Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

Roots, Bloody Roots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Roots, Bloody Roots Sam 16 Mai - 15:39


FROM @JAINA / CELEBRITE @CHLOE MORETZ

Fulop, Juli
une petite citation ici.

nom ; Fulop ~ prénom ; Juli ~ âge ; 21 ans, bien qu'elle ait encore une bouille d'adolescente ~ origines ; Hongroises, aucun doutes, la meute est ancrée dans sa culture ~ race ; Attendre la pleine lune avec impatience, rager de ne pouvoir se transformer qu'à cette occasion, la louve l'a apprivoisée depuis leur première union, elles ne font qu'un, elle n'aurait plus forme humaine si elle avait le choix : lycane de naissance, depuis des générations ~ clan ; La meute de Paleolog, bien entendu. Elle est le louveteau, celle qui braillait à chaque pleine lune, hurlait à la mort comme l'animal pour l'appeler jusqu'à ce qu'elle se transforme pour la première fois et vienne galoper dans les pattes de l'Alpha, pleine de fougue et de fierté. ~ pouvoirs ; Tout d'abord une certaine empathie, conscience de l'autre renforcée par la meute. Elle sent quand quelque chose ne va pas. Le dimanche matin, elle est instinctivement réveillée à l'heure où le boucher au bas de sa rue lance la cuisson des poulets rôtis : excellent odorat, ses autres sens sont aussi plus développés. Malgré ses traits de gamine, elle a déjà aligné un biker de 2m10 : fallait pas la traiter de mioche, sa force est supérieure à celle des humaines. Et comme elle est « un peu » casse-cou, il lui est arrivé de se couvrir de plaies et de bleus... Qui n'étaient plus qu'un souvenir le lendemain : elle se régénère plus vite. Mais montrez lui de l'argent et vous la verrez disparaître en un clin d’œil : elle se supporte pas ce métal.  ~ métier ; Depuis sa rencontre avec la louve, les bancs de l'école ne sont plus pour elle. Rien ne vaut la bonne odeur de cambouis le matin, dans le garage de son oncle et parrain, qui l'a formée au métier de mécano auto, spécialisation 4x4 et véhicules tout-terrain. ~ orientation sexuelle ; Elle a connu un garçon, un autre loup de la meute. Il a suffit qu'ils passent à l'acte pour qu'elle ressente un profond ennui et réalise que le seul lien qui les unissait était une grande complicité. Elle revanche elle a surpris un sourire rêveur au coin de ses lèvres à l'aube, alors que ses yeux se posaient sur les corps nus des louves reprenant forme humaine. Mais trop de fierté et de traditions bestiales et velues pour qu'elle admette préférer la douceur des belles. ~ statut matrimonial ; Peu importe ses préférences sexuelles, l'ambition la pousse à se dire qu'elle s'accouplera au futur alpha. Célibataire. ~ caractère ; Juli a le tempérament d'une louve dominante. Elle est encore jeune et a du mal à affirmer cette position, on la voit encore comme le louveteau qui montrait les dents à Garvil alors qu'elle ne lui arrivait qu'au jarret, pour défendre le lapereau qu'elle avait abattu pour son propre repas. Un caractère bien trempé, l'absence de peur, le sentiment d'être au dessus de tout, tant qu'elle a le soutien de la meute. Elle est très joueuse, attendrissante pour les loups plus âgés, qui ne cèdent que trop facilement à ses caprices. Du côté vie « humaine », elle est perçue comme l'excentrique de service qui ne porte que des t-shirt de groupes de hard rock, même en hiver. On sent la force à travers elle, si vous la vexez, vous savez déjà que la réponse aura du mordant. Ceci dit, elle est très sociable, son sens de l'humour et de la fête sont d'excellents atouts. Elle adore victimiser les personnes trop douces ou pieuses, elle est moqueuse, blagueuse. Elle n'a aucune conscience du danger. Dans les situations où elle est en faute, elle aura toujours les arguments (même les plus improbables) pour se justifier. Sa personnalité excentrique représente le masque de ses frustrations intérieures, elle garde pour elle tout ce qui ne va pas et ne se confie qu'à de rares élus. ~ les légendes, tu en penses quoi? ; réponse ici (pour les humain).


