Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

Meeting with two vampire [ ft William]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Meeting with two vampire [ ft William] Mer 15 Avr - 10:02



Meeting with two vampire
    ft. william & irina

   
Irina observait. Immobile. Ses yeux ne clignant pas. On aurait pu la confondre avec une statue. En chasse, elle cherchait sa proie. Pas un faible. Une proie qui lui permettait de garder ses instincts de chasseuse en éveil et aiguisé. Toujours être aux meilleurs de ses capacités. En hauteur, elle surplombait la rue où quelques humains passaient. Des jeunes, plein de vie mais imbibé d’alcool. Jamais le vampire ne prenait en chasse des humains empli de ce liquide qui brûlait la gorge, du moins c’était le souvenir qu’elle en gardait, de sa mémoire humaine. Finalement sa proie apparue sous ses yeux. Une jeune femme, la trentaine, une pulsation cardiaque calme, une démarche légère. Un grondement s’échappa des lèvres de la Bibescu voyant sa proie suivit par un homme. Tant pis, il y aurait deux morts ce soir-là. L’un car trop prêt de sa proie, l’autre juste pour la nourriture.

Elle descendit de son perchoir, et leur coupa la route avec un sourire carnassier. La brune planta son regard dans celui de sa proie. Un clignement de cil, puis deux, puis trois. Sa proie ne pouvait plus bouger. Son rythme cardiaque avait aussi subitement grimper, l’homme derrière sentant le danger tenta de frapper Irina. Surement un petit ami…Un sourire s’installa sur ses lèvres, un ricanement, elle esquiva avant de l’attraper et lui écraser la tête contre le mur. Elle lui sectionna l’artère jugulaire pour qu’il se vide lentement de son sang et pour être sûr qu’il meurt. Se retournant vers sa proie, elle pouvait lire la peur dans son regard. Elle l’entraina dans un coin sombre, à l’abri des regards indiscrets et planta ses canines dans cou tendre de la jeune femme. Le liquide chaud coula dans sa gorge et vida sa victime de tout son sang. Savourant chaque seconde. Sa faim n’était plus désormais.

Un bruit non loin lui fit tourner la tête. Elle huma l’air, laissant ses sens la guider. Une odeur qu’elle connaissait que trop bien. Elle disparut et sema son odeur aux quatre coins de la ville. Laissant son créateur la traquer et suivre de fausse piste. Cela l’énervait, son manège était long, fastidieux mais lui permettait d’échapper encore une fois à Amir. Cela lui gâchait une partie de sa nuit. Irina était de mauvaise humeur, devoir jouer avec les nerfs des autres, semer de fausses pistes étaient plus rébarbatifs. Sans cesse chercher de nouvelles ruses qu’il ne connaissait pas.

Ce fut donc vers les deux heures du matin, qu’elle débarqua chez William, les canines encore bien visible et pleine de sang. « William ? » Son ton était loin d’être mielleux mais il était sec, froid comme à chaque fois. Mais pas de réponse, soupirant elle alla se débarrasser du sang qu’elle avait sur elle suite à son écrasage de tête contre un mur qui n’était pas la façon de tuer la moins salissante. La brune connaissait parfaitement la demeure de l’homme, elle lui piqua sa salle de bain, laissant l’eau brûlante couler sur son corps. Laissant le sang glisser dans les canalisations avant de sortir. Attrapant une serviette pour sécher ses cheveux courts, elle sortit de la salle d’eau avant d’entendre une porte claquée. Mais il n’y avait pas de vent, impossible de sentir l’odeur. Elle grogna et se tint sur ses gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Meeting with two vampire [ ft William] Mer 15 Avr - 12:02


Irina Bibescu & William Anders

Meeting with two    vampires




A peine le soleil couché que William était déjà sortie dans l'immensité de la Hongrie. Il savait que le temps lui était compté et vu l'endroit où il voulait se rendre, il devait se dépêcher. Une simple veste en cuir sur les épaules, un jean et des chaussures en cuir et déjà il courrait jusqu'à ce lieu qu'il avait découvert voilà peut et dans lequel il aimait se perdre encore et encore. Si William avait autrefois vécu à Londres, il avait toujours mille fois préférés le manoir familial à l'extérieur de la ville. Il n'était pas fait pour cette dernière et même si elle offrait un immense territoire de chasse, la campagne lui manquait. Le contact des chevaux, du foin qu'il glissait à ses lèvres et du rire de sa soeur qui courrait devant lui. Les souvenirs remontaient à la surface et il les laissaient le cueillir avec un doux sourire. Nostalgique, peut être un brin trop. Mais le jeune vampire savait qu'il pouvait s'offrir ses petits moments de plaisir interdits alors qu'il s’asseyait dans l'herbe. Autrefois, Audrey serait venue se blottir contre ses bras, lui montrer le ciel, lui apprendre les étoiles et laisser leurs lèvres se caresser. S'ils ne s'étaient offerts leur corps qu'une seule fois, la tendresse avait toujours été présente entre eux.

