Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

You are the prey, I'm the hunter {ft Elvira}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: You are the prey, I'm the hunter {ft Elvira} Jeu 16 Avr - 18:44



You are the prey,
I'm the hunter

ft. Elvira Szabó & Ethan Riley.

Son jouet venait de lâcher prise, abandonnant la partie comme un lâche. Sa proie était morte. Ethan la contemplait depuis le milieu de la pièce, assis sur un fauteuil chesterfield rouge, faisant la moue. Il éprouvait la sensation d’être un gamin dont la mère venait de lui confisquer son jouet fétiche. Il se leva et d’un pas nonchalant se dirigea vers une petite table de chevet en acajou posée dans un coin. Il trifouilla dans le tiroir et en sortit un appareil photo polaroïd. Quelle belle invention. Avec ça il n’avait pas besoin d’aller faire développer ses photos. Heureusement pour l’employé qui aurait dû s’occuper de sa pellicule et pour lui. Il avait un endroit sûr pour cacher les corps, il n’allait pas se faire avoir autant facile. Il ne voulait pas avoir la police sur le dos pour une bêtise pareille. Ethan s’approcha du corps et prit une photo, qu’il rajoutera dans un album qu’il avait créé et qu’il gardait caché, en souvenirs de ses victimes, comme un trophée. Il détacha ensuite sa proie, une jolie et jeune femme blonde d’une vingtaine d’année qu’il avait rencontré dans un bar il y a déjà de ça 4 nuits et avec qui il s’était envoyé en l’air avant de l’attacher et la torturer. Qu’ils pouvaient être bêtes et naïfs les humains, surtout les femmes comme elle. Le jeune homme alla jeté le corps dans un puits. Il avait fait la découverte de puits une semaine après son déménagement. Depuis, c’était là qu’il se débarassait des corps et pour être sûr que rien ne reste et pour faire partir l’odeur de décomposition, il versait de l’acide chlorhydrique par-dessus. C’est ce qu’il fait avec la jolie jeune femme.

Il monta les escaliers quatre à quatre et alla se laver les mains. Il n’allait tout de même pas sortir avec les mains ensanglantées. Il fit ensuite un saut dans sa chambre pour se changer. Il mit un simple jeans et un t-shirt noir. Avec des baskets. Avant de sortir il enfila juste par-dessus une veste en cuir, comme celles des motards et décida de se rendre à pieds jusqu’au lac. Ça lui fera le plus grand bien de prendre un l’air et qui sait qui il allait croiser sur la route. Il se dirigea donc vers la petite plage du lac. Le soir d’avant, traînant dans les bars, il avait remarqué un groupe d’amis et il les avait écoutés discrètement. L’un d’eux avait dit aux autres qu’il prévoyait de faire une grillade suivi d’une fête au bord de l’eau. C’est pour ça qu’il se dirigeait là-bas d’un pas pressé. Il était 20 heure et le jeune homme avait donné rendez-vous à ses amis à 20 heure 30. Il voulait arriver avant eux, pour espérer peut-être trouver quelque chose à manger avant qu’ils soient tous là. Il s’était dit dans sa tête que l’organisateur irait au lac avant les autres. Plus qu’à espérer qu’il était seul. Sur le chemin, il s’alluma une cigarette, un des seuls vice qu’il avait eu dans sa vie d’humain, à part l’alcool, mais ça, même s’il en buvait, il sentait plus le goût.

