Il ne faut pas oublier de laisser un petit commentaire sur prd et bazzart.
Merci de privilégier les inscriptions masculines.

Partagez|

A walk in the moonlight {ft Oskar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: A walk in the moonlight {ft Oskar Dim 12 Avr - 14:39



A walk in
the moonlight.

ft. oskar petrovsky & elspeth storset  

Il était 19 heure 30 quand Elspeth rentra d'une longue et épuisante journée de travail. Elle enquêtait sur les découvertes récentes des cadavres, qui faisaient surface un peu partout dans la forêt et alentours. Des morts mystérieuses. Ses collègues et elle, avaient, du coup du boulot par dessus la tête. Cela l'inquiétait car ils n'avaient trouvé quasiment aucun indice, et en même temps, cela lui faisait un peu peur. Surtout qu'elle avait un pressentiment : elle savait que ça ne sera pas prêt de s'arrêter tant qu 'ils n'auront pas emprisonné le ou les coupable(s). Elle décida donc, pour se changer les idées et se libérer l'esprit de ses images macabres, d'aller faire un tour en forêt avec sa chienne, Misty, un Berger Allemand âgée de 4 mois. Mais avant, fallait qu'elle se change. Elle alla d'abord dans sa chambre prendre des habits propres puis se dirigea vers la salle de bain, ou elle se déshabilla, ce qui dévoila sa peau blanche, presque pâle. Elle jeta ses habits ses habits sales dans le panier à linge et se faufila sous la douche. Le bruit de l'eau ainsi que sa chaleur la détendit. Une fois sortie, elle enfila un simple jeans, un t-shirt à l'effigie des Rolling Stones - la fameuse bouche qu tire la langue - une petite jaquette en laine, car il ne faisait pas encore assez chaud au mois d'avril pour sortir dévêtue, s'attacha les cheveux en une haute queue de cheval, mit un peu d'eye-liner sur les yeux et sortit de la pièce. Elle appela sa chienne, lui mit son collier, prit la laisse, passa ses baskets à ses pieds et rajouta une couche sur ses habits avec un perfecto et sortit de la maison.

Il faisait déjà nuit, et effectivement elle avait eu une bonne idée de se mettre plusieurs couches d'habits, car il ne faisait pas vraiment chaud. A Budapest et le printemps ... ce n'était pas tout à fait ça. Elle se dirigea lentement vers la forêt, laissant sa chienne vagabonder devant elle, s'arrêtant pour sentir les odeurs des autres chiens ou faire ses besoins. A un moment donné, elle l'appela et décida de l'attacher - on ne sait jamais qui on rencontre. Juste après, elle mit ses écouteurs dans les oreilles, du bon mieux rock à fond, et se mit à courir vers la forêt, ça lui faisait un peu d'exercice et ça lui permettait de se défouler. Arrivée dans la forêt, elle détacha Misty, ce ne serait pas sympa pour elle de rester détachée, qui recommença à vagabonder devant sa maîtresse, laissant un voire deux mètres de distance entre elles. Elles s'enfoncèrent de plus en plus dans la forêt, qui devenait de plus en plus sombre. A un moment donné, Elspeth décida de faire une petite pause bien méritée, cela faisait déjà une heure qu'elles marchaient et ce n'était pas pour un chiot de cet âge-là de marcher autant longtemps sans faire de pause. Elle s'arrêta donc et alla s'asseoir sur ce qui restait d'un tronc d'arbre. Heureusement pour elle et ses habits, il était sec. Elle donna une petite friandise à sa chienne et sortit un paquet de cigarette de la poche de son blouson. Elle l'alluma tout en regardant le décor autour d'elle. Il y avait une légère lumière qui pénétrait dans la forêt ce qui donnait une image de conte de fées - ou selon la personne, de film d'horreur. Elspeth se sentait bien ici. Elle se sentait libre,loin de tout. Quand soudain ...