Juli aime les bières belges, des marques les plus chères, mais seulement ambrées et brunes. ~ Elle vit chaque pleine lune comme le plus beau jour de sa vie. ~ Elle ne sait pas qu'elle a déjà tué un humain : elle est très forte en matière de déni. ~ Sous sa forme de louve, elle ignore si elle serait capable de reconnaître un visage familier, de retenir ses crocs. Elle l'espère, mais elle a tord. ~ Elle a déjà cassé des moteurs en s'énervant parce qu'elle n'arrivait pas à les réparer. ~ Son groupe préféré est AC/DC. ~ Le seul instrument qu'elle maîtrise est l'harmonica, elle ne sait pas jouer de banjo, mais elle a appris par cœur les accords et maîtrise un morceau sur cet instrument : Hotel California. ~ Elle s'est cassé la cheville l'unique fois où on l'a forcée à porter des chaussures à talons. ~ Elle aime les sports de combat et les jeux vidéos ~ Son pseudo internet est Mrs Trololo, elle passe son temps à inventer des Memes qu'elle utilise dans les commentaires des réseaux sociaux pour se payer la tête des gens. ~ Elle plaint les humains parce que leur vie est naze. ~ Elle rêve de se transformer en pleine mer pour prouver qu'elle est capable de se faire un requin. Heureusement, les côtes les plus proches sont à près de 1000km et aux dernières nouvelles, il n'y a pas de gros requins en Méditerranée. ~ Les loups sans meute lui font pitié, mais pas dans le bon sens du terme. Et si l'un des membres venait à quitter la meute, elle le renierai peu importe combien elle l'appréciait. ~ Elle a deux chiens : Beethoven, un Saint Bernard qu'elle a nommé ainsi en rapport avec le film qu'elle avait vu étant petite, faute d'inspiration, et Moon, une Berger Blanc Suisse qui la suit partout et protège sa maîtresse avec férocité. Elle possède également un perroquet très bavard qu'elle laisse librement voler dans l'atelier du garage et qui s'évertue à restituer à l'identique tous les jurons qui sortent de sa bouche (c'est vous dire si son vocabulaire est étoffé!) ~Elle habite l'étage du garage qu'elle a rénové avec son oncle, pour y construire sa petite tanière à elle : la Wolvecave. Et dans le jardin, derrière le mini cimetière de voitures, se trouvent des clapiers ainsi qu'un poulailler. Ce n'est ni pour les œufs, ni pour la frimousse adorable des lapins. ~ Elle a investi dans un broyeur alimentaire pour faire des meatballs à base de tous les restes de viande, os compris. ~ Elle n'a pas de voiture à elle, elle utilise le pick-up ou le quad du garage. ~ Elle s'est pris un amende pour avoir roulé avec un véhicule non immatriculé, et trafiqué de partout sans respect pour la législation. ~ Un jour, elle a envoyé un type à l’hôpital parce qu'il avait manqué de respect à la serveuse du bar. ~ Tout ce qu'elle regrette de l'école, ce sont les cours de biologie. Elle a du se fournir un kit de dissection pour explorer les entrailles des petites bêtes qu'elle arrive à capturer intactes. ~ Elle n'a ni tatouage, ni piercing : elle n'est pas un chien, ni une vache. ~ Sa source principale d'alimentation est la viande rouge, crue. En revanche lorsqu'elle mange du gibier hors pleine lune, il est toujours cuisiné et parfaitement assaisonné : son talent pour la cuisine lui vient de son grand-père, qui fut le chef des banquets de la meute en son temps. ~ Fan de la marque Winchester, elle possède déjà 3 carabines, deux modèles de collection, le dernier en parfait état de nuire. ~ Elle aime aller au centre commercial, s'installer à la brasserie qui fait face à la parfumerie et humer le doux parfum qui émane de la peau fragile des demoiselles. ~ Les seuls moments où la pleine lune la met en colère, c'est quand l'un de ses groupes favoris joue en ville : elle a vu 4 fois Slayer, 3 fois Motörhead, et une à deux fois un nombre incalculable de groupes de hard rock et de métal.


ton pseudo : Jaina ~ âge : 27 ans ~ pays : France ~ fréquence de connexion : souvent XD ~ comment t'es arrivé ici? : Je sais plus, c'était la pleine lune ~ un commentaire? : Je vous nem (avec un peu de sauce soja).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Roots, Bloody Roots Sam 16 Mai - 15:40



story of my life
une petite citation ici.