Il avait effectivement vu juste, une fois qu’il fut arrivé au lac, il aperçut le jeune homme de la veille, seul. En quelques secondes il fut à son hauteur. Il enfonça ses crocs dans son cou et lui suça tout son sang. Entendant du bruit, il partit avec le cadavre dans ses bras se cachant dans un petit cabanon qui était un peu en retrait. C’était un cabanon ou la ville avait entreposé des parasols, des chaises-longues, … pour les gens qui voulait venir se détendre au lac en été. Il posa le jeune homme maintenant inerte sur une chaise et commença à le déguster. Mais malheureusement, il ne pouvait pas faire autre chose avec lui. Quand soudainement, il entendit un bruit en dehors. C’était un ami du défunt qui l’appelait. Ethan sourit. Il avait trouvé son jouet. Il s’approcha de lui, discuta un moment avant de le capturer. Pour ne pas qu’il crie, il avait embarqué du scotch avec lui qu’il enroula autour de la bouche de sa victime. Entendant de nouveau du bruit et n’ayant pas le temps d’aller dans le cabanon, il alla se cacher derrière quelques arbres. Il ne voulait pas se retrouver encercler par une quinzaine d’humains.
Revenir en haut Aller en bas
Elvira Szabó
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1180
√ Date d'inscription : 05/04/2015

MessageSujet: Re: You are the prey, I'm the hunter {ft Elvira} Sam 25 Avr - 13:41



You are the prey,
I'm the hunter

ft. Elvira Szabó & Ethan Riley.

Elvira se souvenait bien de la première fois où ses yeux s’étaient posés sur Ethan et Vanessa. Le couple de vampire ayant rejoint les rangs de son propre clan, elle s’était surprise à ne pas ressentir de jalousie en voyant la complicité évidente entre eux. C’était une chose bien étrange pour elle, parce que depuis les quatre siècles passés sans son maître, elle jalousait le bonheur de chacun. Elle-même s’était sentie extrêmement seule, abandonnée. Pourtant, en voyant les deux vampires, elle n’avait eu qu’une seule envie : se rapprocher d’eux, apprendre à les connaître, et peut-être profiter un peu de leur présence et de leur bien-être évident. Si elle s’était rapidement liée d’amitié avec Vanessa, il lui avait fallu un peu plus de temps pour apprivoiser Ethan. Il faut dire que le jeune vampire semblait cacher une grande part de noirceur en lui, et il avait fallu beaucoup de temps et de patience pour qu’il semble lui accorder un semblant de confiance. Cette amitié naissance s’était cependant réduite à néant au moment même où Vanessa avait été assassinée par des chasseurs. Comprenant toute la douleur que la perte de son créateur pouvait engendrer, Elvira avait tenté de se rapprocher d’Ethan, de lui apporter un soutien dont il n’avait pas voulu. Durant la dernière année, elle s’était souvent manifestée auprès de lui, se présentant d’abord en personne, puis lui faisant des téléphones. À chaque fois, Ethan avait refusé de s’ouvrir à elle, et elle avait fini par lâcher prise. Après tout, s’il ne voulait pas de son aide, que pouvait-elle faire?

Pour être complètement honnête, Ethan avait aujourd’hui déserté les pensées d’Elvira. Aussi fut elle surprise, alors qu’elle longeait la rive du lac Balaton, de reconnaître son odeur. C’est le hasard qui l’avait ce soir mise sur le chemin d’Ethan, et si elle avait renoncé à lui offrir son aide consciemment, elle ne put s’empêcher de suivre ses traces. N’ayant toujours pas réussi à percer le mystère du vampire, celui-ci continuait malgré tout de piquer sa curiosité… Silencieuse, elle s’aventura dans les traces d’Ethan, et remarqua immédiatement la présence de plusieurs humains. L’odeur délicieuse l’attira, mais elle s’en détourna, trop curieuse de découvrir ce qu’Ethan pouvait bien faire dans cet endroit, si proche de cette bande… Il n’allait quand même pas se nourrir maintenant, alors qu’ils étaient si nombreux?