... quand soudain Misty commença à s'exister. Toujours couchée à côté de sa maîtresse, elle leva la tête et regarda droit devant elle, à l'affût du moindre son, du moindre mouvement. 5 minutes passèrent comme ça, puis elle se décida à se lever, commença à remuer la queue et courut droit devant elle. Elspeth la regarda, affolée, prise au dépourvu et commença à l'appeler. Misty! Mysti! Reviens! La chienne ne voulut pas revenir et continua de courir devant elle, à quelques mètres du tronc d'arbre d'ou elle était avant. Allez Misty reviens maintenant. La chienne ne revint pas, têtue comme sa maîtresse, et s'assit à côté d'un arbre, tout en regardant à sa gauche. Elspeth, n'étant toujours pas rassurée, enleva ses écouteurs, tira quelques lattes sur sa cigarette et se rapprocha gentiment de sa chienne ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: A walk in the moonlight {ft Oskar Lun 13 Avr - 11:18



A walk in the moonlight.
ft. elspeth storset & oskar petrovsky 

Le soleil n'était pas encore couché, pourtant Oskar n'avait pas vraiment dormi de la journée. Un peu sur le matin. Mais les cris de son jouet pour la journée l'avait vite réveillé. Il avait tenté de le rassurer. Mais il fallait bien avouer qu'être attaché à un mur au fin fond d'une crypte n'était pas des plus rassurants. C'était un jeune homme d'une vingtaine d'années, peut-être vingt-cinq tout au plus, Oskar l'avait embobiné dans un bar gay de la ville la veille au soir. il l'avait sagement suivi jusqu'aux abords du cimetière avant de se dire que quelque chose clochait. Oskar en avait fait son repas alors, le laissant juste assez empli de sang pour qu'il soit consenti toute la journée afin de continuer à faire mue muse avec. Oui on pourrait donner le bon Dieu sans confession à un homme comme Mirko, mais il était bien loin de ce cher Dieu et trempait plus du côté obscur de la force. La journée était donc passée sans encombre il avait profité de son petit jouet, il l'avait gardé en vie jusqu'à se lasser de ses cris en fin de journée. Lui brisant la nuque dans un craquement qui aurait fait lever les poils de n'importe qui avec un peu d'humanité. Il l'avait cependant laissé là accrocher à son mur. La flemme de détacher et envie de sortir alors que le soleil c'était enfin caché. Puis il lui restait encore un peu de quoi sustentait le vampire dans le corps.

Enfilant une simple veste de cuir noir ornée de clou, une veste d'un prix certain qu'il avait gardée d'un repas quelconque il y a déjà fort longtemps. Vêtue de noir, un jean noir, un simple tee-shirt également noir simple, sans motif. Il quitta son repère sous les regards des morts qu'il saluait à chaque sortie. Comme un clin d'oeil surtout que certains devaient être ses victimes. Cela l'amusait. Comme souvent il marcha au gré du vent, au gré d'un instinct plus fort que lui. De longues minutes pour ne pas dire presque une heure il fut aux abords de la forêt. Se demandant un peu ce qu'il faisait là. Non pas qu'il n'aimait pas l'endroit, non Oskar adorait s'y balader. Mais Il avait pensé plus se balader en ville en cette soirée fraiche afin de trouver quelques cous à se mettre sous les crocs. Pourtant il était là, il respira un grand coup et une odeur envahit alors ses narines, un animal, un chien et un être humain, un parfum de femme. Elle sentait bon. Son instinct ne le trompait jamais là-dessus et choisissait toujours ou le plus souvent des victimes de choix.

En quelques pas rapides il fut non loin d'elle. Mais il en avait oublié l'animal, le chien qui le stoppa quelque peu dans sa rapidité. Il l'avait évidemment senti venir. Alors le vampire se cacha derrière un arbre. Le chien non loin de lui. Comme une anomalie le berger allemand lui arracha un sourire. Comme une erreur de la nature, le vampire en avait presque perdu l'habitude et cela lui fit presque mal, ce sourire, non forcé, naturel envers cet animal si mignon, si adorable, si jeune te plaint de fougue. Mais pourtant il n'en oubliait pas la jeune femme posée sur un arbre un peu plus loin. Un art du vampire mourrait d'envie de jouer avec ce petit chien, mais son côté animal, démoniaque, lui rappelait à l'ordre qu'il devait se nourrir et s'amuser avec la demoiselle. Poser contre l'arbre il se concentra alors que le chien était assis à ses côtés. Se concentra pour préparer son pouvoir de persuasion à agir sur la demoiselle en cas de besoin. Car oui ils étaient dans un lieu un peu spécial et draguer une fille dans une forêt glauque n'était pas forcément un endroit normal. Alors s'il voulait qu'elle le suive il savait d'avance qu'il devrait agir de son pouvoir et que seul son charme naturel ne suffirait pas. « Bonsoir, il est à vous ce charmant petit toutou ? » fit-il alors d'une voix douce, calme presque mielleuse. Sortant de derrière son arbre et de la brume environnante.
739 mots. Fiche crée pour le forum Poisoned Soul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: A walk in the moonlight {ft Oskar Lun 13 Avr - 12:21