Ne vous attendez pas à lire un quelconque drame à travers ces quelques lignes. Car la vie de Juli est parfaite, à sa manière.
Elle n'a connu que la meute, descendante d'une lignée de plusieurs générations de loups de naissance. Sa famille compte bien entendu quelques mordus, pour renouveler le sang ou parce que l'un de ses ancêtres s'est épris d'un humain et l'a transformé pour le rendre digne de leur union et assurer le gêne lycanthrope à leur progéniture.
Il est donc normal pour elle de voir une bande d'individus se regrouper en communauté et se comporter d'une manière un peu moins civilisée que les hommes, plus animale. A grandir dans cet univers, elle n'a jamais ressenti le besoin de s'intégrer parmi les hommes, la société moderne, mais l'enseignement de la meute lui a appris à quel point cela était important,  pour ne pas éveiller les soupçons des chasseurs, pour éviter qu'ils n'identifient chaque membre de la meute car ceux-là seraient toujours entre eux.
C'est pour cela que durant toute son enfance, elle a eu une nourrice humaine, qui prenait soin d'elle durant les nuits de pleine lune, alors qu'elle était encore incapable de se transformer. Malheureusement, cette humaine n'est plus alors que Juli tenait énormément à elle. Personne n'a jamais osé lui dire la vérité, la meute trop fière de la voir s'être adaptée à la louve dès les premières pleines lunes. Ils savaient que la bête était aussi radieuse que fougueuse car elle avait été bien nourrie durant sa première nuit de transformation. En effet, cette dernière fut précoce, à l'âge de 11 ans seulement. En principe, on ne s'inquiétait de la venue du loup qu'après les premières menstruations. Et dans le cas de Juli, le premier signe de fécondité s'est montré en fin d'après-midi, après que ses parents eurent pris la route de la forêt, l'ayant préalablement déposée chez sa nourrice, devenue confidente de la demoiselle.
La transformation s'opérait alors que l'humaine la serrait dans ses bras pour la féliciter de cette transition vers le statut de femme. Et lorsque Juli se mit à hurler, se rouler par terre, la pauvre dame ne soupçonna pas plus qu'une réaction théâtrale aux nouvelles douleurs qui assaillaient le bas-ventre de la demoiselle réglée... Grave erreur...
Le lendemain, Juli ne se réveillait que dans l'après-midi, épuisée et sans souvenirs, propre, en pyjama, dans son lit. En la nettoyant pour effacer les traces du massacre (ne furent retrouvées que des viscères, des cheveux et des os plus ou moins rongés), ses parents avaient omis de lui brosser les dents. La première sensation qu'elle éprouva suite à ce réveil fut le bonheur, celui comparable aux repas où la compagnie et la nourriture sont exquises. Ce petit goût de sang que se fondait au creux de sa gorge. Depuis, elle se délecte de la viande rouge crue, pensant bêtement que le bœuf est sa favorite.
Quelques jours plus tard, elle apprenait que la dépouille calcinée de son ancienne nourrice avait été retrouvée dans un bois, derrière l’hôpital psychiatrique qui accueillait les plus grands malades de la région. Sa pauvre amie avait été assassinée, si elle retrouvait un jour l'auteur du crime, elle lui présenterait son point de vue sur la justice. Puisque bien entendu, elle ne s'est jamais soupçonnée elle-même, croyant bêtement que la défunte l'avait enfermée dans la cave lorsqu'elle avait vu les signes de transformation, comme ses parents le lui avaient dit. Et même ses rêves ne trahissent pas le secret, alors qu'il lui arrive la nuit de se réveiller en bavant, alors qu'elle est en train de dévorer le visage d'une femme, ne pouvant de ce fait pas l'identifier.

Ce fut le seul malheur qui arriva à la demoiselle. Et ce n'en était pas vraiment un puisqu'elle s'était transformée pour la première fois en louve, réjouissance !
Sa vie fut donc à la fois monotone et pleine de satisfaction puisque son intégration dans la meute était complète. Son caractère bien trempé attendrissait les loubards et son sens de la hiérarchie lui évitait les problèmes avec les louves... Enfin, hiérarchie pas vraiment, plutôt le sens des limites de territoire pour être exacte, car l'ambition s'est toujours fait sentir à travers le comportement de la demoiselle. Un jour, Paleolog lui a même dit que c'était dommage qu'elle ne soit pas un mâle, elle aurait peut-être été cet alpha qui lui romprait l'échine. Ils avaient ri. Elle avait hurlé à l'intérieur.

