Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez

SEBASTIAN ▬ comfortably numb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

SEBASTIAN ▬ comfortably numb Empty
MessageSujet: SEBASTIAN ▬ comfortably numb SEBASTIAN ▬ comfortably numb Icon_minitimeDim 17 Mai - 11:33


FROM @tumblr / CELEBRITE @ben schnetzer

Báthory, Sebastian
all in all you're just another brick in the wall

nom ; Báthory — Le nom inspire beaucoup d'émotions distinctes selon les personnes. Lui hésite souvent, revient sur ses a priori concernant sa famille. Il est las, épuisé dans sa recherche de la vérité. Il apprécie ce respect émanant d'un simple nom, mais craint la folie. Incapable d'y déceler uniquement des avantages, il reste méfiant dès qu'il le prononce, conscient qu'il s'agit tantôt d'une clef tantôt d'une lame qui se retournera forcément contre lui. ~ prénom ; Sebastian — Il n'autorise pas le moindre diminutif, pas le moindre surnom. Il aime son prénom entier, complet et n'est pas prêt à la moindre concession quand il s'agit de conserver un minimum de classe. ~ âge ; 22 ans — Depuis deux ans, il refuse d'avouer avoir passé la vingtaine. Il hait voir le temps passer.~ origines ; Roumanie — Les Báthory descendent de là-bas et il en tire une certaine fierté. Il l'annonce brutalement, laissant sous-entendre l'existence d'une certaine supériorité de par ses origines. ~ race ; Humain — Il chasse les autres sans ressentir la moindre pitié, ils l'exècrent. Cette haine ne l'empêche pas de consommer du sang de vampire parfois en abondance. Il n'en ressent pas la moindre honte, ne trouve pas l'intérêt de se justifier. ~ clan ; Famille Báthory — Sans la moindre hésitation, il soutient sa famille. Il a été endoctriné, la violence et la rage font partie de son quotidien. Sans, il serait capable de s'ennuyer. ~ pouvoirs ; Aucun — A la place d'avoir une multitude de pouvoirs trop dangereux, il a appris à manier des armes. Il est doué d'ailleurs Sebastian, quand il est question de se battre. Il préfère les lames, armes ne nécessitant pas une détonation pour tuer. Il dit que c'est par amour du calme – mensonge – et peu savent qu'il ne supporte pas les pistolets par peur de rater sa cible. ~ métier ; Serveur dans un restaurant de burgers — C'est le genre d'endroit toujours bruyant, où des hordes de jeunes viennent se nourrir, où les employés doivent courir sans s'arrêter pendant l'heure des repas pour subvenir aux commandes. Il aime servir, déteste avoir à passer dans ces cuisines aux odeurs trop prenantes. C'est le contact humain qu'il recherche, la présence de personnes qu'il pourrait prendre comme cible ultérieurement. Chasseur — Sa famille ne lui a jamais laissé le choix, mais lui n'aurait jamais eu l'idée de refuser. En tant que garçon, c'est son rôle de faire la fierté de la famille. Il traque ses propres erreurs, cherche à devenir toujours plus efficace sans forcément en faire plus. ~ orientation sexuelle ; Bisexuel — Il a toujours refusé de faire le moindre choix. Il aime aussi bien les corps plats qu'avec des formes. Certains s'offusquent, d'autres lui demandent sa préférence. Il n'en a pas. ~ statut matrimonial ; Célibataire — Il est sentimentalement mort. Son refus de s'impliquer dans une relation sérieuse avec une personne énerve. Peut-être qu'il finira marié pour faire plaisir à sa mère, peut-être lui laissera-t-on la possibilité de finir seul avec sa souris. ~ caractère ; Instable – capable de tout trahir sauf sa famille, et encore – détestable – manipulateur – très voire trop curieux – jaloux – violent par moments – met un point d'honneur a toujours se maîtriser – échoue souvent et déteste ça – hait par-dessus tout se salir les mains – trouve toujours un moyen de ne rien glander – très sociable – grand blagueur – charmeur par moments – s'en sert pour essayer d'avoir ce qu'il veut sans effort – provocateur – ne dit jamais la vérité sans pour autant être mythomane – préfère juste se préserver des autres – a conscience de ne pas être parfait – ne croit pas en la possibilité d'un monde meilleur – nihiliste sur les bords – fait tout pour renvoyer l'image d'une personne entièrement sûre d'elle – assez extraverti – amoureux de la musique – soupire pour un rien – très peu patient – se croit meilleur que tout le monde – pas réellement méchant mais capable d'une grande cruauté – insolent – a du mal à rester politiquement correct.  ~ les légendes, tu en penses quoi? ; Il a vécu avec. On est né avec cette certitude que tout était réel, qu'il fallait se méfier de chaque personne indigne de confiance et c'est ce qu'il fait maintenant. Alors il les connaît, très bien même.