Un son attira son attention. Disons que seule l’ouïe particulièrement sensible d’un vampire aurait pu percevoir cette lamentation, et encore, il fallait qu’elle se concentre pour être certaine qu’elle n’avait pas imaginé ce son. Il lui fallut moins d’une seconde pour retrouver l’origine de ce son, et le tableau qui s’offrait à ses yeux l’exaspéra. L’homme avec le scotch sur la bouche, Ethan qui le maintenait étroitement serré contre lui, le cadavre non loin qu’elle percevait grâce à ses sens aiguisés… Elle leva aussitôt les yeux au ciel, avant de pouffer d’un rire sans joie. « Ethan… », dit-elle dans un souffle, jetant un coup d’œil derrière son épaule pour vérifier qu’aucun humain n’était suffisamment proche pour être une menace. Ils étaient encore loin, n’ayant même pas remarqué l’absence de leurs amis. Sans doute qu’ils croyaient à un simple retard. « Tu vas finir par te mettre dans de sales draps. C’est ce que tu veux? » L’homme dans les bras d’Ethan s’était mis à s’agiter, jetant un regard suppliant à la vampire. Celle-ci ignora superbement ses suppliques silencieuses, non sans lui jeter un regard dédaigneux.

_________________

I'm radioactive
I'm waking up to ash and dust, I wipe my brow and I sweat my rust. I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus. This is it, the apocalypse. I'm waking up, I feel it in my bones enough to make my systems blow. Welcome to the new age, to the new age...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: You are the prey, I'm the hunter {ft Elvira} Sam 2 Mai - 18:03



You are the prey,
I'm the hunter

ft. Elvira Szabó & Ethan Riley.


Ethan était toujours caché derrière un arbre, tous ses sens en alerte, en maintenant sa main sur la bouche de sa victime. Il ressentit une présence avant de la voir et ne fut pas surpris d’entendre une voix. Il se tourna lentement et dévisagea la nouvelle venue. Son visage lui disait quelque chose, mais il ne savait plus où la caser, et pourtant il était sûr de la connaître. En tout cas elle connaissait son nom. Il se perdit quelque temps dans ses souvenirs, pour placer un nom sur cette charmante demoiselle. Au bout d’un petit moment, il se rappela. Il l’avait connu quand il faisait encore parti du clan, avec sa créatrice. Cela faisait maintenant une année qu’il était parti et n’avait garder aucun contact avec ses anciens amis. Si on pouvait vraiment appeler ça amis. Il ne les connaissait vraiment. Il préférait rester avec Vanessa plutôt que se mélanger aux autres. Il était parti comme il était venu. Ça lui fit tout bizarre de se retrouver devant Elvira. Elle avait finalement réussi à le retrouver. Il se souvenait vaguement qu’elle essayait de devenir amie avec eux, mais ils ne lui avaient pas laissé ce privilège. Il grimaça. Peut-être pouvait-il se rattraper ? Il lui sourit « Elvira » puis il rajouta d’un voix très douce « Que me veut cet honneur ? ».

Quand la jeune fille lui fit la remarque sur ce qu’il faisait là, il haussa les épaules. « Non pas du tout. Je … Je ne travaille pas comme ça ». Ce n’était pas son genre de s’expliquer, mais il n’était pas non plus passer pour un con écervelé. « Ça n’était pas prévu. Ils devaient arriver dans une heure normalement ». Il soupira. En effet, malgré sa fierté, fallait qu’il s’avoue qu’il avait merdé. Mais ce n’était pas entièrement de sa faute. Ils étaient arrivé bien trop tôt.

Sa victime continuait à gigoter entre ses bras et essayait de crier. Ethan le releva et lui donna un coup dans la nuque, ce qui l’assomma instantanément. Il n’était pas mort, il était juste inconscient. Il avait appris ou taper pour rendre les gens dociles. « Un problème de réglé ». Il regarda tout autour de lui. Ils étaient à peu près une quinzaine sur la plage. Beaucoup trop pour eux. Ils arriveraient peut-être à en avoir quelques-uns, mais les autres arriveraient certainement à s’enfuir. Il prit sa proie sur ses épaules et regarda Elvira. « Viens, on s’éloigne un tout petit peu. Le temps de réfléchir ». Il lui emboîta le pas et se dirigea plus profondément dans le petit bosquet.