William était finalement rentré plus tôt qu'il ne l'avait prévue. Il avait sentit l'odeur d'Irina à peine la porte passée mais n'avait pas fait le moindre bruit, sentant l'eau glisser dans les canalisations, l'odeur de la chaleur sur sa peau blanche et il sourit. Une porte claque derrière lui, intentionnellement. On ne s'introduit pas chez les gens de la sorte et grand dieu, cette mauvaise habitude devait passer aux vampires qu'il côtoyait. Sa douche était la SIENNE. Et la villa n'était pas un moulin, quand allaient-elles toutes le comprendre ?

La faisant rager tant qu'elle ne viendrait pas contre lui, William quitta sa veste en cuir qu'il pendit au porte manteau, bien trop organisé comme toujours et entra dans la véranda. Devant les immenses baies vitrées trônait fièrement un piano à queue, celui là même sur lequel il avait apprit la musique et dans le bois duquel était gravé les armoiries des Anders. Son annulaire appuya sur une touche et il se servit un verre de sang frais, dans l'un de ses verres à whisky, en préparant un autre pour Irina si elle avait faim. Mais vu l'odeur qu'elle avait laissée derrière elle, il était certain qu'elle avait déjà mangé.

S'asseyant doucement, il laissa ses doigts courir sur les touches d'ivoires, s'oubliant dans les doux accords de Debussy. C'était vieux pour les humains mais lui était déjà vampire que l'autre écrivait cette musique qu'il adorait. Et tant pis pour Irina. Après tout, il ne l'avait pas invité. Si elle voulait le rejoindre, elle n'avait qu'à monter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Meeting with two vampire [ ft William] Ven 17 Avr - 6:12



Meeting with two vampire
    ft. william & irina

   
Personne ne vint. Irina gronda. Elle se retourna et scruta la pièce. Seul le silence et l’absence de personne. Mais un son lui parvint aux oreilles. Du piano. Irrécupérable. Il avait surement senti qu’elle était là, mais l’ignorait superbement. Elle poussa un soupire, jeta la serviette sur une chaise non loin et se dirigea vers la pièce où l’instrument se trouvait et où elle était sûr de trouver le propriétaire des lieux. Ce fut sans surprise qu’elle le trouva assis devant le piano qui trônait dans la pièce à jouer un morceau dont Irina ignorait le compositeur et le titre. Pourtant le morceau ne lui était pas inconnu car les mortels l’écoutaient beaucoup. Cependant la vampire n’était pas instruite. Elle savait tout juste lire et écrire, le reste était superflu. Elle s’appuya contre l’instrument, croisant les bras sous sa poitrine. « Je note que tu préfères ta musique à ma présence. » Tout dans la délicatesse comme à son habitude. La Bibescu ne connaissait pas d’autres manières d’être depuis longtemps. Amir l’avait que trop bien façonné, lui faisant oublier l’humaine qu’elle avait pu être.

D’ailleurs le son de l’instrument l’agaçait prodigieusement. D’un coup d’index, elle rabattit ce qu’elle appelé le couvercle, sur les touches. S’il laissait ses doigts, tant pis pour lui. Tout ce qui avait un penchant pour l’intellect l’agaçait. « Arrête, ça m’énerve ! » elle s’éloigna de l’instrument, lui tournant le dos et se tint devant la baie vitré, scrutant l’horizon. Où était-il ? La traquait-il encore ? Ses lèvres étaient pincées à cette idée. Irina ne voulait pas le revoit, elle le craignait autant qu’elle l’aimait. S’il n’y avait pas eu William, elle se serait laissée retrouver facilement et aurait subi sa colère sans rien dire avant de se faire pardonner. Mais là, tout était incertain. Comment allait-il réagir face à elle ? Face à William s’il était là. Petit à petit la brune virait parano. Le moindre bruit suspect, la faisait grincer des dents, la rendait nerveuse et la mettait sur les nerfs. Un rien l’agaçait. Un rien la rendait plus agressive que d’ordinaire.