Sebastian résout ses problèmes par la violence. ~ Une de ses armes préférées est une lourde batte en bois, mais à défaut de pouvoir l'utiliser régulièrement, il s'est spécialisé dans l'utilisastion de couteaux. ~ Il ne s'occupe que rarement de les régler, et s'arrange pour que d'autres le fassent à sa place. ~ Il est dépendant au sang de vampire depuis des années. ~ Il en a honte et s'acharne donc à le cacher. ~ Il tombe de toute façon très facilement dans l'addiction : il fume sans la moindre modération et a un penchant pour les alcools forts. ~ Il a reçu la marque peu après ses dix-huit ans lors d'une chasse, ce qui a fait le bonheur de ses parents. ~ Il aime chasser parce que ça lui donne l'impression d'être au-dessus du reste. ~ Il a un carnet où il écrit énormément sur ses ressentis par rapport à sa vie et ce qui l'entoure, sans pour autant raconter d'événements. ~ Il joue de l'accordéon depuis cinq ans, et ça malgré l'accord mitigé de ses parents. ~ Il a travaillé en tant que disquaire un temps. ~ Depuis qu'il travaille dans un restaurant d'hamburgers, il a choisi de devenir végétarien, uniquement par esprit de contradiction. ~ Il écoute de la musique peu importe l'heure de la journée, et ça même en travaillant ou chassant. ~ Il a une licorne tatouée sur l'omoplate droite suite à un pari débile. ~ Paraît parfois un peu snob mais ne fait pas vraiment de différence entre les différentes classes sociales. ~ Il apprécie les gens en fonction de leurs réussites. ~ A très peu de considération pour ceux qui l'entourent. ~ Continue à s'entraîner quotidiennement pour garder un niveau constant. ~ N'est tout de même jamais satisfait. ~ Se déplace uniquement à moto – ou en courant mais ça c'est une autre histoire. ~ On lui répète souvent qu'il semble prêt à tout, même à tuer des innocents au besoin, ce qui n'est pas si faux. ~ A toujours des badges sur ses vestes. ~ A souvent soutenu des actions sociales, mais a soudainement arrêté à ses dix-huit ans. ~ Ne comprend pas réellement pourquoi les gens donnent une telle valeur à l'argent. ~ Assez humaniste au fond de lui, même s'il le cache particulièrement bien sous sa façade de tueur sans sentiment. ~ A une étagère pleine de livres qu'il a lus d'une traite avant de ne jamais retoucher. ~ Ne regarde jamais le moindre film. ~ Il porte toujours du violet, même si ce n'est que des chaussettes. ~ Si toutes ses affaires sont au sale, il refuse de sortir de peur d'attirer le malheur.


ton pseudo : Day. ~ âge : 20 ans. ~ pays : Bretagne. /out. ~ fréquence de connexion : Tous les jours. ~ comment t'es arrivé ici? : Silas a toujours des arguments de ouf. ♥ ~ un commentaire? : ♥♥.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

SEBASTIAN ▬ comfortably numb Empty
MessageSujet: Re: SEBASTIAN ▬ comfortably numb SEBASTIAN ▬ comfortably numb Icon_minitimeDim 17 Mai - 11:33



story of my life
the lunatic is on the grass

Dix-huit ans, la majorité, le grand chamboulement. Il lève son verre sous le regard attentif de sa famille. Dix-huit et il devient officiellement un homme Sebastian. L'alcool lui brûle l'œsophage mais il ne laisse rien paraître, il est au-dessus de tout ça. Des promesses de chasses palpitantes, le genre qu'on ne confit pas à un apprenti – ou pire, à un faible. Il apprécie ces changements prometteurs, d'avoir su obtenir une place au sein de la famille. Les rires se font plus forts, les personnes plus alcoolisées. Son regard est satisfait. Dix-huit ans et il se sent victorieux, roi du monde, indétrônable.