PS : Désolée de l'attente et de la longueur, je me rattraperai, mais un peu en manque d'imagination là :/
Revenir en haut Aller en bas
Elvira Szabó
poisoned soul + drink from the cup of life
avatar
poisoned soul
√ Messages : 1180
√ Date d'inscription : 05/04/2015

MessageSujet: Re: You are the prey, I'm the hunter {ft Elvira} Dim 17 Mai - 15:18



You are the prey,
I'm the hunter

ft. Elvira Szabó & Ethan Riley.

Elvira soupire longuement en laissant Ethan assommer sa proie. « Je ne travaille pas comme ça »… N’importe quoi. Un vrai travail d’amateur, tout ça! Elle n’a rien contre le fait de prendre quelques risques, il semblerait que cela accroit le plaisir de la chasse, même s’il ne s’agit pas de sa tasse de thé. Mais là, avec tous ces hommes aux alentours, elle ne comprend pas ce qui a pu se passer dans l’esprit d’Ethan. Seul un vampire suicidaire où novice agirait ainsi. Elle n’ignore pas qu’il appartient à la seconde catégorie. S’il n’est plus ce qu’on qualifie de nouveau-né, il est clair à ses yeux qu’il n’est toujours pas conscient des techniques nécessaires à assurer son anonymat. Silencieuse, elle le suit vers le bosquet, gardant ses sens en alerte au cas où un curieux viendrait à les approcher. Pour l’instant, la situation semble totalement sous contrôle. « Je veux bien croire que j’arrive au mauvais endroit, au mauvais moment… Mais sérieusement? » Il est difficile de tuer un vampire, voire impossible. Mais admettant une confrontation, Ethan ne pourrait certainement pas arriver à tous les tuer. Certains s’échapperaient, et une rumeur circulerait. Cette rumeur arriverait inévitablement aux oreilles d’un ou plusieurs chasseurs, et la traque qui s’enclencherait alors ne serait pas clémente. « Tu dois apprendre l’art de la… subtilité? Foncer tête perdue en ne prenant en compte que ton désir immédiat n’est pas la meilleures des solutions. »

Elle réalise alors qu’elle doit être franchement embêtante, avec ses commentaires. Après tout, Ethan est un adulte, il doit savoir ce qu’il fait. C’est juste qu’elle a l’impression de se reconnaître en lui, après tout, elle aussi a vécu l’immense gouffre dans lequel le départ de notre créateur vous plonge… Disons qu’elle voudrait simplement offrir son soutien à Ethan, mais qu’elle ignore carrément comment s’y prendre. Jusqu’à maintenant, elle a l’impression qu’elle peut se foutre son empathie là où elle le pense. « Je suis désolée, pour Vanessa. » Au fond, c’est ça qu’elle souhaite lui dire, depuis un an. C’est pour cela qu’elle a tenté de le contacter, pour cela qu’elle s’attarde en ce moment, plutôt que de le laisser se démerder avec sa situation. « Je sais ce que ça fait. Si tu veux en parler… je suis là. » Elle regarde le bout de ses pieds, soudainement timide. Elle a l’impression qu’elle en fait trop, après tout, pourquoi irait-il se confier à elle? Clairement, il n’a rien à faire de l’amitié qu’elle a si souvent tenté de lui offrir.



À mon tour de te demander pardon pour mon retard!!

_________________

I'm radioactive
I'm waking up to ash and dust, I wipe my brow and I sweat my rust. I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus. This is it, the apocalypse. I'm waking up, I feel it in my bones enough to make my systems blow. Welcome to the new age, to the new age...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: You are the prey, I'm the hunter {ft Elvira} Dim 17 Mai - 21:34



You are the prey,
I'm the hunter

ft. Elvira Szabó & Ethan Riley.


