle aux extravagances prononcées. Cheveux attachés dans un chignon non pas sophistiqué mais plutôt en bataille. Quelque chose qui ne faisait pas trop sérieux, ni trop classe, et pourtant, c'était ainsi que la gente féminine avait l'habitude de se coiffer. Cheveux attachés sur le haut du crâne, dévoilant les cous et les épaules, les clavicules qui ressortent, qui font cette forme gracieuse, que l'on a envie de toucher, de découvrir de nos doigts fins. Soirées dansantes après soirées dansantes, le quotidien de Lizbeth devenait de plus en plus lassant et fatiguant. Elle avait l'impression d'avoir goûté à toutes les jouissances que la mort pouvait lui offrir, elle avait l'impression désormais, de n'être qu'un corps qui attendait sa sentence. L'amusement n'était plus le même, l'ennui devenait commun. Icare, son créateur, trouvait toujours le moyen de s'amuser. Toujours. Il profitait de chaque seconde de sa seconde vie, n'en perdant aucun miette et essayant de convertir sa création aux amusements dans lesquels il se noyait. Lizbeth savait se retenir. Durant un siècle, on l'avait ménagé, on ne lui avait donné aucune restriction, aucune réglementation. Elle prenait tout ce qu'elle pouvait, elle dégustait absolument tout. Ou presque. S'était-elle déjà nourrie de simples enfants ? Jamais. Elle avait tendance à préféré voir les adultes se débattre, résister, crier. S'était-elle déjà montrée agressive quand un enfant était présent ? Elle avait essayé. De rester discrète, de ne pas tuer les parents devant des yeux innocents, candides. Elle avait essayé et pourtant, quand elle vit ces deux prunelles bleutées se poser sur son œuvre ensanglantée, cela l'arrêta instinctivement. Elle avait pu lire dans ce regard, la monstruosité qu'elle représentait. Le danger qu'elle était. Alors elle avait essayé de se retenir. De ne prendre que lorsqu'elle avait besoin, de ne pas tuer. De retrouver des caractéristiques humaines, et non primitives. Icare ne comprenait pas cette décision. Il était puissant et considérait les humains comme de simples réservés de nourriture. Des morceaux de viande. Cela faisait trop longtemps qu'il avait abandonné. Qu'il avait accepté ce qu'il était désormais. Lizbeth avait encore foi, espoir. D'être moins crainte, de se fondre dans la masse. Icare prenait les femmes, il les lacérait, les souillait. Il ne voulait qu'une seule chose, les mettre à ses pieds, combler une certaine satisfaction pour finalement les déchirer sous ses crocs constamment plantés. Jamais il n'avait forcé Lizbeth à consommer. Jamais. Et pourtant, en la voyant perdre pied dans ce qu'était l'humanité, il s'était dit qu'il ne pouvait pas la laisser ainsi. La laisser vulnérable, s'affaiblir. Être une proie facile pour les chasseurs. Icare pouvait être violent, impulsif et agressif. Il n'aimait pas qu'on ne l'écoute pas et pouvait se montrer très persuasif et convaincant. Mais Lizbeth, elle, n'avait jamais cillé en plantant son regard glacé dans celui de son créateur. Ô grand jamais n'avait-elle baissé la tête, elle lui avait toujours tenu tête parce qu'il n'avait jamais réellement été brutal envers elle. Mais quand la bête se montra, quand il montra une toute autre personne à la jeune femme, elle s'abaissa complètement à son autorité, obéissant à cause de la terreur qui émanait de lui. Une débauche épouvantable. Des corps de femmes laissés à Whitechapel. Les autorités qui viennent s'en mêler. L'heure de partir avant de se faire attraper. L'heure de fuir, de découvrir d'autres terres. D'autres territoires à profaner.

(XXI) ▬ Laisser ses marques de crocs, de morsures. Des traces de sang là où elle passait. Des gouttes de carmin qui forment un chemin, un plan. Elle laissait son empreinte dans le ciment. C'était il y a deux ans. Il était rare d'assister à une scène aussi violente, sans retenue. Lizbeth, celle qui autrefois pouvait être aussi douce qu'un agneau, qu'une proie, devenait un loup, un chasseur. Elle traquait mais voulait aussi qu'on la traque. Jouer. C'était ainsi qu'elle résistait. Ou qu'elle essayait du moins. Cinq siècle qu'elle foulait les sols. Tout avait commencé en Norvège, tout allait se terminer sur ce même territoire. Il a y une vingtaine d'années, elle décida de revenir sur la terre qui l'avait vu naître. Un retour aux sources. Depuis plus d'un demi-siècle, sa mémoire lui jouait parfois des tours. Elle mélangeait les souvenirs, les esquisses d'une vie antérieure. Elle ne savait plus qui elle était, ce qu'elle faisait. Elle en oubliait les moments pourtant mémorables, elle confondait, superposait des souvenirs sur d'autres afin d'en créer de nouveaux. La solitude l'avait anéanti, et ce, depuis le départ d'Icare. Il n'était pas mort. Il s'était simplement envolé, voir d'autres contrées, sans même prévenir Lizbeth. Cela l'avait déchiré. Elle avait toujours été en sa compagnie, depuis tous ses siècles. Il était parti sans prévenir. Ou du moins, c'était ce qu'elle pensait. Le cours de son existence devenait commune, banale, sans originalité. Les jours se répétaient à l'identique. Aucune péripétie. Aucune aventure. Un gouffre de banalité dont il fallait s'en sortir.