Deux semaines plus tard, il obtient la marque. Victoire personnelle à célébrer alcoolisé. Il tombe dans un gouffre sans fin, ressent constamment le besoin d'être à la place qui lui a été réservé dans ce monde. Il doit tuer pour les siens, tuer pour les humains, tuer parce que ça lui permet de sortir de cet ennui étouffant.


Il émerge doucement, la bouche pâteuse, les yeux fermés. Le peu de lumière passant à travers les quelques fines ouvertures– cette traîtresse – lui paraît meurtrière. Ses yeux analysent difficilement la pièce. Cerveau embrumé, pénombre d'une journée grise, il galère, cherche, voit. Moment de stress intense. Il crie. Sa détresse, sa rage, sa peur de s'engouffrer à jamais dans ce sentiment de faiblesse, tout est à la limite de lui déchirer les poumons par ce bruit. Un cri, unique, fort. Comme un animal qui rugit avant de tomber de son dernier combat, il s'affale sur le sol. Il pleure, la larme tombe, s'écrase sur le carrelage froid. C'est perdu dans cette odeur de vomi âcre qu'il réalise à quel point son existence ne veut rien. Tout tourne. Il ressent encore les effets des verres bus quelques heures plus tôt, des cigarettes enchaînées. Les drogues pulsent toujours dans ses veines. Il se répète inlassablement que le corps froid en face de lui ne peut pas être réel, qu'il s'agit d'un nouveau test de sa famille. Mensonge, encore et toujours des mensonges. Au fond de lui, il sait qu'espérer ne sert pas, que ses appels n'auront jamais de réponses. Il ne sait pas qui il enterre. Un ami, un amant, un simple inconnu. Toutes ces réalités se cumulent dans ce visage habituellement enjoué. Il perd son âme sœur, son éternel compagnon d'aventure. Surpassant le dégoût, il pose ses lèvres sur le front couvert de vomi à la couleur originale. Il s'en veut, pauvre créature. Il est coupable, définitivement. Responsable de la mort d'une personne qu'il aurait dû protéger.

Il devrait partir, s'enfuir. Ne pas rester là à contempler un cadavre. Mais les heures passent, lentement. Une, trois, huit. Il finit par en rire devant le corps blanc. Blanc sur noir.


Son corps est tendu, aux aguets, une cigarette aux lèvres. Tranquillement installé dans un fauteuil, il rigole aux répliques des autres, sort une ou deux piques. Le réconfort trouvé dans le verre de whisky lui est vital. Il affronte avec une certaine force son quotidien au sein de la famille Báthory. Sa famille, son héritage. La folie ambiante ne le gêne qu'à moitié, il y participe avec un naturel déconcertant.

Il retrouve dans chaque scène une justification à son enfance. Il se revoit gamin frêle et sans défense, à supporter les coups sans broncher. Il l'a aimé la douleur, il l'aime encore. Et au fil des années, les entraînements sont devenus plus durs, il est devenu plus fort. Il a pris conscience – grâce à lui, grâce à sa mort – qu'il n'est qu'un pion. Conditionné pour devenir un soldat. Parle-t-on de faiblesses lorsqu'on refuse de quitter cette sphère malsaine et réconfortante ? La question traverse son cerveau cent fois par jour. Peut-être devrait-il s'éloigner, faire sa vie. L'adrénaline due à la chasse, l'effet quasi salvateur que procure le sang de vampire, tout lui crie de rester, de profiter de cette vie pour laquelle il a été formé. Il repense aussi parfois aux bons côtés, aux moments heureux de son enfance grise. Il ne se plaindra jamais. Il respecte les choix de leurs parents, le dévouement de tous à la cause familiale.

Certains ne partagent pas son avis. Son éducation provoquerait une crise cardiaque chez un de ces pacifistes qu'il fréquentait à une époque. C'est entouré d'armes qu'il a grandi. Entre le goûter et l'heure où on l'autorisait enfin à être un gamin normal, les entraînements se sont succédé. En ressort une certaine fierté lorsqu'il parvient à battre sa proie. Les chasses faites en tant qu'apprenti – bien que rabaissante – ont bercé son adolescence. Longtemps, c'est cette vie insolite qui occupe son samedi soir. En contrepartie, il obtient une souris et le droit de jouer de l'harmonica. Puis il s'enfuit quelque temps, avant de revenir plus motivé que jamais. Son enfance – sa vie – n'est qu'une superposition des mêmes tableaux.