Se retournant brusquement, ses yeux transpercèrent le vampire qui était devant le piano. Il était jeune à côté d’elle. Physiquement comme au niveau de son âge. Et pourtant il était bien plus sanguinaire qu’elle au même âge. Certaines personnes étaient plus disposées que d’autre à devenir une créature de la nuit. Irina n’aurait jamais dû le devenir, si Amir ne l’avait pas séduite, quatre cent ans plus tôt. Elle aurait pu élever son fils, le voir grandir, aurait pu quitter ce monde l’esprit tranquille. Mais elle ne pouvait plus. Immortelle, la vie éternelle. Une tueuse de l’ombre, de la nuit. Tout cela à cause d’un homme. Elle avait fui pendant plus de cinquante ans, mais désormais fuir serait compliqué. A cause de William, elle ne pouvait pas repartir loin. La brune lâcha de but en blanc. « Il est à deux doigts de me retrouver. Son odeur empli chaque ruelle de la ville. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: Meeting with two vampire [ ft William] Mar 28 Avr - 7:51


Irina Bibescu & William Anders

Meeting with two    vampires




Les accords vibraient au bout de ses doigts, s’installant dans ses veines et faisant vibrer son cœur. William, les yeux mis clos, s’écoutait jouer, oubliant totalement la présence de la vampire en bas de chez lui. Il laissait la musique le porter vers d’autres endroits, ses doigts jouer de son talent. Il se revoyait enfant, sa sœur à côté de lui alors que les deux Anders offraient un spectacle parfait à leurs parents et leurs invités qui applaudissaient alors que les deux bruns saluaient sur deux derniers accords. Que le soleil brillait fort à cette époque, alors que maintenant il n’était plus qu’un vague souvenir qu’il imaginait dans ses rêves caresser sa peau. William n’était pas suicidaire et ne s’offrirait jamais aux rayons brulant de l’astre qui viendraient lécher sa peau avant de le tuer. Mais il trouverait, qu’importe ce que cela lui couterait. Et lorsqu’il aura mis la main sur cette perle rare qu’il traquait à travers le monde, il serait en paix avec lui-même. Il en deviendrait même roi de ce pouvoir unique qu’il s’offrirait.

Ce fut une Irina totalement nue qui le tira de ses pensées. Offrant un sourire appréciateur aux courbes alléchantes de la demoiselle, il la regarda dans les yeux, joueur et parfaite image de tête à claque. Il adorait la pousser jusqu’à l’explosion sauvage. Irina était aussi libre que le vent et c’était ce qui lui plaisait chez elle. Cette force qui bruissait dans ses veines, bien différente de celle qui criait dans le cœur du vampire. Il ne prit même pas la peine de lui répondre continuant de jouer, enlevant de justesse ses doigts à l’instant où elle referma le couvercle avec violence.

Mais William ne cria pas, ne tempêta pas, se contentant de plisser les sourcils. Il y avait dans le regard de la femme qui se tenait devant lui quelque chose qu’il n’avait que rarement vu. De la peur. Alors que la lumière de la lune montante venait embrasser sa peau de lait, Irina s’était approchée de la fenêtre. Elle était terriblement belle, aussi belle que dangereuse. Son corps fin et musclé lui avait fait connaitre mille plaisirs secrets mais pour l’heure, le brun pencha légèrement la tête de côté, réfléchissant à ce qui pouvait causer autant de tourment à la vampire. Il n’eu pas besoin de poser la question. La roumaine s’était retournée dans sa direction, l’avait transpercé de ses prunelles dans lesquelles il lisait trop de chose et avait parlé, d’un seul coup, sans prévenir. Il était là, quelque part. William la fixait sans mot dire, avant d’enfin se lever du siège de son piano et de passer un bras protecteur autour de l’épaule musclée d’Irina. Les yeux dans les yeux, il lui souffla, sa détermination brillant dans son regard :

S’il te trouve et ose te faire du mal, je te jure que je le tuerai pour qu’il te laisse enfin en paix. Tu ne dois pas vivre dans la peur Irina. Attaque avant qu’il ne le fasse. Tuer son créateur est douloureux sur l’instant mais avec le temps, les souvenirs disparaissent.


Irina savait plus de choses que la moyenne sur le passé du beau brun. Pas tout, c’était certain puisqu’il gardait secret bon nombres d’actes et de faits. Mais la mort de sa créatrice, de ses mains de jeune vampire, la brune le savait. Le sang n’avait pas roulé sur les joues de William lorsqu’il lui avait appris la vérité, parce qu’un homme ne pleure pas. Mais le bleu de ses yeux s’était noyé dans le rouge de ses larmes à cet instant. Ce n’était que du passé. Il ne devait plus y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

MessageSujet: Re: Meeting with two vampire [ ft William]

Revenir en haut Aller en bas

Meeting with two vampire [ ft William]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» From William the conqueror to Queen Victoria.
» Lame de cutter dans une conserve William Saurin : demande d'une expertise
» Paris, 1er mai, des militants du PS agressent des familles revenant du meeting de Marine Le Pen
» William-Frédérick Cody, dit « Buffalo Bill ».
» Fiche personnelle - William Kaplan // Wiccan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: RP-