Le sang coulait sur ses fines lèvres. Sa langue passa sur la lippe inférieure. Un léger sourire apparût sur son visage, et son regard donnait ce sentiment de satisfaction. Un travail bien fait. Une œuvre dont elle était la réalisatrice. Elle remit l'une de ses mèches de cheveux en place, derrière l'une de ses oreilles et analysa la pièce dans laquelle elle se trouvait. Des corps éparpillés, déchiquetés. Un massacre. Le meilleur. Le plus exquis et travaillé de tous. Des lacérations comme on n'en voyait jamais. Elle n'avait jamais donné un tel spectacle, et le voici, le voilà. Elle observait les murs dont les tâches de sang venaient y donner quelques nouvelles teintes, observait les photographies qui les ornaient. Père, père, certainement sœur. Elle avait sucé leur sang jusqu'à ce qu'il n'en reste plus rien, jusqu'à ce que chaque artère soit vide. Les avait-elle tué au préalable ? Non. Elle avait déboulé comme si de rien n'était. La donzelle perdue, l'innocence même sur son visage ne laissait pas supposer qu'elle pouvait être capable d'une telle violence. Elle s'était bien amusée. Les attacher, chacun sur une chaise différente. Chacun devant observer les souffrances de l'autre, devant entendre les cris étouffés par une main devant la bouche. Elle avait alterné. Un coup des gouttes du père. Puis de la mère. De la fille. Ainsi de suite. Puis quand elle n'eut plus faim, elle s'assit sur le canapé, s'installa, prit ses aises. Et observa les corps affaiblis, gisant sur les chaises. Des supplications. D'arrêter. De les laisse vivre. Ils feraient tout ce qu'elle voulait pour se garder en vie. « Souffrez en silence. » fut sa seule réponse avant de mettre fin à leur jour. Elle les détacha et les corps tombèrent sur le sol, dans un bruit sourd. Ses prunelles balayèrent la pièce. Trois victimes. Mais il en restait une à tourmenter. Celui qui n'était pas présent. Celui qui avait eu de la chance. Celui qui allait devoir faire face au massacre lorsqu'il verrait les corps. Celui qui allait devenir un jouet indispensable pour Lizbeth. Attendre sa venue pour lui faire subir le même sort ? Il était bien plus drôle de le tourmenter. De lui imposer ce mental breakdown. De le voir perdre les pédales. Qu'il perde pied, qu'il se noie dans la douleur, dans la tristesse, dans la colère mais surtout dans une quête de vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Dim 17 Mai - 16:34

Je te ferais bien une avalanche de smiley mais je suis sur mon portable Question
Mais merci mille fois d'être là et tenter cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Dim 17 Mai - 16:40

sexyyyy cyclops cyclops cyclops
bienvenue parmi nous ma belle I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Dim 17 Mai - 16:50

Abel - Tu me feras cette avalanche la prochaine fois hein ? Sleep Mais y a pas de quoi, et merci à toi d'avoir créé ce scénario de fou I love you

Mihály - Le beau (sexy, hot et tout silent Basketball) Bob I love you Merci beaucoup I love you
Revenir en haut Aller en bas
Ksenia Vasnetsov
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 90
√ Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Dim 17 Mai - 17:05

Natalie Dormer est tellement cyclops en vampirette que je ne m'en lasse pas cyclops

Bienvenue et bon courage pour ta fiche Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Dim 17 Mai - 17:06

Ksenia - Je suis obligée d'approuver, Dormer en vampire elle est juste parfaite dans le rôle Smile Merci jolie demoiselle I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Dim 17 Mai - 18:35

I love you Question Evil or Very Mad Embarassed cyclops @ @ cyclops @ alien silent alien alien alien alien alien affraid rabbit rabbit rabbit rabbit pig pig pig pig pig Basketball Basketball Basketball Basketball Basketball Basketball Basketball Basketball bom bom bom bom bom bom bom study study study study study geek geek geek geek geek rendeer rendeer rendeer sunny Sleep Sleep Sleep drunken cherry cherry jocolor jocolor jocolor study study study scratch scratch scratch scratch jocolor I love you Question Evil or Very Mad Embarassed cyclops @ @ cyclops @ alien silent alien alien alien alien alien affraid rabbit rabbit rabbit rabbit pig pig pig pig pig Basketball Basketball Basketball Basketball Basketball Basketball Basketball Basketball bom bom bom bom bom bom bom study study study study study geek geek geek geek geek rendeer rendeer rendeer sunny Sleep Sleep Sleep drunken cherry cherry jocolor jocolor jocolor study study study scratch scratch scratch scratch jocolor I love you Question Evil or Very Mad Embarassed cyclops @ @ cyclops @ alien silent alien alien alien alien alien affraid rabbit rabbit rabbit rabbit pig pig pig pig pig Basketball Basketball Basketball Basketball Basketball Basketball Basketball Basketball bom bom bom bom bom bom bom study study study study study geek geek geek geek geek rendeer rendeer rendeer sunny Sleep Sleep Sleep drunken cherry cherry jocolor jocolor jocolor study study study scratch scratch scratch scratch jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Dim 17 Mai - 18:37