Et en tant que louveteau, la plus jeune de la famille, elle obtenait ce qu'elle voulait : à savoir, arrêter l'école à 16 ans. Parce que le garage de son oncle la passionnait, et que les adolescents boutonneux de son école l'exaspérait. Elle apprenait donc le métier de mécanicienne, avec talent. Elle manquait cependant de patience, une certaine tendance à briser la matériel non désireux de coopérer. Une nature belliqueuse indomptable.
Mais elle faisait bien son boulot au final, son oncle lui cédait même l'étage du garage comme appartement, alors qu'il avait toujours servi de débarras. La demoiselle s'y installait, reine dans son palais de cambouis, y recevait amis, ainsi que son compagnon. L'union parfaite, un brave loup de naissance, toujours à même d'apaiser son tempérament de feu, mais lorsque la sexualité s'était mêlée à leur relation, les choses basculèrent. Elle accepta une fois, deux fois, mais pas trois. Il lui était impossible de faire croire plus longtemps qu'elle atteignait autant que lui le septième ciel. Elle rompait donc pour lui dire qu'ils étaient trop bons amis, qu'elle s'était trompée sur son compte et le voyait comme un frère, que coucher avec lui était donc malsain. Il prenait ses distances, ne pouvant accepter la triste réalité.
Ce fut à cette époque préciser que Juli se mit à se pose des questions. Son regard sur les femmes. Celles de la meute, qu'elle tenait en estime comme les mâles le faisaient, sans jamais entrer dans les petits jeux de sales coups entre copines qu'elles se faisaient régulièrement. Mais personne ne soupçonnait pour autant la jeune louve de voir plus qu'elle ne le devrait à travers la gente féminine. Elle même est toujours dans une sorte de déni. Elle observe mais ne touche pas.
De toutes façon, l'idée de fonder une famille avec un potentiel alpha lui est bien plus précieuse que celle d'avoir une sexualité débridée. C'est secondaire dans la vie. Elle compense par une personnalité excessive, une grande gueule, sans savoir si sa crédibilité restera lorsqu'elle n'aura plus cette apparence d'adolescente qui lui colle à la peau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Roots, Bloody Roots Sam 16 Mai - 15:46

Weeeeeeeeeeeh
Rebienvenue avec nous cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Roots, Bloody Roots Sam 16 Mai - 15:52

Rebienvenue! Chloë Moretz pirat pirat mais je crois t'avoir déjà fais assez part de mon enthousiasme sur la cb  tongue
Revenir en haut Aller en bas
Leonóra Keresztély
poisoned soul + drink from the cup of life
Leonóra Keresztély
poisoned soul
√ Messages : 169
√ Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: Roots, Bloody Roots Sam 16 Mai - 17:40

Razz
(Re)Bienvenue jocolor

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mircea Brâncuși
poisoned soul + drink from the cup of life
Mircea Brâncuși
poisoned soul
√ Messages : 1108
√ Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: Roots, Bloody Roots Dim 17 Mai - 3:49



bravo tu es validée

Ok. C'est du rapide, je n'ai même pas eu le temps de te dire re-bienvenue Smile. Le coup de la nourrice qui est éviscérée, c'est bien sale (il est 8H48, ce n'est pas appétissant Laughing). J'aime beaucoup ce personnage de petite louve qui enchaine les caprices I love you

Pour débuter ta vie dans le forum, il ne faut pas oublier de remplir correctement ton profil. C'est très important de venir recenser ton avatar pour ne pas qu'une autre personne tente avec la même tête que toi. Il faut en profiter pour jeter un coup d'oeil au reste des demandes et pense à lire correctement les annexes parce que nos bêtes ne sont pas comme dans les films et différent de ce qu'on voit en ce moment à la télévision.

Maintenant que tu as fait toutes ces étapes ennuyeuses, nous t'invitons à te créer ta fiche de lien et à la compléter le plus vite possible. Il y a une fiche de lien à votre disposition, pour suivre les couleurs du forum et pour vos fiche tentez de ne pas déformer le forum avec vos fiche, c'est un maximum de 430px. Juste un petit rappel pour les posts rp, si vous mettez des cadre et tout, veuillez à ce que cela ne dépasse pas 430px en largeur, pour ne pas déformer le forum. merci. Une fiche a été construit pour vous ici : fiche pour les posts rp . Et surtout. Have fun.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

MessageSujet: Re: Roots, Bloody Roots

Revenir en haut Aller en bas

Roots, Bloody Roots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Applicateur Multichannel Roots Only
» Petit nouveau avec BSD - Heredis - Elianeyves
» Roots shape au boulot
» Chocomint
» Il faut sauver le soldat Ryan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: Fiches-