Il lance une nouvelle remarque avant d'en rire, lui le gamin insolent. Ce soir, il se le permet. Sa dernière chasse s'est passée sans souci, il obtient en récompense de son travail ce droit. Il survit à la manière des animaux, il refuse de se montrer blesser, créature faible dont on pourrait avoir envie de se débarrasser. Un chasseur se doit d'être fort.


La porte claque. Il part sans regret – ou du moins il essaye de le faire croire. Sa veste en cuir ne le protège qu'à moitié de la pluie qui tombe lentement. Sous un arrêt de bus, il allume sa cigarette. En cette journée maussade, il abandonne une partie de sa vie. Adieu les batailles stupides à défendre des causes perdues. C'est sa mort qui lui a fait comprendre. Un événement banal qui marque sa vie pour toujours. Il abandonne, lâche prise. Il s'engouffre définitivement dans cette spirale infernale. Chasser pour chasser, chasser parce qu'être déconnecté de la réalité est agréable. Chasser pour faire mieux que les autres, pour leur prouver qu'il vaut mieux qu'eux, que tout le monde. Son existence est vouée à l'échec, il s'acharne à retarder l'échéance.

Dix-huit et des poussières, les mois les plus marquants de sa vie. Tout change brutalement sans lui laisser la chance d'agir pour ralentir ce massacre. Le besoin de détruire se fait de plus en plus présent. Sa colère prend place dans son quotidien par la violence parfois exagérée de ses actes. Il abandonne ses moments de gentillesse, le rôle du petit con lui parvient désormais parfaitement. Il n'est qu'un garçon perdu à la recherche d'un point d'équilibre – un de ceux qui lui crache dessus quand il se pointe, qui l'ignore pour continuer à s'enfoncer dans ce monde trop gris.
Revenir en haut Aller en bas
Mircea Brâncuși
poisoned soul + drink from the cup of life
Mircea Brâncuși
poisoned soul
√ Messages : 1108
√ Date d'inscription : 21/03/2015

SEBASTIAN ▬ comfortably numb Empty
MessageSujet: Re: SEBASTIAN ▬ comfortably numb SEBASTIAN ▬ comfortably numb Icon_minitimeDim 17 Mai - 11:37

PARCE QUE LE TITRE.
PARCE QUE PINK FLOYD Smile

J'aime beaucoup ce début de fiche, donc j'ai hâte de lire la suite  bom
Silas vous offre quoi pour tous venir ? Son corps, son âme ?  queen (je veux le secret - pour aller corrompre des gens).

Si tu as des questions, tu n'hésites pas Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

SEBASTIAN ▬ comfortably numb Empty
MessageSujet: Re: SEBASTIAN ▬ comfortably numb SEBASTIAN ▬ comfortably numb Icon_minitimeDim 17 Mai - 11:42

SEB. ♥ KEUR. bienvenue ♥♥

(J'ai de très bon arguments pour les faire venir, mais ça reste mon petit secret, HIHI.)
Revenir en haut Aller en bas
Elvira Szabó
poisoned soul + drink from the cup of life
Elvira Szabó
poisoned soul
√ Messages : 1180
√ Date d'inscription : 05/04/2015

SEBASTIAN ▬ comfortably numb Empty
MessageSujet: Re: SEBASTIAN ▬ comfortably numb SEBASTIAN ▬ comfortably numb Icon_minitimeDim 17 Mai - 11:52

OH J'AIME TELLEMENT CET ACTEUR! ET LE TITRE! Sad Sad
Il nous faudra obligatoirement un lien!!
Bonne rédaction pirat

_________________

I'm radioactive
I'm waking up to ash and dust, I wipe my brow and I sweat my rust. I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus. This is it, the apocalypse. I'm waking up, I feel it in my bones enough to make my systems blow. Welcome to the new age, to the new age...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

SEBASTIAN ▬ comfortably numb Empty
MessageSujet: Re: SEBASTIAN ▬ comfortably numb SEBASTIAN ▬ comfortably numb Icon_minitimeDim 17 Mai - 12:23

Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Poisoned Soul
fondatrice + the dark i know well
Poisoned Soul
poisoned soul
√ Messages : 725
√ Date d'inscription : 21/03/2015