Abel - J'suis toute émue maintenant silent cette avalanche me réchauffe le cœur (coeur que je n'ai pas Smile)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Dim 17 Mai - 18:41

MÉCHANTE VAMPIRE PAS BELLE Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Dim 17 Mai - 18:43

Abel - Je veux bien admettre ma méchanceté, mais que tu dises que je sois pas belle, c'est totalement faux silent Je suis de toute beauté Razz
Revenir en haut Aller en bas
Mircea Brâncuși
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1108
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Lun 18 Mai - 3:38

Citation :
on m'a forcé et séquestré quarante neuf jours, j'ai fini par céder. coupable

Et bah voila.
C'est la meilleur méthode pour corrompre les nouveaux Evil or Very Mad
Bienvenue bom
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Lun 18 Mai - 6:34

Mircea - Ça a l'air d'être pratique courante par chez vous queen Merci beaucoup I love you
Revenir en haut Aller en bas
Elvira Szabó
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1180
√ Date d'inscription : 05/04/2015

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Mer 20 Mai - 20:20

Bienvenue sur PS!! Excellent choix de personnage pirat Et la sublime Natalie scratch

_________________

I'm radioactive
I'm waking up to ash and dust, I wipe my brow and I sweat my rust. I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus. This is it, the apocalypse. I'm waking up, I feel it in my bones enough to make my systems blow. Welcome to the new age, to the new age...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Jeu 21 Mai - 5:20

Natalie Like a Star @ heaven
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fichette Question
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Jeu 21 Mai - 6:01

Merci beaucoup à vous deux, vos choix sont tout aussi sublimes I love you jocolor elephant
Revenir en haut Aller en bas
Mircea Brâncuși
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1108
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Ven 22 Mai - 4:29

Le délai pour ta fiche se termine dimanche.
Si tu as besoin de plus de temps, tu n'hésites pas bom
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Ven 22 Mai - 7:44

Je terminerai certainement ce soir Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Ven 22 Mai - 15:48

PAS LE CHOIX Question
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Dim 24 Mai - 10:59

J'espère que ça te plaira silent Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Dim 24 Mai - 11:05

Bienvenue *_______*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Dim 24 Mai - 11:12

Merci Ambroise I love you
Ton avatar Like a Star @ heaven Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Poisoned Soul
fondatrice + the dark i know well
avatar
poisoned soul
√ Messages : 725
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Lun 25 Mai - 12:12

J'adore. Question
Revenir en haut Aller en bas
http://poisoned-soul.forum-pro.fr
Mircea Brâncuși
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1108
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05) Lun 25 Mai - 12:51



bravo tu es validée

   
UNE FARKAS  . J'ai beaucoup aimé ta fiche, ce personnage qui se perd dans l'ennui, tente de retrouver gout à l'humanité perdue et finalement s'abreuve de sauvageries. En plus de ça, ta plume est agréable, c'est fluide, avec un côté esthétique (qui me plait atrocement) dans les descriptions  I love you.

Je m'excuse pour la validation tardive  Sleep


   Pour débuter ta vie dans le forum, il ne faut pas oublier de remplir correctement ton profil. Il faut en profiter pour jeter un coup d'oeil au reste des demandes et pense à lire correctement les annexes parce que nos bêtes ne sont pas comme dans les films et différent de ce qu'on voit en ce moment à la télévision.

   Maintenant que tu as fait toutes ces étapes ennuyeuses, nous t'invitons à te créer ta fiche de lien et à la compléter le plus vite possible. Il y a une fiche de lien à votre disposition, pour suivre les couleurs du forum et pour vos fiche tentez de ne pas déformer le forum avec vos fiche, c'est un maximum de 430px. Juste un petit rappel pour les posts rp, si vous mettez des cadre et tout, veuillez à ce que cela ne dépasse pas 430px en largeur, pour ne pas déformer le forum. merci. Une fiche a été construit pour vous ici : fiche pour les posts rp . Et surtout. Have fun.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

MessageSujet: Re: Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05)

Revenir en haut Aller en bas

Lizbeth ▬ I had a first chance. I missed it. I had a second one. I embraced it. (délai 27/05)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» i missed you so much + matt
» HAILEY ~ dear karma, i have a list of people you missed

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: Fiches-