J’allais m’appuyer contre un tronc d’arbre en face d’Elvira laissant tomber le jeune adolescent à mes pieds. Pour le moment il était encore inconscient, mais il fallait que je le tue, ou qu’elle le tue si elle le voulait. C’était inévitable. La fin était déjà écrite pour lui. Je haussais les épaules en réfléchissant à son futur et je me rendis compte qu’après tout je m’en foutais de son sort. Il se serait pointé à l’heure exacte du rendez-vous , rien de tout cela ne se serait passé. Il aurait eu la vie sauve et il aurait pu faire la fête avec ses amis et profiter de la soirée, de l’alcool, des filles, fin’ de tout ce qu’il voulait. Je m’allumais une cigarette, je ne ressentais plus grand-chose, mais c’était une vieille habitude de mon passé d’humain et c’était dur de se défaire de la gestuelle. Je plantai mon regard dans ceux de la jeune vampire. « C’est bon c’est bon, j’ai compris » répondis-je d’un ton plus sec qu’à mon habitude. J’étais le genre de garçon à partir au quart de tour et qui s’énervait très vie, pour un oui et pour non. « Je sais tout ça. Tu me prends pour un con ? Je suis peut-être encore jeune pour un vampire mais je sais quand même ce qu’il faut faire ou pas » Je m’interrompis un instant, essayant de me calmer. « Ce n’est quand même pas de ma faute s’ils ont débarqué avant l’heure, non ? » Je tirai furieusement sur ma cigarette et tout en continuant à la regarder, je me rendis compte que c’était totalement stupide ce que je faisais là. Je nous revis à l’époque, quand rien ne s’était encore passé. Elle avait essayé à plusieurs reprises de se rapprocher de nous, en vain. J’étais dans ma bulle et je ne laissas personne entrer, et pourtant, elle continuait d’essayer malgré l’échec. Je fis une grimace et je souris légèrement, me calmant en prenant sur moi. « Désolé Elvira. Je ne voulais pas m’emporter autant … et tu as certainement raison. Je ne voulais pas m’en prendre à toi ». J’étais sincère en lui disant ces mots et je regrettais déjà mes remarques de tout à l’heure.

Dès que le nom Vanessa franchit la bouche d’Elvira, tout mon corps se crispa subitement. La seule chose qui je réussis à dire sur le moment était un simple « Merci » et encore, je l’avais murmuré et je n’étais pas sûr qu’elle l’ait entendu. Le souvenir de Vanessa était encore trop ancré en moi pour que je réagisse raisonnablement et malgré le fait que je sois un vampire, sa mort avait laissé un grand vide dans ma vie et dans mon cœur. Je n’étais donc pas encore prêt à en parler, que ce soit avec elle ou quelqu’un d’autre. Je comprenais tout à fait sa démarche mais je n’étais pas du genre à me dévoiler et encore moins de parler d’elle, c’était encore trop proche à mon goût et je n’avais pas encore fait mon deuil de sa perte. Je hochais la tête « Oui je sais, Merci Elvira ». Je déglutis et j’inspirai une dernière fois sur ma cigarette, avant de la jeter par terre et de l’éteindre. « Mais je ne suis pas encore prêt à en parler » Je fis une petite pause. « C’est encore trop tôt. Mais merci. Ça me touche ». Je n’avais pas trop la tournure que la discussion prenait, je n’étais pas du tout genre sentimental ni amical, mais c’était sorti tout seul. Certainement dû au chagrin et au fait qu’Elvira pouvait très bien comprendre sa situation. Je reportais mon regard sur elle en lui souriant timidement. « Et je m’excuse aussi pour … » Je ne savais pas trop comment formuler ce que je voulais dire « … être resté dans ma petite bulle à l’époque ».
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

MessageSujet: Re: You are the prey, I'm the hunter {ft Elvira}

Revenir en haut Aller en bas

You are the prey, I'm the hunter {ft Elvira}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Roya Navy warships honour HMS Hunter
» (M/LIBRE) HUNTER PARRISH Ϟ You're like the sun, shining so strongly even if you get your part of shadow.
» City Hunter Deluxe Edition BUG DE FOU DANS LE VOLUME 24 !!!
» Ministre de l'Instruction Publique: "Kraven Hunter"
» Webcam lac Léman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: RP-