SEBASTIAN ▬ comfortably numb Empty
MessageSujet: Re: SEBASTIAN ▬ comfortably numb SEBASTIAN ▬ comfortably numb Icon_minitimeDim 17 Mai - 12:24

Monnnnnnn frère. J'ai hâte de définir notre relation faudra un truc bien complexe Smile mpotte moi avec tes idées.
Revenir en haut Aller en bas
http://poisoned-soul.forum-pro.fr
Invité
Invité
poisoned soul

SEBASTIAN ▬ comfortably numb Empty
MessageSujet: Re: SEBASTIAN ▬ comfortably numb SEBASTIAN ▬ comfortably numb Icon_minitimeDim 17 Mai - 13:06

Salut Seby. Bienvenue ici I love you I love you I love you.
Revenir en haut Aller en bas
Andrija Adamić
poisoned soul + drink from the cup of life
Andrija Adamić
poisoned soul
√ Messages : 389
√ Date d'inscription : 15/05/2015

SEBASTIAN ▬ comfortably numb Empty
MessageSujet: Re: SEBASTIAN ▬ comfortably numb SEBASTIAN ▬ comfortably numb Icon_minitimeDim 17 Mai - 13:48

Bienvenue I love you

_________________
+we slow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

SEBASTIAN ▬ comfortably numb Empty
MessageSujet: Re: SEBASTIAN ▬ comfortably numb SEBASTIAN ▬ comfortably numb Icon_minitimeMar 19 Mai - 18:57

Oh meeerci tout le monde. ♥
Oui, Pink Floyd c'est la vie. /out.

Voilà, fiche terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

SEBASTIAN ▬ comfortably numb Empty
MessageSujet: Re: SEBASTIAN ▬ comfortably numb SEBASTIAN ▬ comfortably numb Icon_minitimeMar 19 Mai - 19:10

Bienvenue \o/
Je veux voir la licorne SEBASTIAN ▬ comfortably numb 2839461156
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

SEBASTIAN ▬ comfortably numb Empty
MessageSujet: Re: SEBASTIAN ▬ comfortably numb SEBASTIAN ▬ comfortably numb Icon_minitimeMar 19 Mai - 19:11

Je m'occupe de ta fiche mon frère Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

SEBASTIAN ▬ comfortably numb Empty
MessageSujet: Re: SEBASTIAN ▬ comfortably numb SEBASTIAN ▬ comfortably numb Icon_minitimeMar 19 Mai - 19:23



bravo tu es validé

c'est quoi cette plume trop parfaite et le personnage trop parfait, je t'aime et j'ai adoré lire ta fiche. Je veux un lien avec Vega aussi, parce que c'est beau. viens me chasser Evil or Very Mad

Pour débuter ta vie dans le forum, il ne faut pas oublier de remplir correctement ton profil. C'est très important de venir recenser ton avatar pour ne pas qu'une autre personne tente avec la même tête que toi. Il faut en profiter pour jeter un coup d'oeil au reste des demandes et pense à lire correctement les annexes parce que nos bêtes ne sont pas comme dans les films et différent de ce qu'on voit en ce moment à la télévision.

Maintenant que tu as fait toutes ces étapes ennuyeuses, nous t'invitons à te créer ta fiche de lien et à la compléter le plus vite possible. Il y a une fiche de lien à votre disposition, pour suivre les couleurs du forum et pour vos fiche tentez de ne pas déformer le forum avec vos fiche, c'est un maximum de 430px. Juste un petit rappel pour les posts rp, si vous mettez des cadre et tout, veuillez à ce que cela ne dépasse pas 430px en largeur, pour ne pas déformer le forum. merci. Une fiche a été construit pour vous ici : fiche pour les posts rp . Et surtout. Have fun.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

SEBASTIAN ▬ comfortably numb Empty
MessageSujet: Re: SEBASTIAN ▬ comfortably numb SEBASTIAN ▬ comfortably numb Icon_minitimeMar 19 Mai - 19:32

Merci pour la validation. ♥️ J'ai hâte de rp sur le forum. SEBASTIAN ▬ comfortably numb 2839461156
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

SEBASTIAN ▬ comfortably numb Empty
MessageSujet: Re: SEBASTIAN ▬ comfortably numb SEBASTIAN ▬ comfortably numb Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

SEBASTIAN ▬ comfortably numb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Produit SEBASTIAN Potion 9

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: Fiches-