A walk in
the moonlight.

ft. oskar petrovsky & elspeth storset  

Misty, toujours assise à côté des arbres, se mit à grogner et à reculer. Ne lâchant pas du regard le point qu’elle fixait depuis tout à l’heure. Elspeth continuait à l’observer, tirant sur sa cigarette. Soudain, elle sursauta. Elle eut l’impression que son cœur s’était arrêté de battre. Mais non. Elle était bien en vie. Elle avait juste eu peur.  Elle avait entendu une voix masculine avant de le voir. Misty continua à grogner et retourna vers sa maîtresse, tout en continuant d’observer l’homme qui venait d’apparaître de derrière un arbre. « Misty. Stop ». Elspeth regarda devant elle et eut l’impression que son sang se glaça dans tout son corps. Elle frissona.  Certes, il faisait un peu frisquet, les soirées d’avril à Budapest n’étaient pas chaudes, mais quand même. Elle dut fermer sa veste un peu plus sur elle.  Elle essaya de comprendre pourquoi sa chienne réagissait comme ça. Elle était toujours calme et joueuse d’habitude, mais là, elle avait l’air sur ses gardes. Il y avait plusieurs raison à son comportement et elle ne voulut même pas y penser. Ça aurait été trop effrayant. Elle se répéta alors dans sa tête, comme un mantra, que c’était dû à l’habilement du jeune homme, tout de noir vêtu, qui faisait réagir sa chienne. Cette explication lui convenait très bien. Misty ne se calmant toujours pas, elle se baissa vers elle, écrasa sa cigarette, et lui caressa le dessus de la tête.  La chienne s’apaisa instantanément.  La jeune fille se ralluma une cigarette, réaction due à l’effet du stress. « C’est son habillement – C’est son habillement ». Cette simple phrase continuait toujours de tourner dans sa tête, mais elle n’était toujours pas convaincue par cette réponse.

« Pourquoi », se demanda-t-elle, elle avait laissé son arme à la maison ? La réponse vint de suite tellement elle était claire : parce qu’elle ne s’était jamais retrouvée dans une situation comme celle-ci. C’était la première fois qu’elle croisait quelqu’un dans la forêt. Et surtout quelqu’un qui sortait comme par magie de derrière un arbre. Elle l’avait même pas entendu arriver.  Toujours agenouillée à côté de Misty, elle tira sur sa cigarette, leva la tête sur le jeune homme qui la mettait mal à l’aise et le regarda droit dans les yeux. « Bonsoir. Oui oui. Elle est à moi ». Après un instant de réflexion, elle rajouta : « Désolée pour son comportement …. Normalement elle n’est pas comme ça ».

Elle prit le plus discrètement possible la laisse de sa chienne et l’enroula autour de sa main. Heureusement qu’à l’école de police on vous apprenait à vous défendre. Mais est-ce qu’elle en serait capable. Elle avait l’impression d’être devenue un cadavre. Toute froide. Rigide. Elle se releva tant bien que mal, toujours en observant le jeune homme. Elle se demanda pendant un cours instant qu’elle âge il pouvait avoir. D’où elle était, elle n’arrivait pas à l’apercevoir distinctivement. Et cela la faisait peur. Elle raya de nouveau de sa tête les sombres pensées qui voulaient s’y incruster. Non non non. Ce n’était pas ça ! Elle prit son téléphone portable dans la main. Il était maintenant 21 heure. Déjà. Que le temps passait vite. Et bien évidemment, elle n’avait pas de réseau. Ça ne pouvait arriver qu’à elle ce genre de situation.

Et puis, comme si sa situation ne pouvait pas être pire, les choses s’aggravèrent. Elle se mit à penser à tous les films d’horreurs qu’elle avait pu voir, surtout ceux qui se paissaient en forêt … Elle essaya de se ressaisir, respira un bon coup, et esquissa un léger sourire. « Belle soirée. Vous ne trouvez pas? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: A walk in the moonlight {ft Oskar Lun 20 Avr - 10:31



A walk in the moonlight.
ft. elspeth storset & oskar petrovsky 

Contente de son effet, la jeune femme était totalement décontenancée, même si elle tentait tant bien que mal de faire croire que tout allait bien sentait et savait pertinemment qu'elle n'était pas tranquille. Et ce n'était pas lui la cause d'explicitement du chien, mais elle. Les animaux ressentaient bien plus que n'importe quel être des émotions et il retranscrivait ce que sa maitresse ressentait, car lui, grand vampire frêle était calme et serin, mais elle... Tout au contraire. Cela le faisait marrer intérieurement. De plus, la regarder ainsi, alors qu'elle était accroupie aux côtés de l'animal lui donnait cette supériorité qu'il aimait tant, ce qui ne fit qu'agrandir son sourire satisfait et très légèrement sadique. Elle le scrutait, en se relevant, instinctivement il releva la tête fière et dédaigneuse, ses longs cheveux noirs entourant son visage, ses yeux bleus pétillants dans la pénombre de l'endroit. Il s'approcha doucement alors qu'elle parla de cette belle soirée. Il ne voulait pas lui faire peur, non c'était encore trop tôt pour cela. Alors il enfuit ses mains dans ses poches et d'une démarche plus joyeuse, plus aérer s'avança vers elle et le chien. Une main au-dessus de la tête du chien, il caressa sa tête ce qui le calma de suite. Avec les animaux il savait y faire, à vrai dire c'était bien les seuls êtres qu'il appréciait encore alors...

« Charmante même je dirais, bien qu'un peu fraiche et sombre de par ce lieu. Mais agréable oui. » Finit-il par dire d'une voie détachée, tout en allant se poser sur le tronc d'arbre où elle était précédemment. S'imprégnant de l'odeur qu'elle dégageait tel un prédateur, discrètement, sur son passage, elle sentait bon, c'était agréable. Ôtant les mains de ses poches il caressa le tronc, fermant les yeux. Ses pouvoirs de vampires lui donnaient cette clairvoyance de ressentir la vie dans chaque chose et même un tronc d'arbre était en vie. Ne serait-ce que par les quelques bestioles qui pouvaient y vivre ou même la sève qui s'y écoulait, même au sol ainsi il vivait. Oskar adorait cela, ressentir intensément ses choses. Voilà son plaisir, bien plus que n'importe lequel. Pas très causant il retourna son attention sur la jeune femme, son regard bleu perçant. Il la questionna « que fait une jeune femme seule dans un tel lieu ? » Il était bien curieux notre vampire, à vrai dire la réponse ne l'intéressait guère en réalité. Mais c'était histoire de faire la conversation et de paraître plus "normal". Car oui il sentait sa méfiance et elle avait bien raison.
454 mots. Fiche crée pour le forum Poisoned Soul.


PS :: désoler du léger retard et de la petitesse du post. je me rattraperais, promis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: A walk in the moonlight {ft Oskar Mer 22 Avr - 10:35



A walk in
the moonlight.

ft. oskar petrovsky & elspeth storset  


Toujours à bonne distance, Elspeth l’écouta attentivement. Elle hocha la tête à sa remarque. En effet, l’air était frais par cette belle soirée malgré le fait que la lune se cachait gentiment derrière des nuages, ce qui rendit l’endroit un peu sombre. Mais la jeune fille se sentait bien dans ce lieu. Elle avait l’impression de revivre, tous ses sens étant en alerte. Elle le suivit du regard quand il alla se poser contre l’arbre ou elle était assise avant. La jeune femme ne savait toujours pas trop comment se comporter avec lui. Etant une sorcière, elle savait pertinemment que les autres créatures existaient. Était-il un vampire ? C’était tout à fait possible, il faisait nuit et c’était précisément à ce moment-là de la journée que ceux-ci sortaient. Un lycan ? Peut-être, mais étant donné que ce n’était pas la pleine lune, elle ne risquait normalement rien. Ou alors un humain, tout simplement. Tout ce qu’elle savait, c’était que quelque chose, l’instinct, la mettait en garde contre le jeune homme posé en face d’elle. Au premier abord il avait l’air inoffensif, mais elle avait appris à des dépens de toujours se méfier des gens qui ont l’air trop inoffensif, ce sont souvent les personnes qui cachent le bien leur jeu. Comme disaient ses parents, l’habit de fait pas le moine. Elle pensa qu’elle pouvait très bien se trouver devant quelqu’un qui est vraiment inoffensif, qui comme elle avait décidé de se balader en pleine soirée, ou alors d’une quelconque créature, prête à attaquer au bon moment. Elle s’approcha un peu de lui, tandis que sa chienne alla se frotter contre les jambes du jeune vampire. « Une simple balade pour se changer les idées »

La jeune femme s’alluma une cigarette, elle avait effectivement besoin de se remettre les idées en place, mais pas pour la même raison de pourquoi elle avait choisi de venir ici. Oskar la perturbait et elle avait besoin de rester elle-même, avec des idées claires, au cas où elle devrait réagir rapidement. Elle ne savait pas vraiment quoi dire. Elle n’était pas forte pour discuter avec des gens qu’elle ne connaissait pas.

Au bout d’un instant, elle se détendit. Elle pensa qu’étant donné qu’Oskar n’avait rien tenté jusqu’à maintenant, il n’allait probablement pas le faire plus tard. Elle était un peu naïve mais qui le lui reprocherait ? Elle essayait de se détendre par tous les moyens, quitte à se mentir à elle-même. Elle se rapprocha encore un peu plus. « Et vous ? Vous êtes ici pour venir vous nourrir de petits humains innocents ? » dit-elle pour détendre l’atmosphère. Elle était tout à fait consciente qu’elle jouait avec le feu là, mais après tout, pourquoi pas ? Elle pensa à ses parents, après tout, ils étaient morts, pourquoi ne pas les rejoindre ? Elspeth était dans une période assez noire de sa vie et aimait risquer sa vie, dépasser les limites.


PS : pas de soucis pour le retard, on a tous une vie à côté ^^ et pour le POST. D'ailleurs j'arrive pas non plus à toujours écrire des pavés haha.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: A walk in the moonlight {ft Oskar Mar 28 Avr - 15:27



A walk in the moonlight.
ft. elspeth storset & oskar petrovsky 

Les narines de l'homme, s'il en était encore un se mirent en alerte alors qu'elle alluma une nouvelle cigarette. Qu'il détestait cette odeur. Heureusement que ses sens décuplés lui permettaient de sentir autre chose que cette horrible odeur. Oskar manqua de ce lever alors qu'elle s'approchait, mettre son petit plan à exécution, la troublée assez avec son pouvoir pour la ramener dans sa crypte. Mais les paroles de la demoiselle le clouaient sur son petit tronc d'arbre. Levant du coup simplement un sourcil. Incrédule. À quoi jouait-elle ? Savait-elle réellement qui il était ou était-ce juste pour qu'il se dévoile. Elle ne semblait pas être l'un d'eux. Peut-être était-elle un loup alors ? Non elle ne puait pas le chien mouillé. Autre chose ? Possible, mais quoi ? Oskar avait vaguement entendu parler de sorciers, mais il n'en avait jamais rencontré encore ou alors ne l'avais jamais su. En tout cas il était toujours en vit donc... Sa moue redevint plus stoïque, se redressant fier comme toujours. « Pardon ? » Se contenta-t-il alors de dire. La regardant dans les yeux, afin de s'assurer qu'elle n'allait pas lui faire un mauvais tour. Oui avec le temps il avait appris à lire dans le regard des gens, dans leur geste, comme une espèce de bon observateur, il pouvait souvent prévoir des choses en observant les gens.

Mais la dévisager, sans retenue n'était peut-être pas la meilleure des solutions pour rester discret. Alors il détourna le regard sur le chien après un coup de langue sur ses fines lèvres. Un vieux tic de plus de 300 ans. Il esquissa un sourire, la bête c'était calmé. Il les adorait donc généralement elle n'était pas en alerte avec lui. Car ses bestioles avaient un meilleur instinct qu'un vampire. C'était dur à croire et pourtant. Un chien, comme beaucoup d'animaux pouvaient sentir le danger à des kilomètres. Il devait donc faire attention il s'en voudrait de faire du mal à l'animal. Elle il s'en fichait de toute façon elle finirait dans ses veines. Mais le chien, il ne voudrait pas lui faire du mal. L'adopter, cela s'annonçait compliqué. Il était attaché à l'humaine, alors cela allait être dure surtout s'il assistait au repas.

Mirko, de son prénom russe, se leva finalement du banc improvisé. S'approchant de la demoiselle. Il replongea son regard dans le sien. Concentrant son pouvoir, son esprit, son coeur et son énergie. « Vous êtes forte charmante. Une balade seule ce n'est pas ce que vous préférez, j'en suis sûre. » Tenta-t-il de la convaincre. Si elle était humaine, comme il le pensait, elle serait d'accord avec lui. Il ne la lâcha pas de son regard bleu, troublant. Un visage neutre. Ainsi si elle réagissait autrement il pourrait toujours tenter un rattrapage en s'excusant de sa drague foireuse.
500 mots. Fiche crée pour le forum Poisoned Soul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
poisoned soul

MessageSujet: Re: A walk in the moonlight {ft Oskar Lun 4 Mai - 14:23



A walk in
the moonlight.

ft. oskar petrovsky & elspeth storset  

La jeune fille regardait toujours le jeune homme. Il l’intriguait. Sa chienne ne réagissant pas, qui était d’ailleurs couchée aux pieds d’Oskar, rassura Elspeth. Normalement les animaux sentaient tout de suite quand il y avait un danger. Elle se détendit. Elle n’avait rien à craindre. Normalement. La jeune brune était déçue. Il n’avait pas réagi comme elle l’escomptait. Elle se mordit la lèvre. Elle réfléchit à ce qu’elle pouvait lui répondre. D’un ton neutre, elle lui répondit « Je suis certaine que vous avez bien compris ce que j’ai dit ».

Elspeth s’approcha aussi de lui. Après tout, pensa-t-elle, il ne savait pas que c’était une sorcière, et encore moins qu’elle faisait partie du clan de la magie blanche. Elle était donc inoffensive, en tout cas avec ses pouvoirs. Mais ça, lui, ne le savait pas. La jeune fille allait donc essayer de jouer là-dessus. Elle passa sa langue sur ses lèvres, ne le lâchant pas du regard.

Sa remarque la déstabilisa quelque peu. Elle murmura un simple « merci » à son « Vous êtes fort charmante ». Elle réfléchit. « Qu’est-ce que vous en savez ? Vous ne me connaissez pas ». Sans s’en apercevoir, elle avait utilisé un ton plus dur qu’à la normale. De quoi il se mêlait ? Elle aimait se balader en forêt, qu’il fasse jour et nuit. Elle avait l’impression de mettre ses problèmes de côté, de s’évader quand elle était ici. Loin des gens, du bruit. De tout. Normalement, elle allait se réfugier dans son petit coin secret, mais ce soir, elle n’en avait pas eu le temps. Elle continuait de le regarder, essayant de le cerner, et croisa ses bras sur sa poitrine.


PS : Désolée pour la longueur, petit manque d'inspiration  Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
poisoned soul

MessageSujet: Re: A walk in the moonlight {ft Oskar

Revenir en haut Aller en bas

A walk in the moonlight {ft Oskar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le pigment Moonlight Night
» La Collection Moonlight de Noël de Laura Mercier !
» Death Man's Ridge walk 2013 - marche de la 17th AB DIV
» Dead man's ridge walk 2011
» Dead man's ridge walk. Marche de la 17th AB Division 2014. Houmont-Bastogne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POISONED SOUL :: RP-